developpement.du.sport.feminin
74 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by BELLEMIN Maeva
Scoop.it!

Omnisports – Le 1er février sera Journée Européenne du Sport ...

Omnisports – Le 1er février sera Journée Européenne du Sport ... | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Lors de la conférence Sport et Femmes organisée ce jour au CNOSF, à l'initiative de Cristine Kelly, membre du CSA, le 1er février a été décrété comme organisée autour du thème du Sport Féminin pour les médias.
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Journée des droits des femmes : le sport féminin à l'honneur autour du 8 mars

Journée des droits des femmes : le sport féminin à l'honneur autour du 8 mars | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
A quelques jours du 8 mars, les initiatives pour mettre en lumière les femmes dans le sport se multiplient (dommage quand même que le sport féminin ne soit pas davantage mis en lumière hors journée...

Via CHEVALLIER Cyrille, CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Sportiva, le sport au féminin

Sportiva, le sport au féminin | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Sportiva est le site de l'actualité du sport au féminin. Reportages, interviews, portraits, enquêtes, directs. Mais c'est aussi une agence de presse.

Via philippe liotard, MissionEgalite Lyon1, CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Sport féminin : la route vers la parité est ouverte, elle sera longue

Sport féminin : la route vers la parité est ouverte, elle sera longue | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
La tenue d'états généraux des sports collectifs féminins a été une première très réussie. La parité n'est pas pour demain, mais il y a des motifs d'espoir.

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Femmes et sport | Le corps enchaîné

La Fémix, ( Femmes, mixité, sport) décerne régulièrement des « cartons rouges » pour dénoncer le sexisme à l'œuvre dans le sport . Le dernier épingle la Ligue Nationale de Volley-ball, dont 30% des membres sont des ...

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Sportiva, le sport au féminin

Sportiva, le sport au féminin | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Sportiva est le site de l'actualité du sport au féminin. Reportages, interviews, portraits, enquêtes, directs. Mais c'est aussi une agence de presse.

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Le sport et les femmes - Elémentaire - Civilisation Française

Le sport et les femmes - Elémentaire - Civilisation Française | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
A l'occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars, Estelle Denis nous parle des femmes dans le sport.

Via natura auvergne, Juergen Wagner, CesniWomen
more...
natura auvergne's curator insight, May 30, 2013 8:43 AM

Les femmes font du sport aujourd'hui sur... BONJOUR DE FRANCE.


Et chez vous, les femmes font-elles du sport de haut niveau ?


Écoutez attentivement Estelle DENIS, journaliste sportive, vous parler du sport au féminin puis, répondez aux questions qui vous sont posées.


À TRÈS BIENTÔT !!!

Rescooped by BELLEMIN Maeva from CLEMI - Veille sur l'Education aux médias et à l'information
Scoop.it!

Que cesse le mépris du sport féminin | Nouvellesnews

C'est l'appel lancé dans le JDD par les 'Braqueuses' et d'autres personnalités, hommes et femmes, du sport français.

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Les marques et les Femmes
Scoop.it!

Adidas encourage les « girls »

Adidas encourage les « girls » | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it

Lancée en mars 2013, la nouvelle campagne de la marque célèbre les femmes et les encouragent à atteindre des sommets dans le sport tout comme dans leur vie de tous les jours.


Via womenology gender marketing lab
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from dusportféminin.com
Scoop.it!

Etre une femme et travailler dans le sport

Stéphanie MAHUET-LEWANDOWSKI

 

 

Excepté quelques rares recherches sur l’implication des femmes dans les fédérations et leurs associations affiliées, la division sexuelle dans l’emploi sportif, les rapports sociaux de sexe dans le travail sportif ou la domination masculine dans les entreprises du sport sont des thèmes peu abordés en sociologie du sport. De ce fait, elle a très longtemps diffusé une sorte de vision "androcentrée" des organisations sportives et de leurs activités (Gasparini, 2006)

 

Constat sous la forme d’un paradoxe.

D’un côté, il y a des processus de féminisation de la population active, une augmentation des effectifs de pratiquantes sportives et celle des emplois féminins dans les secteurs marchands et non marchands, de l’autre, on note une inégalité récurrente dans l’accès des deux genres aux responsabilités sportives et à l’emploi dans le secteur sportif.

Par leurs pratiques de gestion des ressources humaines, ces institutions assignent les hommes et les femmes dans des rôles prescrits, conformes aux identités sexuées et où se perpétuent la domination masculine dans les entreprises du sport.

Cependant, au-delà d’une domination totale, émergent aussi des marges de manœuvre et des résistances qui montrent la diversité de jeux possibles avec les rôles féminins prescrits. (W. Gasparini, 2006)

 

[Part des femmes dans la branche et la filière sport]

Avec le développement économique récent des marchés du sport et l’augmentation du volume de l’emploi dans le secteur sportif (notamment dans les services sportifs marchands et le commerce), observe-t-on un accroissement des emplois occupés par des femmes ?

 

Les emplois de la "filière sport" sont plus difficilement repérables que ceux de la "branche sport" car disséminés dans de très nombreuses branches professionnelles "non sportives" (éducation, commerce, santé, action sociale ....) D’après les enquêtes "Emploi" de l’INSEE, la part des femmes dans le secteur des activités liées au sport (code NAF 92.6) est en augmentation : On peut donc estimer que le taux de féminisation se situe entre 30% et 40%. A titre de comparaison, le taux de féminisation est de 42% dans l'ensemble des effectifs de l'enquête Observatoire (2005) et de 30% dans l'enquête du CEP auprès des salariés de la branche.

 

L’augmentation du nombre de femmes dans les métiers du sport est liée aux transformations du travail et à la féminisation plus générale de la force de travail. Avec la féminisation des emplois, la massification du salariat, la diminution du travail à temps partiel et la part plus importante de CDI, la situation de l’emploi sportif semble en voie de normalisation ou de stabilisation.

 

[Un travail bénévole sexué]

Les chiffres portant sur l’accès des femmes aux responsabilités électives présents dans tous les rapports de féminisation successifs  (2005 à 2010) montrent que, en dépit des dispositions réglementaires plus l’activité sportive prend une forme institutionnalisée et compétitive, moins elle compte de femmes. Par exemple il n’y a pas, à l’heure actuelle de femme, présidente de fédération olympique. En outre, malgré une augmentation des effectifs de femmes licenciées dans les clubs sportifs, plus on progresse dans "la hiérarchie" des fédérations sportives, moins il y a de femmes.

Cette présence discrète des femmes ne fait que se renforcer dans les sports de compétition et s’accentuer à mesure que l’on grimpe dans la hiérarchie interne des associations à caractère sportif.

Au niveau supranational le CIO, les fédérations internationales et les Comités nationaux olympiques mettent en place une politique contre le harcèlement sexuel, comprenant un code de conduite applicable aux athlètes, aux entraîneurs et aux dirigeants.

 

Les études sociologiques s’intéressent à l’accès des femmes aux postes à responsabilité (s) et questionnent les rapports sociaux de sexe dans les organisations sportives françaises (Chimot, 2003 ; Vieille Marchiset, 2004).

Ces enquêtes montrent que les femmes n’accèdent que très rarement aux postes directement liés à la production de la performance sportive.

Lorsqu’exceptionnellement elles occupent des postes de direction, ce sont souvent leurs qualités prétendument naturelles qui sont mises en avant (gentillesse, douceur, minutie ...) et non leur qualification scolaire et professionnelle acquises par le biais d’une formation.

 

[Des emplois sportifs associatifs très masculins]

Généralement, la division sexuelle du travail est plus atténuée dans le milieu associatif que dans le monde professionnel (Mitrani, 2001). Or, les associations sportives restent les plus masculinisées. Si l’on compare les emplois féminins dans le secteur du sport associatif avec ceux des autres secteurs associatifs, on constate que les salariés des associations sportives employeuses sont majoritairement des hommes, contrairement aux salariés des associations en général majoritairement des femmes (Credoc, 1997). Si l’on prend l’exemple de l’Alsace, les associations employeuses comptent en 1999 plus de 39 700 salariés (INSEE Alsace, 2001). Sur cet effectif, 67,5% des salariés sont des femmes. Le seul secteur où les femmes sont minoritaires est celui des activités récréatives et sportives : seuls 46% des salariés sont des femmes alors que le secteur de la santé en comprend plus de 86% et celui de l’action sociale, 73,3% (INSEE Alsace, 2001).

 

[Des femmes dans des métiers du sport et de l’animation]

Traditionnellement, les métiers de l’encadrement sportif sont plutôt réservés aux hommes et l’accès des femmes aux formations et aux métiers du sport reste encore insuffisant.

En 2002, seuls 28% des titulaires du Brevet d’Etat d’Educateur (trice) Sportif(ve) 1er degré, (BEES 1) étaient des femmesEn 2009 on est passé à 19,5% de BEES 1er degré délivrés à des femmes.En 2002 : 15% des titulaires du Brevet d’Etat d’Educateur (trice) Sportif(ve) 2ème degré (BEES 2) étaient des femmes.En 2009 on est passé à 15, 4 % de BEES 2ème degré délivrés à des femmes.

 

Pourtant, depuis une vingtaine d’années, il est de plus en plus courant de trouver des femmes dans des emplois sportifs traditionnellement masculins, qu’il s’agisse du métier d’entraîneur sportif (essentiellement dans les sports pratiqués par des femmes), de maître-nageur sauveteur (MNS) et, depuis peu, dans quelques métiers historiquement dominés par des hommes.

 

[Les Femme Arbitres]

De la même manière, on observe une augmentation du nombre de femmes arbitres dans les Championnats de France professionnels masculins en football, hand-ball, basket ou volley-ball. Malgré de nombreuses difficultés rencontrées dans leur parcours professionnel (pressions machistes des fédérations) et dans l’exercice de leur métier (insultes des spectateurs), les femmes intègrent de plus en plus le corps arbitral, aussi bien dans les sports féminins que ceux masculins. Cette féminisation semble liée à la professionnalisation des sports, de la fonction arbitrale et au développement d’une politique d’Etat qui exige la possession de diplômes de plus en plus élevés (Charrier, 2004).

 

[Les femmes et l’encadrement de l’éducation physique et sportive (EPS)]

Même dans les métiers de l’enseignement de l’EPS, les femmes restent encore minoritaires (alors qu’elles sont majoritaires dans le corps enseignant) ainsi que dans les postes de professeur des universités en STAPS.

Selon une enquête menée par le ministère de l’Education nationale et la MGEN auprès de 900 professeurs d'éducation physique et sportive dans les collèges et lycées publics, l'EPS est une discipline plus masculine que les autres puisque 54% des enseignants sont des hommes. De plus, on semble observer encore une légère masculinisation du métier, avec une proportion de femmes enseignantes d'EPS plus faible chez les enseignants les plus "récents" (moins de dix ans d’ancienneté)[1].

 

[Les femmes « cadres » en entreprise de la filière sport]

Les rares femmes occupant des postes de direction dans les grandes entreprises du sport mettent souvent en avant des qualités qu’elles estiment "typiquement féminines" et qui constituerait un atout dans le secteur du commerce du sport : sensibilité, ouverture vers les interlocuteurs, séduction, goût pour l’esthétique. A la tête de Bollé Diffusion France (marque de sport), Laurence G. revendique une "approche féminine du business" qui se concrétise dans les relations humaines. Selon elle, "au contraire des hommes, les femmes se montrent plus sensibles, plus tournées vers leurs interlocuteurs. Cette ouverture, cet intérêt pour les autres sont, je crois, des qualités typiquement féminines". De son côté, Catherine N., directrice d’un magasin Go Sport pense que "les femmes sont plus franches que les hommes » et avoue que la sensibilité féminine influe sur le style de management « parce que les femmes sentent mieux les choses". "Le textile aux femmes, le matériel aux hommes !" : Il y a donc bien à une spécialisation sexuelle des postes de travail….

 

En synthèse

Comme dans l’ensemble des secteurs d’activité économique, l’identité de genre constitue un facteur de stratification dans les emplois sportifs dans la mesure où il génère des inégalités de positionnement dans la hiérarchie socio-économique (carrières, ascension professionnelle, précarité de l’emploi.). Même si la situation des femmes dans le monde des sports a évolué (du moins dans les sociétés occidentales), les résultats d’enquêtes sociologiques témoignent de la persistance des rapports de domination entre les sexes. Ils nous révèlent notamment l’ampleur des inégalités entre hommes et femmes dans l’accès aux postes à responsabilités dans l’ensemble des secteurs marchands et non marchands du sport. Malgré des politiques volontaristes récentes en matière de lutte contre les discriminations sexuelles, les pratiques sportives, les responsabilités et les emplois sportifs semblent ainsi toujours correspondre à une vision androcentrée du monde.

Des résistances et des évolutions sont réalisables et montrent d’une part la diversité des jeux possibles avec les rôles féminins prescrits et, d’autre part, la transformation du champ sportif. Il reste donc à s’intéresser à la manière avec laquelle il est possible de changer de paradigme : afin de dépasser cette vision « androcentrée » qui renforce les identités de sexe et qui cloisonne les pratiques sociales des hommes et des femmes et accélérer ce processus de féminisation déjà enclenché pour parvenir à l’égalité…

 

PERSPECTIVES

S’agissant exclusivement de la problématique de l’emploi sportif, l’employeur (et plus particulièrement s’agissant de l’association) et son salarié n’échangent pas seulement une prestation de travail contre une rémunération

 

Augmenter "l'employeurabilité" en vue de favoriser l’emploi de femmes

Il s’agit aussi de la rencontre d’une capacité à être employée et d’une capacité à employer. Il faudrait donc développer les appuis à la fonction d’employeur (« l’employeurabilité » par opposition à « l’employabilité ») qui peuvent passer par des transferts de savoir-faire prenant appui sur du partage des savoir-faire.

Qui recrute qui ?

Le premier enjeu consiste à transmettre aux employeurs, principalement les associations utilisatrices de main-d’œuvre, un savoir-faire lié à leur qualité d’employeur (qui est la capacité à être employeur : «l’employeurabilité ») :

savoir encadrer et motiver le personnel fémininsavoir initier et développer une politique de formation managériale et savoir accompagner l’évolution des carrières des salariées (éducateurs sportifs et personnel permanent) ;anticiper les besoins en compétences particulières ;renouveler les cadres sportifs ;savoir mener une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;savoir diriger, organiser, planifier et coordonner l’activité des bénévoles dont le management exige la mise en place d’une politique différente de celle mise en place pour des salariés.

 

[Former les femmes à la compétence managériale]

Le second enjeu consiste à transmettre aux associations les savoir-faire qui leur permettront de pérenniser leurs emplois en les rendant davantage solvables, donc en étant capable de développer leurs activités, notamment :

en élaborant de nouveaux projetsen captant de nouveaux publics pratiquants en adaptant les services offertsen créant et en mettant en place de nouveaux services aptes à augmenter les ressources économiques de l’associationen mettant en place et en suivant les produits et services rendus par l’association en menant une politique de marketing (démarchage, prospection)en sachant fixer une politique tarifaireen surveillant l’état et le renouvellement du matériel sportifen nouant des partenariats privés et publicsen sachant utiliser le levier des manifestations sportives (merchandising, produits dérivés, panneaux publicitaires etc.)en sachant évaluer les objectifs atteints et en analysant les succès et les échecs de la politique de l’association.

 

[Former les femmes à la compétence de développeur]

Un troisième enjeu consiste à soutenir la demande d’emploi en solvabilisant la création d’emplois :

par des aides d’État spécifiques comme celles mises en place dans le cadre du plan « sport-emploi » et le dispositif emploi à forte utilité sociale qui a pour objectif de développer des emplois qui revêtent une forte utilité sociale au sein d’associations sportives et dont les objectifs de développement ne permettent pas d’obtenir l’accroissement des ressources propres de l’employeur associatif.mobilisation d’aides à l’emploi (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, contrats d’accompagnement dans l’emploi, contrat jeune en entreprise).

 

L’association a besoin d’être soutenue car elle est le plus souvent dirigée par un président qui ne dispose pas du temps nécessaire (car il est bénévole), et qui n’a pas les compétences requises pour mener à bonne fin les enjeux précédemment décrits. L’association doit donc bénéficier de missions de conseil, d’expertise et d’accompagnement à la fois dans le domaine de l’emploi et dans celui du développement de son activité.

 

Augmenter l'employabilité des femmes

A l'instar des hommes : l'employabilité renvoie à la compétence mise au service d'un projet et par conséquent à la formation. Or, la formation doit être considérée comme un levier de développement : Elle est véritablement un outil au service d'un projet politique.

 

Les leviers possibles de la formation au service de l’accès des femmes au sport

-       Mettre en adéquation les emplois et la formation et répondre à un besoin social en termes d'emploi détenu par des femmes (notamment dans l'encadrement) et, in fine, contribuer à développer la pratique féminine

-       Imaginer des dispositifs de formation innovants (CF ANNEXE 5 : dispositif visant à professionnaliser les bénévoles impliquées dans des fonctions de dirigeantes au sein d’association sportive) qui s'adressent spécifiquement aux femmes

-       Adapter les référentiels de certification à l’instar du BP JEPS « Activités physiques Pour Tous coloré  développement de la pratique sportive féminine », mis en place par le PRN SEMC

-       Agir sur les formations en sensibilisant tous les acteurs de la formation : les formateurs (formation de formateur), les tuteurs (formation tutorale), les stagiaires et les prescripteurs.

 

PRECONISATIONSUne offre de formation aux fonctions de direction

S’inscrivant dans la droite ligne de la professionnalisation des organisations sportives et en particulier des fonctions de dirigeant sportif, il s’agirait de développer une offre de formation exclusivement destinée aux femmes et tenant compte des principales difficultés rencontrées par de nombreuses femmes pour accéder à ces fonctions de direction et de pilotage d’organisations sportives.

Plusieurs étapes sont à conduire

Celle de l’ingénierie de formation où il sera nécessaire de mener une réflexion autour de la définition d’un référentiel métier "proche de celui de "secrétaire générale" et intégrant des compétences managériales.Concevoir un dispositif de formation diplômant à partir d’un cahier des charges : rédiger la note d’opportunité, la fiche descriptive d’activités, référentiel de certification et pourvoir à une inscription au RNCP.

Conclusion :

Le secteur du sport présente d'importants enjeux en matière d'emploi. La création et la pérennisation des emplois dans ce secteur sont cependant confrontées à certaines difficultés, nécessitant la mise en place de formes d'organisations innovantes et adaptées au secteur.

La place des femmes dans notre société, bien qu'en pleine évolution, reste culturellement ancrée dans la sphère privative… La question de la compétence de la femme à occuper certains postes notamment dans le secteur du sport est encore trop souvent soulevée par les recruteurs.

L'accès à l'emploi sportif est un parcours semé d'embûches bien plus nombreuses pour les femmes que pour les hommes. La démarche implique une mise en adéquation entre une volonté politique réelle de développement de l'emploi sportif féminin et une réponse en termes de formation. Il faut que les femmes occupent davantage le terrain et que leur présence finisse par être aussi naturelle et à propos que celle des hommes…

 

 

[1] Référence : Enquête du Ministère de l’éducation nationale, en partenariat avec la MGEN, Etre professeur d'éducation physique et sportive en 2009, Interrogation réalisée en mai-juin 2009, Patricia GAMBERT et Jacques BONNEAU (TMO-Régions).

 


Via Stephanie Cornu
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Toulouse Actualités
Scoop.it!

Capitole. Une charte pour l'égalité dans le sport

Capitole. Une charte pour l'égalité dans le sport | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Le maire de Toulouse, Pierre Cohen, a mis en place depuis hier, une charte pour l’égalité hommes femmes dans le champ sportif. «Il faut donner les moyens à tous de permettre d’exercer la parité dans tous les domaines de la vie quotidienne» ...

Via Mohamed Kaâniche
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Kelrun News
Scoop.it!

Le sport féminin dans la course aux médias et aux sponsors

Danica Patrick, la pilote d'automobile américaine, qui est parvenue à être en pole position en février à Daytona, a apporté un démenti aux...

Via Kelrun.fr
more...
No comment yet.
Scooped by BELLEMIN Maeva
Scoop.it!

« Le foot féminin régresse » - Le JSL

« Le foot féminin régresse » - Le JSL | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
« Le foot féminin régresse »
Le JSL
Là, c'est une régression du football féminin dans l'Autunois.
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from DocPresseESJ
Scoop.it!

Les femmes, grandes absentes des jeux et du sport télévisés

Les femmes, grandes absentes des jeux et du sport télévisés | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it

A l’occasion du colloque «En Avant Toutes» organisé par France Télévisions, son président, Rémy Pflimlin, s’est engagé à passer à 30% d’ici fin 2014 la part de femmes parmi les experts appelés à s’exprimer sur les chaînes du groupe. «L’expertise» n’est cependant pas le seul domaine dans lequel les femmes brillent par leur absence: le divertissement et le sport échappent encore largement à la féminisation.


Via DocPresseESJ
more...
DocPresseESJ's curator insight, July 11, 2013 8:21 AM

«93% du temps d’antenne consacré au sport concerne le sport masculin»

Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Femmes, sport et média: une équation miracle en faveur du sport pour toutes?

ÉGALITÉ HOMMES-FEMMES - Le sport est à la fois un phénomène social, spectaculaire et médiatique. Il réussit à fédérer autour de centres d'intérêt communs toute une population d'origine sociale, d'âge et de nationalité différente. Les médias ont vite saisi le pouvoir du sport et ont considérablement investi dans ce secteur d'activité. Néanmoins, par la force de l'histoire, ils se sont d'abord concentrés à retranscrire les performances des sportifs lors des méga événements et dans les disciplines les plus prisées, ce qui ne représente qu'un partie incomplète du champ médiatique à traiter. Quelle place pour les femmes dans les médias? Les femmes font désormais partie intégrante de la sphère sportive. 37% des citoyennes européennes déclarent ainsi pratiquer une activité physique ou sportive au moins une fois par semaine. En France, elles représentent 36% des sportifs inscrits sur les listes de haut niveau. Pourtant, leurs exploits ne sont que trop faiblement repris par les médias. On constate bien un pic de médiatisation lors de grands évènements sportifs internationaux, mais les sportives retombent vite ensuite dans l'oubli. En effet, chaque rentrée sportive suivant la tenue d'une Olympiade le confirme : l'impact des images et de la couverture médiatique d'une discipline influent fortement sur le nombre de pratiquants. Mais comme le constate Rosarita Cuccoli, Présidente du réseau européen "Femmes et sport" créé et animé par Sport et Citoyenneté, "les disciplines sportives qui ne sont pas suivies par les médias ont des chances limitées de se développer et d'attirer des sponsors". La couverture médiatique du sport féminin reste en effet très faible par rapport à celle de leurs homologues masculins. "Il existe en effet un problème de sous représentation, un problème "quantitatif", poursuit Rosarita Cuccoli. Mais ce qui plus inquiétant encore, c'est que le problème est aussi "qualitatif". Les champions ne sont ni choisis ni représentés par les médias selon les mêmes critères, selon qu'ils soient de sexe masculin ou féminin. Si dans la couverture du sport masculin, c'est surtout le résultat sportif qui compte, dans le cas des championnes la beauté semble être un impératif incontournable. La performance sportive est certes importante dans les deux cas mais on ne pardonne pas le manque de "performance esthétique" à une femme". En effet, si tirer parti de leur beauté permet aux athlètes féminines de gagner plus d'argent et de s'attirer le soutien de davantage de sponsors; Rosarita Cuccoli fait toutefois valoir que "la sexualisation accrue des athlètes féminines diminue la valeur de leurs réalisations et renforce l'image des femmes en tant qu'objets sexuels, ce qui est nuisible pour toutes les femmes". Il est intéressant de noter d'ailleurs que seuls 5% de l'information sportive en moyenne est assurée par des journalistes de sexe féminin. "La question ne se situe ni au niveau du sport ni au niveau des médias. Il s'agit d'un problème d'éducation plus général: les hommes sembleraient avoir encore du mal à regarder et accepter les femmes pour ce qu'elles sont capables de faire", conclut Rosarita Cuccoli.


Via Stephanie Cornu, CesniWomen
more...
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Les Etats Généraux du Sport Féminin : une réussite totale ! « Serge ...

J'ai eu le plaisir d'accueillir à Bourges, ville d'art et d'histoire, ville de culture mais aussi ville sportive, de réputation internationale, grâce notamment à nos basketteuses, les Premiers Etats Généraux du Sport Féminin en ...

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Premiers Etats Généraux du Sport Féminin en Equipe, coup d'envoi

Premiers Etats Généraux du Sport Féminin en Equipe, coup d'envoi | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Les Premiers Etats Généraux du Sport Féminin en Equipe ont lieu ce jeudi 16 mai et vendredi 17 mai à Bourges, à l'initiative du Bourges Basket, triple champion d'Europe. Plusieurs personnalités du monde sportif, ...

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Victoires et conquêtes : la place des femmes dans le sport | L'Avant ...

Victoires et conquêtes : la place des femmes dans le sport | L'Avant ... | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Quelques jours après l'abandon de la « jupette » forcée, en Hand Ball féminin, pour Avant-Garde, elle revient sur la place des femmes et des discriminations dans le sport. Avant-Garde. : Tu décris la difficulté pour les femmes ...

Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Femmes et Sport
Scoop.it!

Foot: les Lyonnaises, face radieuse d'un sport féminin dans l'ombre

Foot: les Lyonnaises, face radieuse d'un sport féminin dans l'ombre | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it

Tiré de l'Humanité.fr du 22 mai 2013 Les femmes veulent la part du « Lyon » Quatrième finale consécutive de Ligue des champions pour les footballeuses de l’OL, ce jeudi soir à Londres. Mais les sports collectifs féminins se battent pour exister. «Si on fait une comparaison avec le football masculin, l’OL est le Barça du football féminin. Lyon est un modèle en termes de progression et de succès.» Comparaison n’est pas toujours raison, mais ce jugement prononcé récemment par Shelley Kerr, manager de l’équipe féminine d’Arsenal en Angleterre, est au moins un indicateur d’un paysage du sport féminin hexagonal en pleine mutation. Même si l’Olympique Lyonnais qui disputera, jeudi à Londres, sa quatrième finale consécutive de Ligue des champions féminine face aux Allemandes de Wolfsburg (lire notre encadré ci-dessous) est un peu l’arbre qui cache la forêt. Car, en matière de sport féminin collectif, la partie n’est pas forcément gagnée d’avance comme l’ont pointé à Bourges, la semaine dernière, les états généraux du sport féminin en équipes. Une question de volonté politique, avant tout Le vœu d’une «égalité» qui doit «révolutionner le monde du sport» lancé en ouverture de cet événement par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, est pour l’instant très pieux. À des années-lumière de Lyonnaises qui bénéficient de «conditions d’entraînement que beaucoup d’entraîneurs masculins nous envieraient» –dixit Patrice Lair, le coach des joueuses lyonnaises–, beaucoup de sports collectifs féminins livrent une lutte acharnée pour exister. «Pour avoir les mêmes conditions que nos homologues masculins, heureusement qu’on a eu pendant longtemps une capitaine accrocheuse comme Yannick Souvré (243 sélections de 1985 à 2002 – NDLR)», témoigne Edwige Lawson-Wade, l’actuelle meneuse de l’équipe de France basket, médaillée d’argent aux JO de Londres 2012. Mais, comme souvent, tout est une question de volonté politique. Ainsi, la Fédération française de football commence à prendre conscience que la joueuse est l’avenir du ballon rond. «Aujourd’hui, les féminines de l’équipe de France ont exactement les mêmes conditions que les garçons, témoigne Sandrine Roux, ex-internationale, consultante télé et employée de la 3F. D’ailleurs, le marketing et la communication s’occupent aussi au même titre des féminines et des Bleus.» En clair, les marques ont intégré que le sport féminin est aussi un filon. Ce que dit dans des termes plus choisis Cédric Girard, directeur marketing de l’agence Sportfive, pour qui « le sport féminin est une chance pour les entreprises, grâce aux valeurs qu’il porte ». Les marques s'y intéressent Après tout, disent certains cyniques, ce sont bien les mamans qui amènent les enfants au sport. D’où le fait, peut-être, qu’une enseigne comme Carrefour a diminué sa dotation au sport masculin pour augmenter celle du foot féminin. Un signe parmi d’autres. Le plus positif peut-être vient du très « testéroné » foot américain dont la Fédération française a refusé l’implantation dans l’Hexagone d’une « Lingerie Football League » en petite tenue à la mode américaine…Lyon-Wolfsburg, une histoire de triplé. À peine sacrées championnes d’Allemagne dimanche, les Allemandes de Wolfsburg, l’adversaire de l’Olympique Lyonnais en finale de la Ligue des champions (Direct 8, 20 h 20) jeudi sur la pelouse de Stamford Bridge à Londres, ont réussi le doublé ce week-end en remportant leur première Coupe d’Allemagne contre Potsdam. Mais l’OL, double tenant du titre européen, qui a préparé sa finale à Saint-Malo, n’est pas en reste puisque les joueuses entraînées par Patrice Lair restent aussi en course pour un nouveau triplé. Assuré du titre en championnat avant la dernière journée dimanche 26 mai, Lyon affrontera Saint-Étienne en finale de la Coupe le 8 juin.


Via CesniWomen
more...
No comment yet.
Scooped by BELLEMIN Maeva
Scoop.it!

Journée des droits des femmes et sport : les liaisons dangereuses

Journée des droits des femmes et sport : les liaisons dangereuses | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
Journée des droits des femmes et sport : les liaisons dangereuses - Sexiste ou non ? Le sextoy aux couleurs du Stade rennais sur l'affiche de promotion de l'opération pour la journée des droits des femmes a fait couler beaucoup d'encre .
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Egalité femmes-hommes
Scoop.it!

« Sport et femmes » Conférence de Anaïs Bohuon du 19 mars 2013 à Brest. Version 20 minutes. - Egalité femmes hommes

Comment se joue l'égalité entre les femmes et les hommes dans le sport ? Brest métropole océane et l'office des sports de la ville de Brest ont (...)

Via Egalite femmes-hommes Brest métropole
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from EuroMed égalité hommes-femmes
Scoop.it!

La compétition sportive favorise le leadership des femmes

La compétition sportive favorise le leadership des femmes | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it

"Nombre de femmes responsables de haut niveau dans le monde ont pratiqué la compétition sportive. Le sport inculque des valeurs qui ne figurent pas dans l'éducation traditionnelle des petites filles."

 

 


Via Caroline Claeys
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from Conseils entrainement
Scoop.it!

Les femmes et la course à pied, toute une histoire...

Les femmes et la course à pied, toute une histoire... | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it

Pendant de nombreuses années, les femmes ont été mises de côté dans le sport. Pierre de Coubertin n’a-t-il pas dit : «une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte ». Aujourd’hui le monde a évolué fort heureusement !

De nos jours, de plus en plus de femmes font du sport mais il aura fallu attendre les années 80 pour voir ce réel progrès ! La loi du 16 juillet 1984 a une part de responsabilité à ce progrès car cette loi stipule que « la pratique sportive constitue un droit pour chacun quels que soient son sexe, son âge, ses capacités ou sa condition sociale ».


Via Lepape-info
more...
No comment yet.
Rescooped by BELLEMIN Maeva from TICE et langues
Scoop.it!

Le sport et les femmes - Elémentaire - Civilisation Française

Le sport et les femmes - Elémentaire - Civilisation Française | developpement.du.sport.feminin | Scoop.it
A l'occasion de la Journée de la Femme, le 8 mars, Estelle Denis nous parle des femmes dans le sport.

Via natura auvergne, Juergen Wagner
more...
natura auvergne's curator insight, May 30, 2013 8:43 AM

Les femmes font du sport aujourd'hui sur... BONJOUR DE FRANCE.


Et chez vous, les femmes font-elles du sport de haut niveau ?


Écoutez attentivement Estelle DENIS, journaliste sportive, vous parler du sport au féminin puis, répondez aux questions qui vous sont posées.


À TRÈS BIENTÔT !!!

Rescooped by BELLEMIN Maeva from CLEMI - Veille sur l'Education aux médias et à l'information
Scoop.it!

Que cesse le mépris du sport féminin | Nouvellesnews

C'est l'appel lancé dans le JDD par les 'Braqueuses' et d'autres personnalités, hommes et femmes, du sport français.

Via CLEMI - Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information
more...
No comment yet.