Detroit
Follow
Find tag "Detroit"
6.9K views | +0 today
Detroit
Documentation pour une fiction sur la ville de Detroit
Curated by liminaire
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by liminaire
Scoop.it!

The Singularity : West Robinwood Street, Detroit, Michigan (ghost street)

Last week I read in the morning paper about a street here where 60 out of 66 homes were vacant or abandoned on a single block. The reporter called it a "ghost street." Yesterday I found myself in the area. Other than an errant sofa, the street was completely empty, almost peaceful. I took a photo of every house on the north side of one block and then stitched them together. If you were to compare the current international housing crisis to a black hole sucking the equity out of our homes, this one-way street near the northern border of Detroit might just be the singularity: the point where the density of the problem defies anyone's ability to comprehend it. These homes started emptying in 2006.

more...
No comment yet.
Scooped by liminaire
Scoop.it!

Detroit 1-8-7 – Louis Fitch, le bel anachronisme

Detroit 1-8-7 – Louis Fitch, le bel anachronisme | Detroit | Scoop.it

Il est passé si vite dans ce paysage tourmenté, qu'il a à peine été aperçu. Que l'on n'a pas eu le temps de s'habituer à sa présence, que son ombre n'a pas porté au-delà d'une courte et unique saison et que sa filiation a dû être établie à grands traits. Louis Fitch est un personnage d'une autre époque de la télévision, une sorte d'incongruité dans la galerie encombrée des anti-héros. Cela devrait nous inspirer des regrets et paradoxalement, cela prête à sourire. Car au bout de 18 épisodes de Detroit 1-8-7, on se dit que c'est exactement ce qu'il aurait voulu: accomplir la mission qu'il s'est vu assigner, faire son devoir de flic extraordinaire et puis s'en retourner dans l'ombre.

 

A une époque où les grands référents de la fiction sont Vic Mackey, Walter White ou Don Draper, Michael Imperioli a récupéré un rôle presque impossible à tenir. Comme si l'on ne pouvait plus croire qu'un tel individu puisse exister, comme si on ne pouvait plus imaginer (par crainte de paraître naïf) qu'un personnage fut seulement motivé par la simple volonté de faire ce qui est juste et bon. Sans en attendre de remerciements et sans chercher à en tirer une gloire quelconque. Louis Fitch est fait de cette étoffe dont on confectionne les héros.

more...
No comment yet.