Japon : le dernier réacteur nucléaire de Tepco à l'arrêt | Des 4 coins du monde | Scoop.it

L'opérateur japonais Tepco a mis son dernier réacteur nucléaire à l'arrêt. Une fermeture nécessitée par des opérations de maintenance.

 

Un an après la catastrophe de Fukushima, l'archipel nippon ne compte plus qu'un seul réacteur en activité. Mais celui-ci sera à son tour arrêté en mai prochain.

Tokyo Electric Power Co, l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, vient de mettre à l'arrêt le dernier réacteur que la compagnie maintenait encore en activité. Il s'agit du réacteur n°6 de la plus importante centrale du monde, celle de Kashiwazaki Kariwa, située dans la Préfecture de Niigata à 250 kilomètres au nord de Tokyo.

L'arrêt de ce réacteur entre dans le cadre d'opérations de maintenance normales, indique le fournisseur d'électricité nippon.

Alors que le Japon ne dispose plus désormais que d'un seul réacteur en activité, avant que celui-ci ne soit à son tour arrêté le 5 mai, les autorités invitent la population a fournir encore d'avantage d'efforts. "Nous serons probablement en mesure de fournir un approvisionnement électrique stable, mais nous aimerions demander aux consommateurs de continuer à économiser l'énergie", déclare le président de Tepco Toshio Nishizawa dans un communiqué.

Si depuis la catastrophe de Fukushima, le Japon est privé de presque tous ces réacteurs nucléaires, le directeur de Greenpeace-Japon, Junichi Sato, cité par l'AFP, affirme que le pays parvient à surmonter cette crise. "Le Japon est pratiquement sorti du nucléaire, et l'impact sur la vie quotidienne est invisible (...) Avec une gestion adéquate de la demande, des mesures d'efficacité énergétique et des moyens existants de génération d'électricité de soutien plus que suffisants, rien ne justifie des pénuries d'électricité dans les mois à venir et rien ne nécessite qu'on se précipite à relancer les centrales nucléaires", assure-t-il.

 

Mais la population est inquiète à l'approche de l'été, une période qui connaît des pics de consommation d'électricité avec l'utilisation des systèmes de climatisation.