Des 4 coins du monde
Follow
Find tag "France"
11.7K views | +0 today
Des 4 coins du monde
Dans divers pays, des gens prennent la parole, se mobilisent ; des choses bougent. Restons à l'écoute.
Curated by L B-M
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by L B-M
Scoop.it!

Produits bio : où en est le made in France ?

Produits bio : où en est le made in France ? | Des 4 coins du monde | Scoop.it

Ces dernières années ont vu la consommation de produits bio augmenter, malgré la crise, malgré le prix. Entre les produits régionaux et ceux en provenance de Pologne ou du Maroc, on ne sait plus si préférer le bio au local, ou l’inverse. Les chiffres le disent, la tendance actuelle du bio pencherait du côté « made in France » !


Le bio de plus en plus local et régional

Même si en 2012 les ventes de produits bio ont été effectuées en grande majorité dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés (83%), laconsommation bio locale a tendance à augmenter.

La vente locale directe (producteur-consommateur) a représenté 12% des ventes totales en 2012 (croissance de 16% depuis 2011). D’ailleurs, les 3/4 des aliments ou produits bio vendus sont « made in France » et cela atteint presque les 100% pour les produits comme la viande, les oeufs et le vin. Comment expliquer l’augmentation de ces chiffres ?

 

L’augmentation de la vente directe de matières premières ou de produits transformés sur place démontre un intérêt pour les produits locaux. Chez les distributeurs, on dénote une tendance à l’approvisionnement de plus en plus régional et national. Les acheteurs quant à eux considèrent à 67 % ( en 2013 contre 62 % en 2012) que la provenance régionale est un critère importantpour le choix de leur produit bio.

 

Le critère d’origine française reste quand même relatif selon les produits. Le graphique suivant montre la consommation des aliments bio français selon le type de produit.

 

Les fraises en hiver et les oranges en été, même bio, n’ont pas la côte, 80% des consommateurs sont également très attentifs à la saisonnalité des produits.



La restauration collective s’y met aussi

Tous secteurs confondus, la restauration collective fait également le choix du bio « made in France ». En 2013, les produits utilisés sont à 85% d’origine française et à 45% d’origine régionale. Mais à quelle fréquence la restauration collective propose ces ingrédients bio ?

 

Ce sont 56%  des restaurants collectifs qui se fournissent en produits bio, que ce soit régulièrement ou de temps en temps. Et la fréquence est à la hausse avec 45% des restaurateurs qui en proposent au moins une fois par semaine.

73% de la restauration collective scolaire propose du bio (idem en 2012)50%  de la restauration collective d’entreprise (contre 53% en, 2012)30% de la restauration collective secteur social-santé (contre 29% en, 2012)

 

De plus, le gouvernement souhaite développer la restauration hors-domicile avec son plan « ambition bio 2017″ et a pour objectif d’atteindre les 20% de produits bio dans les restaurants collectifs appartenant à l’Etat.

 

 

Inégalités parmi les régions

Il existe et persiste cependant, des régions qui sont plus bio que d’autres. Parmi les 3 régions qui possèdent le plus d’exploitations on retrouve :

la région Rhône-Alpes avec 2 704 exploitations biola région Languedoc-Roussillon avec 2 633 exploitationsla région Midi-Pyrénées  avec 2 600 exploitations

more...
No comment yet.
Scooped by L B-M
Scoop.it!

Médecins du monde prêt à investir les déserts médicaux français

Médecins du monde prêt à investir les déserts médicaux français | Des 4 coins du monde | Scoop.it
L'organisation Médecins du Monde va bientôt ouvrir des centres de soins dans les déserts médicaux essentiellement situés en milieu rural.

 

Régulièrement dénoncé par les professionnels de santé, le problème des déserts médicaux ne semble aujourd'hui pas trouver de solution.

Certains régions françaises principalement situées en milieu rural manquent encore de médecins et les habitants se retrouvent bien souvent à parcourir des dizaines de kilomètres pour se faire soigner. Des difficultés contre lesquelles souhaitent désormais lutter l'ONG Médecins du Monde (MdM).

Cité par l'AFP, le Docteur Olivier Bernard, président de l'organisation a ainsi expliqué : "nous allons probablement ouvrir cette année nos programmes d'accès aux soins en zones rurales, en Auvergne et dans des zones reculées d'Alsace", afin de faire face aux déserts médicaux.

Cette démarche étant nouvelle pour MdM, le Dr Bernard a précisé qu'elle nécessitait encore une phase de réflexion mais qu'elle pourrait permettre de répondre à "des besoins et des interrogations des médecins de terrain" dans les campagnes françaises. L'ONG a entrepris début mars une campagne de sensibilisation en France afin de mobiliser les principaux candidats à l'élection présidentielle autour du problème de l'accès équitable aux soins. Le 21 février, MdM a ainsi déploré dans un communiqué que "le système de santé français, longtemps présenté comme le meilleur au monde, (était) malade" et que c'étaient "les personnes précaires qui en (souffraient) le plus".

 

Ainsi, parmi les personnes reçues par MdM, "un patient sur quatre vient se soigner trop tardivement, deux tiers des enfants de moins de 7 ans ne sont pas à jour dans leurs vaccinations, 68% des femmes enceintes n'ont pas accès aux soins prénataux et 85% des patients n'ont aucune couverture maladie", a expliqué le Dr Bernard. Chaque année, ce sont 40.000 consultations médicales gratuites qui sont dispensées par MdM dans 22 centres d'accueil situés en métropole et dans les DOM-TOM.

Si la France fait partie des pays les mieux dotés avec 216.145 médecins actifs, les chiffres cachent en réalité de fortes disparités avec par exemple en Picardie seulement 239 médecins pour 100.000 habitants et en région Provence-Alpes-Côte d'Azur seulement 370.

more...
No comment yet.
Rescooped by L B-M from Alimentation21
Scoop.it!

Alimentation : les paniers des AMAP fêtent leur 10 ème anniversaire

Alimentation : les paniers des AMAP fêtent leur 10 ème anniversaire | Des 4 coins du monde | Scoop.it
Les AMAP soufflent leurs dix bougies.Encore marginal, le circuit court du producteur au consommateur semble avoir fait du chemin pour faire évoluer les habitudes des consommateurs...

Renforcer les liens entre les agriculteurs et les consommateurs, tel était le pari des Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP). Créées en 2001, les AMAP permettent un circuit court du producteur au consommateur. Et ce, par le biais d’un système de distribution de paniers composés de produits fermiers. Une forme de consommation responsable qui « fait des petits ».


Via Catherine Closson
more...
No comment yet.