Produits bio : où en est le made in France ? | Des 4 coins du monde | Scoop.it

Ces dernières années ont vu la consommation de produits bio augmenter, malgré la crise, malgré le prix. Entre les produits régionaux et ceux en provenance de Pologne ou du Maroc, on ne sait plus si préférer le bio au local, ou l’inverse. Les chiffres le disent, la tendance actuelle du bio pencherait du côté « made in France » !


Le bio de plus en plus local et régional

Même si en 2012 les ventes de produits bio ont été effectuées en grande majorité dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés (83%), laconsommation bio locale a tendance à augmenter.

La vente locale directe (producteur-consommateur) a représenté 12% des ventes totales en 2012 (croissance de 16% depuis 2011). D’ailleurs, les 3/4 des aliments ou produits bio vendus sont « made in France » et cela atteint presque les 100% pour les produits comme la viande, les oeufs et le vin. Comment expliquer l’augmentation de ces chiffres ?

 

L’augmentation de la vente directe de matières premières ou de produits transformés sur place démontre un intérêt pour les produits locaux. Chez les distributeurs, on dénote une tendance à l’approvisionnement de plus en plus régional et national. Les acheteurs quant à eux considèrent à 67 % ( en 2013 contre 62 % en 2012) que la provenance régionale est un critère importantpour le choix de leur produit bio.

 

Le critère d’origine française reste quand même relatif selon les produits. Le graphique suivant montre la consommation des aliments bio français selon le type de produit.

 

Les fraises en hiver et les oranges en été, même bio, n’ont pas la côte, 80% des consommateurs sont également très attentifs à la saisonnalité des produits.



La restauration collective s’y met aussi

Tous secteurs confondus, la restauration collective fait également le choix du bio « made in France ». En 2013, les produits utilisés sont à 85% d’origine française et à 45% d’origine régionale. Mais à quelle fréquence la restauration collective propose ces ingrédients bio ?

 

Ce sont 56%  des restaurants collectifs qui se fournissent en produits bio, que ce soit régulièrement ou de temps en temps. Et la fréquence est à la hausse avec 45% des restaurateurs qui en proposent au moins une fois par semaine.

73% de la restauration collective scolaire propose du bio (idem en 2012)50%  de la restauration collective d’entreprise (contre 53% en, 2012)30% de la restauration collective secteur social-santé (contre 29% en, 2012)

 

De plus, le gouvernement souhaite développer la restauration hors-domicile avec son plan « ambition bio 2017″ et a pour objectif d’atteindre les 20% de produits bio dans les restaurants collectifs appartenant à l’Etat.

 

 

Inégalités parmi les régions

Il existe et persiste cependant, des régions qui sont plus bio que d’autres. Parmi les 3 régions qui possèdent le plus d’exploitations on retrouve :

la région Rhône-Alpes avec 2 704 exploitations biola région Languedoc-Roussillon avec 2 633 exploitationsla région Midi-Pyrénées  avec 2 600 exploitations