Zoophonie urbaine - Yannick Dauby | DESARTSONNANTS - CRÉATION SONORE ET ENVIRONNEMENT - ENVIRONMENTAL SOUND ART - PAYSAGES ET ECOLOGIE SONORE | Scoop.it
Ville-imaginaire

“ Si vous parcourez l'une des rues, humides et décrépites, qui descendent vers le fleuve,
n'importe quel fleuve, à un point connu, une sorte de lassitude étrange et insistante vous
saisira certainement ; et donc à quelque moment que vous vous soyez mis en marche, vous
vous appercevrez qu'il fait désormais nuit, une nuit profond, indifférente, et, dans un premier
temps, c'est ce que vous croirez noter : partout, entre les maisons fermées et les descentes
escarpées, sur les marches lubriques, derrière les recoins, sur les places désertes qu'il vous
arrivera de deviner, vous vous hasarderez d'un pas harassé, partout, vous semblera-t-il,
partout, vous direz-vous, règne un silence absolu, jamais discontinu. Et donc vous choisirez
de faire halte, et, mentant, cachant votre peur, vous commencerez à céder à votre plaisir de
vous reposer ; vous vous direz que puisque la ville est déserte et le silence envahissant, nul
doute : il s'agit là d'un excellent endroit pour se reposer. Et donc, vous ferez halte. Et, après
quelques minutes de halte, il vous arrivera d'entendre un bruit léger, et vous vous