RÉSUMÉ Cette étude examine la manière dont les promenades narratives Conspiracy Theory (2002), de Janet Cardiff, et Soundwalk : Chinatown (2002), de Soundwalk, emploient la médiation audiovisuelle et audio pour reconfigurer de manière performative l'environnement immédiat éprouvé par un promeneur. Plus encore, ce mémoire se penche sur la façon dont certaines promenades artistiques contemporaines revisitent et problématisent le paradigme du tour guidé en tant que mode de pratique, de médiation et de mise en scène du contexte urbain et muséal. Le présent travail propose trois concepts pouvant s'appliquer à la promenade: l'espace (Michel de Certeau) comme usage physique des lieux, l'espace de représentation (Henri Lefebvre) comme usage imaginaire et symbolique des lieux, l'espace asymétrique (Michael Bull) comme usage physique, imaginaire et symbolique médiatisé des lieux. Pour comprendre de quelles manières les promenades audiovisuelle et audio de Cardiff et de Soundwalk réinterprètent les possibilités du tour guidé, trois questions pivots orientent l'examen des Ĺ“uvres: comment ces promenades utilisent-elles l'espace? Comment utilisent-elles l'espace de représentation? Comment leur espace asymétrique problématise-t-ille tour guidé? L'approche adoptée pour cette analyse de la promenade est ternaire, c'est-à-dire qu'elle considère la rencontre d'un promeneur et d'une médiation technologique dans un contexte particulier, in situ. https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/7360/Bouchard_Dominic_2008_memoire.pdf?sequence=1