Harpe à nuages - Nicolas Reeves | DESARTSONNANTS - CRÉATION SONORE ET ENVIRONNEMENT - ENVIRONMENTAL SOUND ART - PAYSAGES ET ECOLOGIE SONORE | Scoop.it

nstallation météo-électronique - Création française
Nicolas Reeves et le laboratoire NXI GESTATIO (Canada)
Cité Internationale du 11 au 19 Mars 2000

La Harpe à nuages est une installation météo qui fait chanter les nuages. Elle lit en direct, au moyen d'un faisceau laser infra-rouge, la structure des nuages qui passent à la verticale du lieu où elle est située, puis convertit cette structure en séquences sonores, acoustiques et musicales. Elle est destinée à chanter 24 heures sur 24, 365 jours par année, en produisant des ambiances sonores qui changent selon les grandes conditions de ciel (ciel dégagé, une couche de nuages, deux couches de nuages, pluie, brume, neige) A l'intérieur de chacune de ces grandes conditions, les mélodies et les bruits varient selon l'altitude, la densité et la structure du nuage. On peut comparer la Harpe Keplerienne à un lecteur de CD géant, retourné à l'envers. Dans un lecteur de CD, un petit faisceau laser balaie une surface réfléchissante sur laquelle de petites encoches sont gravées.
Les modulations du faisceau causées par ces encoches sont recueillies par une petite lentille, puis converties en musique. Ici, on utilise de grands lasers dirigés vers le haut au lieu de lentilles, on utilise des téléscopes; et le rôle du disque compact est joué par le nuage lui-même. Ainsi, la harpe à nuages tend littéralement entre la terre et les nuages, des cordes de lumières.