Comment se remémore-t-on une participation à une installation de marche sonore? Est-ce que la mémoire d’un travail précédent affecte le processus créatif ? Au cours des prochaines semaines, j’entrerai en contact et dialoguerai avec les participants d’une performance-installation présentée à l’Université York et créée dans le cadre de la conférence Dance Dramaturgy  (juin 2011). Je m’engagerai avec ces participants dans des conversations sur le souvenir de leur expérience et lors de ma prochaine publication sur ce blog, je réagirai à leurs récits de ces évènements.

La performance-installation de Dance Dramaturgy proposait une chorégraphie structurée par une marche sonore et par l’improvisation de danseuses dans un environnement interactif. Les mouvements des danseuses activaient des extraits sonores modifiés de la marche dans différentes sections de l’installation et les traces de ces explorations spatiales apparaissaient comme projections colorées sur un écran, réinterprétant de manière créative le souvenir incarné des danseuses de leur marche sonore.