Médias et Santé
10.7K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Delphine Eriau
onto Médias et Santé
Scoop.it!

L'analyse des messages sur les réseaux sociaux est un outil sanitaire formidable - NYTimes

L'analyse des messages sur les réseaux sociaux est un outil sanitaire formidable - NYTimes | Médias et Santé | Scoop.it

 

ROCHESTER — MANY important public health questions are difficult and costly to answer. What kind of risks do highly localized sources of pollution, like dry cleaners that use volatile chemicals, pose to the health of nearby residents? Are people with many friends healthier, or do those friendships increase the likelihood of infectious disease? Do frequent visits to public spaces like bars, gyms and restaurants affect a person’s health?


Researchers have been striving for generations to answer such questions, using health surveys of samples of individuals and computational studies of simulated populations. Now, however, the rise of social media and the burgeoning field of data science provide powerful tools to find high-precision, real-world answers with little cost or effort....

more...
No comment yet.
Médias et Santé
ou l'équation délicate de l'émotion et de l'expertise
Curated by Delphine Eriau
Your new post is loading...
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Le sommeil des enfants, un enjeu politique - Libération

Le sommeil des enfants, un enjeu politique - Libération | Médias et Santé | Scoop.it
Ils dorment de moins en moins, pas assez. Sans un repos de qualité, c’est toute la vie sociale qui est minée : problèmes de concentration, hypernervosité, mal-être physique.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Ainsi va la vie ! Le monde

Ainsi va la vie ! Le monde | Médias et Santé | Scoop.it
Par Véronique Cauhapé - Avec précision et légèreté, Anne Giafferi met en scène trois sœurs confrontées à la maladie d’Alzheimer de leur mère (mercredi 21 septembre à 20 h 55 sur France 2).
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Santé : ce que préparent les géants du numérique - France Inter

Santé : ce que préparent les géants du numérique - France Inter | Médias et Santé | Scoop.it
Big Data : C'est une révolution qui va bouleverser notre système de santé, transformer les méthodes de soins et aura à terme une influence sur notre politique de santé publique.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

#Pamphlet 3.0 : vers une invasion de #TatieDanielle connectées ?. - Connected Doctors

#Pamphlet 3.0 : vers une invasion de #TatieDanielle connectées ?. - Connected Doctors | Médias et Santé | Scoop.it
La #Médecine 3.0 offre enfin une lueur vertueuse et médicalisée dans le maintien à  domicile de seniors  de  plus en plus connectés entre eux avec avec les  générations  futures.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Maintien à domicile : l'Etat n'est plus aux petits soins - le Parisien

Maintien à domicile : l'Etat n'est plus aux petits soins - le Parisien | Médias et Santé | Scoop.it
Delphine Eriau's insight:
Projet de baisse des prix de vente maximum de 250 produits médicaux très utilisés à domicile : Gérard Raymond, président de la Fédération Française des diabétiques, confie son inquiétude à Daniel Rosenweg, chargé de l'économie de la santé au Parisien.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Penser la santé en version territoire - The conversation

Penser la santé en version territoire - The conversation | Médias et Santé | Scoop.it
Les 850 établissements publics de santé du pays se sont regroupés en 135 structures pour favoriser la mise en commun des moyens. Et des stratégies. La méthode d’organisation de soin des GHT sur leur territoire devra être calée pour le 1er juillet 2017. Nous entrons bien dans une nouvelle ère des politiques de santé qui sera marquée par la victoire des Girondins sur les Jacobins !
Delphine Eriau's insight:
"Mobiliser les acteurs, favoriser des approches coopératives, mutualiser les services, regrouper les forces et favoriser l’implication des personnes ne pourront se faire qu’à l’échelle d’un territoire à taille humaine renforcé par la valorisation des liens de sociabilité." Serge Guérin
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Stress à l'école : les ravages de la course à la performance - l'Obs

Stress à l'école : les ravages de la course à la performance - l'Obs | Médias et Santé | Scoop.it
De la maternelle aux classes supérieures, la pression scolaire touche tout le monde, élèves, parents et profs.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Les grands principes de l'apprentissage (Stanislas Dehaene)

Sciences cognitives et éducation Séminaire Sciences cognitives et éducation (Ministère de l'Education Nationale/Collège de France)

more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Buzz e-sante
Scoop.it!

Céline choisit son internat : websérie par le CHU d’Angers

Céline choisit son internat : websérie par le CHU d’Angers | Médias et Santé | Scoop.it
Pour attirer les futurs internes dans son établissement, le CHU d'Angers a lancé une websérie baptisée "Céline choisit son internat". Découverte.

Via Rémy TESTON
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Entrepreneuriat et nouvelles organisations en santé
Scoop.it!

e-Patients as journal authors: Sean Ahrens self-experiment published in a major journal | e-Patients.net

e-Patients as journal authors: Sean Ahrens self-experiment published in a major journal | e-Patients.net | Médias et Santé | Scoop.it
We'd love to start a list of other patient-authored papers and posters - let us know in the comments! We know of Dana M. Lewis & Scott Leibrand's poster about #OpenAPS in June - who else??
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Entrepreneuriat et nouvelles organisations en santé
Scoop.it!

L’avenir de la recherche en éducation - François Taddeï France Inter

L’avenir de la recherche en éducation - François Taddeï France Inter | Médias et Santé | Scoop.it
Comment former au mieux les nouvelles générations ? Que faut-il apprendre dans un monde où les changements s’accélèrent et les connaissances croissent exponentiellement ? Si les meilleures universités forment leurs étudiants par la recherche, comment peut-on démocratiser ces manières d'apprendre et comment permettre au plus grand nombre d'atteindre les frontières des connaissances si celles-ci avancent à grand pas ?
more...
Delphine Eriau's curator insight, August 29, 2:18 AM

Les NTCI (nouvelles technologies de l’information et de la communication) permettent une accélération des innovations mais quid des modes d’appropriation, de partage et de création de connaissances ?

 

Le monde demain nous invite à réinventer les manières d'apprendre, d'enseigner et de faire de la recherche...

 

François Taddei, Directeur du CRI (Centre de Recherches Interdisciplinaires) était l'invité de Mathieu Vidard hier sur France Inter.

 

Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Google imagine une salle de bain qui prévient votre médecin lorsque vous êtes malade - Le Figaro

Google imagine une salle de bain qui prévient votre médecin lorsque vous êtes malade - Le Figaro | Médias et Santé | Scoop.it
L'entreprise a déposé un brevet faisant état de plusieurs innovations destinées à agrémenter les salles de bain d'objet connectés.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Prévenir les blessures grâce au big data

Prévenir les blessures grâce au big data | Médias et Santé | Scoop.it
Le risque de se blesser est inhérent à la pratique sportive. Il est désormais possible de l’éviter en recourant à des simulations numériques et à l’analyse de données.
Et d’accélérer la guérison grâce à des prothèses personnalisées.
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Louise Delage, 25 ans, alcoolique au dernier stade (ou presque), va continuer à boire - Brain

Louise Delage, 25 ans, alcoolique au dernier stade (ou presque), va continuer à boire - Brain | Médias et Santé | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

First Draft : réseaux sociaux et titres de presse s'engagent contre les fausses informations - nextimpact

First Draft : réseaux sociaux et titres de presse s'engagent contre les fausses informations - nextimpact | Médias et Santé | Scoop.it
Delphine Eriau's insight:
Bonne nouvelle ! À suivre ...
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Entrepreneuriat et nouvelles organisations en santé
Scoop.it!

Les réseaux sociaux, chambre d’écho de la respiration quotidienne du soin

Les réseaux sociaux, chambre d’écho de la respiration quotidienne du soin | Médias et Santé | Scoop.it
Il y a quelques semaines, je répondais à une interview de la start-up Médipics, une appli de partage entre professionnels de santé, partage respectant l'anonymat des patients. Au menu : les réseaux sociaux et le soin.
Delphine Eriau's insight:

Une belle analyse

more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie - Cour des comptes

Le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie - Cour des comptes | Médias et Santé | Scoop.it
Delphine Eriau's insight:
Mieux connaître les besoins des personnes âgées dépendantesMieux répondre aux besoinsMieux piloter les politiques et cibler les aidesLes recommandations de la Cour des comptes en juillet dernier...
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

La santé en 7 mns chrono : pari tenu !

La santé en 7 mns chrono : pari tenu ! | Médias et Santé | Scoop.it

Quelques phrases glanées au cours de ce week-end :

« La technologie n’a d’intérêt que si elle redonne du temps à la relation médecin-patient » (Cécile Monteil, médecin et bloggeuse)

« Le patient est la ressource la plus mal exploitée du système de santé » (Etienne Minvielle, médecin et chercheur en santé publique)

« Devenir médecin, c’est accomplir une profonde transformation de soi » (Céline Lefève, philosophe et enseignante)

« La France doit passer de la notion de coût à celle de valeur ajoutée de la santé. Potentiellement, sa clientèle couvre la classe moyenne mondiale, soit 5 milliards de personnes » (Christian de Saint-Etienne, économiste)

« En moyenne, un médecin interrompt son patient au bout de 23 secondes de consultation » (Anne Revah-Lévy, pédopsychiatre)

« Eduquer, c’est donner ce qu’on n’a pas reçu » (Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste), et je préciserais pour ma part que donner ce qu’on a reçu, c’est transmettre.

« Plus la médecine progresse et plus elle produit des situations d’extrême vulnérabilité  » (Régis Aubry, médecin de soins palliatifs)

« L’humanité n’est pas une maladie. Comment la médecine pourrait-elle nous en guérir? » (André Comte-Sponville, philosophe)

more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Baisses de prix des dispositifs médicaux : la Fédération française des diabétiques alerte Marisol Touraine - Le Moniteur des pharmacies.fr

Baisses de prix des dispositifs médicaux : la Fédération française des diabétiques alerte Marisol Touraine - Le Moniteur des pharmacies.fr | Médias et Santé | Scoop.it

Un avis de projet de fixation des prix des produits et prestations remboursables (LPPR) du Comité économique des produits de santé (CEPS) publié au Journal officiel le 5 août met en émoi la Fédération française des diabétiques (FFD).

Delphine Eriau's insight:

Interrogé par Moniteur des pharmacies, Gérard Raymond, président de la Fédération Française des Diabétiques s'inquiète de la baisse des prix des dispositifs médicaux car « Cela risque de réduire la qualité de ces dispositifs et donc d’amoindrir la qualité de la prise en charge des patients. »

more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Marie Rose Moro : « Il faut croire en nos ados pour leur permettre d’inventer l’avenir »

Marie Rose Moro : « Il faut croire en nos ados pour leur permettre d’inventer l’avenir » | Médias et Santé | Scoop.it
La jeunesse française ne se réduit pas au nihilisme des djihadistes. Ne brisons pas ses espoirs en lui racontant que « c’était mieux avant » estime la pédopsychiatre. Série d’été « Réenchanter le monde« (2/6).
Delphine Eriau's insight:
"Nous devons apprendre à nos enfants à être libres de construire leur propre identité dans un monde qui leur donne parfois envie de ne jamais sortir de chez soi. Libres de vouloir changer le monde mais surtout de s’en donner les moyens." Pr Marie-Rose Moro, chercheuse et psychiatre
more...
No comment yet.
Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Ce que pourra apporter vraiment l'e-Santé - La Tribune

Ce que pourra apporter vraiment l'e-Santé - La Tribune | Médias et Santé | Scoop.it
En cherchant à améliorer les résultats pour le patient, l'e santé permettra aussi de réduire les coûts. Par David Bolton, Directeur des Solutions sectorielles pour la Santé, Qlik
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Entrepreneuriat et nouvelles organisations en santé
Scoop.it!

Chez Jackie, équilibrer son diabète est une affaire de famille - HuffingtonPost

Chez Jackie, équilibrer son diabète est une affaire de famille - HuffingtonPost | Médias et Santé | Scoop.it
SANTÉ - Dans la famille de Jackie, le diabète a fait carton plein. Sa mère est décédée des complications d’une amputation liée à son diabète de type 2. Jackie et sa soeur jumelle ont découvert le leur à quelques jours d’intervalle. Et le neveu de Jackie a un diabète de type 1, découvert dès l’enfance. Il est aujourd’hui endocrinologue spécialisé en diabétologie.
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Entrepreneuriat et nouvelles organisations en santé
Scoop.it!

Des malades qui forment des patients et des médecins - France 3

Des malades qui forment des patients et des médecins - France 3 | Médias et Santé | Scoop.it
À Paris, Marseille et Grenoble, trois facultés de science ont décidé de former et de diplômer des personnes atteintes d'une maladie chronique. En effet, qui mieux que ces malades peuvent connaître de l'intérieur la souffrance que cela représente.
more...
Delphine Eriau's curator insight, August 21, 5:52 AM

Master en éducation thérapeutique à l'UPMC dirigé par le Pr Catherine Tourette Turgis, Fondatrice de l'université des patients Co-fondatrice de Comment Dire

Scooped by Delphine Eriau
Scoop.it!

Pokémon GO, l'ultime expérience utilisateur mais laquelle ? - La Tribune

Pokémon GO, l'ultime expérience utilisateur mais laquelle ? - La Tribune | Médias et Santé | Scoop.it
Une réponse avec Descartes. Par Xavier Pavie, professeur à l'Essec Busines
more...
No comment yet.
Rescooped by Delphine Eriau from Tout savoir sur le sommeil
Scoop.it!

Traiter l’insomnie : que cela ne vous empêche pas de dormir !

Traiter l’insomnie : que cela ne vous empêche pas de dormir ! | Médias et Santé | Scoop.it
Traiter l’insomnie : que cela ne vous empêche pas de dormir !

L’insomnie concerne environ 6 à 10 % de la population adulte, le plus souvent des femmes ou des personnes âgées. Son diagnostic  requiert la présence d’un trouble du sommeil (difficultés d’endormissements, réveils nocturnes, faible quantité et qualité du sommeil) au moins 3 nuits par semaine, depuis au minimum 3 mois, sans pathologie ou traitement associés pouvant interférer avec la qualité du sommeil.

Le traitement de l’insomnie chronique de l’adulte ainsi définie, repose soit sur des interventions psychologiques, soit sur des traitements pharmacologiques, soit sur leur association. L’approche psychologique inclut les thérapies cognitives comportementales (CBT-I), des méthodes plurifactorielles, les thérapies comportementales brèves (BBT), voire d’autres techniques telles que contrôle des stimuli, stratégie de relaxation, restriction de sommeil…. Elles peuvent être délivrées individuellement ou en groupe et de diverses façons. Les approches pharmacologiques reposent sur les benzodiazépines (triazolam, estazolam, temazepam, flurazépam et quazépam), hypnotiques non benzodiazépines (zaleplon, zolpidem et eszopiclone), le suvorexant, antagoniste des récepteurs orexine, le rameltéon qui est un agoniste des récepteurs de la mélatonine, la doxépine, anti dépresseur et d’ autres médications, anti dépresseurs, anti psychotiques, voire la mélatonine elle-même.

L’American College of Physicians (APC) a, de façon récente, émis des recommandations, étayées par des preuves, sur l’efficacité et la tolérance des différents modes de prise en charge de l’insomnie chronique, recommandations destinées tant aux praticiens qu’à la population générale. Elle a pris pour base une revue systématique de tous les essais contrôlés et randomisés publiés en anglais entre 2004 et Septembre 2015.

La thérapie cognitivo comportementale en première intention

Le premier point abordé par l’APC a été le bénéfice potentiel des différentes méthodes de soin. Concernant les abords thérapeutiques psychologiques, les données sont limitées, voire insuffisantes pour comparer leur efficacité relative mais il apparait que la CBT-I, avec un niveau de preuve modéré, améliore, dans la population générale, l’efficience et la qualité du sommeil, augmente les rémissions, diminue la latence avant endormissement et les réveils nocturnes. Il n’existe que des preuves de faible niveau sur l’efficacité d’un contrôle des stimuli. Chez les sujets âgés, la CBT-I améliore également l’insomnie (niveau de preuve moyen), la latence, l’efficience et les réveils nocturnes (niveau de preuve faible).

Dans le cas des traitements pharmacologiques, les preuves manquent pour affirmer un réel bénéfice de la prise de diazépines, tant dans la population générale que spécifiquement gériatrique. L’eszopiclone pourrait, comparativement à un placebo, améliorer latence, durée totale et réveils nocturnes (niveau de preuves allant de faible à modéré). Le zaleplon ne paraît pas agir sur la durée totale de sommeil (niveau de preuve faible) et le zolpidem pourrait, quant à lui, dans la population générale, améliorer latence et durée totale (niveau de preuve modéré), tout comme le suvorexant ou la doxépine (niveau de preuve faible). Concernant plus particulièrement la population gériatrique, l’eszopiclone, le zolpidem, le suvorexant, le rameltéon ou encore la doxépine pourraient être efficaces (niveau de preuve faible à modéré). Il est impossible de préciser l’efficacité comparative des différentes molécules. De même, les preuves manquent concernant les traitements alternatifs autres.

Au terme de cette revue générale, l’APC émet 2 recommandations. La première consiste en un recours, initialement, à la CBT-I chez tous les adultes souffrant d’insomnie chronique (recommandation forte, niveau de preuve modéré). Cette thérapie peut être effectuée sous diverses formes, en soins primaires. Les effets secondaires, s’ils existent, paraissent très modestes.

Et une utilisation raisonnée des traitements pharmacologiques 

La deuxième recommandation se résume en une prescription raisonnée, de courte durée, avec prise en compte des bénéfices mais aussi des coûts et des dangers des traitements pharmacologiques, dans les cas où la CBT-I de première intention se révèle insuffisante (niveau de preuve et qualité faibles). Avec un niveau de preuve faible, l’eszopiclone et le zolpidem semblent améliorer l’évolution globale du sommeil. Il en va de même pour le suvorexant, récemment approuvé par la FDA. Par contre, avec un niveau de preuve faible, ne semble exister, dans la population générale, aucune différence entre rameltéon et placebo. Quant à l’action éventuelle de la mélanine en propre, les preuves manquent, tant pour la population générale que spécifiquement gériatrique. Pour toutes ces molécules, les données concernant leur iatrogénie sont limitées. Outre les effets potentiels graves liés à la prise d’hypnotiques, la FDA met l’accent sur le risque de troubles lors de la conduite automobile, de perturbations comportementales, voire de pathologie dépressive. Elle recommande donc des posologies moindres que celles généralement administrées durant les essais, notamment pour les sujets âgés et dans le cadre de traitements courts, ne devant pas dépasser 4 à 5 semaines. Elle insiste sur le fait d’arrêter les prises médicamenteuses au bout de 7 à 10 jours en cas d’inefficacité.

Pour les autres approches non pharmacologiques (restriction de sommeil, contrôle des stimuli, relaxation…), là encore, les preuves manquent de leur réelle efficacité. Il en va de même pour l’appréciation comparative des différentes méthodes.

En résumé, la thérapie cognitive comportementale est un traitement efficace, en première intention, des troubles de l’insomnie chronique de l’adulte. Elle peut être prescrite et délivrée en structures de soins primaires. Ilexiste des preuves de son efficacité tant dans la population générale que gériatrique. Il n’existe pas, à ce jour, d’éléments permettant de comparer directement CBT-I et approches pharmacologiques. Cependant, la CBT-I a pour avantage d’être non invasive alors que les traitements médicamenteux peuvent être à l’origine d’effets secondaires notables. Comme l’indique la FDA, en cas de recours aux méthodes pharmacologiques, les médicaments ne doivent être administrés que durant des périodes courtes, de l’ordre de quelques semaines.

Dr Pierre Margent

RÉFÉRENCE
Qaseem A et coll. : Management of Chronic Insomnia Disorder in Adults : a Clinical Practice Guideline from the American College of Physicians. Ann Intern Med., 2016; 165: 125-133.

Via sylvie Royant-Parola
more...
No comment yet.