Defense
8.0K views | +3 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

AUSTRALIE : DCNS et les Japonais virent en tête dans le remplacement des sous-marins

AUSTRALIE : DCNS et les Japonais virent en tête dans le remplacement des sous-marins | Defense | Scoop.it

TOKYO/SYDNEY, 22 janvier (Reuters) - La DCNS française et un  consortium japonais ont une longueur d'avance sur l'allemand  Thyssenkrupp Marine Systems (TKMS) TKAG.DE pour le  remplacement des sous-marins australiens de la classe Collins,  le dernier ayant été distancé pour des raisons techniques,  a-t-on appris auprès de plusieurs sources.
Canberra doit se prononcer dans les six mois sur l'attribution de ce marché de 35 milliards de dollars (32  milliards d'euros).


Sources : Reuters - Boursorama

more...
No comment yet.
Rescooped by Valerie I. from DEFENSE NEWS
Scoop.it!

India confirms order for IAF's Rafale Deal with France

India confirms order for IAF's Rafale Deal with France | Defense | Scoop.it

The Indian Air Force's quest for a Medium Multi Role Combat Aircraft (MMRCA) is finally over with the Indian government confirming the order for 36 Rafale jets with the French government.

According to sources, documents for the government-to-government deal were delivered by New Delhi to Paris on New Year's eve, and the agreement is on the same lines as that for the Mirage 2000 aircraft signed in the early 1980s. IAF will buy all the Rafale aircraft from Dassault, the French aircraft builder and integrator, in a flyaway condition.

As the deal is between governments, the French authorities will ensure that Dassault complies with the terms of reference as it has successfully done in the case of Mirage 2000 -- about 60 of which were delivered beginning 1985. The basic agreement was for 49 and 10 more were acquired later.

Significantly, this is the second deal for IAF - and Indian Army - within one week, the other being for Russian Kamov-31 helicopters signed on Christmas Eve with the Russian Government in Moscow during Prime Minister Narendra Modi's visit there. That deal involves substantial manufacture of these machines in India as the number is large -- more than 200.

It may be noted that originally IAF was to acquire 126 aircraft after the Rafale was selected in the MMRCA competition some time back, 18 in flyaway condition and 108 as progressively assembled and made in India by HAL under part Transfer of Technology (ToT). Private industry was to be involved, but HAL's share was negotiated as more than 70 percent.

There were a lot of hiccups, over costs of the aircraft -- over $100 million-plus per aircraft -- and offsets from the Indian side and responsibility over the quality of production in India from the French side. Finally, keeping in mind IAF's urgent requirements, the prime minister intervened to order 36 aircraft, or two squadrons, in a direct government-to-government deal during his visit to Paris in April.

This time, the deal involved no production in India but there were still some hiccups over the 50 percent stipulated offsets although aircraft costs would by and large have been the same as for the French Air Force (Armée de l'Air). Offset obligations would always be additional.

Modi, intervening again, spoke directly with French President Francois Hollande on telephone in early September, and expressed difficulty in concluding the deal without the offsets. Hollande graciously agreed, and IAF approved the deal in mid-December. The Ministry of Defence (MoD) delivered a copy of the Inter-Government Agreement in this regard through the established diplomatic channels just as the New Year was set to begin.

Under the deal, Dassault and its main partners -- engine-maker Safran and electronic systems-maker Thales -- will share some technology with DRDO (Defence Research and Development Organisation) and maybe some private sector companies and HAL under the offsets clause. Details are not known but as the aircraft have to be flown and maintained in India for at least three-to-four decades, a lot of information and technology upgrades will be needed to keep them operational.

The twin-engine Rafale combat jet is designed from the beginning as a multi-role fighter for air-to-air and air-to-ground attacks, is nuclear- capable and, thanks to its onboard Electronic Warfare (EW) systems, can also perform reconnaissance and radar jamming roles.

The deal involves delivery of aircraft to begin within three years of signing the agreement -- 2018-end in this case -- but French industry sources told this writer some time back in Paris that Dassault had started planning for the Indian order from mid-2015 itself, and "maybe the deliveries could be faster, if required".

Last year had been lucky for Dassault as the Rafale has also been selected by Egypt and Qatar, while the UAE is considering it seriously.

There are suddenly too many orders, and the only way to meet them is to divert the French Air Force requirements for the next few years. That is being done.




Via Romain
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

François Hollande inaugure l'Hexagone Balard

François Hollande inaugure l'Hexagone Balard | Defense | Scoop.it
Le président de la République François Hollande a officiellement inauguré ce 5 novembre après-midi les nouveaux locaux du ministère de la Défense à Balard. La cérémonie a eu lieu sur la place d'armes, en présence entre autres des chefs d'état-major des trois armées, du CEMA, du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, du secrétaire d’État aux anciens combattants.
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Les armées auront de nouveaux équipements d'ici à 2019

Les armées auront de nouveaux équipements d'ici à 2019 | Defense | Scoop.it

La loi de programmation militaire actualisée prévoit 1,5 milliard d'euros pour accélérer l'acquisition de matériels.

La loi de programmation militaire (LPM) actualisée 2014-2019 a été adoptée, mercredi 20 mai, en Conseil des ministres. Le texte, qui prévoit 3,8 milliards d'euros de crédits budgétaires supplémentaires en faveur de la défense entre 2015 et 2019, sera discuté au Parlement au cours de la première semaine de juin.

Le texte prévoit un effort conséquent au bénéfice des équipements. Une bonne nouvelle pour les...

Lire la suite sur Le Figaro.com

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Tout sur le Rafale de Dassault Aviation en une infographie et 40 chiffres

Tout sur le Rafale de Dassault Aviation en une infographie et 40 chiffres | Defense | Scoop.it
Quatre versions du Rafale existent. L'engin, est fabriqué sur onze sites de production, tous en France, dont six appartiennent à Dassault Aviation. Composé à 40% d'aluminium, le chasseur français pèse moins de dix tonnes et peut atteindre Mach 1,8 (2203 km/h). Avant les 24 exemplaires égyptiens de l'avion, l'armée françaises en avait déjà commandé 180 depuis sa mise en service en 2001. L'inde est en discussion pour 126 et le Qatar pour 24 à 36. Sept autres pays pourraient être intéressés... 
more...
No comment yet.
Rescooped by Valerie I. from Newsletter navale
Scoop.it!

L’ASV-100, un nouveau drone aérien pour la surveillance maritime

L’ASV-100, un nouveau drone aérien pour la surveillance maritime | Defense | Scoop.it

La société Aérosurveillance vient de dévoiler au salon de l’aérosurveillance maritime au Castellet (Var) un nouveau modèle de drone-hélicoptère, l’ASV-100. Sa masse maximale est de 40 kg et la société affirme que la charge utile en représente la moitié. Une petite tourelle gyrostabilisée à l’avant de l’appareil permet l’observation avec deux capteurs différents. Les images peuvent être transmises, dans des conditions optimales, jusqu’à 50 km de distance....


Via Patrick H.
more...
Rescooped by Valerie I. from robotique & simu
Scoop.it!

INFODEFENCE 2014 : L'Indonésie lance le premier trimaran Bonefish, le drone de surface furtif conçu par PT Lundin et SAAB

Le ministre de la défense indonésien, en compagnie du chef d’état-major de la marine indonésienne, a procédé à une cérémonie d’inauguration du premier trimaran BONEFISH. Cet appareil est un drone de surface furtif construit par le chantier naval PT Lundin (connu également sous le nom NORTH SEA BOATS – Indonesia), en partenariat avec l’industriel suédois SAAB. Sa mission principale sera la surveillance des espaces maritimes situés entre les milliers d’îles qui composent l’archipel indonésien. Très bas sur l’eau, il est propulsé par deux puissants moteurs. Un mât proéminent, accueille un radar de veille surface et des antennes de communication pour le pilotage de l’engin et la transmission des détections. Sur la maquette du drone présentée sur le stand de SAAB, placé à proximité du stand de Lundin, on pouvait observer un tourelleau téléopéré muni d’une mitrailleuse de calibre 12,7 mm...


Via henry
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Lanceur Vega : Airbus Defence and Space va fournir des composants électroniques

Le numéro deux mondial des technologies spatiales Airbus Defence and Space vient de signer un contrat de production avec ELV (European Launch Vehicle), pour la fourniture de composants électroniques du lanceur Vega.

Les composants électroniques objets de cette commande sont les mêmes que ceux qui équipent Ariane 5, le lanceur lourd européen. Leur production sera assurée sur une ligne d’assemblage commune aux deux lanceurs. Ainsi, les gains de compétitivité déjà enregistrés sur les derniers lots de production du lanceur Ariane 5 seront immédiatement répercutés sur ce nouveau lot de lanceurs Vega.

Ce contrat fait suite au contrat d’engagement signé entre...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Le Golfe convient d'une force navale commune contre l'Iran et l'EI

Le Golfe convient d'une force navale commune contre l'Iran et l'EI | Defense | Scoop.it

Le Qatar se rallie aux 5 monarchies du Golfe pour soutenir le pouvoir égyptien et al-Sissi



Les dirigeants arabes du Golfe ont convenu de travailler à la création d'une force de défense navale conjointe et une force de police commune de contre-terrorisme afin de freiner l'ennemi régional commun - l'Iran, et les groupes armés, a rapporté al-Jaazeera mercredi.

Le Qatar s'est par ailleurs rallié hier aux cinq autres monarchies du Golfe pour soutenir le pouvoir égyptien de Abdel Fattah al-Sissi, position annoncée au terme du sommet annuel à Doha du Conseil de coopération du Golfe

Cette nouvelle position du Qatar a été annoncée au terme du sommet annuel à Doha du Conseil de coopération du Golfe (CCG - Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar)

La crise entre le Qatar et l'Egypte a été ces derniers mois au coeur des divisions sans précédent au sein du CCG créé en 1981, Doha ayant soutenu les Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi destitué en juillet 2013 par Abdel Fattah al-Sissi, alors chef de l'armée. Après ce coup, les autorités égyptiennes ont lancé une répression contre les partisans de Mohamed Morsi et la confrérie des Frères musulmans décrétée "organisation terroriste".

Dans leur communiqué final, les leaders du CCG ont proclamé "leur plein soutien à l'Egypte" et leur "appui au programme (politique) du président Sissi". Ils se sont engagés à aider l'Egypte à assurer "sa stabilité et sa prospérité" et ont salué son rôle dans la région.

"Un nouveau départ"

L'émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, a émis l'espoir que le sommet marque "un nouveau départ dans les relations" entre les pays du Golfe. Il ne faut pas laisser des "désaccords politiques" se transformer en "divergences", a-t-il dit, ajoutant que la priorité était "d'affronter et d'éradiquer les racines du terrorisme".

Ce sommet, qui a failli ne pas se tenir, s'est déroulé dans un contexte difficile marqué par l'offensive jihadiste du groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, l'aggravation des violences au Yémen et l'effondrement des cours du pétrole.

Sur ce dernier point, l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a appelé à un renforcement de la coopération régionale face à la chute des prix du brut, qui "a affecté nos revenus et nos programmes de développement".

Le prix du brut a perdu 40% depuis juin. Cela veut dire que les pays du CCG, dont le pétrole contribue à hauteur de 90% aux recettes publiques, pourraient perdre environ 300 milliards de dollars, par rapport aux 730 milliardsnav de revenus engrangés l'année dernière. "Le simple fait que ce sommet ait lieu est en soi un succès", a déclaré à l'AFP un responsable qatari sous couvert d'anonymat.

La crise au sein du CCG avait éclaté en mars avec le rappel des ambassadeurs saoudien, émirati et bahreïni en poste à Doha. Ryad, Abou Dhabi et Manama avaient accusé le Qatar de déstabiliser la région par son soutien aux Frères musulmans et d'accorder l'asile à des opposants islamistes hostiles à leurs régimes.

"Enfant terrible" du Golfe

Un début de réconciliation avait été scellé en novembre en Arabie saoudite et s'était concrétisé par l'annonce du retour des trois ambassadeurs à Doha.

Cela avait été rendu possible par une médiation koweïtienne et surtout par le...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

SOFEMA et DCI s'allient dans "Alouette Helicopter Worldwide Services"

SOFEMA et DCI s'allient dans "Alouette Helicopter Worldwide Services" | Defense | Scoop.it

DCI et la SOFEMA viennent de s'associer pour créer une nouvelle société dans le secteur aéronautique-défense.

La nouvelle société a été baptisé Alouette Helicopter Worldwide Services.

ALHWS assurera le soutien de la flotte mondiale des hélicoptères de la gamme Alouette (construit à près de 1 500 exemplaires) et Lama. ALHWS opèrera depuis la plate-forme logistique SOFEMA de La Teste de Buch en Gironde (33) et animera un réseau de plus de 100 sous-traitants...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Fréquences télécoms : la Défense aura bien sa rallonge de 2 milliards en 2015

Fréquences télécoms : la Défense aura bien sa rallonge de 2 milliards en 2015 | Defense | Scoop.it

Manuel Valls vient d'annoncer le calendrier du transfert des fréquences 700 Mhz de la TNT aux télécoms : l'attribution aura lieu en décembre 2015, juste à temps pour compléter le budget du ministère de la Défense.


On l'appelle le "deuxième dividende numérique" : il s'agit des fréquences de la bande 700 Mhz qui vont être transférées des services de télévision numérique terrestre (TNT) aux opérateurs télécoms, qui doivent faire face à l'explosion des usages d'Internet mobile. Le Premier ministre Manuel Valls vient d'annoncer ce mercredi soir le calendrier de ce transfert, une date très attendue par le secteur audiovisuel et celui des télécoms mais aussi par le ministère de la Défense : les recettes engrangées lui seront en effet en grande partie reversées.

"L'attribution des fréquences aux opérateurs de télécommunications se déroulera en décembre 2015. Leur transfert effectif aura lieu entre le 1er octobre 2017 et le 30 juin 2019, à l'exception de quelques zones où ces derniers pourraient les utiliser dès avril 2016" indique le communiqué de Matignon.

Une attribution en décembre signifie que les opérateurs retenus devront payer les licences "dans la foulée", confirme l'un d'eux, c'est-à-dire juste à temps pour que le produit de la vente soit affecté au budget 2015 de la Défense. Le gendarme des télécoms, l'Arcep, va lancer une consultation publique sur le processus d'attribution "prochainement" a-t-il annoncé.


Des recettes attendues de 2,3 milliards d'euros

Cette consultation permettra de déterminer le mécanisme d'appel à candidatures. Le précédent dividende numérique, celui de la bande 800 Mhz, avait rapporté 2,6 milliards d'euros (contre 1,8 milliards d'euros de prix de réserve) en décembre 2011. Pour la bande 700 Mhz :

""On connaît déjà le prix de réserve [minimum], qui était indiqué dans la loi de programmation militaire, et le calendrier" avait récemment ironisé Pierre Louette, le président de la Fédération française des télécoms (FFT).

Il ne s'agit pas d'un "prix de réserve" officiel mais du montant indiqué au titre des recettes exceptionnelles (2,3 milliards d'euros) du budget 2015 du ministère de la Défense. C'est un cadeau de Noël avant l'heure pour Jean-Yves Le Drian. Si c'est bien le cas, le ministère de la Défense s'épargnerait de mettre en place des usines à gaz, les fameuses Sociétés de projets (SPV), dont le projet est actuellement à...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Dedefensa.org : Des drones ukrainiens abattus en Crimée


Discrètement et sans guère de détails “inutiles”, des sources militaires russes ont informé l’agence Novosti (voir Sputnik.News le 9 décembre 2014) que “plusieurs drones ukrainiens” avaient été abattus au-dessus de la Crimée, qui a été rattachée à la Russie en mars dernier et dont Kiev annonce régulièrement et pompeusement le reconquête prochaine. Les sources ne précisent ni le nombre de drones, ni la chronologie précise où ces diverses interventions ont eu lieu sinon que ces interceptions et ces destructions ont été réalisées “le mois dernier”, ni les circonstances sinon les observations classiques sur les procédures utilisées à cet égard (interception au franchissement de la frontière, communication pour recommander un changement de vol, destruction en cas de poursuite de la mission). Une précision technique est donnée : ce sont des affûts mobiles Pantsir, avec équipement mixte canons (2) de 30mm/missiles à courte portée, qui ont été utilisés.

«Russia has shot down several Ukrainian unmanned surveillance aircrafts flying over the Crimean Peninsula from the North over the last month using Pantsir (Greyhound) surface-to-air missile systems, a Crimean military source told RIA Novosti on Tuesday. “Pantsirs have been used against the targets by the division based close to the Chongar Isthmus,” the military source said. “After recognizing the unmanned surveillance aircraft, it is intercepted on the...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

DCI réorganise ses antennes régionales

DCI réorganise ses antennes régionales | Defense | Scoop.it

La remise en ordre de marche de DCI se poursuit. Les activités des antennes régionales (à l'étranger) ont ainsi été réorganisées.

Ces antennes conservent deux fonctions. Une fonction soutien/support et une fonction relations avec les clients et partenaires étrangers.

En revanche, la fonction développement a été confiée à des développeurs régionaux qui sont directement rattachés à la direction du développement à Paris. Pour l'instant, quatre de ces postes existent: à Singapour, en Malaisie, en Arabie saoudite et à Doha.

Le prochain poste de développeur régionaux pourrait bien être créé en Amérique latine où s'est rendu Jean-Michel Palagos, la semaine dernière. Le PDG de DCI a passé quelques jours en Colombie et au Chili (avant probablement de nouvelles sorties vers le Pérou, le Mexique et l'Argentine).

Au Chili, où NAVFCO (la composante navale de DCI) a déjà tissé des liens, Jean-Michel Palagos a présenté les activités formation et MCO de DCI. En Colombie...


Lire la suite sur http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

L'armée française opte pour le drone tactique de Safran, au détriment de celui de Thales - Défense

L'armée française opte pour le drone tactique de Safran, au détriment de celui de Thales - Défense | Defense | Scoop.it
La Direction générale de l'armement (DGA) a choisi le drone tactique Patroller de Sagem (groupe Safran) au détriment du Watchkeeper de Thales pour un montant de quelque 300 millions d'euros, a appris Reuters ce jeudi 21 janvier de sources proches du dossier.
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Le porte-avions Charles de Gaulle de nouveau déployé au Moyen-Orient

Le porte-avions Charles de Gaulle de nouveau déployé au Moyen-Orient | Defense | Scoop.it
Sans surprise, l’Élysée a annoncé ce 5 novembre au matin le déploiement du porte-avions Charles de Gaulle, "pour participer aux opérations contre Daech et ses groupes affiliés. La décision a été officialisée à l'issue d'un conseil de Défense sur la situation en Syrie et en Irak qui s'est tenu ce matin.

Il s'agit ainsi pour la Marine nationale, dont la FAA Cassard est déployée depuis début octobre, de renforcer un peu plus les moyens aériens engagés dans l'opération Chammal au-dessus de l'Irak et de la Syrie.

Le Charles de Gaulle sort justement d'une période de remise à niveau opérationnel, qui s'était tenue du du 6 au 16 octobre dernier et qui avait notamment été l'occasion de qualifier de nouveaux pilotes.
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Global Defense Spending Is Down, But Asia's Spending Is Up

Global Defense Spending Is Down, But Asia's Spending Is Up | Defense | Scoop.it

SIPRI’s new annual estimate shows that while global defense spending dipped in 2014, Asia’s continued to grow.

On Monday, the Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) released the latest edition of its annual measure of military expenditure worldwide, cataloging spending for 2014. Despite perceptions that the world is ever unstable with conflict — with instability on Ukraine’s border with Russia, the Middle East, and North Africa — global military spending dropped ever so slightly, by 0.4 percent in real terms, since 2013 according to SIPRI’s report. The fall marks the third consecutive year of global decline in military spending.

However, Asia and Oceania, our regions of interest here at The Diplomat, broke with global trends, with military expenditure rising by 5 percent, reaching a total of $439 billion. That number should be somewhat unsurprising given that Asia is home to major emerging economies such as India and China, both of whom are not only experiencing annual GDP growth in excess of 5 percent but are rapidly growing their militaries. In its press release for the 2014 report, SIPRI highlights China’s role in Asia’s overall growth, noting that the region’s “increase is mostly accounted for by a 9.7 percent increase by China, which spent an estimated $216 billion.” This is considerably higher than China’s stated official budget for 2014, which was reported as $132 billion.

SIPRI offers additional highlights on spending in the Asia and Oceania region… read the entire article at the diplomat.com

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

VIDEO. Le Qatar va acheter 24 avions de chasse Rafale à la France

VIDEO. Le Qatar va acheter 24 avions de chasse Rafale à la France | Defense | Scoop.it

Le Rafale continue son petit jeu de séduction. Après l'Inde, c'est au tour du Qatar de se rapprocher d'un contrat de vente de 36 Rafale avec le géant de l'armement Dassault. Le contrat doit être signé le 4 mai, a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

EGYPTE : Contraint par l'embargo américain, l'état égyptien achète 24 Rafale à la France

EGYPTE : Contraint par l'embargo américain, l'état égyptien achète 24 Rafale à la France | Defense | Scoop.it

Le contrat actant la vente de 24 Rafale à l’état égyptien aurait été signé ce jeudi 12 février. Il devrait être définitivement conclu par les deux Etats, lundi 16 février.

L’Egypte devrait donc être le premier client du Rafale. Après une négociation éclair bouclée en moins de trois mois, l’accord actant la vente à l’Egypte de 24 Rafale, de missiles courte et moyenne portée, ainsi que d’une frégate multi-mission Fremm, aurait été signé ce jeudi 12 février,selon nos confrères du Monde.


Toute la semaine dernière, le ministère de la Défense, Dassault Aviation, la délégation générale de l'armement (DGA) n’ont cessé d’émettre des signaux évoquant une signature imminente puis reportée de quelques jours le temps d’entrer dans les détails. Le financement, garanti largement par la Coface serait aussi bouclé. Seules manquent aujourd’hui les signatures des deux Présidents égyptien et français. Une cérémonie officielle serait prévue au Caire dès lundi. "Les premiers appareils seront livrés en 2018", s’avançait même il y a quelques jours un haut cadre de la DGA.

"ON SE MÉFIE !"


Mais les multiples échecs rencontrés par Dassault Aviation après des négociations réussies, incitent à la prudence. Dans ces négociations ultra sensibles, un nouveau contre-temps, voire une remise en cause, est envisageable jusqu’au dernier moment. "Tant que ce n’est pas signé, on se méfie ! Cela fait 25 ans que nous sommes échaudés. Il y a eu tellement de déceptions par le passé", explique le syndicaliste CGT local Pierre Etchegoyen.

Le nouvel homme fort d’Egypte, le général Abdel Fattah al-Sissi voudrait bénéficier de quelques appareils pour les faire parader lors de l’inauguration de l’élargissement du canal de Suez programmé en août prochain. Plus globalement, cette décision s’inscrit dans un nouveau contexte géostratégique : l’Egypte cherche à diversifier ses sources d’approvisionnement en équipements militaires. Elle était jusqu’ici très dépendante des Etats-Unis qui lui livraient pour environ 1,3 milliard de dollars d'équipements par an. Une décision qui fait suite à l’embargo américain sur certains équipements militaires en opposition à la répression violente en Egypte menée par le nouveau gouvernement militaire et la destitution du président Al Morsi en 2013. De quoi ouvrir des opportunités aux Russes et aux Français.

Hassan Meddah

more...
No comment yet.
Rescooped by Valerie I. from Armée et Défense
Scoop.it!

Crash mortel d'un avion militaire sur un bâtiment près de Tours

Crash mortel d'un avion militaire sur un bâtiment près de Tours | Defense | Scoop.it

Un avion militaire s'est écrasé aujourd'hui à Vouvray, près de Tours, révèle La Nouvelle République. Selon la gendarmerie, le crash a fait au moins un mort et trois blessés. Le quotidien affirme que les deux pilotes de l'Alpha Jet ont réussi à s'éjecter de l'appareil et sont indemnes. Plusieurs bâtiments auraient été touchés, parmi lesquels un centre d'accueil pour personnes handicapées.


Via Orfrance
more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

EAI : Airbus Defence and Space et Thales développent le Falcon Eye

(Boursier.com) — Airbus Defence and Space a été choisi par les forces armées des Emirats arabes unis (UAEAF) comme chef de file de l'équipe industrielle chargée du développement de Falcon Eye.


Le contrat comprend deux satellites hautes performances d'observation de la Terre, leur segment sol complet et la formation des ingénieurs des UAEAF chargés d'opérer le système

Le Numéro 2 mondial des technologies spatiales est chef de file de l'équipe industrielle et Thales Alenia Space est co-maître d'oeuvre. Ce contrat a été officiellement signé par les Emirats Arabes Unis en août 2014 et vient maintenant d'entrer en vigueur.

Ce programme est le plus récent d'une série de satellites basés sur des technologies éprouvées sur des missions telles que Pléiades, SPOT 6 & 7, Ingenio, KazEOSat-1 et le satellite vendu au Pérou cette année, ainsi que sur des missions de l'Agence spatiale européenne (ESA) de...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Modernisation des armées: un marché en or pour le Var

Modernisation des armées: un marché en or pour le Var | Defense | Scoop.it

Le programme Scorpion prévoit la construction de 2 000 blindés d’ici 2018. Ce plan profitera à un département qui montre ses muscles, cette semaine, en matière de savoir-faire militaire

L'annonce du ministre de la Défense de confier aux industriels Nexter, Renault Trucks Défense (RTD) et Thales, la construction de près de 2 000 engins blindés dans le cadre du programme Scorpion va de pair avec une semaine varoise à la tenue très kaki.

L'organisation jusqu'à aujourd'hui du 1er Salon international de l'aérosurveillance maritime à l'aéroport du Castellet ou les Rencontres varoises de l'économie de défense(lire par ailleurs), sont là pour rappeler le poids des budgets de l'armée dans le Var, premier département militaire de France, avec sa base navale à Toulon et ses huit autres grands sites répartis sur le territoire. Un département où le président de la République, François Hollande, pourrait de surcroît présenter ses vœux aux armées, à la mi-janvier, sur le Charles-de-Gaulle.

Mais trop tôt toutefois, de Canjuers à Fréjus en passant par Draguignan, pour savoir qui obtiendra quoi.

« Le plan d'équipement n'est pas encore à l'ordre du jour. L'état-major de l'armée de terre décidera ultérieurement pour organiser les moyens », expliquait-on hier au Sirpa.

À bout de souffle

Sur le terrain, ça trépigne ! Espéré depuis bientôt dix ans, le programme Scorpion est attendu avec impatience par les contingents pour renouveler des matériels à bout de souffle.

Sur le carnet de commande du ministère de la Défense : 1 722 Véhicules blindés multi rôles (VBMR), baptisés Griffon. Ces engins de 25 tonnes remplaceront d'ici à 2018 les véhicules de l'avant blindé (VAB) dont...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

RUSSIE : le troisième sous-marin nucléaire du projet 955 Boreï remis à la Marine

RUSSIE : le troisième sous-marin nucléaire du projet 955 Boreï remis à la Marine | Defense | Scoop.it

Le troisième sous-marin nucléaire russe du projet 955 Boreï, le Vladimir Monomakh, a été remis à la Marine, a annoncé mercredi à RIA Novosti un représentant du complexe militaro-industriel, désireux de garder l'anonymat.
"La remise du sous-marin nucléaire Vladimir Monomakh à la Marine russe a eu lieu aujourd'hui. Tous les documents ad hoc ont été signés par les responsables des chantiers navals Sevmach et des officiers de la Marine", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.
Les deux premiers SNLE de classe Boreï - Iouri Dolgorouki et Alexandre Nevski - sont déjà en service dans la Marine russe. Le quatrième sous-marin de cette classe, le Kniaz Vladimir (Prince Vladimir), est en chantier et le cinquième SNLE de classe Boreï, baptisé Kniaz Oleg (Prince Oleg), sera mis en chantier le 19 juillet prochain à l'usine Sevmach de Severodvinsk.
Au total, la Russie compte se doter de huit sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï d'ici 2020...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

AUSTRALIE : Turbomeca a signé un contrat de service avec Boeing Defence Australia

Le motoriste Turbomeca (groupe safran) vient d’annoncer que sa filiale Turbomeca Australasia avait signé en novembre dernier un contrat de support avec Boeing Defence Australia, concernant un nouveau système de formation pour les hélicoptères des Forces de défense australiennes (ADF).

L’accord comprend la fourniture d’un service de support à l'heure de vol (SBH) pour les 15 futurs hélicoptères biturbines EC135 T2 d’Airbus Helicopters destinés à la Royal Australian Navy et à l'Armée australienne dans le cadre de la septième étape du programme d'acquisition JP9000.

Cette flotte sera motorisée par des Arrius 2B2. Elle permettra à l’Helicopter Aircrew Training System (HATS) de former les équipages australiens sur la nouvelle génération d'hélicoptères...

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

Airbus Group poursuit son régime minceur dans la défense

Airbus Group poursuit son régime minceur dans la défense | Defense | Scoop.it

Airbus Group a signé un accord de rachat d'actions avec le groupe de défense finlandais Patria afin de céder l'intégralité de sa participation (26,8 %).


C'est la grande braderie des activités défense chez Airbus Group. Après avoir annoncé fin novembre la cession de 8 % des 46,32 % qu'il possède dans Dassault Aviation, le géant de l'aéronautique européen a signé un accord de rachat d'actions avec le groupe de défense finlandais Patria, basé à Helsinki, afin de céder l'intégralité de sa participation (26,8 %). "Le conseil d'administration de Patria a approuvé cette transaction, qui lui permettra de prendre le contrôle intégral de ses orientations stratégiques futures, en accord avec son actionnaire majoritaire, l'Etat finlandais", a expliqué Airbus Group dans un communiqué publié ce mardi. La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Le directeur général du département des participations de l'Etat (Ownership Steering Department-OSD), Eero Heliövaara, a souligné que Helsinki juge "essentiel de mettre en place un nouveau partenariat industriel, afin d'assurer le développement de la société. La solution actuelle n'est que provisoire et l'actionnaire majoritaire, avec Patria, prendra ses dispositions pour trouver un nouveau partenaire minoritaire en début d'année prochaine".


La revue de portefeuille d'Airbus
"En cédant notre participation dans Patria, nous mettons en œuvre les conclusions de la revue de portefeuille que nous avons réalisée plus tôt cette année, afin de redéfinir les contours futurs de nos activités de défense et de sécurité", a rappelé le directeur général délégué à la stratégie et au marketing d'Airbus Group, Marwan Lahoud. Et d'indiquer qu'Airbus Group poursuivra "bien entendu cette fructueuse collaboration dans le cadre de plusieurs projets conjoints". A voir...

Accroché au leitmotiv - "nous ne sommes pas encore assez rentable" -, Airbus met en musique sa stratégie de se débarrasser des activités de défense pour poursuivre l'objectif financier de parvenir à un Ebit de 10 % le plus rapidement possible. Airbus Defence and Space (ADS) prévoit ainsi "de céder certains secteurs d'activité ne correspondant pas à ses objectifs stratégiques et pour lesquels un meilleur développement serait possible dans des structures différentes", avait affirmé en septembre Airbus DS. Ces cessions pourraient représenter jusqu'à 2 milliards d'euros pour le groupe.

Un bric-à-brac dans la défense
Airbus DS envisage de céder ses activités de communications commerciales et parapubliques (dont les radiocommunications mobiles professionnelles ainsi que des services commerciaux de communication par satellite), dont les marges sont pourtant très lucratives pour Airbus. Mais elles sont en dehors de la stratégie...


Lire la suite sur LaTribune.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Valerie I.
Scoop.it!

RUSSIE : Moscou ne passera plus de commandes pour ses bâtiments de guerre à l'étranger (Rogozine)

RUSSIE : Moscou ne passera plus de commandes pour ses bâtiments de guerre à l'étranger (Rogozine) | Defense | Scoop.it

MOSCOU, 9 décembre - RIA Novosti

La Russie ne passera plus de commandes pour ses bâtiments de guerre à l'étranger, mais les construira désormais elle-même, a annoncé mardi le vice-premier ministre Dmitri Rogozine.


"Nous construirons désormais notre flotte nous-mêmes et uniquement en Russie", a indiqué M. Rogozine sur sa page Twitter.
Le monde entier suit attentivement le conflit lié à la livraison des deux bâtiments de guerre de type Mistral construits en France pour la Russie. Paris refuse de les remettre aux forces navales russes au motif que la situation en Ukraine l'empêche d'honorer ses engagements.
Selon le vice-premier ministre, les ex-dirigeants du ministère de la Défense ont commis l'erreur de passer cette commande à la France. Il estime que la situation actuelle "montre à quel point la dépendance technologique vis-à-vis d'un autre Etat nuit aux intérêts de la Russie".

"Le contrat sur les Mistral a dès le début constitué une erreur", a déclaré M. Rogozine….

more...
No comment yet.