décroissance
Follow
Find
35.9K views | +53 today
 
Rescooped by Aquitaine decroissance from Sustainable imagination
onto décroissance
Scoop.it!

Portrait de l'agriculture urbaine à Montréal

Portrait de l'agriculture urbaine à Montréal | décroissance | Scoop.it

"À Montréal, une consultation publique qui s'est tenue au printemps a montré un regain d'intérêt pour la culture de fruits et de légumes. De plus en plus de projets voient le jour, et parfois, dans des endroits plutôt inusités. Voyez le reportage de Jean-Sébastien Cloutier."


Via Laurence Serfaty
more...
No comment yet.

From around the web

décroissance
LA REVUE DE PRESSE indépendante et quotidienne de la décroissance
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

CUBA & la révolution agro écologie - Bellaciao

CUBA & la révolution agro écologie - Bellaciao | décroissance | Scoop.it
Au début des années 90, le Cuba s’est trouvé dans une situation inhabituelle et critique.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Décroissance & Liberté - Chapitre 5 : Affirmer la liberté individuelle - AgoravoxTv

Décroissance & Liberté - Chapitre 5 : Affirmer la liberté individuelle - AgoravoxTv | décroissance | Scoop.it
La plupart des articles, disséqués les uns après les autres, témoignent de la "veille plaisanterie" dont parlait Karl Marx dans ses « (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent"
Scoop.it!

Communication d’influence : Avec le retrait de Lego, Greenpeace fait coup double contre Shell

Communication d’influence : Avec le retrait de Lego, Greenpeace fait coup double contre Shell | décroissance | Scoop.it
En parvenant à contraindre Lego de rompre son historique partenariat commercial avec Shell, Greenpeace vient de démontrer une nouvelle fois la puissance d’une campagne virale militante face aux tactiques RP éculées.

Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Guyane et Amazonie
Scoop.it!

La fonte des glaciers crée 1000 nouveaux lacs au Pérou - Radio-Canada

La fonte des glaciers crée 1000 nouveaux lacs au Pérou - Radio-Canada | décroissance | Scoop.it
La superficie des glaciers des Andes péruviennes a diminué de 40 % au cours des quatre dernières décennies en raison des changements climatiques.

Via Isa Guillard
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Transition énergétique: beaucoup de bruit pour peu de choses - Mediapart

Transition énergétique: beaucoup de bruit pour peu de choses - Mediapart | décroissance | Scoop.it
Transition énergétique: beaucoup de bruit pour peu de choses
Mediapart
Les députés ont achevé, samedi, l'examen des 65 articles du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Cornelius Castoriadis : L'isolement du visionnaire - Politis

Cornelius Castoriadis : L'isolement du visionnaire - Politis | décroissance | Scoop.it
François Dosse retrace l’itinéraire mouvementé de Cornelius Castoriadis, philosophe révolutionnaire et psychanalyste.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Vu d’ailleurs #2: « L’usage du vélo à grande échelle pourrait avoir un impact considérable »

Vu d’ailleurs #2: « L’usage du vélo à grande échelle pourrait avoir un impact considérable » | décroissance | Scoop.it
Vu d’ailleurs #2: « L’usage du vélo à grande échelle pourrait avoir un impact considérable »
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Economie sociale et solidaire
Scoop.it!

454 sans-abri morts en 2013 en France, dont 15 enfants

Le collectif les Morts de la Rue a comptabilisé les décès de sans domicile fixe en 2013. Pour les SDF, la mort survient souvent plus tôt et elle est plus violente.

Via Ressources Solidaires
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Gaz de schiste : menace imminente sur l'eau potable de Paris

Gaz de schiste : menace imminente sur l'eau potable de Paris | décroissance | Scoop.it

Célia Blauel, Présidente d'Eau de Paris, demande le retrait du projet de recherche d'hydrocarbures sur les aires d'alimentation de captage d'eau potable gérées par la régie municipale de la ville de Paris. Dans son communiqué l'opérateur public en charge de la production et de la distribution de l'eau dans Paris fait référence aux "gaz de schiste".

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

RENCONTRE : l'Eglise de la Très Sainte Consommation - Le Club de Mediapart

RENCONTRE : l'Eglise de la Très Sainte Consommation - Le Club de Mediapart | décroissance | Scoop.it
RENCONTRE : l'Eglise de la Très Sainte Consommation
Le Club de Mediapart
On vient à la base du militantisme plus classique, autour de l'objection de croissance, de la décroissance, de l'anti-pub, du militantisme libertaire...
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Toitures végétales & Biodiversité urbaine
Scoop.it!

Gérer le stress thermique en ville dans les prochaines décennies

Gérer le stress thermique en ville dans les prochaines décennies | décroissance | Scoop.it

Une étude conduite par Météo France projette jusqu'en 2100 l'évolution des îlots de chaleur dans l'agglomération parisienne selon une hausse de 4°C pour la France et selon des modèles affinés prenant en compte végétalisation et morphologie du bâti.


Via Toitsverts Biodivers / Livingroofs
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Innovation sociale
Scoop.it!

Les Communs, une brèche politique à l’heure du numérique

Les Communs, une brèche politique à l’heure du numérique | décroissance | Scoop.it

Avec l’expansion des technologies du numérique, des pratiques de partage, de co-construction de ressources, d’échange en pair à pair se multiplient. Elles s’appuient sur des communautés auto-organisées, qui font le choix de gérer ces ressources sans les soumettre à des droits de propriété. Ces Communs, ou Biens Communs, entendent proposer une alternative économique autant que politique aux modes de régulation traditionnels institués à travers le marché et l’État.Un détour par l’histoire permet de comprendre pourquoi les Communs ont pendant deux siècles quasiment disparu des pays occidentaux. 


Via Bernard BRUNET
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Autres Vérités
Scoop.it!

L'adieu au steak ( très intéressent et bon a savoir ) - YouTube

Retrouvez le reportage de Jutta Pinzler diffusé le 27 Mars sur Arte. Ce documentaire traite des conséquences de l'industrie mondiale de la viande. on oublie ...

Via Autres Vériteurs
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from MOVUS
Scoop.it!

Opinión: Extractivismo en Chile, el modelo que sustenta la desigualdad

Opinión: Extractivismo en Chile, el modelo que sustenta la desigualdad | décroissance | Scoop.it

El Martutino 2/09/2014

Por Andres Gillmore

 

Normalmente uno siempre termina preguntándose porque nos cuesta tanto salir del subdesarrollo, porque por más empeño que le pongamos, siempre nos falta la chaucha pal peso, que de una u otra manera hace que a la larga nos estanquemos inexorablemente cada cierto tiempo, produciendo grandes debacles sociales que después cuesta tanto recuperarse.

 

No hay duda que en los últimos años hemos tenido un avance sustancial en la calidad de vida, pero solo si lo analizamos desde el punto de vista del acceso que hemos tenido a bienes materiales de consumo; pero a decir verdad eso ha sido posible fundamentalmente porque el modelo económico nos ha llevado a un endeudamiento de relevancia, que ha permitido que en la actualidad casi todos los chilenos vivamos simplemente para pagar deudas sobre las deudas, sin ninguna capacidad de ahorro. Si fuéramos una economía sana que de verdad pudiese sustentar el consumismo que genera el modelo, en si mismo no tendría por que representar problema alguno; pero si analizamos el verdadero problema, es que hemos proyectado la sustentación del modelo económico en función del extractivismo y esa forma de plantearnos la proyección del modelo, inexorablemente nos esta empezando a pasar la cuenta, porque es un modelo que sustenta la desigualdad.



Via MOVUS
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Sacrée croissance! › Le blog de Marie-Monique Robin | ARTE

Sacrée croissance! › Le blog de Marie-Monique Robin | ARTE | décroissance | Scoop.it
 

Environ 200 personnes ont participé au vernissage de l'exposition Sacrée croissance ! , mardi 7 octobre à l'Hôtel de ville de Paris.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

L’épuisement de la terre, l’enjeu du XXIe siècle - Daniel Nahon — Podcasts de l'Université Nice Sophia Antipolis

L’épuisement de la terre, l’enjeu du XXIe siècle - Daniel Nahon — Podcasts de l'Université Nice Sophia Antipolis | décroissance | Scoop.it
Et si le véritable risque n’était pas le réchauffement climatique ? Et si c’était l’épuisement de la terre arable ? Comment nourrir dix milliards d’individus avec des sols surexploités ? Daniel Nahon sonne l’alarme.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Un bonheur sans croissance est-il possible ?

Un bonheur sans croissance est-il possible ? | décroissance | Scoop.it
« On ne tombe pas amoureux d’un taux de croissance », lisait-on sur les murs de Paris en mai 68, signifiant par là l’absence de communauté de sens et de corrélation nécessaire entre l’augmentation, quantitative, de la richesse nationale et la...
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

La gratuité contre l’effondrement climatique

La gratuité contre l’effondrement climatique | décroissance | Scoop.it
Et si la gratuité était le premier pas pour une transition écologique et une société de justice sociale ? Face à un système productiviste qui est « (...)
more...
David Collet's curator insight, October 16, 10:36 PM

This is in French and unless you use Chrome it probably is off limits for you. But the idea is an interesting one.

 

To simply the article... consider transportation in Kuala Lumpur (or any town or city in Malaysia). If you want to make it efficient, you need to increase the number of people who use. If you want to increase the number of people who use you need to make it efficient, clean, reliable, and most of all, pervasive. By this I mean, it must reach all of the potential riders and offer all of the benefits. This costs money. But... there are cities to do this and the benefits to the cities are incredible. The notion that there must be a profit from transportation is what is holding everything back. Cities that do this, pay for the transportation through taxes - multi-level taxes. People who insist on driving their cars pay more for petrol and the extra cost is directed to the payment of public transit. Free public transit. The thinking behind this is that the more people who use buses and LRT's, the fewer cars there are on the roads. The fewer cars on the road, the easier it is for the stubborn ones to get to where they are going. So, let them pay money for the convenience of getting there more easily.

 

An efficient transportation (and by this I mean a publicly owned) system, requires more employees to operate. This seems like it will result in greater costs but the experience seems to point to the opposite. The more people working on the transportation system, the more people will need to use the system. Most vehicles will be used optimally most of the time. There will be fewer 'empty' vehicles wandering around and therefore less resources wasted.

 

You get the idea. There are things that should be free - water, transportation, medical care - to all. It is more efficient and can be better managed. 

 

Growing up, all of our water was free (sort of). We paid a levy each year based on the number of water outlets in the house. Each bathroom, kitchen, etc. There were very few people with swimming pools but these came with a very high levy for water rights. But the levy was not on how much water you used. It was on how many ways you could use the water.

Sylvain Rotillon's curator insight, October 17, 2:02 PM

La gratuité est certainement une belle idée, mais il faut se méfier de ces belles idées. Une comparaison est faite en particulier entre le stationnement et l'eau. Pourquoi ne pas payer le premier et payer la seconde qui est vitale ? Ca semble imparable à première vue, c'est pourtant loin d'être aussi simpliste.


Le stationnement n'est déjà pas gratuit partout loin s'en faut, dès qu'il y a rareté de l'espace, le stationnement est payant et peut être cher. On loue un espace, si cet espace génère en plus des coûts de gestion, propose des services, son coût augmente, ce qui est le cas des parkings souterrains. On peut les rendre gratuits, l'objectif est alors d'éviter de saturer les espaces centraux, la gratuité, fictive puisqu'il y a des coûts à couvrir, est en fait payée par les résidents qui en contrepartie peuvent bénéficier d'espaces publics moins encombrés.


Un éléments essentiel est celui de la récupération des coûts. En dehors des parkings souterrains, le stationnement ne génère en général pas de coûts en lui même. Il fonctionne avec la chaussée pour sa mise en place et pour son entretien. En revanche, le service de l'eau génère des coûts importants : les infrastructures sont coûteuses, l'entretien aussi. Il s'agit de charges fixes à 80 % environ, indépendantes de la consommation. Quoiqu'il arrive, il faut les couvrir, la gratuité ne cache pas les même réalités.


On peut bien sûr transférer cette couverture pour l'eau de la facture vers l'impôt, faire payer non l'usager, mais le contribuable. Le problème de l'impôt est qu'il ne garantit pas que ses recettes seront effectivement affectées à ce service. On constate dans bien des ca que le fonctionnement est souvent sacrifié, surtout en période de disette budgétaire. On court le risque du sous investissement, là où la facture, si elle couvre bien les coûts, offre une garantie plus grande de recettes, surtout si comme pour l'eau il y a un budget spécifique autonome. Sur l'équité de la mesure, on peut aussi se poser des questions. Doit on faire reposer sur les résidents, la consommation des non permanents. Par exemple, dans une station balnéaire, les résidents à l'année paieraient par leurs impôts locaux les consommations des vacanciers. Sur le plan environnemental, l'absence de prix, comme pour le parking, renvoie à une non rareté et est souvent générateur de surconsommations, de pressions renforcées sur la ressource. Alors que l'on va vers des coûts de production qui augmentent, est-ce aller dans le bon sens ?


Il est bien sûr possible de rendre l'eau gratuite, mais comme on ne supprimera pas son coût, cette mesure est loin d'être une solution qui éviterait l'effondrement climatique, elle est en tout cas de façon à peu près certaine une solution qui accélérerait la dégradation de nos services, sans introduire une plus grande justice sociale.

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Pendant que la France consacre le nucléaire, l'Allemagne réussit la transition énergétique

Pendant que la France consacre le nucléaire, l'Allemagne réussit la transition énergétique | décroissance | Scoop.it
Grâce à une politique réfléchie et coordonnée en amont, l’Allemagne est en train de réussir sa transition énergétique. Suite à Fukushima, huit centrales (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Planete DDurable
Scoop.it!

Les villes ne cessent de grossir, la planète en surchauffe

Le dernier mois de septembre a été le plus chaud à l'échelle du monde depuis cent trente-quatre ans, date des premiers relevés de température. La croissance tous azimuts des villes est pointée du doigt.Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/video-les-villes-ne-cessent-de-grossir-la-planete-en-surchauffe_720743.html

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Sur les chemins de la transition - Voyage en Hétérotopies
Scoop.it!

Potagers urbains : quels risques de pollution ?

Potagers urbains : quels risques de pollution ? | décroissance | Scoop.it
Les potagers urbains offrent un coin de verdure au coeur des villes. Mais derrière tous leurs avantages se cache peut-être une réalité plus douloureuse. Enquête.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Lockall, Nathalie Chaline, Bernard BRUNET, Via Brachy
more...
Sylvain Rotillon's curator insight, October 10, 2:32 PM

Il y a à Paris une demande régulière pour arroser les potagers à l'eau non potable, dont la qualité n'est pourtant pas garantie. L'usage de l'eau potable est jugé choquant par bon nombre d'utilisateurs de ces potagers. 

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Transition énergétique : l’industrie de l’atome est périmée

Transition énergétique : l’industrie de l’atome est périmée | décroissance | Scoop.it
Le dossier énergétique est on ne peut plus d’actualité ces jours-ci et le restera dans les semaines à venir.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Prospectives
Scoop.it!

Penser par le Bien commun pour Imaginer le Territoire : l'Homme dans la "Ville sensible "

Penser par le Bien commun pour Imaginer le Territoire : l'Homme dans la "Ville sensible " | décroissance | Scoop.it

Penser par le Bien commun pour Imaginer le Territoire

 

Penser par le Bien commun permet d’envisager, de façon pragmatique, les choix collectifs, - au-delà de la notion abstraite d’intérêt général. Dans une ville considérée comme sensible, l’affirmation des capacités de l’Homme à évaluer les situations, et les conduites à tenir en tant qu’expression de désir, sont alors pris en compte.

 

La ville sensible du XXIème siècle semble se rapprocher de l’humain et donner la part belle aux émotions. Elle permet surtout d’aborder de manière holistique la durabilité spatiale, de sortir d’une approche essentiellement centrée sur les questions techniques, et d’intégrer une vision plus phénoménologique et sociale. L’Homme n’est plus considéré comme un simple homo-economicus isolé et rationnel, mais comme un être communautaire doué d’affect, de spiritualité et d’imagination. Le matérialisme de Marx trouve là ses limites, dans la mesure où il considérait que la réalisation du Bien commun ne devait pas être attendue des personnes, mais simplement du développement de la société industrielle. 

Or la supériorité du Bien commun ne porte jamais atteinte à la primauté de la Personne, - notion permettant de trouver un juste milieu entre totalitarisme communautaire et idéologie individualiste. Déjà, au XXème siècle, néo-thomisme et personnalisme avaient repris les théories de Saint Thomas sur la définition du Bien commun d’Aristote contre la prégnance du concept d’individu. Pour ce dernier, la Cité n’est ni une communauté de lieu, ni le territoire national qui existerait en vue d’éviter les injustices mutuelles, et de pratiquer l’échange. C’est davantage en vue des belles actions ou de l’épanouissement des citoyens, et non du seul vivre-ensemble (suzên), que la communauté politique est instituée. Les Hommes se voient réunis par un choix - proairésis - de vie commune, assurée et consolidée par la référence à un même passé mythique, à des héros communs, à des rites et des lois intégrées progressivement et partagées. Le territoire nait de la vie et de la pratique sociale, il fait sens. On opposera ainsi les territoires qui évoquent une communauté de vie, aux espaces (regroupement de communes ou création de districts par exemple). 

Penser par le Bien commun permet de décomposer ces diverses composantes selon trois éléments inter-reliés autour d’un projet : 

1° Le bien de la communauté : des biens matériels et immatériels. 

2° La communauté du bien : l’accès de chacun au bien de la communauté et le sentiment d’appartenance. 

3° Le bien du bien commun : l’équilibre de la relation entre la Personne et la communauté

Ce qui importe dans la pensée du Bien commun, ce n’est donc pas tant le contenu du discours que le processus dans lequel il s’inscrit. Penser Par le Bien commun ne représente surtout pas une injonction, une conduite à suivre, ou une livraison de solutions. Il pose des problèmes qui supposent l’affirmation des capacités de l’Homme à évaluer les situations, et les conduites à tenir en tant qu’expression dudésir, au-delà de tout dogmatisme ou relativisme. Que serait un bien commun défini par une seule personne ou un groupe de personnes, sinon une tyrannie. Ce travail procède plus de la dynamique créatrice de l’imagineur que de la pure logique déductive. Le Bien commun n’est pas du seul ordre du bien et du mal, ou de la notion de morale de droits de l’Homme qui fixe des interdits (violation des droits fondamentaux) et des possibilités (égalité des chances dans la diversité des talents). Il renvoie plutôt à la mise en pratique de principes, eux-mêmes forgés par notre histoire, nos valeurs, et qui sont devenus non-négociables et intangibles. La morale commande, l’éthique recommande. 

La pensée du Bien commun tient ainsi compte des phénomènes de contradictions sociales et de la complexité de la décision. Par exemple, lors du développement des projets urbains, les habitants souhaitent des rues piétonnes, mais veulent pouvoir circuler librement en voiture et jusqu’à la porte de leur logement. Au-delà de l’intérêt général, la concertation devient ainsi un moyen d’identifier les jeux d’acteurs. Ces arènes de choix collectifs peuvent désigner des entités collectives imbriquées, du micro au macro, telles qu’une famille, une entreprise, une communauté d’usagers jusqu’aux « arènes de choix constitutionnels » d’une nation ou d’un groupe de nations. Penser par le Bien commun et imaginer le territoire…  

 

1 - A. Sen, L’économie est une science morale, éditions La Découverte, 2004.
2 - Voir la recherche pluridisciplinaire sur la ville sensible au MIT, USA : http://senseable.mit.edu
3 - C. Ayati, L’économie selon Emmanuel Mounier, ou la rencontre du spirituel et du temporel, DEES, n° 116, juin 1999, pp. 59-68 ; J.-L. Dubois,
F.-R. Mahieu, Personnalisme, capacités et durabilité, fondements éthiques pour un développement sociale- ment durable, d’Emmanuel Mounier à Emmanuel Lévinas, Communication for de 3rd Conference on the Capability Approach, University of Pavia, 7-9 September 2003.
4 - J. Maritain, les droits de l’homme et la loi naturelle, publié dans Christianisme & démocratie, les droits
de l’homme, préface de M. Fourcade, 1942, Paris, Desclée de Brouwer, 2005 ; La personne et le bien commun, Desclée de Brouwer, 1947.
5 - Aristote, Ethique à Nicomaque, Bibliothèque des Textes Philosophiques – Poche, Paris, 1990.
6 - Revue, Bridge-Builder #3, 12/2013, Common Good & Ubuntu, www.commongood-forum.prg
7 - G. Fessard, Autorité et bien Commun, Aubier, 1944. 8 - A. Sen, L’économie est une science morale, éditions La Découverte, 2004.
9 - K. Popper, The Abdication of Philosophy: Philosophy and the public good, The Myth of the Framework, in defence of science and rationality, Routledge, 1994.
10 - C. Castoriadis, L’Institution imaginaire de la société, Seuil, 1975.
11 - Voir la pensée de la diversité institutionnelle en droit (C. Berry-Gray, The Methodology of Maurice Hauriou, Rodopi, N-Y, 2010) et en science politique (Autour d’Ostrom : communs, droits de propriété et institutionnalisme méthodologique, Revue de
la Régulation, Aut. 2013).


Via COMMON GOOD FORUM, Serge G Laurens
more...
Philippe-Didier Gauthier's curator insight, October 14, 4:31 PM

La #DémarchePortfolio inscrit le projet professionnel et le projet de vie personnel dans une perspective citoyenne à long terme, au service du bien commun.

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

#Écosocialisme ou Barbarie - La position du NPA / #decroissance

Écosocialisme ou Barbarie
Le Club de Mediapart
Nous ne croyons pas que la décroissance soit une fin en soi, mais nous pensons que c'est aux causes de la crise, notamment écologique, qu'il faut s'attaquer.
more...
No comment yet.