décroissance
Follow
Find
34.3K views | +8 today
 
décroissance
LA REVUE DE PRESSE indépendante et quotidienne de la décroissance
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Aquitaine decroissance from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

JournalDeKin.com: Le Congo préoccupé du rôle des peuples autochtones dans la gestion des ressources naturelles

JournalDeKin.com: Le Congo préoccupé du rôle des peuples autochtones dans la gestion des ressources naturelles | décroissance | Scoop.it

Via Christian Allié, Aaisha Sylla
more...
Christian Allié's curator insight, September 15, 10:21 AM

...............""""""""""""""""""""""""..........

 

......  "L’importance du rôle et de la place des peuples autochtones et des communautés locales dans la gouvernance et la gestion des ressources naturelles préoccupe le gouvernement congolais". Le ministre de l’Environnement, Conservation de la nature et Tourisme, Bavon N’Sa Mputu, a fait cette déclaration jeudi dans son discours à l’ouverture de l’atelier national sur la reconnaissance légale des Aires du Patrimoine Autochtone et communautaire (APAC) en RDC.


Pour le ministre, il y a nécessité d’assurer la survie physique de ces peuples étroitement liés aux moyens de subsistance dont ils se servent en les gérant rationnellement grâce à leurs connaissances, pratiques, savoirs et savoir-faire endogènes, datant des millénaires et qui ont su maintenir la stabilité des écosystèmes forestiers. Il a encouragé la dynamique de la promotion des APAC, avant de souhaiter qu’elles contribuent aux objectifs de la conservation et soutiennent les modes de vie durables des peuples autochtones et communautés locales.

 

Le coordonnateur du Réseau des populations autochtones et locales pour la gestion durable des écosystèmes forestiers (REPALEF), Joseph Itongwa, a fait savoir que cet atelier national permettra de réfléchir sur les options possibles de reconnaissance des APAC et de planifier des activités et stratégies pour rendre effective leur reconnaissance légale.

Selon lui, la promotion des APAC va permettre aux peuples autochtones et aux communautés locales de renforcer la possession de leur histoire, leur identité, leurs traditions et leurs droits sur des terres.

Le responsable Champ d’Action Gestion des Aires Protégées Programme Biodiversité et Forêts (PBF), Mme Nelly Reliat, a pour sa part, affirmé que la mise en œuvre des APAC en RDC permettra d’améliorer l’accès des Peuples autochtones aux forêts, de pacifier les aires protégées qui sont aujourd’hui sujettes à des conflits entre communautés et conservateurs et de remplir les engagements internationaux pris par la RDC.

Organisé par le REPALEF RDC et le Consortium APAC, avec l’appui, notamment de Global environnement Fund/Programme des micro-finances (GEF/PMF), et la coopération allemande (GIZ), cet atelier a pris fin le 12 septembre 2014.

Rescooped by Aquitaine decroissance from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Ecologie sociale : "Vivre mieux avec moins", c'est le credo des décroissants

Ecologie sociale : "Vivre mieux avec moins", c'est le credo des décroissants | décroissance | Scoop.it
Alors que le gouvernement attend la croissance désespérément, d’autres défendent la sobriété économique. Parole aux partisans de la décroissance.

Via Ouvertures, la Fabrique Spinoza, COMMON GOOD FORUM
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

La guerre aux nitrates divise la campagne en Midi-Pyrénées - 20minutes.fr

La guerre aux nitrates divise la campagne en Midi-Pyrénées - 20minutes.fr | décroissance | Scoop.it
La guerre aux nitrates divise la campagne en Midi-Pyrénées
20minutes.fr
Presque homonyme de son collègue des JA, M. Barthes regrette «qu'il n'ait pas conscience de l'impact des nitrates, car la terre est un bien commun».
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Monnaies en Débat
Scoop.it!

Sortie du film Sacrée Croissance ! de Marie-Monique Robin | ARTE

Sacrée croissance! Avant première du film et vernissage de l'exposition à Niort, le 18 septembre, et à Paris le 7 et 16 octobre. Diffusion ...

Via Institut Palmas Europe
more...
Institut Palmas Europe's curator insight, September 14, 11:22 AM

Sacrée Croissance débarque bientôt !

L'un des chapitres du documentaire énergique de Marie-Monique Robin est consacré aux monnaies sociales et complémentaires et présente plusieurs expériences dont le Chiemgauer en Allemagne et la Banque Palmas au Brésil.

Ne manquez pas le tour de France du film et aussi l'exposition qui complète la démarche d'éducation populaire de la réalisatrice, avant la sortir du livre dédié !

 

Rescooped by Aquitaine decroissance from Questions de développement ...
Scoop.it!

Impacts du changement climatique sur l’élevage paysan en Afrique sub-saharienne à horizon 2020

Impacts du changement climatique sur l’élevage paysan en Afrique sub-saharienne à horizon 2020 | décroissance | Scoop.it

ENEA Consulting a réalisé avec Vétérinaires sans frontières – Belgique une étude prospective sur les impacts du changement climatique sur l’élevage paysan à horizon 2020, dans les pays d’Afrique subsaharienne. L’étude s’intéresse plus précisément aux enjeux du changement climatique, des évolutions démographiques, de l’épuisement des ressources naturelles, des impacts environnementaux des activités économiques, et des facteurs géopolitiques.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Vu du Brésil : l'eau, un bien commun - Partage ...

Vu du Brésil : l'eau, un bien commun - Partage ... | décroissance | Scoop.it
Vu du Brésil : l'eau, un bien commun Partage des Eaux Mais il faut reconnaître que ces dernières années s'est développée dans le Nordeste rural une expérience de construction participative très prometteuse en matière de gestion de l'eau : la...
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

L’écologie en Tunisie entre environnementalisme de mode postrévolutionnaire et urgences environnementales et sociales.

L’écologie en Tunisie entre environnementalisme de mode postrévolutionnaire et urgences environnementales et sociales. | décroissance | Scoop.it
L’écologie en Tunisie entre environnementalisme de mode postrévolutionnaire et urgences environnementales et sociales. Habib Ayeb Article publié par le journal Tunisien Al Tariq Aljadid daté du 6 S...
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

The Hidden Value of Gardens

The Hidden Value of Gardens | décroissance | Scoop.it
Much of the community economy is invisible to market discovery of price/value.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Economie sociale et solidaire
Scoop.it!

Pour la gratuité des activités périscolaires : signez et faites signer la pétition de la FCPE

La FCPE lance ce jeudi 4 septembre une pétition nationale sur son site internet.

Via Ressources Solidaires
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

La silice fait trembler les maçons

La silice fait trembler les maçons | décroissance | Scoop.it

Réunis en congrès à Annecy, les entrepreneurs de l’Union des métiers de gros œuvre (UMGO-FFB) expriment de fortes inquiétudes sur le projet de Bruxelles d’intégrer la silice cristalline alvéolaire dans la liste des minerais cancérigènes. Si tel était le cas, l’impact sur les chantiers serait immense.

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
Pascal Faucompré's curator insight, September 13, 12:36 PM

A noter : Le béton, la pierre, le mortier, le plâtre, le carrelage, la céramique, la brique, l’ardoise, voire le ciment, contiennent effectivement des fragments ou des poussières de silice.

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Des usines hors la loi détruisent la couche d’ozone en rejetant un polluant interdit depuis plusieurs années

Des usines hors la loi détruisent la couche d’ozone en rejetant un polluant interdit depuis plusieurs années | décroissance | Scoop.it
Le tétrachlorométhane est un polluant interdit depuis plusieurs décennies à cause de son impact négatif sur la couche d'ozone.
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Nature to Share
Scoop.it!

FRANCE: Le parc national des Calanques autorise les rejets chimiques en mer

FRANCE: Le parc national des Calanques autorise les rejets chimiques en mer | décroissance | Scoop.it

Dans un avis voté ce lundi, le nouveau parc national autorise Alteo, producteur d'alumine, à rejeter au large de Cassis ses eaux industrielles, chargées d'aluminium, de fer et d'arsenic.

 

C’était la première décision délicate pour le parc national des Calanques, créé à Marseille au printemps 2012. Son conseil d’administration devait se prononcer, ce lundi, sur la prolongation d’une autorisation de polluer en mer. Plus précisément, l’usine Alteo (ex-Péchiney), qui produit à Gardanne de l’alumine à partir de bauxite, demandait l’autorisation de continuer à rejeter au large de Cassis les effluents de ses traitements.

 

Des «eaux de procédé» chargées de métaux lourds, cinq paramètres menaçant de dépasser les seuils autorisés, dont l’aluminium, le «fer total» et l’arsenic. Alors que le sujet divise jusque dans les rangs d’Europe Ecologie - Les Verts (EE-LV), le parc a donné son accord ce lundi (30 voix pour, 16 contre, 2 absentions) en l’assortissant de rendez-vous réguliers pour obliger l'industriel à améliorer ses rejets.

 

Péchiney a commencé à la fin du XIXe siècle sa production d’alumine à Gardanne. Une poudre blanche très résistante à la température et l’érosion, ce qui la rend très performante dans la fabrication des abrasifs, du verre, des écrans LCD, de la céramique en électronique, etc. Une fois extraite l’alumine, à l’aide de soude et d’eau, il reste des quantités de déchets chargés de métaux lourds. C’est ce que l’on appelle les «boues rouges». D’abord stockées en plein air, en lagunage, elles sont rejetées en mer depuis 1966. Après un voyage d’une cinquantaine de kilomètres, un émissaire rejette les boues à 7,7 kilomètres du large et 330 mètres de profondeur, en tête d’un remarquable canyon, très long et très profond (2 400 mètres). L’un des plus beaux de Méditerranée. Actuellement, 180 000 tonnes de boues rouges s'y déversent chaque année…

 

Avec plus de 20 millions de tonnes déversées en cinquante ans, 30 millions selon certains opposants, le producteur admet lui-même que l’on trouve des traces de ses boues sur 65 kilomètres dans l’axe du canyon, et d'Est en Ouest de la rade de Toulon à Fos-sur-Mer. Des campagnes de pêche relèvent régulièrement des taux peu ragoûtants de mercure, d’arsenic et autres dans le poisson - sans que l’on puisse cependant préciser la part due aux boues rouges : la splendide rade de Marseille «accueille» aussi le débouché du Rhône et de l’Huveaune, rivière qui charrie les eaux déversées sans beaucoup de filtres par de nombreux industriels.


Prolongations et nouveaux filtres


Dans un premier temps, Péchiney avait obtenu, en 1966, l’autorisation de rejeter ses boues jusqu’en 1995 puis l’industriel avait demandé une prolongation mais Corinne Lepage, ministre de l’Environnement, avait traîné des pieds. Cela avait permis de gagner un peu en exigence. Une prolongation a finalement été obtenue le 1er juillet 1996, jusqu’au 31 décembre 2015. Ensuite, promis juré, Péchiney arrêterait : le tuyau qui court sur près de 55 kilomètres pour larguer ses métaux lourds serait abandonné et peut-être même démonté.

 

Depuis, l’usine polluante a changé deux fois de propriétaire. Et le groupe franco-américain HIG, qui a succédé en août 2012 à un groupe franco-australien, a demandé le 19 mai dernier une prolongation de l’autorisation, avec tout de même quelques changements notables.

 

Après les réticences ministérielles de 1995, le groupe a commencé à mieux prendre en compte ses résidus. Un «filtre-presse» déshydrate et compacte les boues rouges et deux autres doivent être installés. Une fois passés dans ces filtres sous haute pression, les résidus solides vont être entièrement récupérés au lieu de partir en mer sous forme de «boues rouges». Cela donne la «bauxaline», matière inerte que l’entreprise recycle en la commercialisant pour le bâtiment, pour le remblai, les cloisons étanches de décharges, ou encore, explique-t-il, pour la dépollution de sites miniers.

 

Reste l’eau de traitement, chargée d'un peu de soude et de métaux lourds. Le groupe promet qu’il n’y aura que quelques «traces», aux alentours du débouché. Selon lui un «précipité» se formerait au contact de l’eau de mer, «piégeant» les métaux lourds. La Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) relève pour sa part, dans un avis rendu en août [lire ci-dessous] qu’il faudra vérifier cela «in situ».

 

HIG pourrait mettre en œuvre des «prétraitements» limitant encore les rejets chimiques. Il admet que des procédés seraient envisageables pour réduire encore les risques, mais ils sont selon lui très coûteux, et incertains. A terme, est-ce vraiment plus coûteux que les conséquences en termes d’image d’un parc national, dans une agglomération qui mise beaucoup sur le tourisme et la mer ? Le parc a assorti son avis d’une obligation de rendez-vous tous les cinq ans. L’industriel devra exposer les mesures ou procédés mis en oeuvre «en fonction de l’évolution des technologies» pour améliorer la qualité de ses effluents, précise Didier Réault, présient (UMP) du parc. En cas de non respect par l'exploitant de ses engagements, le parc pourra demander au préfet un arrêté complémentaire limitant ou suspendant l'autorisation de polluer.


Ecologie contre emplois

 

Le parc des Calanques de Marseille est très particulier. Créé en lisière d’une aire de plus d’un million d’habitants, il doit jongler avec l’homme, la ville, l’industrie, et leurs enjeux contradictoires. Le déversement de métaux lourds en plein cœur d'un parc marin n’est pas fameux pour son développement, son image. Mais l’interdiction du rejet des effluents mettrait en péril des centaines d’emplois, avance depuis des décennies l’industriel HIG. «Aujourd’hui, nous n’avions pas à couper la vie d’une entreprise», relaie Didier Réault.

 

Ce lundi, pendant que des écologistes manifestaient devant le bâtiment qui abritait le conseil d’administration, la CGT maenaçait d'une contre-manif, pour défendre l’usine et ses 400 salariés. L’antagonisme traverse aussi les rangs écologistes. Michèle Rivasi, députée européenne, défend une pétition pour faire interdire les rejets. Dimanche soir, sur Twitter, son collègue François-Michel Lambert, député EE-LV, a défendu la prolongation de l’autorisation, tout en dénonçant les «écolos bobos».

 

Pétition de @MicheleRivasi qui n'a aucun sens et cherche polémique inutile Arrêtons de passer pour des écolos bobos !

 

http://t.co/pKocL05Pq0


— FM LAMBERT (@fm_lambert) 7 Septembre 2014

 

Le député de la circonscription de Gardanne avait déjà dénoncé auprès d’Arnaud Montebourg les «normes de pollution de plus en plus contraignantes», les «exigences environnementales» qui mettent en danger l’entreprise. La plupart de leurs collègues écologistes, dans la région, adoptent des positions plus mesurées. Ils semblent comprendre la prolongation de l’autorisation à présent que les boues rouges ont disparu, mais savent que c’est en se montrant plus critiques et exigeants avec les industriels que ces derniers avancent vers une industrie moins polluante.

 

Le préfet de région doit prendre en juin 2015 l'arrêté autorisant la poursuite de l'occupation du domaine maritime (pour l'émissaire) et les rejets. Sa décision reprendra obligatoirement l'avis et les réserves du parc national.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

'Dans 10 ans, les habitants d'Helsinki ne posséderont plus de voiture'

'Dans 10 ans, les habitants d'Helsinki ne posséderont plus de voiture' | décroissance | Scoop.it
Les chances qu’un résident de la capitale finlandaise Helsinki soit toujours propriétaire d'une voiture dans 10 ans sont minimes : la ville veut révolutionner le transport de passagers en introduisant un système ce...
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Economie du Bien commun & Glocal : Local people preserve the environment better than governments

Economie du Bien commun &  Glocal : Local people preserve the environment better than governments | décroissance | Scoop.it
Conventional wisdom says governments are best placed to protect forests and wildlife, but the evidence shows that local communities can outdo them

Via Flora Moon, Raphael Souchier, la Fabrique Spinoza, COMMON GOOD FORUM
more...
Raphael Souchier's curator insight, August 4, 12:38 AM

Le meilleur atout pour la préservation de l'environnement: la population locale. Encore faut-il qu'elle ait son mot à dire.

Ludmila Smirnova's curator insight, August 8, 9:29 PM

The evidence of the power of local communities.

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois

Bienvenue dans l’agriculture de demain, libérée des pesticides et du pétrole, et créatrice de dizaines de milliers d’emplois | décroissance | Scoop.it
C'est une promesse pleine d'avenir : nourrir la France sans pesticides, sans engrais chimiques, et quasiment sans pétrole, tout en dégageant de (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Planete DDurable
Scoop.it!

Un nouvel épisode de pollution lundi à Paris et en Ile-de-France

Un nouvel épisode de pollution lundi à Paris et en Ile-de-France | décroissance | Scoop.it
Un deuxième épisode de pollution depuis la rentrée dans la capitale. La préfecture de police de Paris a annoncé dimanche un dépassement du seuil d'information et de recommandation pour les particules, émises le plus souvent par les véhicules diesel dans les grandes villes. Une alerte confirmée par l'observatoire Airparif.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from territoires durables
Scoop.it!

Ces nitrates que je ne saurais voir

Ces nitrates que je ne saurais voir | décroissance | Scoop.it
La France a été condamnée une nouvelle fois, début septembre, par la Cour de justice de l'Union européenne, pour son incapacité à améliorer la qualité de ses eaux. Mais Paris veut une révision de la directive nitrates à Bruxelles.

Via Baudouin de Menten, ARPE Midi-Pyrénées
more...
Baudouin de Menten's curator insight, September 14, 10:24 PM

Lorsqu'un enfant présente une forte fièvre, deux solutions s'offrent à ceux qui en ont la charge. La première consiste à consulter le personnel médical, à identifier le mal et, le cas échéant, à envisager un traitement. La seconde solution est bien plus séduisante : à chaque prise de température, il suffit, par convention, d'inscrire « 37 °C » à l'endroit où s'arrête le mercure. En changeant la graduation du thermomètre, les choses deviennent tout de suite beaucoup plus simples.

Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Le PQ exige l'arrêt des travaux de forage à Cacouna | Martin Ouellet | Politique québécoise

Le PQ exige l'arrêt des travaux de forage à Cacouna | Martin Ouellet | Politique québécoise | décroissance | Scoop.it
Le Parti québécois exige l'arrêt des travaux de la compagnie albertaine TransCanada au large de Cacouna et à Saint-Augustin-de-Desmaures.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Moins, c'est mieux ?

Moins, c'est mieux ? | décroissance | Scoop.it
La croissance est une composante essentielle de la vie sur Terre. Croître, prospérer, disparaître… c’est le cycle que parcourent tous les organismes vivants. Voilà pourquoi la foi en la croissance économique est tellement enracinée dans nos esprits.
more...
No comment yet.
Scooped by Aquitaine decroissance
Scoop.it!

Pesticides, loups, forêts : 5 points de la loi d'avenir de l'agriculture - Le Monde

Pesticides, loups, forêts : 5 points de la loi d'avenir de l'agriculture - Le Monde | décroissance | Scoop.it
Le Monde Pesticides, loups, forêts : 5 points de la loi d'avenir de l'agriculture Le Monde Après trois navettes entre l'Assemblée nationale et le Sénat et six mois d'âpres débats, le Parlement a définitivement adopté, jeudi 11 septembre, le projet...
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from forêts
Scoop.it!

Cévennes. Les châtaigniers pourraient disparaître d'ici 5 ans

Cévennes. Les châtaigniers pourraient disparaître d'ici 5 ans | décroissance | Scoop.it

Par Eloïse Levesque. Objectif Gard. « Les galles empêchent les feuilles et les fruits de pousser. »

 

« Depuis 2 ans, un insecte venu d’Asie ravage progressivement les châtaignes des Cévennes. Si ces dernières sont encore peu impactées, les prévisions pour les années à venir sont alarmantes. Une lutte biologique a toutefois été mise en place pour enrayer l’épidémie. »

 

« Originaire de Chine dans les années 50, le cynips, insecte ressemblant à une mouche, s’est déplacé lentement vers l’Italie, puis la France, qu’il a atteinte il y a 4 ans. Sa particularité : il pond ses oeufs dans les bourgeons et empêchent leur floraison. “Le cynips passe l’hiver dans les bourgeons, pompe la sève et produit une galle qui bloque la pousse. La taille de la feuille n’atteint alors qu’un dixième de sa surface normale“, explique Antoine Marceron, chargé de mission Productions Végétales de Montagne à l’OIER SUAMME, qui dépend de la Chambre d’agriculture. Actuellement, selon les estimations, 80% des communes concernées du département seraient touchées. Seules les extrémités ouest et nord seraient épargnées. »

 

[...] 


Via ADAPRO LR, Bernadette Cassel, Christian Allié
more...
ADAPRO LR's curator insight, September 12, 2:37 AM

La problématique ne touche pas que la châtaigneraie cultivée, elle touche toute les châtaigneraies, entretenues ou non. L'impact est donc non seulement pour les castanéiculteurs, mais également pour les apiculteurs, les forestiers, le tourisme...

Bernadette Cassel's curator insight, September 12, 9:34 AM


« ADAPRO LR's insight:

La problématique ne touche pas que la châtaigneraie cultivée, elle touche toute les châtaigneraies, entretenues ou non. L'impact est donc non seulement pour les castanéiculteurs, mais également pour les apiculteurs, les forestiers, le tourisme... »   


Rescooped by Aquitaine decroissance from Actualités écologie
Scoop.it!

L'exploitation de la ferme des Mille Vaches a commencé - le Monde

L'exploitation de la ferme des Mille Vaches a commencé - le Monde | décroissance | Scoop.it
Cent cinquante vaches ont rejoint l'exploitation dans la nuit de vendredi à samedi, provoquant la colère des associations opposées à ce projet.

Via Laurent Samuel
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Créatifs culturels
Scoop.it!

« Défendre corps et âme la dernière zone humide d’un département de France »

« Défendre corps et âme la dernière zone humide d’un département de France » | décroissance | Scoop.it
Elle fait partie des « enterrés ». Camille a décidé le 8 septembre d'être ensevelie volontairement sous un ensemble de troncs et de terre, seul le buste (...)

Via Ouvertures
more...
No comment yet.
Rescooped by Aquitaine decroissance from Nature to Share
Scoop.it!

5,60 euros par jour : ce qu'il reste aux plus démunis pour vivre

5,60 euros par jour : ce qu'il reste aux plus démunis pour vivre | décroissance | Scoop.it

Le Secours populaire français juge dans une étude rendue publique jeudi que "la pauvreté s'étend et s'enracine".

 

"Malheureusement, la pauvreté et l'exclusion continuent de gagner du terrain, mais on peut lutter et développer une nouvelle résistance", a insisté le président du Secours Populaire Julien Lauprêtre, lors d'une conférence de presse.

 

Cette étude "a été l'occasion de reprendre une série d'indicateurs que nous avions testés pour la première fois en 2007" soit avant la crise financière et économique mondiale, indique Amandine Lama, directrice d'études au département politique et opinions de l'Ipsos. "Sept ans après, les réponses obtenues permettent de mesurer l'ampleur et l'impact de la crise économique qui a touché la France". Dès juin dernier, une "carte de la pauvreté" était établie par le gouvernement, et intégrait 10 villes du Sud-Ouest.

 

Des "revenus disponibles pour vivre" faibles voire nuls


L'association a reçu 161.572 ménages, soit environ 450.000 personnes dans ses permanences en France et en 2013. Parmi ces personnes, un peu de la moitié ont accepté de dévoiler leurs ressources financières : 30% d'entre elles disposent de moins de 750 euros, 43% disposent entre 750 et 1.250 euros, et 20%, entre 1.250 et 1.750 euros.

 

En moyenne, leur revenu "disponible pour vivre" est de 5,60 euros par jour et par personne pour faire face aux besoins alimentaires et vestimentaires, une fois payées les charges obligatoires (logement, fiscalité, transport, garde d'enfants, activités extrascolaires et crédits).

Parmi elles, 19% ont un "disponible pour vivre" compris entre 0,5 et 3 euros, et 27% entre 3,5 euros et 5 euros. Enfin, pour 6,5% de ces personnes, il est "négatif ou nul".


Des Français forcés de renoncer à des soins médicaux


Après "des années de chômage et de galères", Gwenael, 40 ans, s'est retrouvé à la rue, avant d'obtenir une chambre d'hôtel. Bénéficiaire du RSA et d'une allocation logement, il dispose de 718 euros par mois. Mais une fois retranchés son loyer (550 euros), une dette de 55 euros, et des frais dentaires, de téléphone, de lessive et de tabac, il lui reste 25 euros mensuels pour ses besoins alimentaires et vestimentaires. "J'ai de la chance de ne pas avoir de gros problèmes de santé", dit-il.

 

Une précarité qui touche toute la population. 55% des personnes interrogées déclarent avoir été sur le point de connaître la pauvreté et 35% d'entre elles ont vu leur crainte se matérialiser en 2014.

Conséquences : 18% ont renoncé à se rendre chez le dentiste et 10% ne l'ont fait qu'au bout de plusieurs mois. 14% ont également retardé l'achat de lunettes ou de lentilles, 17% une consultation ophtalmo, 13% l'achat de médicaments, et 10% une consultation chez un généraliste.

 

"Je ne peux pas me soigner les dents", raconte Véronique, Marseillaise de 56 ans. "J'ai besoin d'un appareil dentaire mais ça m'obligerait à faire un nouveau crédit", dit cette auxiliaire de vie, qui gagne 1.200 euros par mois, pour un loyer de 580 euros. "Et mes lunettes, ça fait 10 ans que je les ai, elles ne sont plus à ma vue."


Via Damoclès
more...
Christophe CESETTI's curator insight, September 12, 1:13 AM

Soyons vigilant avec les mots (maux) :

  • parlons d'argent pour "satisfaire nos besoins" et pas d'argent pour "vivre". L'argent ne se mange pas !
  • parlons de personnes pauvres en "disponibilité monétaire". Le mot "Pauvre" tout seul ne veut pas dire grand chose et est dénigrant. Idem quand nous parlons de la croissance, précisons de quelle croissance il s'agit, c'est du bien-être, celle des déchets, celle des maladies, celle du PIB...


En lire davantage sur le débat Riches/Pauvres en cliquant ICI

Rescooped by Aquitaine decroissance from Planete DDurable
Scoop.it!

Bonne nouvelle, le protocole pour sauver l’ozone a fonctionné

Bonne nouvelle, le protocole pour sauver l’ozone a fonctionné | décroissance | Scoop.it

Puisque l'ozone a presque recouvré sa santé d'antan, c'est que le protocole de Montréal adopté en 1987 a fait ses preuves. A une nuance près… les gaz qui ont remplacé les si décriés CFC ont un fort potentiel de réchauffement.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.