DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur
39 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Luc Maillette from Diverses ressources
Scoop.it!

Se concentrer sur le dépassement de soi plutôt que sur les victoires

Se concentrer sur le dépassement de soi plutôt que sur les victoires | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it
Un entraîneur qui porte son attention sur le dépassement personnel d’un jeune athlète plutôt que sur la compétition favorise le développement de l’initiative, d’habilités s...

Via Romain Bourdu
more...
No comment yet.
Scooped by Luc Maillette
Scoop.it!

Decalade Complexe Jules Dallaire Tour Norton Rose– Quebec GoPro Hero3 Chesty

Descente Verticale d'un immeuble ! 8 Mai 2013 Merci Cominar, Norton Rose et EO Quebec pour l'expérience ! CameraDeCasque.ca Allez visiter Decalade.com C'est ...
more...
No comment yet.
Scooped by Luc Maillette
Scoop.it!

Le «Jour du dépassement»: dette écologique et métaphysique - Philomag.com

Le «Jour du dépassement»: dette écologique et métaphysique - Philomag.com | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it
Philomag.com Le «Jour du dépassement»: dette écologique et métaphysique Philomag.com Fixé approximativement à la mi-novembre dans les années 1980, en octobre dans les années 1990, en septembre dans les années 2000, ce « Jour du dépassement »...
more...
No comment yet.
Rescooped by Luc Maillette from Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-être, Performance et Efficacité en Entreprise
Scoop.it!

La gestion du stress professionnel

La gestion du stress professionnel | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it

Le stress a souvent mauvaise réputation car nous en voyons tous, dans notre vie professionnelle et personnelle, les effets négatifs de sa trop forte présence. Mais le stress, correctement géré, peut être positif et nous aider à nous dépasser.

 

- Les problématiques liées à la gestion du stress
- Les causes du stress
- Les conséquences du stress
- La gestion de son propre stress 
- La gestion du stress en entreprise

 

EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Bien-Être en Entreprise
Stratégie de Bien-être, Performance et Efficacité
http://www.csdeveloppement.com


Via EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-Être, Performance et Efficacité - Santé et Bien-Être en Entreprise
more...
Manoelle van der Straten's curator insight, November 15, 2014 11:57 AM

gestion du stress, attention burn-out...

Rescooped by Luc Maillette from Les Verseurs d'Eau
Scoop.it!

Stress chronique et effets sur le cortisol : Ginseng à la rescousse

Stress chronique et effets sur le cortisol : Ginseng à la rescousse | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it

Le cortisol est une hormone importante secrétée par les glandes surrénales et impliquée dans diverses fonctions biologiques : métabolisme du glucose, libération d'insuline, régulation de la pression artérielle et réponse immunitaire. Le cortisol est aussi appelé l'hormone du stress en raison du fait qu'elle est davantage produite lorsqu'une personne est stressée. Si le stress est positif et ponctuel, il n'y a aucun danger, le cortisol n'a que des effets positifs. Mais le problème réside dans le cas de stress chronique.


Via Les Verseurs d'Eau
more...
No comment yet.
Rescooped by Luc Maillette from Finance Belgium
Scoop.it!

Stress : comment le rendre positif?

Stress : comment le rendre positif? | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it
Trop de travail, délais trop courts, boss ingérable, … sont de nombreuses sources de stress. Pourtant, le stress n’est pas forcément négatif. Sigert Vandenberghe, d’ISW Limits, explique comment le transformer en énergie positive.

Via Philippe Roose
more...
Philippe Roose's curator insight, April 16, 2013 3:42 AM
Le stress, c’est quoi?

Afin de pouvoir transformer le stress en énergie positive, il est important de savoir ce qu’est le stress. Le stress est une réaction à une menace. Si nous sommes confrontés à un danger, plein de choses se produisent dans notre corps pour nous aider à lutter contre ce danger ou à y échapper. Notre respiration accélère afin d’amener davantage d’oxygène à l’organisme, notre rythme cardiaque augmente aussi afin de pomper cet oxygène vers les muscles et nos muscles vont se contracter. Tous ces efforts demandent évidemment beaucoup d’énergie à notre corps.

Dans quel but?

Imaginez que, lors d’un safari, vous tomber soudain nez à nez avec un tigre affamé. Votre mécanisme du stress se met immédiatement en marche. La réaction physique et mentale au stress augmente vos chances de survie. La respiration, le rythme cardiaque et les muscles contractés vous permettent de fuir plus vite ou de combattre plus efficacement le danger. En vous concentrant sur le tigre, vous le surveillez mieux et augmentez ainsi encore vos chances de vous en tirer.

Le stress devient un problème

La réaction au stress de notre corps et de notre cerveau est très utile lors d’une menace physique, comme dans l’exemple du tigre. Le problème est que ce mécanisme de stress se met en marche même en cas de menaces comme un surplus de travail, des délais trop courts, une insécurité de l’emploi… Si vous voyez ces choses comme une menace, votre mécanisme du stress est activé et de l’énergie est produite pour fuir ou lutter. En d’autres mots, votre corps et votre cerveau proposent une réaction qui ne vous aident pas et qui peut même vous nuire.

De plus, cette réaction au stress réclame énormément d’énergie à notre corps. Toute l’énergie est puisée par la réaction au stress et notre système digestif reçoit donc moins d’énergie, ce qui affaiblit la digestion de nos aliments.  C’est pourquoi des troubles de l’estomac ou des intestins sont souvent provoqués par le stress. Notre système immunitaire est lui aussi privé d’énergie, ce qui amoindrit notre résistance à la grippe ou à un rhume, par exemple. Et puisque la réaction au stress puise énormément de notre énergie, nous sommes aussi tout simplement fatigués.

Est-ce dangereux?

Oui et non. Nous sommes capables de supporter le stress, à condition que cet état ne dure pas trop longtemps. Si le danger disparait après un moment, le système se calme et nous pouvons récupérer. Si le danger perdure, le mécanisme de stress peut être soumis à une telle pression qu’il finit par se dérégler. C’est ce qui se produit par exemple dans les cas de burn-out. Et si le stress augmente votre pression artérielle, il vaut naturellement mieux que vous n’ayez pas à le subir trop longtemps.

Comment transformer le stress en énergie positive?

Si l’on comprend bien le fonctionnement du mécanisme de stress, on peut également apprendre à transformer le stress en énergie positive. Comme expliqué plus haut, le stress apparaîtra si nous somme confrontés à une situation que nous percevons comme menaçante. Notre perception des choses joue donc un rôle primordial. Nous voyons souvent une situation comme un délai ou une insécurité de l’emploi comme une grande menace et surestimons le danger que ces situations représentent. Nous pensons par exemple que nous allons être virés si nous ne tenons pas le délai imposé, ou que nous allons perdre notre emploi à cause de la crise, et, privés de revenus, que nous devrons alors vivre dans la pauvreté.

Nous rendons donc le danger plus important qu’il ne l’est dans la réalité et mettons donc en marche notre mécanisme du stress. Sachez aussi qu’un des autres effets du stress est de nous fait nous concentrer sur la menace, ce qui fait que nous ne voyons plus que le négatif et sommes incapables de remarquer les aspects positifs ou les opportunités qui peuvent découler de la situation perçue comme menaçante.

Pour transformer le stress en énergie positive, voyez donc une situation difficile comme un défi à relever, plutôt que comme un danger. Au lieu de vous concentrer sur les aspects négatifs, examinez les défis et les opportunités que vous offre cette situation.

Exemple

Vous devez tenir un délai au travail. Vous pouvez le voir comme une menace et penser comme suit: “Je ne vais pas y arriver et mon chef va être fâché. Il va penser que je suis incompétent et je recevrai une évaluation négative. Peut-être même serai-je licencié. Et alors…” Si vous voyez la situation de cette façon, elle vous apparaît comme une menace et le stress se déclenche. Vous devez donc voir la situation de cette façon: “Ce délai est difficile à tenir. Mais je vais faire de mon mieux et y arriver, comme cela mon patron sera content. C’est l’occasion de montrer ce dont je suis capable.” Cette façon de penser à la même situation ne provoquera pas de stress mais vous stimulera et vous aurez donc toute l’énergie nécessaire pour relever le défi.

Pensée positive

Les gens qui arrivent à voir le positif même dans les situations très difficiles sont ceux qui rebondissent le mieux. Voici quelques exemples parlants:

1. Un collègue qui vient d’avoir un sinistre total avec sa voiture : “Je vais devoir acheter une nouvelle voiture. C’est toujours chouette une nouvelle voiture.”
2. Une patiente cancéreuse en phase terminale: “Grâce à ce cancer du sein, j’ai appris à connaître beaucoup de gens formidables, comme les infirmières de l’hôpital. Et j’en suis très reconnaissante.”

Quelles pensées éviter?

Certaines pensées nourrissent le stress. Mieux vaut donc éviter :

- “Ils vont penser que…” : C’est une pensée très fréquente, mais il est impossible de lire dans les pensées d’autrui et vous ne saurez donc jamais ce que les autres pensent. Rester ouvert à l’idée que ces autres peuvent aussi penser quelque chose de positif peut aider à faire disparaître le stress.  

- Pensée sélective: Sur base d’un seul élément négatif, voir la situation tout entière sous un angle négatif. Par exemple, vous faites un lapsus lorsque vous prenez la parole en réunion et vous imaginez que vous avez été totalement ridicule alors que le reste de votre intervention a été très utile.

- Généralisation: Les pensées avec des mots comme ‘toujours’, ‘tout le monde’, ‘jamais’, ‘personne’,… ne sont presque jamais exactes. Si vous pensez que personne ne vous aime, vous vous sentirez évidemment mal. Mais vous serez alors incapable de voir les gens qui vous aiment. C’est un des effets du stress. Ne vous laissez donc pas avoir et regarder toujours les choses avec réalisme.

Scooped by Luc Maillette
Scoop.it!

VIP2013(video_3 desc_et CarteVIPadvantages)

Voyez les explications complètes du Forfait DÉCALADE VIP (valeur 184$) qui comprend 3 descentes (valeur 99$) + la Carte VIP avantages (valeur 85$) permettant...
more...
No comment yet.
Scooped by Luc Maillette
Scoop.it!

Décalade nocturne à Saguenay - Journal de Québec

Décalade nocturne à Saguenay - Journal de Québec | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it
Décalade nocturne à Saguenay
Journal de Québec
Le côté raisonnable et le côté qui veut l'essayer», a indiqué le président de l'Association canadienne de décalade et de mountain cross, Luc Maillette.
more...
No comment yet.
Rescooped by Luc Maillette from Shrink and Geek
Scoop.it!

Les 4 mécanismes psychologiques de l'apprentissage

Les apports des neurosciences sur les mécanismes cognitifs de l'apprentissage. Pour aller plus loin : http://www.jogtheweb.com/run/8NwYhtjSOpQ1/Le-challenge-...

Via Yann Leroux
more...
No comment yet.
Rescooped by Luc Maillette from Customer Experience, Satisfaction et Fidélité client
Scoop.it!

L'enchantement des clients : l'arme ultime de différenciation | X+M Experience Marketing

L'enchantement des clients : l'arme ultime de différenciation | X+M Experience Marketing | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it

Via Christian Barbaray
more...
No comment yet.
Rescooped by Luc Maillette from Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-être, Performance et Efficacité en Entreprise
Scoop.it!

Actu santé : Un petit STRESS de temps à autre fait du bien au cerveau

Actu santé : Un petit STRESS de temps à autre fait du bien au cerveau | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it

Mais pas n’importe quel stress. Cette étude de l’Université de Californie, Berkeley, délivre un message optimiste : Dans certains cas, le stress peut être positif et stimulant pour le cerveau, mais tout dépend du type de stress, de son niveau, de sa durée et de sa perception par le sujet.

 

Certains stress stimulent le cerveau : Daniela Kaufer, professeur agrégé de biologie à Berkeley commente ces résultats : « Certains stress stimulent le cerveau à son niveau de vigilance et de performance comportementale et cognitive optimal ». L’étude suggère donc qu’un stress bref a un effet bénéfique sur l'hippocampe, améliore la capacité d'adaptation du cerveau et le maintient en alerte.

 

CS Développement France - EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Bien-Être en Entreprise
Stratégie de Bien-être, Performance et Efficacité
Stress Management
http://www.csdeveloppement.com


Via EXPERTS Qualité de Vie au Travail - Stratégie de Bien-Être, Performance et Efficacité - Santé et Bien-Être en Entreprise
more...
Annick Arbellot de Vacqueur's curator insight, May 4, 2013 4:12 AM

Il y aurait-il un bon stress et un mauvais stress ?

Ou bien la formule de Paracelse "C'est la dose qui fait le poison" s'applique-t-elle aussi au stress ?

A méditer

Scooped by Luc Maillette
Scoop.it!

Coaching personnel et processus d'apprentissage

Coaching personnel et processus d'apprentissage | DÉCALADE - descente verticale contrôlée et déplacement en hauteur | Scoop.it
Coaching personnel et processus d'apprentissage, appropriation des nouveaux savoirs pour réussir son projet personnel.Persévérer et vaincre les difficultés (A relire...: Coaching personnel et processus d’apprentissage
Luc Maillette's insight:

VERS DEMAIN !!!

more...
No comment yet.