De Natura Rerum
Follow
Find
6.9K views | +10 today
 
Rescooped by Christian Allié from Afrique: Histoire , Art et Culture
onto De Natura Rerum
Scoop.it!

Le poète nigérian Tade Ipadeola récompensé pour son hommage au désert du Sahara | Essor (Mali)

Le poète nigérian Tade Ipadeola récompensé pour son hommage au désert du Sahara | Essor (Mali) | De Natura Rerum | Scoop.it

Avec « les testaments du Sahara », le Nigérian Tade Ipadeola, qui vient de remporter le prix de la littérature nigériane, rend hommage à une région trop souvent dépeinte dans les médias comme une zone aride et hostile, fuie par les Africains...


Via musée du quai Branly, Aaisha Sylla
Christian Allié's insight:

......""""""""""""""""""""......

 

[  .....  ]

...... 

« Je voulais montrer que ce n’est pas juste une zone aride et désertique », explique M. Ipadeola à l’AFP.

« Le Sahara a été le berceau de la plus grande littérature du monde », estime le poète de 43 ans, qui cite notamment Saint Augustin, le philosophe du IVe siècle, originaire de l’actuelle Algérie.

« Les testaments du Sahara » racontent tour à tour l’histoire du désert, la façon dont il est touché par les changements climatiques et les gens qu’on y rencontre… Tout cela mêlé à une bonne dose de satire politique.

M. Ipadeola s’en prend notamment aux compagnies pétrolières qui, dans leur quête d’or noir, ne cessent de perturber la vie des habitants de cette région.

Ironie du sort: c’est la Société nigériane de gaz naturel liquéfié qui sponsorise le prix qu’il vient de recevoir et qui l’a choisi parmi 201 autres candidats, malgré ses nombreuses critiques contre le secteur pétrolier.

more...
No comment yet.

From around the web

De Natura Rerum
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from Camargue Nature
Scoop.it!

Publication du Compte-rendu ornithologique Crau-Camargue-Alpilles pour les années 2007-2012 | Tour du Valat

Publication du Compte-rendu ornithologique Crau-Camargue-Alpilles pour les années 2007-2012 | Tour du Valat | De Natura Rerum | Scoop.it

A télécharger

Ce compte-rendu couvre les années 2007 à 2012.

La pression d’observation ne cesse de croître sur l’ensemble de la zone Camargue/Crau/Alpilles avec près de 400 000 données analysées au cours de la période.

Celle-ci a été marquée par la mise en place de la démoustication en Grande Camargue et sur le Plan-du-Bourg à partir de 2006. La vente par la Compagnie des Salins du Midi de plus de 6500 ha de terrains au Conservatoire du Littoral entre septembre 2008 et décembre 2012 constitue également l’un des événements majeurs de la période.  Une vague de froid en février 2012 a affecté plusieurs espèces d’oiseaux d’eau, suivie d’une année (2012) exceptionnellement sèche. D’autre part, la décharge d’Entressen où venaient s’alimenter des milliers d’oiseaux (Laridés et Ciconiidés principalement), a été fermée en avril 2010.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Volcanoes offer 'time-lapse' clues to early Earth - Futurity

Volcanoes offer 'time-lapse' clues to early Earth - Futurity | De Natura Rerum | Scoop.it
Samoan volcanoes have yielded evidence of the planet's early formation still trapped inside the Earth.
Christian Allié's insight:

.....................""""""""""""""""""""""""""""".....................

 

[ ... ]

 

.......... 

“Our goal was to figure out how we could use this distribution of volcano compositions at the surface to reverse-engineer how these components are distributed inside this upwelling mantle plume at depth,” Jackson says.

Primordial material

Each of the four distinct geochemical compositions, or endmembers, that the scientists identified in Samoan lavas contained low Helium-3 (He-3) and Helium-4 (He-4) ratios. The surprising discovery was that they all exhibited evidence for mixing with a fifth, rare primordial component consisting of high levels of He-3 and He-4.

“We have really strong evidence that the bulk of the plume is made of the high Helium-3, -4 component,” Jackson says.

“That tells us that most of this plume is primordial material and there are other materials hosted inside of this plume with low Helium-3, -4, and these are likely crustal materials sent into the mantle at ancient subduction zones.”

 

The unique isotopic topology revealed by the researchers’ analysis showed that the four low-helium endmembers do not mix efficiently with one another. However, each of them mixes with the high He-3 and He-4 component.

“This unique set of mixing relationships requires a specific geometry for the four geochemical flavors within the upwelling plume: They must be hosted within a matrix that is composed of the rare fifth component with high He-3,” Jackson explains.

“This new constraint on plume structure has important implications for how deep mantle material is entrained in plumes, and it gives us the clearest picture yet for the chemical structure of an upwelling mantle plume.”

 

Coauthors of the paper are from the Woods Hole Oceanographic Institution, the University of Hawaii, and the California Institute of Technology. The National Science Foundation funded the work.

 

Source: UC Santa Barbara

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Prêtons main-forte à la nature : S'engager pour la biodiversité

Prêtons main-forte à la nature : S'engager pour la biodiversité | De Natura Rerum | Scoop.it

J’agis, je m’affiche comme Ambassadeur de la biodiversité! Le Camp de base de la mission 1 000 jours pour la planète se veut un lieu de rencontres, d’échanges et de rassemblement des acteurs pour la biodiversité.

 

Espace pour la vie - Montréal. « Le mouvement des Ambassadeurs »

 

« Comme citoyen, vous réalisez des actions qui peuvent inspirer d’autres citoyens? Des actions qui ont amené un changement de vos habitudes ? Vous avez adopté un comportement qui contribue à la protection de l’environnement ?

Toute action qui permet de :préserver les ressources naturelles;protéger la nature;diminuer ses émissions de gaz à effet de serre;réduire son empreinte écologique;réparer un préjudice causé à un milieu naturel;célébrer la nature;sensibiliser les autres à l’importance de ces gestes.contribue à protéger la biodiversité. »

 

[...]

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

UK's 'Greatest Geosites' announced

UK's 'Greatest Geosites' announced | De Natura Rerum | Scoop.it

The Geological Society of London has named its top 100 geological sites in the UK and Ireland, including 10 "people's favourites".


Via Mariaschnee
Christian Allié's insight:

....................."""""""""""""""""""""""""""""""""".................

 

These were the most popular geosites in each of the 10 categories:

 

Landscape: Assynt in the Scottish Highlands, where the remarkable Suilven and other peaks were shaped by glaciation.Industrial and economic importance: Ironbridge Gorge in Shropshire, site of much early mining and industry, named after the pioneering bridge that spans the Severn River.Historical and scientific importance: Siccar Point in Berwickshire, the most famous example of Hutton's Unconformity (a junction between rock strata where the older layers underwent erosion before the younger layers were deposited).Educational: Rotunda Museum, Scarborough, built in 1829 in a design suggested by the "father of English geology", William Smith.Adventurous: Staffa in the Inner Hebrides, a volcanic island famous for its hexagonal basalt columns.Human habitation: Stonehenge, the iconic prehistoric monument in Wiltshire.Coastal: Hunstanton Cliffs in Norfolk, noted for their contrasting, colourful layers and many fossils.Outcrops: Craster, Northumberland, where the Great Whin Sill can be seen supporting Dunstanburgh Castle, alongside other formations like Greymare Rock.Folding and faulting: Millook Haven, part of a section of Cornwall's north coast where spectacularly folded beds of sandstone and shale are exposed.Fire and ice: Glencoe, one of Scotland's most famous valleys. Cut by a glacier during the last ice age, it runs between steep mountains left over from an ancient super volcano.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

Fish Changes Color in a Flash, Scientists Discover

Fish Changes Color in a Flash, Scientists Discover | De Natura Rerum | Scoop.it
Octopuses, squid, and chameleons can do it. And now, it turns out that a fish can do it too. The rockpool goby is the latest animal discovered to have the ability to change their color and the brig...

Via Mariaschnee
Christian Allié's insight:

....................""""""""""""""""""""""""""""""...................

 

[ ... ]

 

.........

The gobies’ camouflage abilities also suggest that some types of color are easier to take on than others. Although the fish turned red against a red background, they couldn’t quite match a blue background. Blue is rare in their home environment, Stevens says, but there are many red objects, such as red algae and red-brown stones and seaweed. So it’s probably more important for these gobies to be able to turn red than blue.

 

While gobies don’t change color quite as quickly as chameleons or octopuses, Stevens says the fish’s color change abilities are quite nuanced. “They’re able to change brightness independently from color and vice versa,” he says. (See “Beautiful Octopus Pictures: Masters of Disguise and Agile Hunters.”)

 

Devi Stuart-Fox, a zoologist at the University of Melbourne in Australia, who was not involved in the study, was impressed by Stevens’s use of state-of-the-art methods in image analysis to measure the gobies’ color change. “[And] they didn’t stop there,” she says. The authors then went on to estimate whether bird predators would be able to spot the color-changing gobies. They found that the birds couldn’t, “and that’s what counts to a goby,” Stuart-Fox explains.

Stevens plans to delve deeper into these camouflage artists. He’d like to find out whether gobies can tune their camouflage to the visual systems of different predator groups, such as fish and birds, in the same way that chameleons do. For instance, do gobies change their camouflage at low tide to hide from birds, but choose a different camouflage for high tide to escape the notice of other, predatory fish? Only more research will tell.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Environnement et développement durable, mode de vie soutenable
Scoop.it!

Les plantes sont des êtres sensibles ...

Les plantes sont des êtres sensibles ... | De Natura Rerum | Scoop.it
A leur manière, les plantes sont capables de sentir et de communiquer. La recherche s'intéresse de plus en plus à ces aspects et met en évidence des mécanismes originaux de la vie sociale végétale.

« Un animal qui dort », voilà comment Buffon voyait le végétal en 1753. Idée reprise en 1800 par le physiologiste Bichat, selon lequel « le végétal est l’ébauche, le canevas de l’animal, et pour for...

Via algrappe
Christian Allié's insight:

................."""""""""""""""""""""""""""................

 

 

******* Vidéo *******

 

............  Les progrès technologiques permettent de déceler des sons émis par les plantes lors d’épisodes critiques de leur vie, tels que l’embolie gazeuse.
Les chercheurs sont à l’écoute… et entendent "crier" les plantes…

Voyez la vidéo ci-dessous

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Le lin

Le lin | De Natura Rerum | Scoop.it

Les premières traces d’un emploi médicinal du lin semblent remonter au moins aux hippocratiques (V ème siècle av. J.C.).


Via Pescalune
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

 

........ 

Petite vidéo sur la culture biologique du lin en Seine-et-Marne :

http://vimeo.com/84852378

 

Le lin est une plante annuelle des régions tempérées qui porte de fines tiges dressées dont la hauteur peut atteindre plus d’un mètre. Elle porte de longues feuilles vert grisâtre, linéaires et lancéolées, et de belles corolles bleu azur à cinq division entre juin et juillet. La fructification donne une capsule ovale formée de cinq compartiments contenant chacun deux graines brunes en forme de larme. Le lin apprécie les sols frais, bien drainés d’Europe et d’Asie, au soleil de préférence.

 

Le lin en phytothérapie


Principaux constituants


On extrait de la graine une huile riche en acides gras non saturés : acide linolénique (ou oméga 3) majoritairement et acide linoléique (ou oméga 6). On y trouve aussi du mucilage (6 à 15 %), divers et nombreux sels minéraux et vitamines, de la résine, de la pectine, enfin une très faible proportion d’acide cyanhydrique (ou acide prussique) facilement inhibée par la chaleur. Cette huile est fragile, elle rancit facilement. Compte tenu qu’elle est difficile à obtenir sans extracteur, il est préférable de l’acheter en petite quantité en boutique bio. Dans ce cas, vous la trouverez en contenant opaque de moins de 25 cl, jamais plus. Après avoir été longuement interdite à la vente pour usage alimentaire et médicinal, elle n’est disponible à la vente au détail que depuis un peu plus de 4 ans. A partir de la graine, on peut aussi obtenir une farine. Mais elle est tout aussi fragile que l’huile et peut très facilement s’altérer, en particulier en raison de moisissures que rend possibles une humidité atmosphérique excessive.

Propriétés thérapeutiques

Adoucissant, émollientAnti-inflammatoireApéritifDiurétiqueAntioxydantLaxatifMaturatif, résolutif, vulnéraire, détersif

Usages thérapeutiques

[ ... ]

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité

Pierre-Henri Gouyon et la biodiversité | De Natura Rerum | Scoop.it

Pierre-Henri Gouyon, chercheur sur la théorie de l'Evolution, se bat contre une vision de la biodiversité héritée de la Bible et contre les pratiques agricoles modernes qui détruisent la richesse de l'environnement et menacent sa survie.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Camargue Nature
Scoop.it!

Flamingos starved in freezing conditions

Flamingos starved in freezing conditions | De Natura Rerum | Scoop.it

Find out what killed Camargue flamingos during the mass mortalities of 1985 and 2012 and what electric fish can teach us about voluntary actions.


Via Pescalune
more...
Pescalune's curator insight, October 16, 3:23 AM

Et voici un résumé en français : http://ow.ly/CQ6zm ;

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Luc Jacquet lance "La glace et le ciel", un projet multimédia sur le climat - Magazine GoodPlanet Info

Luc Jacquet lance "La glace et le ciel", un projet multimédia sur le climat  - Magazine GoodPlanet Info | De Natura Rerum | Scoop.it
Le réalisateur Luc Jacquet, oscarisé en 2006 pour "La marche de l'empereur", a dévoilé lundi son projet multimédia centré sur le changement climatique via notamment une plateforme pédagogique en accès libre et, en 2015, un documentaire sur les pionniers de la glaciologie.
Christian Allié's insight:

..........""""""""""""""""""""""""""""".............

 

.........

Paris (AFP) – Le réalisateur Luc Jacquet, oscarisé en 2006 pour « La marche de l’empereur », a dévoilé lundi son projet multimédia centré sur le changement climatique via notamment une plateforme pédagogique en accès libre et, en 2015, un documentaire sur les pionniers de la glaciologie.

« Avant d’être cinéaste, j’ai été écologue, je suis parti comme étudiant en Antarctique en 1992, puis il y a quelques années j’ai rencontré le pionnier de la glaciologie Claude Lorius », a raconté le réalisateur de passage à Paris. « Aujourd’hui, je veux raconter en images la vie de Claude, transmettre ce que j’ai appris avec un projet au carrefour de la science et du cinéma », ajoute-t-il.

La vie de Claude Lorius sera la trame du documentaire « La glace et le ciel » qui sortira en salle en octobre 2015: d’incroyables images d’archives des premières expéditions en Antarctique dans les années 50 seront combinées à un vagabondage du scientifique sur des lieux emblématiques du réchauffement inédit que connaît la planète aujourd’hui.

 

« Nous sommes allés en Antarctique, sur les glaciers des Alpes, en Polynésie, en Namibie, en Californie », précise Luc Jacquet, auteur cette année du documentaire « Il était une forêt » pour lequel il a étroitement travaillé avec le spécialiste des forêts tropicales Francis Hallé.

 

Reprenant le principe d’une collaboration avec les grands spécialistes d’une discipline, le réalisateur a mis au point avec son équipe un projet pédagogique également baptisé « La glace et le ciel », dont la première partie sera disponible gratuitement sur internet à partir de mardi.

Les supports utilisent l’image animée pour raconter le travail des glaciologues, de courtes vidéos pour expliquer les concepts du climat et du réchauffement et des mini-entretiens de deux minutes avec les plus grands climatologues françaises.

Dans l’un d’entre eux par exemple, Gilles Ramstein, modélisateur du climat, explique que « le climat a toujours varié au cours du temps » mais que « le changement actuel a un élément différent: la vitesse à laquelle il survient ».

« La question n’est pas tant de sauver la planète, qui se sortira de toutes les situations, mais plutôt de sauver l’homme qui aura des difficultés à survivre dans un environnement qui lui sera défavorable », poursuit-il.

« L’idée, c’est de donner des supports aux instituteurs et professeurs pour qu’ils s’approprient le sujet et qu’ils bâtissent leur propre projet éducatif », a expliqué Laurent Desse, responsable pédagogique.

Deux modules éducatifs complémentaires seront mis à disposition en 2015, l’un sur les conséquences du changement climatique et l’autre sur les solutions possibles.

© AFP

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

12 animaux aux superpouvoirs hallucinants - National Geographic

12 animaux aux superpouvoirs hallucinants - National Geographic | De Natura Rerum | Scoop.it

Immortalité, régénération de membres… De nombreux animaux sont dotés de capacités hors-normes, à rendre jaloux Superman, Spiderman et autres superhéros. Voici douze exemples pour lesquels la science dépasse la fiction


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

Top 25 Photographs from the Wilderness #21

Top 25 Photographs from the Wilderness #21 | De Natura Rerum | Scoop.it
“The question is not what you look at, but what you see.” Henry David Thoreau A good friend once told me that wildlife photography makes him sad. He explained that when he sees images of the wild c...

Via Mariaschnee
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoNews
Scoop.it!

Quand la lutte biologique modifie le régime alimentaire des prédateurs

Quand la lutte biologique modifie le régime alimentaire des prédateurs | De Natura Rerum | Scoop.it

CIRAD. « Les plantes de couverture peuvent favoriser la régulation naturelle des ravageurs en permettant aux populations de prédateurs d’augmenter. Mais elles peuvent aussi modifier considérablement le régime alimentaire de ces prédateurs. Une équipe du Cirad vient d’en apporter la preuve en identifiant, grâce à la technique du métabarcoding ADN, les proies ingérées par les prédateurs du charançon du bananier dans les plantations de la Martinique. Une première dans l’utilisation in situ de cette technique d’analyse de l’ADN. » 

 

Lire le Résultat de recherche

 

[Lien] Avec ou sans plantes de couverture : qui mange le charançon du bananier ? - CIRAD
http://www.cirad.fr/nos-recherches/resultats-de-recherche/2014/avec-ou-sans-plantes-de-couverture-qui-mange-le-charancon-du-bananier


[Image] « Représentation schématique montrant l’influence de l’ajout de plantes de couverture sur le réseau trophique des arthropodes en bananeraie et sur la régulation potentielle du charançon du bananier, Cosmopolites sordidus.  »

 

[L'étude] Cover Cropping Alters the Diet of Arthropods in a Banana Plantation: A Metabarcoding Approach - PLoS One
http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0093740

  

 


Via Bernadette Cassel
more...
Zediet's curator insight, October 16, 4:39 AM

innovation

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Pour lutter contre les nuisibles en Afrique, les chercheurs recommandent des remèdes naturels

Pour lutter contre les nuisibles en Afrique, les chercheurs recommandent des remèdes naturels | De Natura Rerum | Scoop.it
Les chercheurs soulignent qu'il est urgent de tirer parti des connaissances des agriculteurs africains sur les pesticides naturels.
Christian Allié's insight:

...................."""""""""""""""""""....................

 

[ ... ]

 

......... 

L’arbuste Tephrosia est également connu à travers de l’Afrique pour tuer des insectes.

Une approche plus scientifique de son utilisation pourrait aider les agriculteurs à sélectionner les meilleures variétés et les techniques les plus efficaces pour extraire l’insecticide de ses feuilles.

«Il serait possible de produire de la matière végétale et de l’emballer dans des récipients ressemblant à des sachets de thé, afin que les agriculteurs puissent faire leur propre extrait sans avoir à cultiver ou sécher les feuilles. Un marché pour les entrepreneurs serait ainsi créé», déclare M. Stevenson. De tels insecticides pas chers pourraient, selon lui, devenir accessibles aux petits exploitants agricoles dans certaines régions les plus pauvres de l’Afrique subsaharienne.


PAS DE CADRE POLITIQUE


Pour faciliter un tel développement, les chercheurs soulignent la nécessité pour les gouvernements africains d’adapter les règlements existants en faveur des pesticides à base de plantes.

«Il n’existe pas de cadre politique pour la production et la distribution de produits végétaux. Il est très difficile de mener la recherche de sorte à ce qu’ils soient mis sur le marché», déclare Mme Sola.

Bien que certains pays, comme le Kenya, aient prit des mesures pour adapter les exigences en matière d’enregistrement de manière plus spécifique à chaque type de pesticide, dans la plupart des pays, le coût est trop élevé pour les producteurs potentiels de végétaux au niveau local.

Par exemple, «alors que les produits synthétiques ont une liste simple d’ingrédients chimiques, les produits végétaux détiennent plusieurs produits chimiques. Il est impossible d’effectuer des études de toxicologie de chaque plante», explique M. Stevenson.


Selon les chercheurs, les gouvernements africains pourraient favoriser des industries nationales dynamiques en dégageant des voies simples qui soutiennent les chaînes de valeur des plantes. Ceci comprend l’incitation à la préservation là où leur collecte ou culture risquent de menacer les forêts, comme c’est le cas des espèces sauvages prometteuses, telles que les espèces de Lippia et Securidaca.


«Les pesticides à base de plantes, produits pour le commerce par des petits exploitants agricoles, pourraient augmenter les revenus des ménages. Leur usage a le potentiel de renforcer la sécurité alimentaire, tout en réduisant les pertes de rendement», déclare Mme Sola.

Sans même parler de l’exportation de fruits et légumes à faible teneur en résidus, si ardemment recherchés par les consommateurs occidentaux.


Pour plus d’informations sur les sujets de cette recherche, veuillez contacter Phosiso Sola sur p.sola@cgiar.org.


Cette recherche a été financée par la Commission européenne et s’inscrit dans le cadre du Programme de recherche du CGIAR sur les Forêts, les Arbres et l’Agroforesterie.

more...
Christian Allié's comment, Today, 3:12 AM
En Afrique et ailleurs.... bien sûr mais, les "décideurs" de ce continent sont plus âpres au gain qu'au développement de leurs régions respectives .... Une aubaine pour tous les marchands de "saloperies". Merci pour la recommandation, na vovo (à +) !
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées

Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées | De Natura Rerum | Scoop.it
Elles ont mauvaise réputation mais elles sont essentielles à la bonne santé du jardin. Les araignées sont des actrices de la biodiversité… qu’il ne faut surtout pas écraser !

Via Leclerc Cyril, Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""""""""""""............

 

.......... 

On recense plus de 1600 espèces d’araignées en France et des milliers d’autres dans le monde. Apparues il a des millions d’années, bien avant les dinosaures, les araignées sont présentes dans tous les milieux. Presque toutes sont insectivores, capturant leurs proies grâce aux toiles qu’elles tissent à l’aide de fils de soie secrétée par des glandes sur l’abdomen.

 

Les araignées sont des grandes prédatrices, elles capturent plus d’insectes que les oiseaux, régulant ainsi les populations, notamment des espèces considérées comme nuisibles par le jardinier. À la maison, elles attrapent mouches, moustiques et acariens ; dehors, elles nourrissent les reptiles et oiseaux. Bref, à l’intérieur comme à l’extérieur, ce sont de vrais indispensables.

Indicateur de milieu sain

Vous avez beaucoup d’araignées chez vous ? Réjouissez-vous ! Cela signifie que votre environnement n’est pas trop pollué. Une large communauté d’araignées témoigne en effet d’un milieu naturel riche en insectes variés et donc d’un sol relativement épargné par les produits phytosanitaires. Des études ont prouvé la corrélation entre présence d’arachnides et richesse de la biodiversité et, au contraire, leur absence dans les lieux les plus pollués.

Phobie

L’araignée est un animal utile et fascinant dès que l’on prend le temps de l’observer (regardez une toile dans la rosée du matin, c’est très beau !). Pourtant elle continue de dégoûter ou de faire peur.

Un Français sur quatre serait pris d’effroi devant cette créature à huit pattes. Une phobie injustifiée, qui se transmettrait des parents aux enfants. Rappelons que si les araignées sont venimeuses – puisqu’elles tuent leurs proies grâce au venin – elles sont en France pour la majorité inoffensives pour l’homme.

 

Pour combattre sa peur des araignées, les thérapies cognitives et comportementales basées sur l’exposition graduelle au facteur de peur ont fait leurs preuves.

 

APEI-Actualités. L. H.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

How Wolves Can Save The World!

How Wolves Can Save The World! | De Natura Rerum | Scoop.it
      This is an incredible video detailing the effects wolves have on the eco system! It first started by changing the behavior of the deer; they stopped going into certain areas they knew the wolves could catch them easily.   That enabled trees to grow higher than they ever have! They regenerated forests,…

Via Mariaschnee
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Gaia Diary
Scoop.it!

A Black Hole Close-Up, and a Telescope as Big as the World

A Black Hole Close-Up, and a Telescope as Big as the World | De Natura Rerum | Scoop.it
The Event Horizon Telescope will give astronomers an extreme close-up when our galaxy's black hole lights up.

 

"The giant black hole in the middle of our galaxy stays pretty quiet most of the time, flaring up only occasionally. But it is due for a burst of activity any day now, as a large cloud of gas and dust continues to spiral toward the heart of the Milky Way. 

With this sudden influx of material, the normally tranquil black hole — named Sagittarius A* (pronounced "A star") and as massive as 4 million suns — will roar to life, unleashing a fiery discharge of matter and radiation. 

The cloud, dubbed G2, is expected to make its closest approach this year, although it could take decades for the black hole to finish digesting its ethereal prey. Sagittarius A* doesn't dine often, but when it does, it is (like other black holes) a messy eater, drawing in far more material than it can swallow. The vast amount of gas and dust sucked in by the black hole's intense gravitational pull creates an enormous traffic jam that prevents most of this stuff from ever making it into the black hole. Instead, the material keeps piling up. 

As the pressure mounts, atoms and smaller particles grind against each other, heating to temperatures of billions of degrees. With no way in, the now-energized stuff ricochets back into space at nearly the speed of light, forming extended, luminous jets aligned along the black hole’s powerful magnetic fields. At least that’s how theorists think it works; they’re still in the dark about many details concerning these jets. "


Via Mariaschnee
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

How 60 of the weirdest birds are related - Futurity

How 60 of the weirdest birds are related - Futurity | De Natura Rerum | Scoop.it
Some of the loudest, oddest-looking, least-understood birds on the planet, called cotingas, just got a "family tree."

 

This circular rendition of the “tree of life” shows nearly all the sizes, colors, and adaptations for the continga family of birds radiating outward from the center and its common ancestor. Both males and females are shown except where plumage for both is the same. View larger. (Credit: Courtesy of the Handbook of the Birds of the World. Vol. 9. Cotingas to Pipits and Wagtails, Lynx Edicions 2004)

Christian Allié's insight:

.......................""""""""""""""""""""""""""""""........................

 

[ ... ]

 

......... 

When Berv and Prum examined patterns of evolution for these two traits across their new tree of life, there was no significant match. There have been many more evolutionary changes in color than there have been for breeding system. Berv says these traits may be evolutionarily “decoupled” in the cotingas.

However, sexual selection appears to have played a role in the evolution of sexual differences other than color in some cotingas.

“In one case, the Screaming Piha, the males and females look alike but the male sings one of the loudest songs on the planet,” says Yale’s Rick Prum. “That means male-female plumage difference alone is not evidence for sexual selection because sexual selection is also driving other traits such as voice and behavior.”

Crazy colors

Though the researchers didn’t find a link between the coloration of males and females and the evolution of polygynous breeding systems, Prum says some form of sexual selection almost certainly did play a role in the eye-popping colors some cotingas display.

Some species have evolved a variety of colors seen only in this group of birds, such as the glowing orange cowl of the Andean Cock-of-the-Rock, the fluorescence of the Turquoise Cotinga, or the blue-and-maroon combo of the Banded Cotinga.

 

“Some cotinga colors are not produced by pigments,” Berv explains. “Some of these birds have evolved cool nanoscale feather structures made with feather protein molecules. The nanostructures scatter light and produce visible color the birds use in sexual signaling.”

Figuring out how these feather structures evolved is an area of future study. In fact, “the sky’s the limit,” according to Prum, who notes other areas of study could include the evolution of elaborate courtship displays, clutch sizes, or the vocal organs that produce the ear-splitting sounds of the raucous bellbirds and pihas. Even the color question can be studied on a much more refined scale.

Beyond ‘yes or no’

“Rather than just asking whether males and females of a species are dimorphic, yes or no, we will next measure various color patches and quantify brilliance,” says Prum.

“For example, male and female robins look different, so that would be a ‘yes’ for dimorphism. But they’re not as different as the male and female Scarlet Tanager. On the ‘yes-no’ scale they would be scored the same. If we actually measure the colors we’d be able to say ‘Wow, males and females of one species are really a lot more different than the other.’ That would reflect the impact of sexual selection a lot better.”

“One of the biggest analytical differences between what we’ve done and past work is that we used a ‘species tree’ approach, which is potentially more accurate than what is typically applied to genetic data,” Berv says.

“We ran our data through more traditional types of analyses as well, and all of them strongly supported a consistent evolutionary ‘tree of life.’ We hope other scientists who are interested in these birds take our phylogeny and do all sorts of great things with it.”

 

The paper appears in Molecular Phylogenetics and Evolution.

 

W. R. Coe funds from Yale University supported the work, as did the facilities and staff of the Yale University Faculty of Arts and Sciences High Performance Computing Center. The DNA work was performed at Yale; Berv did the data analysis and writing at the Cornell Lab.


Source: Cornell University

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Geography Education
Scoop.it!

Earth From the ISS

"Watch along with Expedition 38 crew members Mike Hopkins and Rick Mastracchio as they look at various cities across the globe from the vantage point of the cupola on board the International Space Station."  

 

Tags: mapping, perspective, images, remote sensing, geospatial, unit 1 Geoprinciples.


Via Seth Dixon
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Flora Zen - Mélange contre le stress et la "baisse de moral"

Flora Zen - Mélange contre le stress et la "baisse de moral" | De Natura Rerum | Scoop.it

Apaise l’hyper-nervosité, le stress, l’anxiété, la perte d’enthousiasme


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Blowhole device collects dolphin breath - Futurity

Blowhole device collects dolphin breath - Futurity | De Natura Rerum | Scoop.it
A non-invasive way to capture dolphin breath gathers key information about the marine mammals' health.
Christian Allié's insight:

..............""""""""""""""""""""""""""..............

 

[ ... ]

 

.......

The researchers wanted to develop a way to capture dolphin breath so they could gather this kind of information about marine mammals.

Dolphins are “explosive breathers,” which means they can exchange up to 90 percent of their lung capacity in less than a second. Just one exhalation can give a comprehensive picture of the animal’s physiology.

 

The researchers designed an insulated tube that traps breath exhaled from a dolphin’s blowhole and freezes it. They analyzed samples to create profiles of the mix of metabolites in breath, established baseline profiles of healthy animals, and were able to identify changes in the breath of animals affected by disease or other factors.

The researchers conclude that breath analysis could be used to diagnose and monitor problems in marine mammals—and, by extension, in ocean health as well.

 

The team worked with researchers at the National Marine Mammal Foundation in San Diego and the Chicago Zoological Society’s Mote Marine Laboratory in Sarasota, Florida.

 

 

The Office of Naval Research, The Hartwell Foundation, and the National Center for Advancing Translational Sciences funded the research, which appears in Analytical Chemistry.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le mystère du triangle des Bermudes élucidé ? Quand la science fait taire les fantasmes

Le mystère du triangle des Bermudes élucidé ? Quand la science fait taire les fantasmes | De Natura Rerum | Scoop.it
LE PLUS. A-t-on trouvé une explication aux nombreuses disparitions dans le "triangle des Bermudes" ? Des scientifiques russes font un parallèle entre ce phénomène et la découverte d'un cratère géant en Sibérie. Leur point commun ? Le méthane. Explications de notre chroniqueur Jean-Paul Fritz.
Christian Allié's insight:

...................""""""""""""""""""""""""""""......................

 

[ ... ]

 

.. ..........

Le méthane, toujours lui, est pointé du doigt dans "l'affaire des cratères de Sibérie" : on a découvert un, puis plusieurs trous gigantesques et bizarrement réguliers dans le permafrost de cette région aride et froide. Extraterrestres ? Créatures du centre de la Terre ? Missile perdu ?

 

Que nenni : fin juillet, la revue "Nature" publiait une explication du phénomène selon les scientifiques Russes chargés d'enquêter sur ces faits : le dégel du permafrost, provoqué par les étés particulièrement chauds des deux dernières années, qui aurait permis à des "bulles" de méthane prisonnières sous la surface de se libérer d'un coup, créant les fameux cratères. E.T. pouvait rentrer à la maison.

 

Cratères sibériens et triangle atlantique, même combat ?

 

Igor Yeltsov, directeur adjoint de l'institut Trofimuk de géologie et géophysique, branche sibérienne de l'Académie des sciences russe, n'a pas hésité à faire le lien entre les cratères et le triangle. "Il y a une théorie selon laquelle le triangle des Bermudes est causé par des gaz hydrates", (dont l'hydrate de méthane NDLR) explique-t-il au "Siberian Times".

 

"Ils commencent à se décomposer activement quand la glace de méthane se transforme en gaz. Cela arrive comme une avalanche, comme une réaction nucléaire, produisant d'immenses quantités de gaz. Cela réchauffe l'océan, et les bateaux coulent dans des eaux dans lesquelles infusent de très grandes quantités de gaz. Cela conduit l'air à devenir sursaturé en méthane, créant une atmosphère extrêmement turbulente, qui amène les avions à s'écraser".

 

"Il est probable que des cratères similaires se forment dans l'océan du fait de la décomposition de gaz hydrates", reconnaît Vladimir Romanovsky, géophysicien spécialiste du permafrost à l'université de l'Alaska dans une déclaration à LiveScience.

 

Alors, cratères sibériens et triangle atlantique, même combat ? La science a-t-elle résolu un nouveau mystère paranormal ? Peut-être, mais elle n'a pas mis fin aux théories de la conspiration et autres explications ufologistes.

 

Que la terre dégage des gaz comme un vulgaire pet de lapin, c'est quand même moins poétique qu'une invasion d'aliens, une Atlantide cachée ou des failles spatio-temporelles, non ? Mais évidemment, c'est là toute la différence entre la science... et la science-fiction.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Gaz de schiste, les lobbies... | vidéo en replay | En streaming sur francetv pluzz

Gaz de schiste, les lobbies... | vidéo en replay | En streaming sur francetv pluzz | De Natura Rerum | Scoop.it
Depuis des années, les lobbyistes, hommes de main des industriels, jouent dans l'ombre des parties qui sacrifient la santé publique aux ...
Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""""""""................

 

Via le blog: coco Magnanville:

http://cocomagnanville.over-blog.com/2014/10/gaz-de-schistes-les-lobbies-contre-attaquent-video-en-replay.html

 

..........

Je pense qu'il est intéressant de voir ce documentaire pour voir vraiment à qui on a affaire avec les personnes qui font de la politique.

Seuls ceux qui restent en place savent pour quel boulot on les paient.

Les autres essaient à leur niveau de faire bouger les choses puis partent les bras ballants, impuissants.

Alors que nous autres, citoyens et électeurs, en laissant de côté notre rôle d'électeur qui enfonce chaque jour davantage le peuple et la planète dans un immonde bourbier, on a un très grand pouvoir : la désobéissance civile. La lutte doit continuer sur le terrain et ne plus perdre de temps en salamalecs politiques.

Que ce soit l'extraction du gaz de schistes, l'orpaillage illégal ou bien encore l'esclavage des enfants dans les plantations de cacao ou encore à propos des projets inutiles (barrage de Sivens, aéroport de NDDL) sans notre pouvoir d'achat, ils sont foutus.

Arrêtons de faire profiter ce système pervers et apocalyptique pour leurs profits uniquement.

L'hypocrisie s'affiche avec sa sale face sur tous les médias et nous autres on regarde sans broncher ?

J'encourage chacun d'entre nous à faire selon ses moyens, des actes de résistance ou de soutien à ceux qui entreprennent des luttes, à ceux qui ne s'avouent pas vaincus.

Toute cette énergie et ce temps que l'on perd ou que l'on a perdu à cause de l'enfumage d'une élite politique entièrement soumise au lobbying, il faut les rattraper maintenant mais n'est-ce pas trop tard ?

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Variétés entomologiques
Scoop.it!

The week in wildlife – in pictures La semaine de la faune en images

The week in wildlife – in pictures La semaine de la faune en images | De Natura Rerum | Scoop.it

Hungry bears, muddy hippos and glorious autumnal scenes feature in this week’s pick of images from the natural world

 

The Guardian. « Banded demoiselle insects covered in morning dew, Hertfordshire, Britain. The bugs are unable to fly while covered in dew, so perch on plants and grass stems waiting for the rising sun to dry their wings before they take off. Photograph: Andy Sands/NPL/Rex Features »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoNews
Scoop.it!

La célèbre migration du Monarque et ses secrets enfin révélés

La célèbre migration du Monarque et ses secrets enfin révélés | De Natura Rerum | Scoop.it
Les connaissances sur ce papillon et ses habitudes migratoires ont été bouleversées par des analyses ADN. On peut maintenant expliquer ce phénomène spectaculaire.

 

[L'étude] The genetics of monarch butterfly migration and warning colouration : Nature
http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature13812.html

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.