De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
154.1K views | +55 today
Follow
 
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
onto De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Scoop.it!

Convention agriculture et ruralité - Nicolas Sarkozy

Conclusion par Nicolas Sarkozy, Président des Républicains, de la journée de travail sur l'agriculture et la ruralité (3 février 2016). Plus d'informations s...
more...
No comment yet.
De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire)
Actualités sur Agroalimentaire, Agriculture, la Distribution
- Médaille d'Or du Scoop It dans l'industrie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Community Manageur de la Fourche à la Fourchette

Community Manageur de la Fourche à la Fourchette | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it

Statistiques sur année 2012-2013 http://sco.lt/8x2soD

 

Article 2013 : Wikiagri me site parmi les leaders de l opinion agricole sur Twitter en France http://wikiagri.fr/articles/les-leaders-de-lopinion-agricole-sur-twitter-en-france/467

 

article 2014 : VitagoraGNS me site parmi les 10 comptes incontournables à la veille stratégiques en agroalimentaire nutrition http://www.vitagora.com/blog/2014/11/21/entreprises-de-l%E2%80%99agroalimentaire-et-de-la-nutrition-sante-voici-les-10-comptes-twitter-incontournables-a-votre-veille/

more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Les inspecteurs débordés craignent une crise sanitaire | La Terre de Chez Nous

Les inspecteurs débordés craignent une crise sanitaire | La Terre de Chez Nous | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Selon un sondage, 71 % des inspecteurs dans les usines de transformation estiment que le niveau de personnel est « inadéquat » pour assurer la conformité.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Les enjeux du big data expliqués aux décideurs de l’agro-alimentaire et de la banque-assurance

Les enjeux du big data expliqués aux décideurs de l’agro-alimentaire et de la banque-assurance | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
AgroParisTech, l'ENSAE Paristech, Télécom ParisTech et HEC Paris organise quatre nouvelles sessions de deux jours pour expliquer les enjeux du big data aux décideurs. Les écoles ciblent les cadres de l’agro-alimentaire et de la banque-assurance, ainsi que ceux concernés par l’internet des objets et la relation clients.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Site d'emploi dédié à l'Agriculture, Viticulture, Agroalimentaire - YOJOB Agriculture

Site d'emploi dédié à l'Agriculture, Viticulture, Agroalimentaire - YOJOB Agriculture | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Offres d'emploi spécialisées agricoles, viticoles, agroalimentaires: Jobs d'été, CDD, CDI, Saisonniers, Stage, Alternance et Intérim.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Plats préparés : vers l'étiquetage de l'origine de la viande ?

Plats préparés : vers l'étiquetage de l'origine de la viande ? | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Les eurodéputés veulent l'étiquetage de l'origine de la viande dans les plats préparés. Un combat loin d'être gagné Le Parlement européen a réclamé jeudi à la Commission de rendre obligatoir
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Présidentielle, le programme agricole de Juppé est connu, on attend celui de Fillon - Wikiagri.fr

Présidentielle, le programme agricole de Juppé est connu, on attend celui de Fillon - Wikiagri.fr | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Favori dans les sondages de la primaire à droite puis de l'élection présidentielle à suivre, Alain Juppé est le seul...
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Hollande a inauguré la plus grande halle bio d'Europe : «Rungis crée de l'emploi»

Hollande a inauguré la plus grande halle bio d'Europe : «Rungis crée de l'emploi» | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Il s'agit d'un investissement de 8 millions d'euros uniquement dédié aux produits issus de l'agriculture biologique.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Agriculture: pourquoi des investisseurs chinois achètent-ils des terres en France ?

Agriculture: pourquoi des investisseurs chinois achètent-ils des terres en France ? | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Deux entreprises et des particuliers chinois viennent d'acheter 1700 hectares de terres agricoles dans l'Indre. Cette discrèt
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

La production française de volailles progresse en 2015 - Journal Paysan Breton

La production française de volailles progresse en 2015 - Journal Paysan Breton | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Après une année 2014 en demi-teinte, la production française de volailles progresse en 2015 et retrouve son niveau de 2007. En 2015, la production française de volailles renoue avec la croissance, après une année de repli, lié notamment aux difficultés rencontrées à l’exportation, suite à …
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Une première serre urbaine commerciale verra bientôt le jour en plein cœur de Paris

Une première serre urbaine commerciale verra bientôt le jour en plein cœur de Paris | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Le Monde.fr version mobile - La municipalité a lancé un appel à projets pour végétaliser ou cultiver des parcelles urbaines. Une serre sur un toit de 1 500 m2 ouvrira d’ores et déjà ses portes début 2017 dans le 12e arrondissement.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde

Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Deux ans après un premier rapport pointant du doigt quatre banques françaises qui spéculaient sur la faim dans le monde, l'ONG dresse un nouveau bilan.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Carambar repasse sous pavillon français

Carambar repasse sous pavillon français | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
L’américain Mondelez cède aussi Poulain, La pie qui chante, Krema à Eurazeo, mais garde Cachou Lajaunie
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Agroalimentaire : les entreprises françaises relèvent le défi de l'innovation | Alim'agri

Agroalimentaire : les entreprises françaises relèvent le défi de l'innovation | Alim'agri | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
L’innovation, c’est quoi ? Les entrepreneurs se plaisent à définir l'innovation comme quelque chose de « nouveau et qui marche » et précisent que dans l’agroalimentaire, l’innovation « c’est du bon et du beau ». L’innovation c’est la création d’un avantage concurrentiel par un nouveau produit ou service, une nouvelle organisation ou un nouveau procédé. Elle se caractérise par un succès commercial ou sociétal qui se distingue de l’invention en solutionnant un problème donné par une méthode, une technique, un bien ou un service. Ils l’ont fait ! ICI&LA est une jeune entreprise innovante du secteur agroalimentaire fondée à Lyon par deux ingénieurs, Benoît Plisson et Emmanuel Brehier, après avoir remporté le concours Ecotrophelia France et Europe en 2013. Innovante car elle a pour objectif de remettre au goût du jour les légumineuses dans l’alimentation des Français en passant par des produits que nous connaissons tous. Des steaks aux lentilles vertes, des nuggets aux pois chiches, des boulettes aux haricots blancs, ça vous dit ? A partir de ces trois légumineuses issus de l’agriculture biologique, ces jeunes entrepreneurs les transforment pour les vendre ensuite à la restauration collective. L’aspect gustatif est mis en avant dans des plats du quotidien, mais l’aspect nutritionnel est tout aussi important car les légumineuses ont la faculté d’être une autre source de protéines que la viande. L’entreprise s’inscrit dans une démarche contemporaine de démocratisation de la consommation des produits riches en protéines végétales autour du concept du « manger autrement ». Innovation, produits riches en protéines, alimentation durable sont les maître-mots de cette start’up dans l’air du temps. Comment allier une viande bovine charolaise de haute qualité dans un processus de transformation industrielle ? C’est le challenge de l’entreprise Puigrenier qui a été créée en 1976 à Montluçon par Jean Puigrenier. Cette entreprise de 300 salariés au cœur de l’Auvergne – région de l’excellence de la viande bovine française – a industrialisé des procédés autrefois artisanaux pour produire en quantité des produits finis de qualité. Puigrenier a réussi avec succès à industrialiser la technique de fabrication du tartare au couteau pour le plus grand plaisir de ses clients. L’entreprise familiale ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle propose également de la viande sur os maturée de 21 jours minimum d’affinage en chambre froide sur la base d’un système de salaison. Une usine dédiée à la maturation a été construite. La viande est issue de l’élevage traditionnel et en particulier de la race charolaise. L’entreprise pousse les agriculteurs à se convertir à l’agriculture biologique pour une viande toujours plus authentique. L’innovation est au cœur de la stratégie de l’entreprise puisqu’elle est lauréate de l’appel à projet du Programme des investissements d’avenir « Reconquête de la compétitivité des abattoirs et ateliers de découpe » du P3A de FranceAgrimer pour son projet de construction d’une unité d’affinage de viandes en utilisant des procédés empruntés aux technologies de salaisons sèches en partenariat avec l’ADIV, Centre technique français de la viande basé à Clermont-Ferrand. Une viande haut de gamme qui respecte la tradition et les terroirs tout en modernisant les procédés. Comment trouver de la nourriture pour bébé de qualité, de manière accessible et pratique pour les parents ? YOOJI propose à ses clients des palets surgelés de purée pour enfants à base de légumes bio, de poissons issus de la pêche durable, sans additif, sans conservateur, sans sel ajouté, sans gluten et le tout cuisiné en France. Voilà beaucoup de critères intéressants pour de jeunes parents soucieux d’éveiller les papilles de leurs enfants tout en alliant une alimentation saine et équilibrée. L’aventure a commencé à six et réunit aujourd’hui près d’une vingtaine de personnes. YOOJI arrive petit à petit à convaincre la grande distribution de lui faire une place pour le bonheur des parents et des enfants. L’entreprise est lauréate de l’appel à projet PIAVE AGRO de Bpifrance dans le cadre du programme des investissements d’avenir pour son projet de construction d’une usine du futur et de développement d’une nouvelle offre sur le marché des aliments infantiles. Comment financer ces innovations ? Il y a une sous-utilisation des dispositifs publics par les entreprises innovantes du secteur agroalimentaire. Et pourtant, de nombreux financement sont possibles comme le crédit d’impôt recherche (CIR) et le Crédit d’impôt innovation (CII), les aides à l’innovation de Bpifrance, ou encore le Programme PIA (programme d’investissements d’avenir) et ses appels à projets dont le P3A opéré par FranceAgriMer.   Chiffres clés de l'innovation alimentaire : 3000 produits nouveaux par an (XTC) Tous les 5 ans, un demi-supermarché est renouvelé (XTC) 61 % des entreprises ont déclaré innover en 2010 (Agreste) Crédit impôt recherche : 1er guichet de financement de la RD dans le secteur alimentaire (46M€ en 2011) 62 M€ de financements à l'innovation accordés au secteur par Bpifrance en 2015 (ensemble des dispositifs nationaux de soutien direct à la filière a agricole et agroalimentaire) 2/3 des innovations ont des effets positifs sur l'environnement (Agreste) 20 % des industries agroalimentaires contre 16 % dans les autres secteurs mettent un produit nouveau sur le marché chaque année (Agreste)
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

6 marques de retour sous pavillon français - Week-end

6 marques de retour sous pavillon français - Week-end | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Voilà qui devrait ravir Arnaud Montebourg, ancien ministre du Redressement productif et chantre du patriotisme économique. Des marques hexagonales emblématiques, tombées au fil du temps sous le contrôle d’un fonds ou d’un groupe industriel étrangers, sont récemment repassées dans des mains françaises. La seule nationalité des capitaux ne suffira pas, toutefois, à assurer leur succès ou à sortir d’affaire celles qui sont en difficulté. Au travail !
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

6 pays dans lesquels McDonald's n’a jamais réussi à s’implanter

6 pays dans lesquels McDonald's n’a jamais réussi à s’implanter | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
6 pays qui ont résisté à l’assaut de McDonald’s. Fast food : Tour du monde des pays dans lesquels l'implantation de McDo a été un réel échec.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Agriculture : la réutilisation des semences sera sanctionnée

Agriculture : la réutilisation des semences sera sanctionnée | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Un texte adopté par le Parlement, lundi, obligera les agriculteurs à payer une indemnité lorsqu'ils réutilisent leurs semences d'une année sur l'autre. Simplification des méthodes actuelles pour certains, attaque contre des pratiques ancestrales pour d'autres, le texte ne fait pas l'unanimité.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Manger de la viande française pour soutenir nos jeunes éleveurs

Manger de la viande française pour soutenir nos jeunes éleveurs | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Si nous n'avons rien à attendre des satrapes de la malbouffe industrielle, les pouvoirs locaux et les citoyens responsables peuvent, eux, relever ce défi vital.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

L'alimentation low cost est une catastrophe pour l’humanité

L'alimentation low cost est une catastrophe pour l’humanité | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
La fabrication de l'alimentation low cost "premiers prix" par les industriels est pointée du doigt. - Charly Triballeau - AFP
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

La course aux prix bas mauvaise pour l’agriculture française

Selon Marie-Hélène Schwoob, chercheure en politiques agricoles et alimentaires à l'Iddri, la course aux prix bas ne rend pas l’agriculture plus compétitive.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

L’étiquetage nutritionnel sera expérimenté en France cet automne - Agroalimentaire

L’étiquetage nutritionnel sera expérimenté en France cet automne - Agroalimentaire | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel devraient être testés cet automne sur certains produits alimentaires dans les supermarchés. Si... - Agroalimentaire
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Et si nous mangions des produits périmés pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Et si nous mangions des produits périmés pour lutter contre le gaspillage alimentaire ? | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Le Danemark jette 747 kg de denrées alimentaires par habitant et par an. Comment lutter contre ce gaspillage ? Découvrez un nouveau supermarché : WeFood !
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Brossard fait évoluer son identité et son packaging

Brossard fait évoluer son identité et son packaging | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Brossard :
C’est autour de la notion de partage que la marque patrimoniale Brossard, spécialisée dans la pâtisserie industrielle, marché... Sujets liés Epicerie , Marketing, Limagrain - Dossiers LSA Conso
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

L'achat de terres agricoles par un mystérieux fonds chinois suscite l'inquiétude

L'achat de terres agricoles par un mystérieux fonds chinois suscite l'inquiétude | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
L'acquisition par une société chinoise de 1700 hectares de terres agricoles dans l'Indre, au coeur du bassin céréalier français, met les agriculteurs du Berry et les autorités chargées de l'aménagement rural en émoi.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Ils devaient parler agriculture et agroalimentaire à Hollande et ont été mis au silence - Wikiagri.fr

Ils devaient parler agriculture et agroalimentaire à Hollande et ont été mis au silence - Wikiagri.fr | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
L'éleveur de porcs Nicolas Leborgne et la déléguée syndicale du volailler Doux Nadine Hourmant devaient faire parti
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

Christiane Lambert, la nouvelle voix du milieu agricole

Christiane Lambert, la nouvelle voix du milieu agricole | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Décomplexée, opiniâtre, adepte d'une agriculture raisonnée, Christiane Lambert incarne le changement au coeur d'un monde rural durement touché par la crise. Au point que certains la voient déjà devenir la prochaine porte-parole des agriculteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Paul-Jean Ricolfi
Scoop.it!

ChezVosProducteurs crée le lien entre consommateurs et producteurs - Wikiagri.fr

ChezVosProducteurs crée le lien entre consommateurs et producteurs - Wikiagri.fr | De la Fourche à la Fourchette (Agriculture Agroalimentaire) | Scoop.it
Pratique et bien pensée, la plateforme chezvosproducteurs.fr facilite la vente directe, en créant le lien entre producteurs et consommateurs. Antoine Pineau a déjà une liste d’expériences hallucinante alors qu’il n’a pas atteint la trentaine. Durant ses études à Angers (master Production et technologies végétales), il a aussi développé pendant plusieurs mois une ferme à vocation environnementale au Bénin, et peaufiné son anglais en Irlande. « J’ai fini mon master avec un stage chez InVivo AgroSolutions. Je cherchais les leviers d'actions pour améliorer les pratiques agricoles des fermes Dephy. Puis pendant 6 mois, j’ai étudié les moyens de protection des plantes au sein du Pool Productions Légumières. Enfin, j’ai intégré pendant 18 mois le réseau B-Motived pour tester l’intérêt des produits de biocontrôle en grandes cultures. J’ai terminé cette mission en septembre dernier et je suis parti un mois en Inde pour aider l’ONG Annadana Soil and Seed Savers. » ChezVosProducteurs, plateforme présentée comme un annuaire, qui évoluera vers la vente en ligne Dès son retour, il lance le site internet chezvosproducteurs.fr. Il s’agit d’une plateforme qui met en relation les producteurs et les consommateurs. Aujourd'hui présentée comme un annuaire des producteurs fermiers, elle évoluera très vite vers la vente en ligne. « Je ne suis pas du tout informaticien, j’ai tout appris en autodidacte. Pour moi, ce projet est un acte citoyen. Je suis fils d’éleveur et j’ai grandi dans le Maine-et-Loire. Mes parents avaient des difficultés à vendre leurs produits localement et je voulais concevoir un outil pour rapprocher consommateurs et producteurs. Demain, les circuits courts seront essentiels pour valoriser correctement les produits fermiers de qualité, de saison, avec une traçabilité exemplaire », estime-t-il. 140 membres inscrits en deux mois Enregistrant pour le moment 100 à 150 visites par jour (consommateurs mais aussi restaurateurs), le site internet « chez vos producteurs » réunit déjà 140 producteurs alors que la communication n’a débuté qu’en janvier dernier. Le secret ? Un démarchage efficace pendant le salon de l’agriculture, un bouche à oreille viral, et une communication active sur les réseaux sociaux. « D’ici la fin de l’année, j’espère avoir inscrit 600 producteurs. Le site a déjà une bonne diversité de produits mais pour être encore plus proche des consommateurs, il faudrait encore densifier le nombre d’éleveurs, de maraîchers, de produits typiques régionaux…», projette Antoine Pineau. Pour s’inscrire, les agriculteurs signent une charte éthique qui exclut les produits issus de l’agriculture intensive ou transformés loin des lieux de production. La charte incite aussi à une communication claire sur les modes de production. De nombreux services Il suffit d’une dizaines de minutes pour créer sa page sur le site, sachant qu’un module d’assistance est disponible en permanence au bas de la page. « J’ai envoyé un questionnaire de satisfaction aux 100 premiers membres et tous s’estimaient satisfaits du design du site. Il est lisible pour les clients, simple, ergonomique et facile à prendre en main », se réjouit Antoine Pineau. Les consommateurs peuvent notamment trouver en un clic des produits fermiers assez rares sur le marché : fleur de sel de Vendée, moutarde au piment d’Espelette, viande de cabri ou de vaches maraîchines, glaces fermières, sève de bouleau, safran… Il y a même une dizaine de producteurs de fleurs ! Sur sa page personnelle, on peut décrire la ferme en quelques mots et quelques photos, afficher ses coordonnées, ses réseaux sociaux, ses horaires d’ouverture et ses prix. Il est possible ensuite d'ajouter des actualités pour maintenir le lien avec leurs internautes. Une carte interactive permet de localiser précisément l’itinéraire jusqu’à la ferme et le client peut lister tous les producteurs proches de son domicile. On peut aussi retrouver les producteurs par thématique, à l'aide de mots clés doublés d’items : agriculture biologique, vente à la ferme, vente par livraison…  Pour aller plus loin dans l’interaction, le producteur dispose d’un calendrier pour indiquer ses prochaines portes ouvertes. Le consommateur peut partager les pages sur les réseaux sociaux et laisser un avis, à la façon de TripAdvisor.  « Au final, ces pages personnelles sur le site font office de véritable site internet », conclut le concepteur de Chez vos producteurs. Enfin, un blog animé par Antoine Pineau permettra de générer du trafic sur le site internet. A terme, il pourrait devenir un forum d’échange autour des circuit courts. Des retombées commerciales directes Déjà 20 % des producteurs inscrits ont reçu une commande via le site, ou ont été contactés par des consommateurs. D’ici deux mois, il sera possible de vendre ses produits fermiers en ligne, ce que souhaiteraient 65 % des producteurs inscrits. « C’était l’idée de départ. Je ne connaissais aucun site qui recensait des producteurs au niveau national et permettait d’acheter des produits. Ce sera désormais possible. » Concrètement, les producteurs auront accès au back-office du site internet pour traiter les commandes et les produits seraient acheminés par Chrono Fresh, le nouveau service de la poste pour l’acheminement des produits frais. « Les clients recevront les produits dès le lendemain de la commande. Bien sûr, cela inclut des frais de livraison supplémentaires et le service ne sera pas gratuit », prévient Antoine Pineau qui réfléchit encore au mode de rétribution du site : par abonnement ou commission sur les ventes. Cependant, dans tous les cas, les producteurs pourront toujours éditer leur page gratuitement. Après avoir investi 1500 euros dans le lancement du site internet (hébergement, développement sur les réseaux sociaux…), Antoine Pineau songe au crowdfunding pour assurer l’avenir du site.   En savoir plus : http://www.chezvosproducteurs.fr (site internet chezvosproducteurs) ; https://www.facebook.com/chezvosproducteurs (page Facebook) ; @vos_producteurs (compte Twitter). Ci-dessous, copie d'écran de la page d'accueil du site internet Chez Vos Producteurs.  Vente Directe, Produits Fermiers , Communication, Vente En Ligne, Commercialisation, Circuit Court
more...
No comment yet.