De la E santé...à...
Follow
Find
10.5K views | +0 today
De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

My Thoughts on Telehealth

My Thoughts on Telehealth | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Nirav Desai at Hands on Telehealth just made a video interview with me about my views on telemedicine, social media and the course. I hope you will enjoy it.
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

La e-santé, c'est quoi ? Ça sert à quoi ? - E-Health Centre | U-santé: La e-santé avec Umanlife

La e-santé, c'est quoi ? Ça sert à quoi ? - E-Health Centre | U-santé: La e-santé avec Umanlife | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
La e-santé a pour objectifs : - Amélioration de la qualité des soins - Faciliter l’accès aux soins notamment en zones de désertification médicale - Maintien à domicile et retour rapide à domicile dans des conditions de qualité et de sécurité...
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

E-santé : L'AFNOR et l'association Démarche HS2® se rapprochent pour une certification de la télésanté - Éditions Weka

E-santé : L'AFNOR et l'association Démarche HS2® se rapprochent pour une certification de la télésanté - Éditions Weka | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
HOSPIMEDIA - L'Association française de normalisation (AFNOR) et l'association pour la Démarche Haute sécurité santé (HS2®) annoncent, dans un communiqué commun, leur rapprochement en « vue d'initier des certifications pour créer de la confiance...
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Innovations in Healthcare
Scoop.it!

Mapping future health: patient, provider, pharma perspectives

Mapping future health: patient, provider, pharma perspectives | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it

The future patient will be:

Committed to self management. The future patient is aware of the fact their personal health future is most likely to be conditioned by preventative strategies rather than treatment after the fact. The future patient is self-aware, and whilst they may not always abstain from actions that have health impacts, or engage in risky behaviours, they do so as a personal microchoice that they account for to themselves rather than expecting their decision to be ameliorated by external agencies. The future patient appreciates that informed choice trumps informed consent. The future patient will become who they are.

Health privileged. The future patient appreciates that whilst access to good healthcare should be a right, good health itself is a privilege and should be treated as such. The future health consumer aspires to maintain or attain good health in the same way that the historical retail consumer has aspired to the acquisition of commodities on the basis of their appreciation that health is the most precious possession of all.

Quantified. The future patient practices and advocates the collection and redistribution of the data that streams from their body among their healthcare team (and perhaps further, if they see a collective/personal benefit) not just to manage their day-to-day health or to optimise the management of chronic disease, but to inform the advancement of future health research through the processing of data on a planetary scale.

The future provider will be:

Fully participatory. The future provider’s default assumption is that the patient will participate fully in all decisions that are made about their health. The future provider will see it as a duty of care on their part to encourage the patient to self-identify as a shared decision maker, and a co-creator of their own care.

A committed innovator. The future provider will facilitate those expectations that the future patient brings to the point of care. They will provide access to health records. They will expect and encourage patients to research their own conditions. They will be looking to deploy proven innovations within the point of care as soon as their benefits have been proven. The future provider talks constantly about the ways in which facial recognition technologies could welcome patients to their practice, how non-invasive sensor technologies will revolutionise health, how artificial intelligence in the consulting room is an adjunct to their practice rather than an insult to their professionalism, how healthcare information should be prescribable, and dream along with their patients of the time when the personalised, genomic EHR is a reality.

Digitally integrated. The future provider continually seeks to refine and improve the reach of their professional digital presences to the communities they serve at a local level, and perhaps beyond. They endeavour to find ways of using digital technologies that improve the frequency and quality of professional connections with patients with a view to supporting health behaviours, improving compliance and working cooperatively towards better patient outcomes.

Two out of three future pharma requirements are primarily internal rather than external objectives. Future pharma will be:

Visible expertise. Future pharma will be the most open, available and discoverable source of gold standard information about their own products and the disease areas they work in. Future pharma works tirelessly to make all data about their medicines available in a balanced, approvable way in online environments and platforms that the communities of interest which they serve are most likely to find and use it. Future pharma’s default expectation is that it has an ethical responsibility to proactively and openly disseminate all information about its products from clinical trials onwards.

Socially evolved. Future pharma drives the precepts of social business through its enterprise and uses social technologies and the attitudinal dispositions that underpin them to the fullest. Future pharma fully appreciates that its future financial success is contingent upon rather than threatened by observing policies of openness wherever possible, and has reoriented its business away from the traditional conceptual frameworks within which its activities had formerly been configured.

Postmarketers. Future pharma has reconfigured the means whereby it talks about and shares information concerning its products and services to the point that they no longer resemble ‘marketing’ activity as it was formerly understood. Future pharma’s former dominant marketing behaviours and the contexts within which they were practiced have become residual. Future pharma now listens actively to patient and professional needs and responds quickly and openly. Future pharma’s goal state is to anticipate needs, not to directly influence behaviours. Future pharma appreciates that its further success will reside in sublimating everything other than its irrepressible desire to innovate and promote the science it practices.


Via Chaturika Jayadewa
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from La Phamacie Demain
Scoop.it!

Enquête FSPF : 18% des officines ont diminué leur masse salariale entre 2010 et 2011

Enquête FSPF : 18% des officines ont diminué leur masse salariale entre 2010 et 2011 | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
L'enquête sur les salaires en officine, réalisée par la FSPF, a été rendue public le 27 avril.

Via Pharmacomptoir / Corinne Thuderoz, Xavier Bouhet
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from 4- PATIENT EMPOWERMENT & E-PATIENT by PHARMAGEEK
Scoop.it!

La sécurité des patients sur le web avec l’AP-HP

La sécurité des patients sur le web avec l’AP-HP | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
A l’occasion de la 2ème édition de la semaine de la sécurité des patients qui s’est déroulé du 26 au 30 novembre 2012, l’AP-HP a lancé un site web à destination des usagers et des profe...

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Accès aux droits...tous
Scoop.it!

Toujours difficile de revenir à la vie active après le cancer - LEntreprise.com

Toujours difficile de revenir à la vie active après le cancer - LEntreprise.com | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it

Via Giovanna Marsico
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Digital marketing pharma
Scoop.it!

Real games for health and the trouble with gamification

Real games for health and the trouble with gamification | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it

Motivating behavior change has long been one of the biggest challenges and opportunities in mobile health. One avenue for addressing that challenge is to take lessons from a field that doesn’t suffer from any engagement problems: gaming.


Via Olivier Delannoy
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

L'automédication, en progression, atteint 6% des ventes en pharmacie

L'automédication, en progression, atteint 6% des ventes en pharmacie | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Le secteur de l'automédication, à savoir les médicaments achetés sans ordonnance, a progressé de 4,7% en 2012 en France pour atteindre 6% du chiffre d'affaires des officines, qui est par contre en léger recul à 35 milliards d'euros, a annoncé...
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Les pharmaciens - Panorama au 1er janvier 2012 - Communications - Ordre National des Pharmaciens

Les pharmaciens - Panorama au 1er janvier 2012 - Communications - Ordre National des Pharmaciens | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
. @Fraslin @clairelgt Pour les adjoint c'est coeff. 500, soit 2 500€ net / 35 h.
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from e-santé
Scoop.it!

Serious games: médecine virtuelle pour patient réel

Serious games: médecine virtuelle pour patient réel | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Une simulation en 3D pour tout savoir avant d’accoucher, un jeu vidéo de psychothérapie pour ados dépressifs… Pédagogiques tout en restant ludiques, les serious games santé se multiplient.

 

Born to be alive était jusqu'ici un tube disco planétaire. A partir du 8 décembre, ce sera également le nom de la première simulation virtuelle en 3D d’un accouchement disponible sur le www.borntobealive.fr. Créé par le laboratoire de recherche en simulation médicale iLUMENS rattaché à la faculté de médecine de Paris Descartes, ce serious game permettra aux futures mères et à tous ceux qui le souhaitent de vivre un accouchement depuis les premières contractions jusqu’à la naissance du bébé. « Ce n’est pas qu’un jeu vidéo, c’est sérieux, c’est une véritable expérience réaliste pour expliquer et rassurer les femmes », explique l’un des créateurs, le Pr Alexandre Mignon, anesthésiste-réanimateur à la maternité de Port-Royal à Paris.

 

Le scénario commence au domicile de la future maman qui ressent les premières contractions. En fonction du rythme de celles-ci, c’est au joueur de choisir de partir à la maternité ou non. Et si vous partez trop précipitamment, on vous le dit pour que vous appreniez les bons réflexes en vue du jour J. Une fois dans la salle d’accouchement, vous pourrez comprendre d’un simple clic à quoi servent tous les objets et machines qui vous entourent et surtout pousser quand la sage-femme vous le demandera pour mettre au monde votre bébé virtuel !

 

L’équipe d’iLUMENS n’en est pas à son coup d’essai. Elle est déjà à l’origine d’un autre serious game médical lui aussis aux références disco : Staying Alive. Dédié à la formation aux gestes de premiers secours, il a déjà attiré 250 000 visiteurs. Une première évaluation a montré qu’ils avaient mieux retenus comment pratiquer les gestes qui sauvent par rapport à ceux qui avaient suivi une formation classique. Des études sont également prévues pour évaluer ce qu’apporte le jeu Born to be alive aux futures mères. Mais pas de concurrence pour les cours de préparation à la naissance, ce serious game se veut complémentaire et accessible à tous, pas seulement aux futurs parents.

 

Dès 2013, la version anglophone du jeu sera disponible à l’international et des avatars asiatiques et noirs seront disponibles. « Le scénario intègrera aussi les différences culturelles. Quand vous allez dans une salle de naissance en Chine ou au Vietnam, il n’y a pas un bruit, les femmes accouchent en silence », précise Alexandre Mignon. Des scénarios d’accouchements plus compliqués sont également en préparation et devraient servir à la formation des professionnels de santé.

 

Jusqu’ici les serious games développés s’adressaient plutôt au corps médical avec un objectif pédagogique, par exemple pour former les infirmières à la transfusion sanguine ou les internes en chirurgie aux situations d’urgence. Désormais, à l’image de Born to be alive, c’est le patient qui joue. Le jeu vidéo devient support de rééducation mais aussi outil d’éducation thérapeutique.


L’Affaire Birman, par exemple, est un serious game développé par des diabétologues du CHU de Caen pour leurs jeunes patients. Le héros est diabétique et il faut penser à mesure qu’on résout les énigmes du jeu à surveiller sa glycémie et à lui faire si nécessaire son injection d’insuline.


Le jeu est parfois même thérapeutique, à l’image de Sparx, un jeu vidéo interactif mis au point par des chercheurs néozélandais. Dans un univers très "fantasy", abrité derrière son avatar, l’adolescent dépressif peut accéder à différents niveaux qui font écho à son mal-être et interagir avec des personnages mentors qui sont des psychothérapeutes. Le prestigieux British Medical Journal publiait en avril dernier des résultats très positifs. En 5 mois, le taux de guérison parmi les ados joueurs était de 44% contre 26% pour ceux qui avaient suivi une psychothérapie classique, en face à face, avec un psychiatre qui n’était pas déguisé en mage...


Via Thibaud Guymard
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Pharma & Medical Devices
Scoop.it!

Pharma goes digital (Infographic)

Pharma goes digital (Infographic) | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it

Via Richard Meyer
more...
Blaine Kohl's comment, December 18, 2012 10:35 AM
Use of the internet in healthcare
Rescooped by Corinne Thuderoz from Communautés online de patients et médecins
Scoop.it!

La pharma et le digital (volet 2.0 consacré entre autres aux communautés et réseaux sociaux) – Episode2

La pharma et le digital (volet 2.0 consacré entre autres aux communautés et réseaux sociaux) – Episode2 | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Cet article est le second d’une série consacrée à l’utilisation du digital au sein de l’industrie pharmaceutique au cours des dernières années. Mon précédent billet sur la pharma et le digital est ...

Via Isabelle Delignière-Léglise
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Electronic Health Records Breed Digital Discontent For Some Docs

Electronic Health Records Breed Digital Discontent For Some Docs | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
“Two years and $8.4 billion into the government’s effort to get doctors to take their practices digital, some unintended consequences are starting to emerge. One is a lot of unhappy doctors.
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Mobilité - état des lieux en santé - novembre 2012

Présentation faite lors de deux matinées organisées par Callimedia. Etat des lieux du mobile et de son écosystème - usage par les professionnels de santé (Merci !
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Un serious game pour former et souder une communauté…

Un serious game pour former et souder une communauté… | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
'Inspiratio, les pouvoirs du masque magique' : nom et base line du serious game qui vient d’être conjointement lancé avec respiradom.fr, site communautaire autour du patient atteint d’un syndrome d’apnées du sommeil… Avec deux idées-forces :...
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Enseignes et commercialité
Scoop.it!

PharmaSite - La FSPF contre la vente de médicaments sur Internet

PharmaSite - La FSPF contre la vente de médicaments sur Internet | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it

Réagissant aux agissements de certains pharmaciens d’officine en matière de vente de médicaments sur Internet (voir reportage dans revue Pharma de janvier 2013), la...


Via Lionel Reichardt / le Pharmageek, Xavier Bouhet
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Festival de la Communication Santé
Scoop.it!

FESTIVAL COMMUNICATION SANTE 2012 - RESUME EN TWEETS & PICS STORIFY

DEAUVILLE VENDREDI 30 NOVEMBRE et SAMEDI 1ER DECEMBRE 2012 TWEETS & PICS...

Via Lionel Reichardt / le Pharmageek, nathalie Bissot-Campos de l'amfe, FestivalCommunicationSanté
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Cancer Contribution
Scoop.it!

Le Président de la République annonce le lancement du troisième Plan Cancer

A l'occasion des Rencontres Annuelles de l'Institut National du Cancer, le Président de la République, M. François Hollande, a annoncé le lancement du troisième Plan Cancer.
Chaque année plus de 350000 Français reçoivent un diagnostique de cancer. Grace aux efforts engagés en matière de prise en charge, de recherche, de dépistage et d'innovation le taux de guérison arrive à 45% des cancers. L'INCa est un modèle pour les pays européens et l'action des plans de santé publique dédiés à cette pathologie sont pris à exemple partout en Europe.
C'est pour cela que le Président de la République, fort des progrès incontestables, a voulu aujourd'hui confirmer son engagement dans la lutte contre la maladie et annoncer le lancement d'un nouveau dispositif qui conforte les acquis et prend en compte les nouveaux enjeux liés aux progrès médicaux.
Les axes principaux du troisième Plan Cancer seront: la prévention (primaire et secondaire), la recherche (développement de la médicine personnalisée et recherche clinique), l'organisation de la prise en charge, la formation des professionnels et l'après cancer!


Via Giovanna Marsico
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Pharma & Medical Devices
Scoop.it!

What Percentage of U.S. Adults Follow a Health Care Provider on a Social Media Website?

What Percentage of U.S. Adults Follow a Health Care Provider on a Social Media Website? | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Slightly more than 21% of U.S. adults ages 18 to 24 follow a health care provider on Facebook, Twitter or another social media website, while only 3% of U.S.

Via Richard Meyer
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Un nouveau site d'information sur la qualité et la sécurité des soins en ligne au premier semestre 2013 - TIC santé

Un nouveau site d'information sur la qualité et la sécurité des soins au 1er semestre 2013 ?
more...
No comment yet.
Scooped by Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Mobil M réinvente l'officine pour le pharmacien de demain

Mobil M réinvente l'officine pour le pharmacien de demain | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
La mise en action de la loi HPST va intervenir le 1er janvier 2013, avec comme première mission le suivi des patients sous ACO. Les nouveaux services que vont pouvoir proposer les pharmaciens...
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Santé-pharma : digital, mobile & réseaux sociaux
Scoop.it!

Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Bertrand Demangeon from Nancy ? Tv-santé : une chaîne santé pour salles d'attente...

Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Bertrand Demangeon from Nancy ? Tv-santé : une chaîne santé pour salles d'attente... | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Pour contacter Bertrand Demangeon : direction @tv-santé.com Bertrand est médecin... et a mis sur pied Tv-Santé...

Via Isabelle Delignière-Léglise
more...
No comment yet.
Suggested by Pharmacomptoir / Corinne Thuderoz
Scoop.it!

Doctor will see you — online

Doctor will see you — online | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
Brian Temple’s wife finally persuaded him to have a doctor check the large mole on his head.
more...
No comment yet.
Rescooped by Corinne Thuderoz from Digital World of Pharma - #Esanté - #Ehealth
Scoop.it!

Mobile health, 2012: myths & realities; product/service evolution, statistics & platforms | Mobile Health: How Mobile Phones Support Health Care

Mobile health, 2012: myths & realities; product/service evolution, statistics & platforms | Mobile Health: How Mobile Phones Support Health Care | De la E santé...à la E pharmacie..y a qu'un pas (en fait plusieurs)... | Scoop.it
An mhealth infographic from Manhattan Research (Mobile health, 2012: myths & realities; product/service evolution, statistics & platforms | @scoopit via @andrewspong http://t.co/Q4CizrrQ...)...

Via Pharmacomptoir / Corinne Thuderoz
more...
No comment yet.