Danses traditionnelles du Tchad
173 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

NOUVELLES TECHNOLOGIES: LA DANSE AFRICAINE ENTRE PHYSIQUE ET METAPHYSIQUE

more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

World for Tchad : Le parrain Medhy Custos se confie - Staragora

World for Tchad : Le parrain Medhy Custos se confie - Staragora | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
Medhy Custos est le parrain du projet World for Tchad, il a bien voulu se confier à Staragora !
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Chapters - Art & Life in Africa - The University of Iowa Museum of Art

Chapters - Art & Life in Africa - The University of Iowa Museum of Art | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
The Art & Life in Africa website, hosted by the University of Iowa Museum of Art (UIMA), is a freely accessible educational resource that is the product of the collaborative efforts of more than fifty scholars, technicians, collectors and institutions around the world.
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Le Tchad a du talent : Toh Nal, groupe de jazz

Le Tchad a du talent : Toh Nal, groupe de jazz | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
 Bonjour Djimy, pourrais-tu te présenter ? Bonjour, et bien pour commencer je pourrais dire que, en fait, Djimy c’est un surnom. Mon vrai nom est Djimradé Kamndoh, j’ai grandi dans la ville de Sarh. J’aime beaucoup voyager, rencontrer de nouvelles personnes et de nouvelles choses, mais mon cœur restera toujours attaché à ce pays et à sa culture. Mais je crois que le plus important pour aujourd’hui c’est que je suis un passionné de musique, musicien-compositeur-arrangeur-chanteur, cet art me passionne sous tous ces aspects !  Parle-nous de ton parcours, de la découverte de la musique... Je ne saurais même pas vous raconter ma découverte de la musique tant ça remonte à loin…J’ai grandi avec la musique traditionnelle que me chantait ma grand-mère, les sons de tambours qu’on jouait avec mes amis du quartier et la musique dite moderne que j’entendais à la radio ou que je voyais jouer à l’église. Dès l’âge de 3 ans [...]
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

MBAIGUEDEM Gérard le Garant de la Tradition Musicale tchadienne

MBAIGUEDEM Gérard le Garant de la Tradition Musicale tchadienne | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
Website AlloExperts
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Eglise Catholique au Tchad ( Koumra) Chorale Sara - YouTube

TCHAD.Église Catholique au Tchad (Koumra) Chorale Sara
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Gng sur Twitter : "Hip-Hop et danses traditionnelles, un spectacle African Delight made in Chad and South Africa ! @BiennaleDanse http://t.co/VqE1iwn6eF"

Gng sur Twitter : "Hip-Hop et danses traditionnelles, un spectacle African Delight made in Chad and South Africa ! @BiennaleDanse http://t.co/VqE1iwn6eF" | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
Hip-Hop et danses traditionnelles, un spectacle African Delight made in Chad and South Africa ! @BiennaleDanse http://t.co/VqE1iwn6eF
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

JournalDuTchad.com: Noudjibaye Ngandidono: «ce qui a tué notre regretté SAVE, c’est la piraterie»

JournalDuTchad.com: Noudjibaye Ngandidono: «ce qui a tué  notre regretté SAVE, c’est la piraterie» | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Musiques, corps et objets dans les rites et dans les danses des Sara du sud Tchad : Le rite initiatique Yondo

Musique corps et objets dans le rite initiatique Yondo est un sujet qui investit le fondement de la personne par l'entremise des états d'êtres de l'individu en œuvre dans les espaces initiatiques. La dimension corporelle et la notion de personne est au cœur du rite Yondo qui fonctionne et prend tout son sens par rapport à la globalité du fondement des choses de la vie depuis le commencement. Temps et espaces sont analysés et le déroulement de l'analyse tient compte du déplacement du néophyte dans l'espace et le temps. Les transformations qui s'imposent à lui tout le long de son cheminement initiatique dans cet espace-temps déclaré amer (-ate) tiennent de l'intemporel et se situent d'abord à l'intérieur de l'initié. L'initié étant le principal espace investit par lui-même pour son affranchissement et son élevation ultime. Le cheminement du Ndoo dans l'espace circonscrit un schéma circulaire qui s'inscrit par des mouvements convergents puis divergents, mouvements qui dénotent d'une part une action d'unification et d'osmose puis d'autre part une action d'individuation. C'est par le biais de la musique et de la danse que toutes les relations sont posées pendant le temps initiatique, ce qui pose la musique comme le canal essentiel des transformations. Les différents rapports sont donc étudiés à travers les différents rituels qui se posent en musique. La définition du corps comme étant la musique et l'instrument à la fois est proclamée par les Ndoo (initiés à Yondo) eux-mêmes. Et la musique expressive du corps modulable, le pose dans les différentes apparitions comme un mutant, un être capable de prendre diverses formes. La grâce, la beauté, la souplesse attestent du sublime et de la perfection recherchée par les initiés tant dans leur déhanchement que dans la présentation de soi : la couleur pourpre lumineuse de leur corps, feu et lumière (Le pourpre et la lumière étant figurés respectivement par le kaolin et l'huile, symbole de leur élevation vers l'intemporalité). Du fondement de Yondo, il est question de la réappropriation dont ses éléments de font objet dans les structures modernes (politique, église). Il y est fait cas des différents traitements qui ont cours aujourd'hui, et les ajustements, les stéréotypes dont le rite fait également objet. La question de la douleur et de la souffrance est posée. Malgré les gestes et les actes religieux en cours dans ce rite initiatique, Yondo se pose plutôt comme une formation à une philosophie de vie très structurée, une ouverture de l'être sur lui-même et vers l'infini et l'insaisissable, donc un lieu de jonction, le lieu du multiple et de l'unité.
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Shikisha » Artists » WOMAD

Shikisha » Artists » WOMAD | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
WOMAD.org is the home of 'World of Music Arts and Dance' festivals and events throughout the world.
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

La Danse ou l'Abstraction de la Vie: Quand la sculpture rencontre la danse

La Danse ou l'Abstraction de la Vie: Quand la sculpture rencontre la danse | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

La communauté Sar Madjingaye de Bédaya a célébré ce week end, la fête de semailles en présence de M. Kalzeubé Payimi Deubet, Directeur du Cabinet civil du Chef de l’Etat. Source: site officiel de l...

La communauté Sar Madjingaye de Bédaya a célébré ce week end, la fête de semailles en présence de M. Kalzeubé Payimi Deubet, Directeur du Cabinet civil du Chef de l’Etat. Source: site officiel de l... | Danses traditionnelles du Tchad | Scoop.it
Bédaya, cette sous-préfecture située dans la région du Mandoul (département du Mandoul oriental) a accueilli ce samedi un événement traditionnel annuel. Il s’agit du Nan Bnan ou
more...
No comment yet.
Scooped by Sabine Lesenne PhD
Scoop.it!

Sarh info Tchad - actualité et développement de la région de Sarh au Tchad

Informations sur la région de Sarh au Tchad
more...
No comment yet.