Cet infatigable pénaliste a été le premier à faire condamner l’État pour conditions de détention indignes. Depuis, les dossiers s’accumulent sur son bureau.


 


 


 


Des piles de dossiers bleus sont entreposées sur le rebord d’une fenêtre de son cabinet. Dans l’emploi du temps de maître Étienne Noël, les procédures en cours au tribunal administratif pour faire condamner l’État en raison de conditions de détention indignes prennent de plus en plus de place, au propre comme au figuré : 140 procédures sont ainsi en cours au tribunal administratif de Rouen (Seine-Maritime).


 


 


 


[...]


Via mosieur j