Curiosités planétaires
3.7K views | +0 today
Follow
 
Scooped by Véronique D
onto Curiosités planétaires
Scoop.it!

Visite complice 1 : dimanche 27 janvier 2013 (17h)

Visite complice 1 : dimanche 27 janvier 2013 (17h) | Curiosités planétaires | Scoop.it
Un rendez-vous chez un habitant-complice pour un récit éclairé de sa propre expérience avec l'exposition Frac Forever
Véronique D's insight:

Chez l'habitant : expérience sensorielle en lien avec l'exposition Frac Forever au Centre Pompidou Metz

more...
No comment yet.
Curiosités planétaires
Un bain de culture, un brin de nature et de consommation responsable...
Curated by Véronique D
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Véronique D from Attitude BIO
Scoop.it!

Développement durable - Roubaix veut produire 730 tonnes de fruits et légumes par an

Développement durable - Roubaix veut produire 730 tonnes de fruits et légumes par an | Curiosités planétaires | Scoop.it
Voir des microfermes, des espaces de production agricole en ville, ce n’est plus une utopie. Roubaix veut être pionnière avec son projet de ville nourricière. Des sites existent et des volontaires se sont manifestés pour produire des fruits et légumes de manière rentable.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Catherine Bossis's curator insight, October 13, 3:18 AM
Belle initiative
Centre Ressource du Développement Durable 's curator insight, October 18, 11:25 AM
L’origine Une plante, ça ne pousse pas bien dans une terre pauvre. Et c’est cette évidence qui est le maillon qui relie cette volonté de développer une agriculture urbaine et l’initiative, déjà bien ancrée à Roubaix, du zéro déchet. C’est dans ce cadre que la pratique du compostage a été relancée avec l’installation de Biobox. On en compte six à Roubaix, chacune collectant les épluchures et autres marcs de café de 30 à 50 ménages en moyenne. Une vraie ressource à utiliser. La ville, qui a expérimenté des tours potagères alimentées en déchets compostables, prévoit d’en distribuer bientôt une centaine. Et pourrait utiliser cet engrais naturel à plus grande échelle : celle d’une véritable agriculture. 2 Un objectif Une production agricole en ville répond à un objectif : contribuer à l’approvisionnement alimentaire de la population urbaine. L’idée est de fournir 50 % des fruits et légumes locaux consommés par 10 % de la population, ce qui équivaut à 730 tonnes par an. Les calculs montrent qu’il faudrait 23 hectares pour y parvenir. 3 Ce qui existe déjà Des fruits et des légumes qui ont poussé à Roubaix, cela fait longtemps qu’on en consomme. Il existe 350 jardins familiaux et partagés soit plus de 8 hectares, sans compter les carrés potagers dans les jardins. La ville a entre 200 et 300 demandes d’attribution d’une parcelle. Dans le cadre de ce projet de ville nourricière, l’idée, réclamée d’ailleurs par l’écologiste Myriam Cau, c’est que la ville accompagne ces cultivateurs familiaux pour mieux tirer profit de la terre. 4 Combien Dans une étude commandée par la ville, 14,8 hectares de terrains disponibles ont été identifiés, dont 13,9 avec une surface supérieure à 1000 m². Dans le lot, beaucoup de friches, où il n’y a pas de projet de construction prévue et pour lesquelles l’agriculture urbaine peut être une reconversion de court, moyen ou long terme. 5 Pour y faire quoi Tout dépend du type de terrain (terre, sol bituminé), de la nature du sol (terre saine, peu ou très polluée). Tous les modes de culture sont envisagés, des légumes en bacs à la forêt de fruitiers, en passant par la microferme ou la production de lombrics pour composteurs… 6 Trois sites pilotes Des activités agricoles pourraient s’installer sur le site de l’ancienne imprimerie de Nord éclair. PHOTO FRANCOIS FLOURENS Des activités agricoles pourraient s’installer sur le site de l’ancienne imprimerie de Nord éclair. PHOTO FRANCOIS FLOURENS Trois sites ont été identifiés pour montrer la viabilité du concept. Le premier, pour une petite surface, concerne un pied d’immeuble, dans le quartier de Fresnoy-Mackellerie. Le second, c’est ce délaissé urbain situé à l’angle de la rue de Lannoy et de la rue Saint-Hubert : 1000 m² où une véritable activité de production peut être envisagée. Dernière surface à expérimenter, l’ex-site Nord éclair, rue d’Alger : 2,5 hectares où plusieurs activités pourraient cohabiter. Une première ferme dès le printemps, pour produire «rentable» Elles doivent contribuer à remettre du vert en ville, certes. Mais l’image de la ferme urbaine avec ses petites poules qui caquettent gaiement au pied d’arbres fruitiers et entre les salades, ce n’est pas exactement ce qu’imagine la ville pour ce projet. « Il faut sortir du poétique et aller chercher l’économique », résume Alexandre Garcin, l’adjoint au maire chargé du développement durable. Économique pour des habitants qui économisent l’achat de quelques légumes, bien sûr, mais l’agriculture urbaine vise une autre dimension : celle qui crée de la richesse. « Il n’est pas question de soutenir à coups de subventions un modèle qui ne serait pas viable. » Sur ce point, Alexandre Garcin se montre très clair : si des fermes urbaines doivent voir le jour à Roubaix, ce serait pour poursuivre une activité économiquement rentable. Et qui du point de vue social puisse faire vivre au moins un salarié. De futurs fermiers déjà déclarés Pour atteindre un niveau de production suffisant, les études montrent qu’il faut au moins 2000 m² à cultiver. On en compte 18 à Roubaix, dont deux ont une surface supérieure à 1 hectare. Réussir à en tirer assez de fruits et légumes pour en vivre, cela a déjà convaincu un petit nombre d’agriculteurs urbains. « Nous avons constitué un groupe d’entrepreneurs de l’agriculture urbaine. Nous sommes en contact avec des gens qui sont prêts à se lancer », assure l’adjoint au maire. La prochaine étape, c’est un appel à projets qui sera bientôt lancé pour les différents sites immédiatement disponibles. « La perspective, c’est de voir au printemps 2018 la première activité agricole sur un de ces sites. »
Rescooped by Véronique D from Kiosque du monde : Asie
Scoop.it!

Monumentales et magnifiques, ces sculptures japonaises sont en paille de riz. (25 photos) | Positivr

Monumentales et magnifiques, ces sculptures japonaises sont en paille de riz. (25 photos) | Positivr | Curiosités planétaires | Scoop.it

On connaissait les sculptures en bois, en pierre, en terre et même en glace. Mais on ne connaissait pas encore les sculptures de paille. Pourtant, c’est magnifique ! Démonstration au Japon où, tous les ans, pendant la récolte du riz, des artistes se donnent rendez-vous pour ériger des créations magnifiques et monumentales !..[VIDEO]


Via musée du quai Branly - Jacques Chirac
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Etats Généraux de l’alimentation : notre lettre à M. Macron (ActionAid)

Etats Généraux de l’alimentation : notre lettre à M. Macron (ActionAid) | Curiosités planétaires | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Fermes d'avenir, des petites fermes aux grandes ambitions



L’association Fermes d’avenir fonde son projet alternatif sur la multiplication des petites fermes. Mouvement à la communication efficace, il suscite beaucoup d’intérêt mais aussi la discussion. Son nouveau projet ? Exploiter une ferme de 60 hectares en permaculture.

Rochecorbon (Indre-et-Loire), reportage

15.000 participants, 300 bénévoles, 220 visites de fermes. Après trois mois de péripéties et 3.300 kilomètres à vélo, le « Fermes d’avenir Tour » s’est achevé le 14 septembre en Touraine à (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Planete DDurable
Scoop.it!

La marque Patagonia lance une friperie en ligne pour lutter contre le gaspillage

La marque Patagonia lance une friperie en ligne pour lutter contre le gaspillage | Curiosités planétaires | Scoop.it
Nous avons tous besoin de vêtements, c’est une évidence. Mais avons-nous réellement besoin de tout ce que nous avons ? En France, les ménages dépensent en moyenne 1 230 euros par an pour s’habiller, un chiffre qui est en baisse constante depuis 1960. Aux États-Unis, un foyer dépense 1 700 dollars (1 447 euros) par an. Cela ne semble pas énorme, mais la majorité de nos achats se justifient plus souvent par une impulsion que par un besoin.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Ca m'interpelle...
Scoop.it!

Avec ces platerformes, manger local n'aura plus de secret pour vous

Avec ces platerformes, manger local n'aura plus de secret pour vous | Curiosités planétaires | Scoop.it
Exit les produits importés et vive la ferme ? De plus en plus de Français souhaitent manger local. Oui, mais pas si facile... Socialter a glissé dans son panier quelques pistes afin de vous aider à devenir un peu plus locavore.

Via Druesne Christine
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Courses alimentaires : comment faire des économies ? - Déconsommateur

Courses alimentaires : comment faire des économies ? - Déconsommateur | Curiosités planétaires | Scoop.it
Voici les principales règles à suivre pour faire des économies sur vos courses alimentaires tout en prenant soin de notre santé et de l'environnement :)
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

« Ce que nous mangeons est notre premier médicament » - Pensées sauvages

« Ce que nous mangeons est notre premier médicament » - Pensées sauvages | Curiosités planétaires | Scoop.it
Tour de France des agriculteurs engagés
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Économie de proximité
Scoop.it!

Carrefour Express mise sur le ‘blurring’

Carrefour Express mise sur le ‘blurring’ | Curiosités planétaires | Scoop.it

L’époque où l’on pouvait déployer une formule uniforme à travers tout le pays est révolue, affirme Giosino Cornacchia, directeur d’exploitation de Carrefour Express. De nos jours, les retailers doivent se montrer plus proches du client et adapter leur concept aux besoins locaux. C’est l’exercice auquel se livre actuellement Carrefour Express, trois ans après le lancement du concept Express 2.0, dont les premiers représentants ont ouvert boulevard du Jardin Botanique (Manhattan) et à Bruxelles-Midi. Entretemps, près de 80 % du parc de magasins ont été convertis à ce nouveau concept. 82 magasins restent à transformer. Mais la formule Express doit continuer à évoluer.


« Nous remarquons que les consommateurs ont aujourd’hui besoin de nouveaux services, en particulier dans les magasins citadins. J’appelle ça les ‘microconcepts’ : par exemple une gamme pour le petit-déjeuner, des jus de fruits frais, des soupes, du café, des sandwichs, la livraison à domicile... La frontière entre retail et horeca se brouille peu à peu. Il y a également une demande de produits locaux, bio, sans gluten… C’est pourquoi nous faisons aujourd’hui évoluer le concept 2.0 vers Express 2.1. Le premier magasin a ouvert à Uccle. »


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Curiosité : goût des autres ou passion triste ?

Curiosité : goût des autres ou passion triste ? | Curiosités planétaires | Scoop.it
Penser la curiosité, c'est marcher sur le fil du rasoir. Le désir de savoir est un penchant jubilatoire, mais jusqu'à quel point ? Gare à la bascul
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Attitude BIO
Scoop.it!

65 000 centenaires ! Les 6 causes de la longévité des japonais…

65 000 centenaires ! Les 6 causes de la longévité des japonais… | Curiosités planétaires | Scoop.it
C’est connu, les japonais sont dans le peloton de tête des pays à l’espérance de vie la plus élevée : selon une enquête du ministère de la Santé effectuée en 2013 l’espérance de vie des Japonais nés entre 2010 et 2015 s’établit à 86,61 ans pour les femmes (record mondial) et celle des hommes dépassait pour la première fois le cap des 80 ans (80,21 ans), le troisième rang juste derrière la Suisse et l’Australie. On y compte également plus de 65 000 centenaires. De tels chiffres n’ont rien de miraculeux : derrière eux se cache la combinaison de multiples facteurs dont on vous dresse la liste.



Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from télétravail et coworking
Scoop.it!

Quand l'économie du partage façonne la ville

Quand l'économie du partage façonne la ville | Curiosités planétaires | Scoop.it

Les participants aux Universités d’été de l’association Smart building alliance (SBA), qui se sont déroulées à EM Lyon les 30 et 31 août, se sont notamment penchés sur l’émergence de l’économie du partage dans les villes : co-working, co-living, co-voiturage… Une révolution qui peut être une source de croissance, y compris pour les acteurs traditionnels de l'immobilier ou de la mobilité.

Via La Métropole de Lyon- M3
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Niort devient la plus grosse agglomération à proposer la gratuité des transports en commun

Niort devient la plus grosse agglomération à proposer la gratuité des transports en commun | Curiosités planétaires | Scoop.it
Le réseau de bus passe en libre accès vendredi. Le but : augmenter la fréquentation. Spécialistes et professionnels restent toutefois sceptiques
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Replacez l’alimentation au cœur de notre démocratie

Replacez l’alimentation au cœur de notre démocratie | Curiosités planétaires | Scoop.it
Les membres qui participent à la Plateforme citoyenne pour l’alimentation ne sont pas réellement satisfaits de l’organisation générale des Etats Généraux de l’alimentation et souhaitent alerter le président de la République de ces difficultés.
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

De plus en plus d’agriculteurs privilégient le circuit court

De plus en plus d’agriculteurs privilégient le circuit court | Curiosités planétaires | Scoop.it
Lasses de devoir répondre aux contraintes imposées par la grande distribution, de nombreux agriculteurs se tournent vers le circuit court, la vente de la production uniquement à proximité. Un agriculteur sur cinq en France a fait ce choix. C'est pour certains l'unique moyen de résister face aux prix toujours plus bas exigés par les chaînes de supermarchés. « On n’est plus du tout dans la quantité mais dans la qualité », se réjouit le maraîcher Patrick Ruhant. Et ses recettes n’en sont que meilleures. Les consommateurs, aussi, sont preneurs de ce genre d’initiatives. En parallèle, Emmanuel Macron dévoile ce mercredi à Rungis les premières mesures issues des discussions des États généraux de l'alimentation, visant à redonner un peu d'oxygène aux agriculteurs en difficulté et à mieux organiser leur filière.
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

“La Permaculture, pour renouer avec la terre !”

“La Permaculture, pour renouer avec la terre !” | Curiosités planétaires | Scoop.it
Rencontre avec Xavier Mathias, l'une des références en permaculture.
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Film de presentation des Magasins collectifs de producteurs Bienvenue a la ferme

L'Aire à Grange : Magasin collectif de producteurs Bienvenue à la ferme
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Attitude BIO
Scoop.it!

Envie de manger de façon durable ? Cette appli vous donne toutes les clefs

Envie de manger de façon durable ? Cette appli vous donne toutes les clefs | Curiosités planétaires | Scoop.it
Recettes bas carbone, calendrier des fruits et légumes de saison, géolocalisation de restaurants engagés... Pour vous permettre d'adopter une alimentation respectueuse de l'environnement, l

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Ca m'interpelle...
Scoop.it!

Les étonnantes vertus de la méditation (Sciences | ARTE)

Les étonnantes vertus de la méditation (Sciences | ARTE) | Curiosités planétaires | Scoop.it
La méditation est devenue un nouveau champ de recherche pour les scientifiques. Un documentaire éclairant sur ses bienfaits pour notre santé. Il présente également un panorama des nouvelles applications médicales que la pratique de la méditation pourrait ouvrir dans un avenir proche.

Via Druesne Christine
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

Semences paysannes

Semences paysannes | Curiosités planétaires | Scoop.it
Comment libérer, cultiver et cuisiner les semences paysannes ? On en parle avec le maraîcher bio Xavier Mathias avec le chef cuisiner breton Xavier Hamon.
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Economie sociale et solidaire à l'international
Scoop.it!

[Article] À Toulouse, des citoyens se substituent à EDF pour produire de l'énergie verte

[Article] À Toulouse, des citoyens se substituent à EDF pour produire de l'énergie verte | Curiosités planétaires | Scoop.it

Afin d'accélérer la transition énergétique, des Occitans lancent une coopérative pour créer de l'énergie propre. La métropole ainsi que des acteurs privés et publics proposent gratuitement leurs toitures pour accueillir les panneaux solaires.


Via Olivier Frey, socioeco-fr
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

"Les startups de la foodtech vont être à l'initiative d'un renouveau"

"Les startups de la foodtech vont être à l'initiative d'un renouveau" | Curiosités planétaires | Scoop.it
Les startups de la foodtech ont le vent en poupe ces trois dernière
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Economie sociale et solidaire à l'international
Scoop.it!

Nouvelle vie en circuits-courts

Nouvelle vie en circuits-courts | Curiosités planétaires | Scoop.it
A l’occasion de la semaine “Manger bio et local, c’est l’idéal”, qui se tiendra du 16 au 24 septembre prochains, dans toute la France, empruntons le chemin des circuits-courts, phénomène qui attire de plus en plus de citoyens.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Michel Briand, socioeco-fr
more...
No comment yet.
Rescooped by Véronique D from Economie sociale et solidaire à l'international
Scoop.it!

Une carte pour relier producteurs locaux et consomm’acteurs !

Une carte pour relier producteurs locaux et consomm’acteurs ! | Curiosités planétaires | Scoop.it
À l’heure où les consommateurs réfléchissent de plus en plus à ce qu’ils peuvent faire pour améliorer leur alimentation, des initiatives se mettent en place pour les accompagner dans ce changement. C’est le cas de la plateforme lePotiron.fr, un site Internet destiné à mettre en relation les particuliers et petits producteurs qui veulent échanger, vendre ou donner leur surplus de production, avec des personnes qui cherchent à s’approvisionner localement. Présentation. 


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, socioeco-fr
more...
No comment yet.
Scooped by Véronique D
Scoop.it!

MOOC : La participation du public dans le champ environnemental

MOOC : La participation du public dans le champ environnemental | Curiosités planétaires | Scoop.it
Higher Education Excellence. Online, Free and Open Courses
more...
No comment yet.