CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
17.4K views | +3 today
Follow
 
Rescooped by Thierry Belleguic from Disrupting Higher Ed
onto CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Scoop.it!

The Humanities in Dubious Battle

The Humanities in Dubious Battle | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Here's what the Harvard report doesn't tell us.

Via Smithstorian
more...
Smithstorian's curator insight, July 2, 2013 3:21 PM

Have you heard about the classics major who intends to be a military surgeon? Or the employers who think entry-level interviewees ought to show up having read the company history? No, of course you haven't.

 

Those people are not just unmentionable, they're unthinkable—at least in the vast, buzzing worlds of the news media, the blogosphere, and the many TED Talks. No one who studies the humanities could possibly have a practical career in view, anymore than someone who has a practical career in view would ever bother studying the humanities, right? And in the corporate world, only the CEOs, not the HR people, value a liberal education. Why would a company like Enterprise Rent-A-Car care if a prospective employee took the initiative to read the company history? What could the study of the past contribute to a career in, say, medicine?

CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Politique culturelle ? Le Département du Rhône se retire du musée des Confluences

Politique culturelle ? Le Département du Rhône se retire du musée des Confluences | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Le Département du Rhône a décidé de cesser de financer le musée des Confluences à partir de 2017. Il lui a consacré 1,2 million d'euros en 2016, soit environ 10% de son budget de fonctionnement.C'est la fin d'une époque. Le Département du Rhône, à l'origine de la création du musée des Confluences, a décidé de cesser de participer à son financement dès 2017. Son président, Christophe Guilloteau (LR), justifie notamment cette décision par la nécessité de réaliser des économies budgétaires et de redéployer l'argent public sur le nouveau territoire du Département du Rhône.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Guide pratique pour une com publique sans stéréotype de sexe | Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes

Guide pratique pour une com publique sans stéréotype de sexe | Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Science ouverte - Open science
Scoop.it!

SENSORICA ou quand l’accès libre se met au service du bien commun

SENSORICA ou quand l’accès libre se met au service du bien commun | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
L'équipe d'Hinnovic a eu la chance de visiter l'entreprise Sensorica, un modèle d'entreprenariat au service du bien commun par l'intermédiaire des innovations en accès libre. Récit d'une visite inspirante.

Via Florence Piron
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Biens Communs
Scoop.it!

La pensée du bien commun appliquée à la gouvernance des biens communs : le cas de la montagne | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire !

La pensée du bien commun appliquée à la gouvernance des biens communs : le cas de la montagne | Le Processus du Bien commun : une vision pluridisciplinaire ! | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Par Mr Jean Bourliaud, World Mountain People Association Retrouvez aussi cet article dans Bridge-Builder #6: The Common Good as a Process: Dialogue & Action!
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Tiers lieux
Scoop.it!

Les tiers-lieux, tremplins pour changer la société

Les tiers-lieux, tremplins pour changer la société | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
  Ils sont près de 150 en Nouvelle Aquitaine, selon la Coopérative des Tiers-Lieux.
Via Michel Briand
more...
Nelly Renard's curator insight, September 27, 1:31 AM
Aurélien Marty, concierge d’Open Factory à St-Etienne établit une filiation entre les tiers-lieu, les Zad et toutes les Zones Autonomes Temporaires (conceptualisées par Hakim Bey). Pascal Desfarges y voit la gouvernance collaborative et l’apprentissage par ses pairs (le peer-to-peer), qui permettent de fabriquer du bien commun et de prendre soin des humains. Pour Philippe Ponsard, élu du Grand Guéret, référent de la Quincaillerie, « dans un tiers-lieu, on travaille sérieusement mais on ne se prend pas au sérieux. »
Rescooped by Thierry Belleguic from Entrepreneurship, Innovation
Scoop.it!

Published for the First Time: a 1959 Essay by Isaac Asimov on Creativity

Published for the First Time: a 1959 Essay by Isaac Asimov on Creativity | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
The mission of MIT Technology Review is to equip its audiences with the intelligence to understand a world shaped by technology.

Via Marylene Delbourg-Delphis
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Grand Nancy : autour de l'humanisme numérique |  faire face à l’accélération 29-30.09 avec @miladus

Grand Nancy : autour de l'humanisme numérique |  faire face à l’accélération 29-30.09 avec @miladus | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
La métropole organise une rencontre autour de « l’humanisme numérique » les 29 et 30 septembre à la Grande Halle du Technopôle Renaissance.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

So much for diversity  | Renaud-Bray acquiert la librairie indépendante Olivieri

So much for diversity  | Renaud-Bray acquiert la librairie indépendante Olivieri | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Près d'un an et demi après s'être offert le Groupe Archambault, le grand patron d
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Montréal  Quartier de l'#innovation | Labo à ciel ouvert de «vie intelligente»

Montréal  Quartier de l'#innovation | Labo à ciel ouvert de «vie intelligente» | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Ne vous étonnez pas de voir des capteurs sur des feux de circulation, voire sur un lampadaire, dans le Quartier de l’innovation (QI), à Montréal.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Scène ouverte à l' @universitelaval le 30.09. dans le cadre des #Jdelaculture @Culturepourtous

Scène ouverte à l' @universitelaval le 30.09. dans le cadre des #Jdelaculture @Culturepourtous | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Thierry Belleguic's insight:

La scène vous appartient!

Le 30 septembre, dans le cadre des Journées de la culture, assistez gratuitement à une variété de prestations artistiques offertes par les membres de la communauté UL. Musiciens, humoristes, poètes, danseurs et comédiens, profitez de Scène ouverte pour mettre votre talent en valeur!

Vous désirez présenter un numéro : manifestez-vous au culture@ulaval.ca. Les places sont limitées, faites vite!

Vous désirez assister à la soirée : rendez-vous au Café Fou Aeliés, le 30 septembre, de 17 h à 23 h.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

À méditer | La grande désillusion. Les professeurs d’université face à la recherche de financement et au multitâche

À méditer | La grande désillusion. Les professeurs d’université face à la recherche de financement et au multitâche | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
La grande désillusion
Les professeurs d’université broyés par la recherche de financement et le multitâche
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

FOSTERING AND ASSESSING STUDENTS' CREATIVITY AND CRITICAL THINKING IN HIGHER
EDUCATION #OECD REPORT

On 20-21 June 2016, the OECD Centre for Educational Research and Innovation (CERI) organised an international seminar on “Fostering and assessing students’ creativity and critical thinking in higher education”. This document summarises the seminar discussions. The objective of the seminar was to provide a forum for peer learning on (1) pedagogies used to promote student’s innovation skills, including creativity and critical thinking; (2) assessments used to evaluate creativity and critical thinking; (3) progression levels in the acquisition of these skills; and (4) institutional conditions for creativity and critical thinking to be fostered in higher education. Beyond peer learning, the seminar aimed to discuss whether a common, international framework and language could be applied across all levels of formal education, including higher education. The seminar further envisaged a discussion on the feasibility of launching an international controlled pedagogical intervention similar to the one currently coordinated by the OECD in primary and secondary education.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Guide de la Parité, éd. 2016 - Des lois pour le partage à égalité des responsabilités politiques, professionnelles et sociales - Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

Guide de la Parité, éd. 2016 - Des lois pour le partage à égalité des responsabilités politiques, professionnelles et sociales - Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Guide de la Parité - Des lois pour le partage à égalité des responsabilités politiques, professionnelles et sociales
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

9e conférence européenne sur l'égalité hommes-femmes dans l'enseignement sup et la recherche |

9e conférence européenne sur l'égalité hommes-femmes dans l'enseignement sup et la recherche | | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Olivier Mongin, sociologue : “Recréons des lieux publics partout où c’est possible”

Olivier Mongin, sociologue : “Recréons des lieux publics partout où c’est possible” | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Etalement, fragmentation, chaos... Pour le directeur de la revue “Esprit”, auteur de "La Condition urbaine", l'explosion démographique et la mondialisation ont eu la peau des villes. Et il est urgent de recréer des lieux où l'homme aura toute sa place. Un entretien pour illustrer notre tour du monde des villes, qui passe par Detroit, Dakar, Mumbay (ex-Bombay), etc.
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Science ouverte - Open science
Scoop.it!

Elsevier’s New Patent for Online Peer Review Throws a Scare Into Open-Source Advocates

Elsevier’s New Patent for Online Peer Review Throws a Scare Into Open-Source Advocates | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
The giant journal company said it was merely protecting its own proprietary system. But a wave of critics on social media said they were suspicious of its motives.

Via Florence Piron
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Tiers lieux
Scoop.it!

Tiers-lieux : les nouvelles fabriques du bien commun - ConsoCollaborative

Tiers-lieux : les nouvelles fabriques du bien commun - ConsoCollaborative | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Espace de coworking, hackerspaces, atelier d’imprimante 3D : dans nombre de villes, depuis une dizaine d’années, les « tiers-lieux » fleurissent.
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from Education Revolution
Scoop.it!

Oui à l'intergénérationnel | Ils ont mis une école maternelle dans une maison de repos et cela a changé la vie de tout le monde

Oui à l'intergénérationnel | Ils ont mis une école maternelle dans une maison de repos et cela a changé la vie de tout le monde | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it

 

Il faut bien dire ce qui est : les maisons de retraite ne sont pas toujours les endroits les plus joyeux du monde. Bien souvent, malheureusement, les anciens doivent finir leur vie dans des endroits ternes et tristes, où ils semblent relégués dans l’attente de leur décès prochain.

Mais heureusement, ce n’est pas toujours ainsi ! En effet, les personnes âgées peuvent facilement maintenir leur joie de vivre, du moment qu’ils reçoivent des visites, que l’on va vers eux et qu’on leur prête l’attention qu’ils méritent.


Via Laurent BINDEL
more...
No comment yet.
Rescooped by Thierry Belleguic from CC Jovence
Scoop.it!

Les machines extravagantes de Gilbert Peyre à la Halle Saint Pierre

Les machines extravagantes de Gilbert Peyre à la Halle Saint Pierre | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Le plasticien Gilbert Peyre, poète et bricoleur, expose ses drôles de créatures à la Halle Saint Pierre, à Paris. Un voyage dans un monde enchanté animé par des automates inventifs, drôles et poétiques.
Via Centre Culturel Jovence
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Le 22 septembre 1792, premier jour de la République française

Le 22 septembre 1792, premier jour de la République française | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Alors que la date de la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, devient Fête nationale, celle de la proclamation de la République reste peu présente dans la mémoire populaire. Une éclosion constituée d’une succession d’événements politiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

À découvrir | #desvillespourtous #Citiesforthepeople Biens communs civiques/civic commons

À découvrir | #desvillespourtous #Citiesforthepeople Biens communs civiques/civic commons | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Les biens communs civiques ("civic commons")
Thierry Belleguic's insight:

Des villes pour tous est une initiative qui vise à rendre les villes canadiennes plus résilientes, plus inclusives et plus innovantes, et à mieux les outiller pour affronter les défis de notre temps sur le plan social, économique et environnemental. Notre objectif est de favoriser le changement afin que les villes puissent embrasser les besoins et les aspirations de la population, et de trouver des moyens d’y répondre. Partout au Canada, des transformations majeures sont déjà en cours – une partie de notre travail consiste donc à amplifier les effets d’autres mouvements afin d’en optimiser l’impact.

Pendant sa phase expérimentale (de janvier 2014 à juin 2015), Des villes pour touss’est concentrée sur quatre grands thèmes : Art et société, AlterÉconomie, Espaces citoyens et Paysages urbains. Nous avons testé diverses approches susceptibles d’accroître la portée et l’impact des activités en matière d’innovation urbaine :

  • Soutenir les projets d’innovation et de démonstration novateurs par la collaboration, la formation et l’échange du savoir.
     
  • Connecter des personnes et des organismes avec ceux et celles qui partagent le même objectif, mais pas forcément la même approche, afin de stimuler des activités complémentaires et de nouvelles alliances entre institutions.
     
  • Mettre en lumière les innovations favorisant la résilience urbaine et la dimension humaine des villes par l’entremise d’événements, de conférences, du site Web CitiesForPeople.ca et des médias sociaux.
     
  • Favoriser la participation intersectorielle (public, privé et communautaire) afin de soutenir l’innovation citoyenne sur les scènes locale, nationale et internationale. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

Campus européen d'été de l'e-éducation, 19-23.09 à Poitiers avec @miladus

Campus européen d'été de l'e-éducation, 19-23.09 à Poitiers avec @miladus | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Comment les données massives transforment l’éducation : c’est sur ce thème que planche le campus européen d’été jusqu’au 23 septembre à Poitiers.
Thierry Belleguic's insight:

Comment les données massives transforment l’éducation : c’est sur ce thème que planche le campus européen d’été jusqu’au 23 septembre à Poitiers.

 

Internet est devenu un outil indispensable pour tout étudiant ou écolier. Mais que sait-on de ce qu'il advient des recherches effectuées en ligne ? Que deviennent toutes les données que nous laissons sur la toile ? « Les données permettent d'en apprendre plus sur le parcours d'apprentissage. On pourra ainsi rendre l'enseignement plus efficace et mieux adapté », analyse Jean-François Cerisier, directeur du laboratoire Techne de l'université de Poitiers.

" C'est un enjeu planétaire car il y a un business derrière "

« C'est un enjeu planétaire car il y a un business derrière. Si nous ne nous mobilisons pas pour développer les moyens de collecter et de traiter ces données, nous serons dépendants de ceux qui les collectent déjà, comme Google ou Facebook. »
Mais ce ne seront pas les seuls enjeux du prochain campus européen de Poitiers : comment concevoir des activités d'apprentissage avec le big data ? Comment forme-t-on aux données et aux algorithmes de traitement des données ?
Autant de questions qui sont traitées depuis hier et jusqu'à vendredi en plusieurs endroits de Poitiers, sur le campus de l'université, à l'Espace Mendès-France ou à la Maison de la Région. Une semaine coorganisée par l'université et le groupement d'intérêt scientifique INEFA (innover avec le numérique pour l'enseignement la formation et les apprentissages) et avec de nombreux partenaires : Région, Ville, entreprises, rectorat, CNED, Canopé, CNAM, SPN…
Des conférences, tables rondes, ateliers… émaillent la semaine avec des intervenants de poids tels que Milad Doueihi, titulaire de la chaire d'humanisme numérique à l'université de Paris-Sorbonne, ou Dominique Cardon, sociologue. Les deux conférences qu'ils animent en ouverture et en clôture s'adresseront d'ailleurs au plus grand public.

Lancement officiel du label French tech

Le campus sera aussi l'occasion du lancement du label French tech « edutainment » qui vient d'être obtenu et celle du lancement d'un projet Remasco qui doit permettre d'innover dans un manuel scolaire numérique. De nombreux partenaires se sont associés pour cette opération qui doit, à terme, faire évoluer le marché du manuel scolaire.

more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

L'Observatoire des politiques culturelles 48 | Les géo-artistes. Nouvelles dynamiques pour la fabrique urbaine |

L'Observatoire des politiques culturelles 48 | Les géo-artistes. Nouvelles dynamiques pour la fabrique urbaine | | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
L'Observatoire des politiques culturelles édite plusieurs fois une revue relatant l'ensemble de ses travaux
more...
No comment yet.
Scooped by Thierry Belleguic
Scoop.it!

CFP #RFSIC N° 11 - Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat

CFP #RFSIC N° 11 - Libre accès aux publications et sciences ouvertes en débat | CULTURE, HUMANITÉS ET INNOVATION | Scoop.it
Depuis le début des années 90, la communication scientifique ne cesse de se repenser dans un contexte numérique étroitement associé à un monde de plus en plus ouvert : archives ouvertes de chercheurs, revues électroniques sans barrières d’accès, mutation progressive des offres éditoriales. Confrontées à des coûts inflationnistes de revues STM, les bibliothèques joueront ensuite un rôle majeur pour refonder les modalités de cette communication scientifique. Le mouvement open access au
Thierry Belleguic's insight:

Depuis le début des années 90, la communication scientifique ne cesse de se repenser dans un contexte numérique étroitement associé à un monde de plus en plus ouvert : archives ouvertes de chercheurs, revues électroniques sans barrières d’accès, mutation progressive des offres éditoriales. Confrontées à des coûts inflationnistes de revues STM, les bibliothèques joueront ensuite un rôle majeur pour refonder les modalités de cette communication scientifique. Le mouvement open access aux résultats de la recherche se consolidera par des déclarations politiques fondatrices au début des années 20001. Une nouvelle ère suivra qui croisera dès 2012 les crises économiques et financières et, dans ce contexte, l’accès ouvert aux résultats de la recherche financée sur fonds publics devient désormais fortement associé à l’enjeu de l’innovation. Le tournant est majeur car les acteurs centraux deviennent dès lors les gouvernements et les différents financeurs qui projettent dans l’open access une modalité de contrôle de leur l’investissement dans la recherche (Chartron, 2016)2. Parallèlement, les grands éditeurs mûrissent leur stratégie commerciale en proposant de nouveaux modèles économiques intégrant la nouvelle donne de l’accès ouvert aux lecteurs.

Aujourd’hui, la transformation semble irréversible, le défi est donc de réussir à transformer le système éditorial de la recherche vers un système ouvert sans barrières d’accès (Conseil de l’Union européenne, 2016)3. Le défi ne concerne pas uniquement les textes scientifiques mais aussi les données du travail scientifique et la possibilité de leur réutilisation. Plus globalement, c’est désormais le concept d’open science (Royal Society, 2012)4 qui s’est imposé comme mode d’organisation de la recherche pour répondre au mieux aux défis sociétaux et contribuer à la compétitivité internationale. Cette vision politique semble réunir aussi bien les positions les plus libertaires des mouvementsOpen que les positions les plus libérales (Ibekwe, Paquienseguy, 2015)5misant, quant à elles, sur l’émergence de nouveaux services à partir des investissements publics. Les acteurs qui organisent la médiation de la communication scientifique, sociétés savantes, éditeurs, presses, bibliothèques sont donc sommés de « se réinventer » pour converger vers une science ouverte. Les enthousiasmes sont nombreux mais les nouveaux modèles économiques restent encore hésitants, en particulier pour les acteurs de taille modeste à l’échelle internationale. Les arguments sont plus globalement ceux de la nouvelle économie numérique, mais certaines fragilités commencent à interroger bien des secteurs : bon nombre de nouvelles startups ne survivent pas une fois passée les premières levées de fonds, la dévalorisation rapide et impressionnante d’une société telles que Yahoo interroge, l’omniprésence de Google inquiète… La prise de recul s’impose donc car au-delà d’une science ouverte à laquelle il semble bien difficile de pas adhérer, se profilent des fragilités et des basculements dont il faut de demander s’ils sont possibles et souhaitables (Schöpfel, 2015)6.

L’objectif de ce numéro de la RFSIC est donc de s’interroger sur les opportunités et les risques de la transition du modèle éditorial de la recherche et du régime de l’open science plus globalement. Sont donc sollicitées des contributions originales qui permettront d’éclairer et d’enrichir les débats notamment sur les entrées suivantes :

  • La dimension des modèles économiques : un objectif majeur de l’open access aux publications scientifiques est de refonder le financement global du système, transformer les budgets actuels des abonnements en financements amont pour l’édition. Paiement pour publier (article processing charge), licence globale, financements d’acteurs publics… Quel bilan peut-on aujourd’hui faire de la transformation des modèles économiques ? Comment caractériser le rôle des États dans cette économie et sa transformation ? Dans une échelle de plus en plus internationale, comment penser une globalisation des coûts et répondre aux risques d’asymétries entre pays contributeurs ? Comment interpréter un site comme Sci-Hub ? Les modèles peuvent-ils être similaires dans les différents domaines scientifiques ? Comment s’intègrent économie de la recherche et économie de son édition ? Et comment installer des modèles durables ?

  • La dimension politique : Les politiques publiques en faveur de l’open access sont déterminantes pour accompagner la transformation du modèle, les exemples sont nombreux tels que la Commission européenne, la Maison Blanche, le rôle moteur du gouvernement britannique, mais aussi l’initiative du gouvernement brésilien et de ses fondations publiques pour le modèleScielo. Les visions sont-elles pour autant convergentes ? L’universalité de l’open access est-elle partagée et les moyens associés sont-ils comparables ? De façon prospective, quelles pourraient être les conséquences du Brexit dans ce domaine ? Comment la transformation des modèles économiques est-elle accompagnée par le développement de négociations avec les éditeurs ? Les stratégies sont-elles des logiques de déstabilisation et de substitution des acteurs ? Comme les États, les communautés scientifiques voient-ils leur partenariat avec des acteurs privés désormais ?

  • Enfin, l’open access n’est-il pas l’occasion d’articuler le système de publications à des systèmes de gestion et de contrôle de la recherche publique et d’en optimiser certaines mesures ? Quel rôle joue l’évaluation des chercheurs ? Quels sont les liens entre les dispositifs de l’évaluation de la recherche et du libre accès ?

  • La médiation éditoriale : en quoi l’open access change-t-il la médiation éditoriale tant du point de vue des valeurs ajoutées que du point de vue des acteurs qui la prennent en charge ? Peut-on apprécier la plus grande accessibilité des publications et ses effets ? Assiste-ton à de nouvelles formes de légitimité qu’appuieraient, par exemple, les réseaux du typeResearchGate ou Academia.edu à des publications en libre accès, se substituant alors à l’évaluation par les pairs organisée jusqu’à présent par les revues et leur comité éditorial ? Comment évoluent les valeurs de notoriété que privilégient les chercheurs ? La survie de nombreuses revues ne sera-t-elle pas liée à une accélération de la concentration du secteur éditorial ? La diversité et l’indépendance éditoriale survivront-elles au contexte numérique ? Quels nouveaux services faut-il proposer dans une chaîne de valeurs transformée ?

  • La médiation sociétale et économique : les deux arguments majeurs aujourd’hui mis en avant pour l’open science concernent d’une part les transferts facilités des résultats de la recherche à la société, et d’autre part les transferts facilités à l’économie tout entière. Comment peut-on déjà éclairer l’atteinte même partielle de ces objectifs ? L’open access est-il aussi pertinent que d’autres vecteurs de médiatisation des sciences (revues de transfert, débats publics, muséologie…) ? Quel lien entre le libre accès et la science citoyenne ? Quelles valorisations observables pour le tissu économique (innovation) ? La science ouverte est-elle compatible avec les logiques de concurrence, les logiques de partenariat public-privé et les logiques de protection de la propriété industrielle ?

  • Innovation dans le travail scientifique : l’open science est également associée à de nouvelles méthodes du travail scientifique qui permettraient une plus grande efficience : fouille de données (TDM), réutilisation de corpus ouverts partagés, interdisciplinarité favorisée pour répondre à des défis sociétaux complexes… En quoi, dans des contextes situés, le mouvement généralisé de l’open access a-t-il changé la donne ? Quel est l’impact du libre accès ? Quels sont les usages et pratiques des chercheurs, et notamment pour les sciences de l’information et de la communication ?

Les contributions soumises devront permettre d’enrichir la compréhension de la transformation en marche à l’appui de données spécifiques, d’études de cas, d’états de l’art significatifs, de mises en perspective historique, de modélisations et de débats théoriques. La dimension comparative sera particulièrement appréciée, tant du point de vue des champs scientifiques, que des différents pays ou zones géopolitiques.

Calendrier de la publication : 1er novembre : réception des résumés détaillés | 1er décembre : réponses aux auteurs de l’acceptation sur résumé | 30 mars : date limite de réception des textes complets | 30 mars-15 juin : évaluation et retour vers les auteurs pour décision finale | 30 août : réception des textes définitifs pour parution.

Contacts : Ghislaine Chartron (ghislaine.chartron@lecnam.net) et Joachim Schöpfel (joachim.schopfel@univ-lille3.fr)

 

more...
No comment yet.