Certains profils sont si convoités que les employeurs voient d'un très mauvais oeil de les voir s'afficher sur les réseaux sociaux.

 

Faut-il interdire à ses salariés de mettre à jour leur compte LinkedIn, notamment en cas de rachat de leur entreprise par une autre entreprise?
 
Selon Inc.com (@Inc), la question se pose actuellement dans la Silicon Valley, en Californie, où les profils d'ingénieurs sont tellement recherchés que les employeurs font tout pour garder les meilleurs d'entre eux. Y compris en leur interdisant de communiquer sur les réseaux sociaux.

(...)


Via Pascal Faucompré