cross pond high tech
114.0K views | +46 today
Follow
cross pond high tech
light views on high tech in both Europe and US
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Big4Start, quand les Grands Groupes planchent devant les startups - le replay sur Plussh

Voici, en replay, via le service de streaming live de Plush, startup Montpelliéraine, la série des reverse pitchs des grands groupes donnés hier après-midi dans le cadre de ‪#‎Big4Start‬ . L'intervention du Groupe Caisse Des Dépôts, qui représentait les besoins d'ICADE et de Transdev, démarre à 59 min.

Philippe J DEWOST's insight:

Le reverse pitching monte en puissance avec la deuxième édition du rendez-vous Big up 4 startup, organisé par la French Tech Montpellier et le cluster régional FrenchSouth Digital. Après avoir réuni en 2015 lors de sa première édition huit grands groupes et 150 start-up régionales, dont les rencontres ont abouti à une quinzaine de contrats, le rendez-vous passe la seconde. En 2016, ce sont quatorze groupes (dont Cisco, Société Générale, Caisse des Dépôts, Orange, La Poste, EDF, Engie et Midi Libre) qui devraient accueillir une soixantaine de jeunes pousses.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Need Help in Grep

Need Help in Grep | cross pond high tech | Scoop.it

Over the past years, I have found AppleScript very efficient when it comes to manipulate and process Contact or Agenda information on a Mac, either to detect and process duplicates, as well as for updating dozens of contacts when corporate mail domaine changes, building and maintaining mailing lists through specific tags in the "Notes" field, or processing boucing emails "en masse" to clean up address book after season's greetings.

 

ics-file-cleaner is An AppleScript designed to process and trim (organizers, attendees, requests) .ics files sent from Outlook before importing them in iCal.

This is the only way to avoid iCal resending or confirming invites via Outlook, or canceling an invent and notifying attendees while you just removed it from iCal.

 

The following AppleScript is triggered by a mail rule and process the .ics file content before opening it with iCal/Calendar app - which results in an import.

 

It has been posted on GitHub so it can be forked and improved beyond my basic and remnant AppleScript skills.

Philippe J DEWOST's insight:

Need help on #grep : I am almost done automating line / tag removal on .ics files for certain attributes (like meeting attendees email addresses) yet am stuck in making the grep command wrap properly on long .ics lines, resulting in truncated email adresses garbage remaining on some lines.

Thx in advance for any enhancements you can bring directly on GitHub or any grep advice you can DM me !

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Hommage à Umberto Eco, le geek érudit

Hommage à Umberto Eco, le geek érudit | cross pond high tech | Scoop.it

"Une nouvelle guerre de religion modifie subrepticement notre monde contemporain. J'en suis convaincu depuis longtemps, et lorsque j'évoque cette idée, je m'aperçois qu'elle recueille aussitôt un consensus. 

Ceci n'a pu vous échapper, le monde est aujourd'hui divisé en deux: d'un côté les partisans du Macintosh de l'autre ceux du PC sous MS-Dos. Eh bien, je suis intimement persuadé que le Mac est catholique et le Dos protestant. Je dirais même plus. Le Mac est catholique contre-réformateur, empreint de la "ratio studiorum" des Jésuites. Il est convivial, amical, conciliant, il explique pas à pas au fidèle la marche à suivre pour atteindre, sinon le royaume des cieux, du moins l'instant final de l'impression du document. Il est catéchistique, l'essence de la révélation est résolu en formules compréhensibles, et en icônes somptueuses. Tout le monde à droit au salut. 

Le Dos est protestant, voire carrément calviniste. Il prévoit une libre interprétation des Écritures, requiert des décisions tourmentées, impose une herméneutique subtile, garantit que le salut n'est pas à la portée de tous. Faire marcher le système nécessite un ensemble d'actes personnels interprétatifs du logiciel: seul, loin de la communauté baroque des joyeux drilles, l'utilisateur est enfermé dans son obsession intérieure. 

On m'objectera que l'arrivée de Windows a rapproché l'univers du Dos de la tolérance contre-réformatrice du Mac. Rien de plus exact. Windows constitue un schisme de type anglican, de somptueuses cérémonies au sein des cathédrales, mais toujours la possibilité de revenir au Dos afin de modifier un tas de choses en se fondant sur d'étranges décisions: tout compte fait, les femmes et les gay pourront accéder au sacerdoce. 

Naturellement, catholicisme et protestantisme des deux systèmes n'ont rien à voir avec les positions culturelles et religieuses des usagers. J'ai découvert l'autre jour que Franco Fortini, poète sévère et tourmenté, ennemi déclaré de la société du spectacle, est un adepte du Mac. Cela dit, il est légitime de se demander si à la longue, au fil du temps, l'emploi d'un système plutôt que d'un autre ne cause pas de profondes modifications intérieures. Peut-on vraiment être à la fois adepte du Dos et catholique traditionaliste ? Par ailleurs, Céline aurait-il écrit avec Word, WordPerfect, ou WordStar ? Enfin, Descartes aurait-il programmé en Pascal ? 

Et le langage machine, qui décide de notre destin en sous-main, et pour n'importe quel environnement  ? Eh, bien, cela relève de l'Ancien Testament, du Talmud et la Cabale. Ah, encore et toujours le lobby juif! (1994)."
extrait de "Comment voyager avec un saumon", de Umberto Eco, chez Grasset.

Philippe J DEWOST's insight:

En mémoire de cet immense auteur, ce texte pétillant sur la religion des systèmes d'exploitation ...

more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe J DEWOST from pixels and pictures
Scoop.it!

Happy 15th Birthday to VLC/VideoLan !

Happy 15th Birthday to VLC/VideoLan ! | cross pond high tech | Scoop.it

Technically, today is the 15th anniversary of the relicensing of all the VideoLAN software to the GPL license, as agreed by the École Centrale Paris, on February 1st, 2001.

If you've been to one of my talks, (if you haven't, you should come to one), you know that the project that became VideoLAN and VLC, is almost 5 years older than that, and was called Network 2000.

Moreover, the first commit on the VideoLAN Client project is from August 8th 1999, by Michel Kaempf had 21275 lines of code already, so the VLC software was started earlier in 1999.

However, the most important date for the birth of VLC is when it was allowed to be used outside of the school, and therefore when the project was GPL-ized: February 1st, 2001.

Facts and numbersSince then, only on VLC, we've had around

  • 700 contributors,
  • 70000 commits,
  • at least 2 billion downloads,
  • hundreds of millions users!

 

And all that, mostly with volunteers and without turning into a business!

 

We have now ports for Windows, GNU/Linux, BSD, OS X, iPhone and iPad, Android, Solaris, Windows Phones, BeOS, OS/2, Android TV, Apple TV, Tizen and ChromeOS.

more...
Philippe J DEWOST's curator insight, February 2, 9:41 AM

Amazing achievement by Jean-Baptiste Kempf & l'équipe de @videolan !

SKKBDMS Tech Media's curator insight, February 2, 11:53 AM

Iskcon store http://krishnstore.com

Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

After Work IREST & Forum Atena "Le grand chambardement du numérique : c'est le client qui commande, ici et maintenant"

After Work IREST & Forum Atena "Le grand chambardement du numérique : c'est le client qui commande, ici et maintenant" | cross pond high tech | Scoop.it

De Uber à AirBnB, de Google à Facebook, de Blablacar à Apple, le numérique explose ! En quoi est-il une rupture vis-à-vis de l’économie classique ?

Le Numérique est partout ! L’Internet nous connecte, interconnecte les objets, les choses. L’information se transmet, se diffuse, se propage avec un coût marginal nul. L’information est un bien immatériel : plus de vol, que des copies.

Les tâches répétitives s’automatisent, le travail se délocalise, le partage s’amplifie, L’Open Source devient une alternative, la transparence s’impose. Le numérique crée des opportunités exceptionnelles de business et bouleverse les relations professionnelles. Les plateformes d’intermédiation s’immiscent dans les relations B2B comme B2C, la relation client devient la valeur, l’intermédiation numérique devient la règle, l’effet réseau la clef, détruisant la valeur de business bien établis, redistribuant les cartes sur nombre de secteurs d’activité.

Quelles en sont les limites ? Identité et sécurité sont à réinventer. Quel impact sur l’économie de nos sociétés ? Comment agir, réagir, saisir les opportunités ?

Avec l’intervention de :
Vivek Badrinath – Directeur Général Adjoint Accor
Vincent Taupin  – Président du Directoire Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque, Fondateur de Boursorama
Philippe Dewost  – Directeur Adjoint, Mission Programme d’Investissements d’Avenir, en charge de l’économie numérique et du financement des Entreprises à la Caisse des Dépots
Florent Steiner  – Co-fondateur Adopteunmec.com

Philippe J DEWOST's insight:

Save the date et au plaisir de vous y retrouver !

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

La CDC réunit la finance française pour plancher sur la technologie « blockchain »

La CDC réunit la finance française pour plancher sur la technologie « blockchain » | cross pond high tech | Scoop.it
L’institution publique a  rassemblé 11 partenaires pour créer un groupe de travail de place sur la  technologie derrière le Bitcoin.

Vous avez dit «  blockchain  » ? Cette technologie ouverte et libre, qui  permet aujourd’hui la circulation de monnaies cryptées comme le Bitcoin, est loin d’avoir livrée  tous ses secrets. Mais elle suscite un engouement inédit dans le secteur  financier qui y voit le moyen de repenser complètement la manière dont il gère  et authentifie les transactions. Surtout visible outre-Atlantique, cet intérêt  se matérialise désormais aussi en France. Ce mercredi, ce sont des banques (BNP  Paribas, le groupe BPCE, le Crédit Agricole), des assureurs (CNP Assurances et  AXA), le Pôle de compétitivité « finance innovation », l’association Croissance  Plus, le conservatoire national des arts et métiers et plusieurs start-up spécialisées dans  cette technologie (Blockchain Solutions, Cellabz, Paymium) qui se sont  rassemblés sous l’égide de la Caisse des Dépôts pour lancer un groupe de travail  de place sur le sujet.

Philippe J DEWOST's insight:

Fier d'avoir pu contribuer à cette initiative de place et enchanté de la mobilisation qu'elle suscite et va continuer de susciter !

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Le FrenchWeb Day eSanté: un rendez-vous à ne pas manquer

Le FrenchWeb Day eSanté: un rendez-vous à ne pas manquer | cross pond high tech | Scoop.it

Les nouvelles entreprises de la eSanté ne cessent d’attirer les  investisseurs. Ces nouveaux entrants modifient l'échiquier et amènent des  innovations qui pourraient faire évoluer les règles sacrées du secteur.

 

L'objectif du FrenchWeb Day Santé est d'analyser et de décoder les facteurs  clefs de réussite aujourd'hui.

Les startup de la eSanté, ce sont d'abord des levées de fonds, en Europe  mais surtout aux États-Unis et en Asie. Visiomed, Voluntis, en France, Clover Health aux Etats-Unis, pour ne citer qu'elles.

Dans cette course aux pépites, quelle place prendront les GAFA et les géants  asiatiques tels Tencent, Alibaba, Baidu, Xiaomi? En Chine récemment, c'est près d'un demi-milliard de dollars qui ont été levés pour  développer l'hôpital du futur. Sans oublier ceux qui visent à transformer  les usages du quotidien avec les objets connectés. Ce sont les Withings,  Netatmo, Fitbit mais aussi Apple.

 

Prendra-t-on demain sa complémentaire santé chez  Google? Outre-Atlantique, le secteur de la e-santé ferait économiser  plus de 100 milliards de dollars au système de santé d’ici 2019, d'après une étude. Et surtout, quels modèles économiques pour subvenir à leurs besoins  colossaux en R&D?

Creatives, business, marketing, management, ou  entrepreneurs, nous vous proposons 14 sessions pendant lesquelles nous  aborderons sans concession les questions de l'innovation dans la eSanté.

Philippe J DEWOST's insight:

J'interviendrai le 17 à 11h15 au titre de la Caisse des Dépôts et du Health Care Data Institute, et espère vous y voir ; inscrivez-vous !

more...
Estelle Sabathie's curator insight, February 4, 9:25 AM

La santé de demain se dessine maintenant 

Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Open Compute Keynote de Philippe Dewost a USI 2015 Unexpected Sources of Inspiration - Philippe Dewost's light sources

Open Compute Keynote de Philippe Dewost a USI 2015 Unexpected Sources of Inspiration - Philippe Dewost's light sources | cross pond high tech | Scoop.it

L'édition 2015 de la Conference USI (Unexpected Sources of Inspiration) s'est tenue début Juillet au Carrousel du Louvre et a confirmé son statut de meilleure Conference Tech sur Paris, combinant un site exceptionnel, une audience de plus de 1200 participants très diverse et de très bon niveau, et une palette de speakers dans plusieurs disciplines délivrant une quarantaine d'interventions sur les deux jours. La Caisse des Dépôts était de nouveau partenaire de cette édition avec plus d'une cinquantaine de participants dans le cadre de son programme de transformation digitale.

François Hisquin, CEO d'Octo et Curateur de la conférence, m'avait demandé d'intervenir sur la thématique d'Open Compute, dont la contribution aux enjeux de la transition énergétique n'est toujours pas correctement appréciée en Europe alors même que nous hébergeons des entreprises extrêmement talentueuses dans ce domaine.

Philippe J DEWOST's insight:

Keynote en video et slideshare pour ceux qui n'ont pas le son

more...
CHECy's curator insight, November 25, 2015 12:15 PM

Intervention de Philippe Dewost, Président d'honneur du CHECy, lors de la conférence USI 2015.

Rescooped by Philippe J DEWOST from Les enjeux de la transformation numérique
Scoop.it!

Qui gère le bitcoin ?

Qui gère le bitcoin ? | cross pond high tech | Scoop.it

Une question revient souvent dans les débats sur le bitcoin : « quelle est l’autorité centrale qui le gère ? » La réponse, connue même si elle n’est pas toujours bien comprise, est : « il n’y en a pas, c’est un réseau pair à pair décentralisé et les règles de gestion sont inscrites dans le code ».

Pour beaucoup, cette réponse ne fait que déplacer le problème : « quelle est alors l’autorité centrale qui gère le code ? » demandent-ils. La réponse à cette deuxième question est beaucoup moins connue : « Il n’y en a pas non plus, les règles d’évolution du code sont elles aussi inscrites dans le code ».

L’explication nécessite un assez long détour par la technique, notamment par le protocole de construction de la « blockchain », qui est très mal connu bien qu’il forme le véritable cœur du système. Pour beaucoup, cette opération se résume à la constitution des « blocs » de transactions, alors que la phase suivante d’assemblage des blocs, qui est encore plus vitale pour la sécurité du système, est largement ignorée. Comme si on réduisait la construction de la Tour Eiffel à la fabrication de ses éléments dans les ateliers de Levallois, en ignorant son montage sur le Champ de Mars. C’est donc à cette deuxième phase que le présent article est consacré.

 


Via CHECy
Philippe J DEWOST's insight:

Excellent "papier" en français permettant de rendre accessibles les mystères du consensus décentralisé et de la Blockchain.

more...
CHECy's curator insight, September 17, 2015 6:22 AM

A cette question simple, la réponse est encore plus simple : personne ! Enfin, pas complètement... Et c'est là que ça se complique. Le processus est quand même très contre-intuitif. Merci à Jacques Favier qui nous a suggéré cet article, particulièrement bien aligné sur la thématique du consensus décentralisé, fil rouge de la session 2015/2016 du CHECy.

Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Liste des intervenants à l'USI 2015

Liste des intervenants à l'USI 2015 | cross pond high tech | Scoop.it

Aaron Dignan The Responsive Organization

John Hagel

Yann LeCun Director of AI Research Facebook

Rafi Haladjian Scénarios alternatifs pour l'internet des objets

Philippe Dewost Open Compute

Mike Monteiro How Designer's Destroyed the World

Georges Nahon Trends in Silicon Valley

Mark Horstman Tout ce que l'on vous a appris sur le Management est faux

Anne Pascual Designing for the unexpected

Cédric Villani Pour faire naître une idée

Salim Ismail Exponential Organizations

Gabriel McIntyre Harness the Power of Play

Jamie Anderson Creative Thinking

Michael Harte Digital transformation in banking

Mark Randall Passion + Purpose = Innovation

Erika Hall Au delà de toute mesure

Hilary Mason Innovating through Data

Jürgen Appelo Manage Yourself!

Christian Monjou De l'intérêt de déchiffrer des tableaux: un exercice pratique

Raffaello D'Andrea Systèmes Cyber-Physiques, Objets Connectés, feedback omniprésent: Pour le meilleur et pour le pire

Axelle Lemaire Secrétaire d'Etat chargée du Numérique Ministère de l’Economie, de l'Industrie et du Numérique

Chris Anderson From Maker Movement to Industrial Revolution

Adrian Cockroft Systems for Innovation

Gilles Babinet Transformation digitale des entreprises

Chris Skinner The future of money, trade and finance

Yann Moulier-Boutang Régime de la propriété dans le capitalisme cognitif

Philippe Gabilliet Pourquoi la chance sourit-elle aux audacieux ?

Yves Pigneur Créer une proposition de valeur attrayante dans un business model innovant

Henri Verdier Politique de la donnée

Dana Chisnell Designing Democracy: Modernizing the citizen experience

Mikko Hyppönen Securing Our Future

Peter Norvig Deploying machine learning applications in the Enterprise

Ludovic Cinquin De l’entreprise digitale à l’entreprise libérée

Carlos Moreno De la « Ville Numérique » à la « Ville Vivante »

Jared Spool Building a Winning UX Strategy Using the Kano Model

Yves Morieux Smart Simplicity

Christian Fauré Comment éviter de se faire court-circuiter par le digital ?

Yann Arthus-Bertrand Human

Philippe J DEWOST's insight:

Impressionné de faire partie de la liste des speakers de l'USI 2015. Grosse pression sur la préparation du talk que je délivrerai à cette occasion sur Open Compute.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Pendant la transition, Cloudwatt reste dans l'action

Pendant la transition, Cloudwatt reste dans l'action | cross pond high tech | Scoop.it

Après le rachat de 100% du capital par Orange, Cloudwatt est entré dans une  phase de transition. Le cloud souverain reste néanmoins concentré sur ses offres  et le lancement de nouveaux produits.

C’est toujours un moment un peu délicat : prendre la parole au moment où  il y a des changements capitalistiques aussi importants. Pourtant, Thierry  Chaumeron, responsable des produits et des offres chez Cloudwatt, s’est prêté à  l’exercice. Le cloud souverain a annoncé la semaine dernière le rachat de 100%  de son capital par son principal actionnaire, Orange. « Il est  encore trop tôt pour connaître comment va se dérouler l’intégration », indique-t-il en préambule. Et d’ajouter que « un groupe de travail va  bientôt se réunir pour discuter de cette intégration, de regarder quels sont les  assets qui ont été rachetés ». Il rappelle que Cloudwatt repose sur  une infrastructure intégralement OpenStack qui est aujourd’hui « mature » et bénéficie d’une expertise reconnue par le  marché et la communauté. « Orange a fait son rachat au bon moment, car  OpenStack est devenu le standard du Cloud. » Y compris sur le Cloud privé  où le prestataire propose une offre de Cloud privé virtuel, « étanche  et sécurisé ».

Philippe J DEWOST's insight:

Enfin un regard sur @Cloudwatt par l'autre bout de la lorgnette, avec à la clé une liste très complète de l'ensemble des offres et des projets de la société, dont l'offre est bien positionnée selon Cloudscreener. Fier d'avoir été à leur board.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

@LaFrenchTech en a sous le pied - voici comment accélérer

@LaFrenchTech en a sous le pied - voici comment accélérer | cross pond high tech | Scoop.it
Davantage que sur la création d’entreprises, l’initiative French Tech se focalise sur l’accélération de la croissance des startups, pour passer du « start » au « up ». Dans cette perspective, l’initiative French Tech est dotée, à compter du 1er janvier 2015, d’une capacité d’investissement de 200M€, pour favoriser le développement des accélérateurs de startups privés en France.
Philippe J DEWOST's insight:

Mode d'emploi de l'enveloppe de 200 M€ de @LaFrenchTech consacrée a l'accélération (opérée par @CaisseDesDepots et gérée par sa filiale @bpifrance) 

more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe J DEWOST from Machine To Machine
Scoop.it!

Capter un signal au milieu de l'océan : le défi de Sigfox et Airbus Defence and Space

Capter un signal au milieu de l'océan : le défi de Sigfox et Airbus Defence and Space | cross pond high tech | Scoop.it
La société toulousaine Sigfox participe au projet Mustang, piloté par Airbus Defence and Space. Objectif : développer un réseau bas débit hybride pour les objets connectés, à la fois terrestre et satellite. Ainsi, un conteneur déposé sur un bateau au milieu de l'océan ou perdu dans le désert pourra envoyer sa position. Sigfox poursuit donc sa stratégie : conquérir le monde.

Via Ludovic LE MOAN
Philippe J DEWOST's insight:

#FrenchTech Toulouse en action avec une coopération exemplaire entre startups et grands industriels.

more...
Alexandru GROSU's curator insight, February 23, 2015 6:08 AM

L'idée est ambitieuse: reste à voir comment obtenir l'acquitement du message et de gerer l'autonomie.

 

Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

The Refiners, le nouvel accélérateur de pépites françaises basé à San Francisco

The Refiners, le nouvel accélérateur de pépites françaises basé à San Francisco | cross pond high tech | Scoop.it

L'année dernière, Carlos Diaz, un entrepreneur limougeaud habitant à San Francisco depuis sept ans, a reçu en tête-à-tête les PDG de 113 start-up hexagonales. Identifié par les entrepreneurs comme une figure française de la Silicon Valley depuis sa participation au mouvement des « pigeons » en 2012, il s'est retrouvé bombardé d'e-mails de jeunes créateurs d'entreprise, avides de conseils sur l'installation de ce côté-ci de l'Atlantique. Il s'est dit qu'il existait sûrement une manière plus efficace de les aider que d'enchaîner les cafés… 

Avec deux autres chefs d'entreprise de la Vallée, Géraldine Le Meur, cofondatrice du festival LeWeb, et Pierre Gaubil, un autre serial entrepreneur, ils ont décidé de lancer un accélérateur de start-up françaises basé à San Francisco. Baptisé «  The Refiners », il accueillera 12 à 15 start-up n'ayant pas encore réalisé de levée de fonds, pendant trois mois, deux fois par an. La première promotion commencera en septembre. 

Des modèles américains

L'accélérateur prendra 3 à 7 % de leur capital, en échange d'un chèque de 50.000 dollars pour les aider à démarrer. Un modèle inspiré des fameux accélérateurs Y Combinator et 500 Startups, d'où sont sortis Airbnb, Twitch ou Makerbot, mais qui prendra en compte  « le fossé culturel, un élément trop souvent négligé », explique Carlos Diaz.  « Pendant les trois premières semaines, on fermera les portes et les fenêtres car ils ne seront pas "montrables" et on leur apprendra comment agir ici », détaille-t-il. Au programme, quelques éléments clefs de la culture de la Silicon Valley, comme la différence entre les fonds de capital-risquefrançais et américains, ces derniers  « ne demandant pas des tableurs et des business plans à trois ans », explique Pierre Gaubil. Ou encore la différence de relation avec les grandes entreprises :  « dans la Silicon Valley, les grands comptes ne sont pas un élément de destruction des produits des start-up mais des partenaires qui les distribuent ».

Doté de 6 millions de dollars, le fonds est abondé à 60 % par une centaine de partners, moitié américains, moitié français, qui endossent également le rôle de mentors. Les 40 % restants sont apportés par bpifrance. 

Des licornes plutôt que des poneys
Philippe J DEWOST's insight:

Un nouvel investissement du Fonds French Tech Accélération, souscrit par la Caisse des Dépôts (pilote de l'Action French Tech du Programme d'Investissements d'Avenir) et géré par sa filiale bpifrance.

Bravo a The Refiners et à tous leurs mentors

PS: personnellement j'aime les poneys sauvages à la crinière soyeuse ...

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Streamroot evidences the business case for P2P video streaming

Streamroot evidences the business case for P2P  video streaming | cross pond high tech | Scoop.it

Streamroot harnesses the latest web technologies (HTML5 and WebRTC) and powerful proprietary algorithms to offer state-of-the-art P2P streaming.


Streamroot improves on traditional unicast video delivery by decentralizing exchanges and providing content via multiple sources. 

With Streamroot, viewers begin loading video content directly from your server. At the same time, they connect to the Streamroot tracker, retrieve an intelligently selected list of peers, and establish a direct connection with them to exchange video segments. 

Segments come from the source that provides them most quickly, improving exchanges, heightening reliability and better managing traffic.

Philippe J DEWOST's insight:

P2P has often been too easily associated with its early "uses cases" that often involved unauthorized content distribution. Streamroot reminds us that technology is neutral and apparently has found an interesting business model.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Consensus Décentralisé - Blockchains - Smart Contracts - Decentralized Consensus

Consensus Décentralisé - Blockchains - Smart Contracts - Decentralized Consensus | cross pond high tech | Scoop.it

I have decided to offload "Cross Pond High Tech" that may have been perceived recently as being crowded with too many Bitcoin / Blockchain curated links, and have created a new topic dedicated to Decentralized Consensus. It will be both in French and English and is at present managed by several curators including @CHECy and others.

The goal is to build it as a reference repository for e-Litterature on this fast morphing and still highly speculative topic.

-- Fork de Cross Pond High Tech dédié à Blockchain, Ethereum, aux Smart Contracts et au Consensus Décentralisé en général

Philippe J DEWOST's insight:

You are welcome to susbcribe to this fork of "Cross Pond High Tech" focusing on Decentralized Consensus ; don't hesitate to submit enlightning and quality content. Thank you for your interest and future contributions !

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Alphabet's Google reports rising profits in core Businesses

Alphabet's Google reports rising profits in core Businesses | cross pond high tech | Scoop.it
Google's parent company - has surpassed Apple as the world's most valuable company after its latest earnings report.
Philippe J DEWOST's insight:

With @Trooclick you can see a summary of what 45 speakers said about @Alphabet passing @Apple in market cap... for now.

My preferred comment is "Essentially, what they have now is a big advertising business and a venture capital business." by Forrester's Frank Gillett ; and yours ?

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Blockchain : l’initiative de la CDC positionne la France en aiguillon sur le Vieux Continent.

Blockchain : l’initiative de la CDC positionne la France en aiguillon sur le Vieux Continent. | cross pond high tech | Scoop.it
Gonzague Grandval, vous êtes co-fondateur de la plate-forme  Paymium et membre de l’initiative de place sur la blockchain  : les  conditions sont-elles réunies pour que la France devienne une figure de proue de  la technologie bitcoin ?

Il faut du temps pour que les innovations percolent au  sein des grands groupes. Nous arrivons en France à un point où l’écosystème se  met en place, avec des laboratoires dédiés à la technologie « blockchain » dans  les banques, des start-up qui émergent et de  nombreuses initiatives privées. La France est certes en retard par rapport aux  Etats-Unis, mais l’initiative de place pilotée par la Caisse des Dépôts va dans  le bon sens. Cette démarche, qui consiste à réunir de grands acteurs  institutionnels pour réfléchir à ce que la technologie libre et ouverte « blockchain » peut apporter au secteur financier dans son entier, est d’autant  plus constructive qu’elle prévoit d’organiser par la même occasion une montée en  compétence technique et fonctionnelle collective de ses participants. Elle  positionne ainsi notre pays en aiguillon sur le Vieux Continent et notre souhait  est qu’elle puisse prendre à moyen terme une dimension européenne, voire qu’elle  s’élargisse à d’autres activités que la finance.

Philippe J DEWOST's insight:

Paymium est un des partenaires technologiques de l'initiative de place lancée aujourd'hui par la @CaisseDesDepots avec 11 partenaires sur #Blockchain

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

L'Agenda de l'édition Val d'Isère 2016 des Napoleons dévoilé - Innovative Communications Summit

L'Agenda de l'édition Val d'Isère 2016 des Napoleons dévoilé - Innovative Communications Summit | cross pond high tech | Scoop.it

La troisième édition des Napoleons se tiendra sous le parrainage exceptionnel de Stéphane Richard.

Le Pdg d'Orange ouvrira cette nouvelle édition consacrée au Temps.
Il fera partager sa vision sur cette notion fondamentale, aujourd'hui transformée par l'impact des nouvelles technologies.

Philippe J DEWOST's insight:

J'ai la chance et l'honneur d'être (ré)invité cette année et y animerai deux sessions : "Fast & Furious" le 14 Janvier (avec Yann Lechelle de Snips déjà confirmé) et "Show me the Money" le 15 sur Blockchain.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

L'exosquelette médical de Wandercraft lève 4 millions d'euros et prépare sa phase de test | FrenchWeb.fr

L'exosquelette médical de Wandercraft lève 4 millions d'euros et prépare sa phase de test | FrenchWeb.fr | cross pond high tech | Scoop.it

Wandercraft, la start-up française qui développe un exosquelette à usage médical, vient de lever un total de 4 millions d'euros auprès du groupe ECA, qui y a investi en juillet, et du fonds d’investissement Innovation Capital, avec la participation de contributeurs d'Anaxago, une plateforme de financement participative en capital. La société avait lancé sa campagne en février sur ce site et cherchait alors à lever 1,5 million d'euros, comme Frenchweb le relayait à l'époque.

Test réglementaire dès 2016

Fondée à Orsay par des polytechniciens, Wandercraft développe un exosquelette à usage médical destiné aux personnes à mobilité réduire. L'entreprise précise que les personnes paraplégiques et myopathes seront ses premiers utilisateurs. «L’exosquelette de Wandercraft proposera une gestion autonome de la marche anthropomorphe, une grande capacité d’adaptation à l’environnement extérieur, et des déplacements rapides», détaille-t-elle.

Philippe J DEWOST's insight:

Ca c'est de la pure #FrenchTech #MedTech #HealthTech #HardwareIsNotDead

more...
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Facebook se convertit aux satellites avec Eutelsat

Facebook se convertit aux satellites avec Eutelsat | cross pond high tech | Scoop.it

Quand on parle des projets pour connecter la planète,  on pense généralement aux ballons dirigeables (Project Loon) ou bien aux drones  que  les  géants du Web tentent depuis quelques années de mettre sur orbite . Mais il  y a finalement plus simple lorsqu’on cherche à offrir un accès Internet aux  régions les plus reculées du monde : le satellite. La solution est certes  moins sexy que les drones, mais elle pourrait s’avérer très efficace.

C’est en tout cas ce que semble croire Facebook. Le réseau  social vient de signer un partenariat avec l’opérateur de satellites Eutelsat,  dont le siège est basé à Paris, pour favoriser le déploiement d’Internet en  Afrique. Le « deal » s’inscrit dans l’initiative Internet.org de Facebook, qui  vise à accélérer l’accès à la connectivité, là où il est restreint.

Les deux sociétés ont conclu un accord pluriannuel  avec le groupe Spacecom, qui va lancer un satellite géostationnaire (AMOS-6) au  premier trimestre 2016, pour couvrir une grande part de l’Afrique  sub-saharienne. Selon le contrat, Eutelsat et Facebook pourront utiliser la  totalité de la charge utile haut débit de l'appareil pour proposer des services  Internet dans quatorze pays, dont le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Kenya, le  Nigeria et l’Afrique du Sud.

Philippe J DEWOST's insight:

"Et si le vrai luxe, c'était l'espace?" clamait une publicité automobile au siècle dernier... Quand on voit le taux d'usage des réseaux sociaux dans les pays en développement on comprend l'enjeu pour Facebook.

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Dans le cerveau du CIO #USI2015

Pastiche de Vice-Versa présenté à l'USI 2015

Philippe J DEWOST's insight:

Hilarant et très très bien vu ! Toute ressemblance avec des personnages existants...

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Lawrence Lessig et Flore Vasseur ce soir au Tank a Paris

A l’occasion de la diffusion sur Arte du documentaire « La Rébellion du Professeur de Harvard », Le Tank et Flore Vasseur reçoivent Lawrence Lessig, l’homme qui veut réduire l’influence de l’argent en politique.

Philippe J DEWOST's insight:

La salle est comble mais vous pourrez suivre @lessig et @florevasseur en direct sur ce lien à partir de 19h00. Pour les autres on peut utilement (re)voir le documentaire diffusé récemment sur Arte, et accessible sur https://www.youtube.com/watch?v=rUlhQJ3fYyE

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Balyo robotise les chariots de manutention

Balyo robotise les chariots de manutention | cross pond high tech | Scoop.it

Pendant que Google et les constructeurs automobiles  annoncent l'arrivée prochaine de voitures sans chauffeur, une révolution  similaire est déjà en route dans les entrepôts. La start-up française Balyo a  présenté hier sa première gamme complète de chariots élévateurs autonomes, en  collaboration avec le constructeur allemand Linde, leader européen du secteur.  Dans la foulée, l'entreprise annonce aujourd'hui un troisième tour de table de  10 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques, Seventure et  bpifrance, rejoints par Robolution Capital et Linde. Depuis sa création, la  société a levé au total 17 millions.

A la différence des autres chariots  automatisés, les modèles équipés par Balyo n'ont besoin ni de lignes au sol ni  de réflecteurs pour s'orienter. Ils utilisent un Lidar (télédétection par laser)  et un système embarqué pour dresser une cartographie de leur environnement, ce  qui leur permet de s'adapter plus facilement à de nouvelles trajectoires.  « A l'origine de Balyo, il y a une technologie qui nous permet de  localiser un objet en mouvement de façon très précise, explique Fabien  Bardinet, directeur général de l'entreprise, qui fut auparavant cofondateur  d'Aldebaran Robotics.  Nous avons choisi le marché de la manutention car il  s'agit d'une des rares industries encore très peu mécanisées, ce qui veut dire  qu'il y a un gisement de productivité considérable. » L'entreprise  justifie le coût de son système - un chariot robotisé se loue moins de  1.000 euros par mois, contre 250 euros dans sa version  classique - par un retour sur investissement rapide,  « en général  inférieur à douze mois ». Une centaine de chariots robotisés par Balyo  sont déjà en activité en Europe. Grâce aux fonds levés et à son partenariat avec  Linde, l'entreprise basée en Seine-et-Marne prévoit de passer à un déploiement  massif dès cette année et de renforcer sa R&D pour faciliter la gestion de  ses chariots-robots par les clients eux-mêmes.

Philippe J DEWOST's insight:

Un bel investissement du Fonds Ambition Numérique, souscrit par la Caisse des Dépots et confié en gestion à sa filiale bpifrance dans le cadre du Pogramme d'Investissements d'Avenir !

more...
No comment yet.
Scooped by Philippe J DEWOST
Scoop.it!

Netexplo 2015 - plateau TV sur la French Tech animé par Marion Moreau avec Eric Carreel, Benoit Georges, et Guillaume Grallet

Netexplo 2015 - plateau TV sur la French Tech animé par Marion Moreau avec Eric Carreel, Benoit Georges, et Guillaume Grallet | cross pond high tech | Scoop.it

Objets connectés, drones, robotique, 3D... Les raisons du succès de la French Tech avec Eric Carreel (Withings), Philippe Dewost (Caisse des Dépôts), Benoit Georges (Les Echos) et Guillaume Grallet (Le Point)

Philippe J DEWOST's insight:

30 minutes de French Tech sans concessions, avec les insights toujours pertinents d'Eric Carreel...

more...
No comment yet.