Croissance et Int...
Follow
Find
3.2K views | +0 today
 
Scooped by Vincent Drouet
onto Croissance et Intelligence Economique
Scoop.it!

Le Design Thinking, pour innover au-delà de la technologie ! - T.Villeneuve et V.Mustar - Helixa

L'entreprise doit aujourd'hui changer de siècle. Face à une crise de toute évidence structurelle et de nouvelles règles du jeu dictées par le monde connecté, elle est en pleine transition des modèles. L'innovation est son principal outil, la réduction des coûts n'étant pas une solution. Mais la conception de l'innovation a changé. L'innovation ne se limite plus simplement à la technologie, elle concerne les services, les business models, les manières de communiquer, de distribuer, de vendre... Comme l'illustre si bien Apple. Les processus d'innovation ne sont plus ceux des années 1990. L'intégration des utilisateurs dès la conception des produits et services, le crowdsourcing, l'open innovation, la nécessité de rejoindre ou construire un écosystème autour de sa proposition de valeur... sont autant de pratiques qui obligent les entreprises à renouveler leur façon d'innover. Passer d'un accent mis sur la R&D et la technologie à un recentrage sur l'utilisateur, ses problèmes, ses besoins, ses aspirations, ... est devenu une nécessité pour la grande entreprise comme pour la start-up. Cette prise en compte des usages, des utilisateurs, des problèmes à résoudre... correspond exactement à la pratique quotidienne du designer. ....

more...
No comment yet.
Croissance et Intelligence Economique
Actualités, articles, études relatives à l'Intelligence Economique, sélectionnées par un Consultant en IE.
Curated by Vincent Drouet
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

3 tendances qui changent le monde par Joël de Rosnay - Actioco.fr

3 tendances qui changent le monde par Joël de Rosnay - Actioco.fr | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it
A l'occasion d'une conférence de l'institut d'études BVA début novembre, le scientifique Joël de Rosnay a présenté six grandes tendances du monde de demain. Nous en avons retenu trois, qui pourraient tout particulièrement impacter les entreprises tous secteurs d'activité confondus...1. La fin des hiérarchies traditionnelles2. La force du collectif et du collaboratif3. « Cybversion » et réseaux sociaux
Vincent Drouet's insight:

L'analyse de J. de Rosnay, toujours aussi visionnaire, mais on est tout de même sur des tendances qui me semblent identifiées depuis un certain temps... par contre en ce qui concerne leur prises en compte dans les organisations, c'est une toute autre histoire....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Conférence & ateliers sur l'information stratégique : La meilleure défense, est-ce l'attaque ? - Médiaterre

Conférence & ateliers sur l'information stratégique : La meilleure défense, est-ce l'attaque ? - Médiaterre | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Veille d’information, mise en place de mesures de protection, travail d’influence : le SIET 42 vous invite à une rencontre
 sur les bonnes pratiques en la matière, le 24 novembre 2014 de 18h à 20h au Stade Geoffroy Guichard – salon 1933

Cette soirée vise à proposer aux acteurs de l'économie ligérienne des éléments de réflexion en matière de veille économique, de sécurisation de l'information, de mesures de protection et de réseaux d'influence ; plus de 200 personnes (chefs d'entreprises, élus, dirigeants d'organisations professionnelles) sont ainsi conviée par l'ensemble des structures membres du SIET 42.

Cette rencontre sera illustrée par le retour d’expériences de dirigeants d’entreprises et de clubs sportifs professionnels ligériens.

Au programme :

Conférence avec Claude REVEL, déléguée interministérielle à l’Intelligence économique, spécialiste des questions d’influence.
Tables rondes sur le thème « Des outils pour le management de l’information » (outils de veille, sécurité des informations)

Inscription obligatoire (gratuite) avant le 19 novembre 2014

 

http://www.mediaterre.org/docactu,dmpheS9kb2NzL2ZseWVyY29uZnNpZXQyMDE0d2Vi,10.pdf


more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

[Infographie] Google plus intelligent et plus Big Data que jamais ! - Webmarketing

[Infographie] Google plus intelligent et plus Big Data que jamais ! - Webmarketing | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Vous pensiez que Google n’était qu’un simple moteur de recherche fonctionnant toujours de la même manière : mot-clé (1) + mot-clé (2) = recherche ? Eh bien détrompez vous, Google peut être utilisé de manière très ciblée en connaissant les quelques raccourcis à intégrer dans les recherches, et c’est la firme de Mountain View elle-même qui dévoile ces bonnes pratiques dans une infographie…

Le moteur de recherche prend de la graine, c’est le moins qu’on puisse dire, ce dernier mettant désormais à disposition de l’utilisateur des recherches intuitives pour faire ressortir précisément ce qu’on a derrière la tête. On connaissait Google Now sur Android pour sa capacité à simplifier avec les synthèses vocales par exemple, ou à nous proposer des contenus sans les avoirs recherchés ; désormais des petits codes simples à retenir et à insérer directement dans la barre de recherche font évoluer la recherche jusque ici inchangée depuis des lustres vers des résultats contextualisés.

 

Vincent Drouet's insight:

See more at: http://www.webmarketing-com.com/2014/10/13/32698-infographie-google-intelligent-big-data-jamais#sthash.XyLyk7Vh.dpuf

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La SNCF, le monopole et l’incohérence d’une politique client - Les Echos par François Dupuy

La SNCF, le monopole et l’incohérence d’une politique client - Les Echos par François Dupuy | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Pointée du doigt par la Cour des Comptes pour la dérive du coût des TGV, la SNCF répond en envisageant de renchérir ou de diminuer ses services. Une attitude typique d’un monopole....


...Ce qui est en cause, ce ne sont pas les personnes qui ont élaboré ces suggestions, c’est l’univers dans lequel elles vivent, où l’on ne s’étonne plus de rien tant se sont progressivement évaporés les critères qui fondent et légitiment une activité de services, au service justement de ceux qui la font vivre....

....Le client est impuissant face à l’alliance explicite entre l’Etat actionnaire, la direction qu’il a désignée et les syndicats auxquels il ne se sent jamais en mesure de résister ...

...On voudrait tuer le service public, on ne s’y prendrait pas autrement. Le paradoxe, c’est que ceux qui contribuent activement à le tuer se présentent comme ses défenseurs les plus intransigeants. Ne nous y trompons pas : c’est l’affaire d’une génération qui se soucie peu de ce qui arrivera à celles qui la suivent. Quand il s’agit de protéger les « acquis sociaux », la solidarité intergénérationnelle est de peu de poids !

Vincent Drouet's insight:

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203894987685-la-sncf-le-monopole-et-lincoherence-dune-politique-client-1058406.php?xtor=EPR-8-[18_heures]-20141028-[Prov_]-1004823@2&bICQIsPQEf49aw2M.99

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La veille informationnelle : enjeux et évolutions - F. Martinet - Actullingence

La veille professionnelle est aujourd’hui confrontée à de nouveaux défis étroitement liés au développement des technologies de l’information. Décryptage.

=> La veille à l’heure de la numérisation

=> Les nouveaux défis des enclosures=> Composer avec la masse d’information=> Les contraintes juridiques=> Des difficultés spécifiques au multimédia

Article publié dans Ar(abes)ques, la revue de l’Abes, du mois d’octobre – novembre – décembre 2014

Crédits photos : Businessman hand pointing business strategy and success diagram as concept via Shutterstock


more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Surge in Startup Investment Beginning in Europe? - L'Atelier

Surge in Startup Investment Beginning in Europe? - L'Atelier | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Although the entrepreneurial ecosystem in continental Europe is still at the fledgling stage and rather fragile, new sources of funding are appearing that will enable startups to secure larger amounts of finance while still in their infancy.

Or Arbel, creator of Yo, a social app for iOS, Android, and Windows Phone, which he developed in a few hours for the sole purpose of enabling you to send a quick ‘Yo’ to your friends, recently closed $1.5 million in seed funding just two months after launch. Initially based in Israel, the startup quickly migrated to Silicon Valley – the ‘Eldorado’ for those who need the services of a Venture Capital (VC) firm in order to speed up their business development.  In fact whether the investment comes from VCs or Business Angels, the United States leads the way, far ahead of Europe. According to a recent report from the Bright Sun Group, which uses data analysis to spot promising companies for investors to put their money into, there were 150 Series A funding rounds in Europe in 2013, raising an average of $3.5 million, compared with 700 in the United States, averaging $4.5 million. However, new European investors are now appearing, attracted by the emergence of a new, dynamic class of entrepreneurs. Moreover, the number of startups in Europe raising funds has increased by 600% in the space of five years. New sources of finance appearingFunding continuity still patchy .....
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

A l'aube d'une nouvelle ère entrepreneuriale ? - L'Atelier

A l'aube d'une nouvelle ère entrepreneuriale ? -  L'Atelier | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Depuis la crise économique mondiale de 2008, l’entrepreneuriat n’a jamais connu un aussi gros succès : entre valorisations astronomiques, éclosion de start-ups et d’incubateurs et investissements en plein essor, l’engouement est total.

La récession économique de 2008 aurait-elle fait resurgir l’esprit entrepreneurial ? Les statistiques confirment en tout cas cette tendance. Selon le Kauffman Index of Entrepreneurial Activity (KIEA), fondé par l’entrepreneur Ewing Marion Kauffman, le taux relatif à l’entrepreneuriat est bien supérieur à celui existant pendant les années 2000 et la bulle Internet, notamment aux États-Unis. En effet, 320 entrepreneurs voyaient le jour pour 100 000 personnes en 2011 et on compte 20 millions de business sans salariés (autrement dit start-up en early stage) avec de nouveaux qui se créent tous les jours. Les personnes rechercheraient de plus en plus à s’accomplir en rendant le monde « meilleur », en créant leur propre solution. Une vision du travail qui change donc, et qui s’accompagne d’une éclosion de structures dédiées aux entrepreneurs. Les accélérateurs se multiplient, et les investissements dans des entreprises encore pour la plupart embryonnaires n’ont jamais été si nombreux.

Les investissements se multiplient

Ainsi, l’étude révèle qu’en Europe, les investissements dédiés aux start-ups s’accélèrent même si la scène entrepreneurial est encore émergente. Outre les facteurs macro-économiques et sociaux qui suscitent cet engouement pour l’entrepreneuriat, l’éclosion d’un grand nombre de start-ups est dûe au nombre des investissements, car les fonds sont prêts à mettre le prix pour ne pas passer à côté du prochain Facebook ou Snapchat. Selon David S.Rose, CEO de Gust et tenant un blog rendant compte de l’univers des start-ups et des investisseurs, les VC (pour Venture Capitalists) ont financé près de 1500 projets l’année dernière. Si la conséquence directe est un marché très concurrentiel au vu de la croissance de l’offre, la barrière à l’entrée est de plus en plus faible pour les start-ups : si un site web de e-commerce coûtait encore des dizaines de milliers d’euros il y a encore quelques années, son prix est aujourd’hui dérisoire, et une application smartphone peut être codée pour moins de 10 000 euros. Aussi, de nombreux fonds d’investissements voient le jour, notamment en Europe, comme les fonds White Star Capital ou encore Passion Capital. A cela s’ajoute la naissance et la croissance de nombreux accélérateurs, comme le célèbre incubateur californien YCombinator, père d’Airbnb notamment.

Une explosion de l’engouement ?

Ces nombreux programmes d’accompagnement des start-ups et le nombre des investissements conduisent à une activité financière sans précédent dans ce milieu. Depuis quelques années, les montants des valorisations des start-ups (souvent technologiques) ne cessent d’exploser : quand Google avait racheté Youtube (désormais plus grande chaîne de télévision au monde) pour 1 milliards de dollars en 2006, Facebook en a offert 19 pour l’application de messagerie aux 500 millions d’utilisateurs Whatsapp, ne comportant qu’une trentaine d’employés. Ainsi, entre 25 et 40 start-ups sont aujourd’hui valorisées pour plus d’1 milliard de dollars, et il pourrait y en avoir jusqu’à 100 l’année prochaine. Les entrepreneurs ont aujourd’hui des clés inexistantes auparavant pour développer leurs entreprises. Ils profitent en autre du principe de « glocalisation » (adapter un produit en fonction des lieux où il est distribué, à l’international) et de la puissance des réseaux sociaux, qui ont créent des possibilités d’interactions avec les client sans précédent. A cela s’ajoute la confrontation de deux modèles, start-ups face aux grandes entreprises, car celles-ci, moteur de la croissance durant le 20ème siècle, peinent à innover au vu de la disruption exercée par les start-ups tant dans leurs produits que dans les méthodes de management. L’aspiration entrepreneuriale n’a donc jamais été aussi forte, et les entrepreneurs aussi estimés, ce qui redéfinit ainsi l’image du travail en entreprise.

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

En finir avec la pernicieuse intrusion de l’Etat dans le privé - Gaspard Koenig - Les Echos

En finir avec la pernicieuse intrusion de l’Etat dans le privé - Gaspard Koenig - Les Echos | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Sous couvert de soutien aux entrepreneurs, l’Etat s’immisce de plus en plus au capital d’une myriade de petites entreprises et des acteurs qui les financent. Une nouvelle forme de nationalisation qui ne dit pas son nom.

Manuel Valls a annoncé lundi que son gouvernement était « pro-business ». Que va-t-il donc faire des instruments de torture anti-business créés par la précédente équipe, au premier rang desquels la fringante Banque publique d'investissement (BPI), mastodonte comptant 21 milliards d’euros de fonds propres et 2.200 salariés ?

La question de la BPI est au cœur du modèle français et renvoie à des débats vieux de plus de deux siècles : faut-il encourager les acteurs privés, ou leur préférer des institutions publiques ? Ainsi en 1770, sur le sujet épineux du commerce des grains, Turgot critiquait, dans l’une de ses lettres à l’abbé Terray (contrôleur général des finances de Louis XV), « l’extravagance » qu’il y aurait à créer une compagnie publique en charge des grains, qui ne servirait qu’à « produire, par les moyens les plus compliqués, les plus dispendieux, les plus susceptibles d’abus de toute espèce, ­les plus exposés à manquer tout à coup, précisément ce que le commerce laissé à lui-même doit faire infailliblement à infiniment moins de frais et sans aucun danger ».

Remplacez grain par capital-risque et vous aurez une description à peu près exacte de l’activité de la BPI. En effet, l’Etat assèche d’une main le marché du capital-risque français, par la réglementation et la taxation (la France est désormais championne européenne en la matière, avec impôt moyen sur le capital de 44,4 % contre 22 % en Allemagne) ; de l’autre, il a beau jeu de venir, avec les « moyens dispendieux » de la BPI, au secours des PME ! Derrière cette apparente schizophrénie se cache une véritable philosophie politique : remplacer le secteur privé par l’investissement public.....

Vincent Drouet's insight:

Chacun se fera sa propre opinion.....

 

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203837894534-en-finir-avec-la-pernicieuse-intrusion-de-letat-dans-le-prive-1050866.php?xtor=EPR-8-[18_heures]-20141007-[Prov_]-1004823@2&4hLi1OXvZtQx2Ibm.99

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/02/le-liberal-qui-ramait-a-contre-courant_3152062_3234.html

 

http://www.generationlibre.eu/generation-libre/le-conseil-dadministration/

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La Cité de l'Innovation lancée par Alcatel-Lucent - europessonne.fr

La Cité de l'Innovation lancée par Alcatel-Lucent - europessonne.fr | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Plus grand centre de Recherche & Développement d’Alcatel-Lucent en Europe, et 2ème site du Groupe au plan mondial, la Cité de l’Innovation rassemble sur le site historique de Nozay, près de 5 000 personnes sur 36 hectares. Accueil de start-up, espaces dédiés à la créativité : tout est fait pour favoriser l'innovation.

Ici, ce lieu a pour vocation de devenir un lieu de partage et d’échanges, ouvert aux expertises scientifiques des universités environnantes, aux start-ups, et d'accueillir sur leur temps libre, des salariés qui souhaitent se consacrer à l'innovation, en lien avec leur activité professionnelle mais surtout avec une de leur passion. Michel Combes, PDG d'Alcatel-Lucent souhaite développer à travers cet espace, un nouvel état d'esprit.

Située à proximité immédiate avec le Plateau de Saclay, qui réunit la fine fleur de la recherche et de la technologie françaises, la Cité de l’Innovation bénéficie d’un écosystème unique et dense en matière de recherche et d’innovation.

Vincent Drouet's insight:

https://www.europessonne.fr/images/stories/pdf/2014/cite-innov-alcatel.pdf

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La quatrième révolution industrielle n'est pas encore là - FredCavazza.net

La quatrième révolution industrielle n'est pas encore là - FredCavazza.net | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Fred Cavazza :

"

J’ai participé hier à une nouvelle édition des Social Drinkup, des rencontres régulières pour partager les expériences des uns et des autres sur le marketing numérique et les évolutions dans ce secteur. Le thème de la soirée portait sur l’innovation et la façon de la stimuler et mettre en oeuvre. Dans ce cadre, j’ai pu faire une rapide intervention sur le panorama des innovations. L’objectif de cette présentation était de faire le point sur tout ce dont on entend parler ces derniers mois, il y en a beaucoup, comme le prouve le Hype Cycle for Emerging Technologies du Gartner. Je ne vous cache pas mon agacement quant aux discours très optimistes des uns et des autres qui nous annoncent tous l’avènement de la quatrième révolution industrielle grâce aux objets connectés, à NFC, à l’impression 3D, à la réalité augmentée, aux agents intelligents… Bref, cette cacophonie ambiante m’exaspère, aussi j’ai essayé de tout rationaliser....."

 
more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Entreprises et Cybersécurité à 2020 au cœur des préoccupations du CIGREF - CIGREF

Entreprises et Cybersécurité à 2020 au cœur des préoccupations du CIGREF -  CIGREF | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it
Aux Assises de la Sécurité des SI, le CIGREF lève le voile sur ses actions de sensibilisation à la cybersécurité

Dans le cadre de la table ronde proposée par le CIGREF, Pascal Buffard, son Président, rappelle à quel point la cybersécurité est une préoccupation pour le Réseau de grandes entreprises.

Il ajoute : « Mais le CIGREF prend également des initiatives qui visent à sensibiliser les collaborateurs de ses entreprises membres aussi bien que l’ensemble des citoyens, car nous considérons qu’en matière de sécurité, l’humain est à la fois la plus grande faiblesse et le meilleur rempart ». Il évoque notamment les partenariats avec le Centre des Hautes Etudes du Cyberespace (CHECy) ou encore avec l’Institut National des Hautes Etudes de la Sécurité et de la Justice (INHESJ) qui propose une formation sur la « Sécurité des usages numériques », (Rapport des auditeurs de la dernière session,information et inscription à la 5ème session). ...

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La CCI 94 innove pour accompagner les entreprises de biotechnologie et santé

La CCI 94 innove pour accompagner les entreprises de biotechnologie et santé | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Comment répondre sur-mesure et à moindre coût aux besoins en conseil et formation des entreprises ? La CCI du Val de Marne teste actuellement une solution originale auprès des entreprises de biotechnologie et santé. Explications avec Xavier Hagnerelle, manager du service innovation et intelligence économique de  la CCI 94 et directeur de la pépinière d’entreprises Villejuif Biopark.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Les PME dans le flou en matière d’intelligence économique - LeTemps.ch

L’intelligence économique doit encore faire du chemin en Suisse romande. Une bonne majorité (64%) des patrons de petites et moyennes entreprises romandes «n’a aucune idée précise de ce que cette discipline représente». Et près de la moitié des 116 chefs d’entreprises (43%) avouent «ne mener aucune démarche d’intelligence économique»… Tout en reconnaissant que cela pourrait leur être utile au moment de prendre des décisions stratégiques.....


«C’est surtout un problème de terminologie», explique Hélène Madinier, coordinatrice de l’étude et responsable du DAS (Diploma of Advanced Studies) en «intelligence économique et veille stratégique» proposé par la HEG-Genève.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Thales met la main sur les services de sécurité d’Alcatel-Lucent - Silicon

Thales met la main sur les services de sécurité d’Alcatel-Lucent - Silicon | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Alcatel-Lucent vient de céder à Thales ses activités de services de cybersécurité et de sécurité des communications. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Une centaine de personnes, essentiellement basées en France, devraient passer d’Alcatel-Lucent chez Thales. L’activité exacte de ces équipes n’est pas précisée, ce secteur restant hautement stratégique, en particulier pour certains grands comptes comme la défense. Mais, selon nos informations précédentes, 90 personnes environ seraient concernées par la transaction. Il est à noter toutefois que cette transaction concerne les services de cybersécurité et non pas des solutions de cybersécurité.

Ce transfert d’activité est le fruit du partenariat stratégique signé entre les deux sociétés en mai 2014. Ce dernier vise à combiner le savoir-faire de Thales en termes de cybersécurité et celui d’Alcatel-Lucent dans le secteur des réseaux sécurisés....


En savoir plus sur http://www.silicon.fr/thales-met-main-les-services-cybersecurite-dalcatel-lucent-100844.html#WYty2HIKH210T4z3.99

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

La France, 31e pays au monde le plus «business friendly» - Le Figaro - Marc Landré

La France, 31e pays au monde le plus «business friendly» - Le Figaro - Marc Landré | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

INFOGRAPHIE - L'Hexagone fait un bond de sept places dans l'édition 2015 de Doing Business, le classement édité par la Banque mondiale des pays les plus accueillants pour les entreprises. Il retrouve ainsi son niveau atteint en 2007.....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Ellen MacArthur lance un festival en ligne de l'innovation disruptive -Wedemain.fr

Ellen MacArthur lance un festival en ligne de l'innovation disruptive -Wedemain.fr | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Cradle to Cradle, biomimétisme, refonte urbaine et économie du partage sont mis à l'honneur pendant un mois sur un site dédié en faveur de l'économie du futur.

 

e « Disruptive Innovation Festival » (DIF), lancé aujourd'hui par la Fondation Ellen MacArthur, est un festival organisé sur Internet pendant 4 semaines qui réunira des leaders d'opinion, des entrepreneurs, des sociétés, des créateurs, des apprenants et des personnes d'action en vue d'inciter des changements systémiques en faveur de l'économie du futur. 
  

Le DIF proposera aussi bien des événements sur la toile que des manifestations internationales dans le monde réel, ce qui permettra d'explorer diverses idées comme l'innovation commerciale, la refonte urbaine, l'économie du partage, la réflexion systémique et les sciences du 21e siècle. Les participants du monde entier peuvent assister à des séances proposées sous divers formats et sur plusieurs fuseaux horaires. Par ailleurs, ils peuvent soumettre leur candidature pour organiser leur propre séance dans le cadre du programme « Open Mic » proposé durant le festival. 
  

La première édition du « Disruptive Innovation Festival » se tiendra du 20 octobre au 14 novembre 2014. ......

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Le Do It Yourself est-il le prochain vecteur d’innovation ? - L'Atelier - Simon Guigue

Le Do It Yourself est-il le prochain vecteur d’innovation ? - L'Atelier - Simon Guigue | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

L’explosion des kits de développements hardware pour les objets connectés low-cost donne naissance à une génération de "makers" aussi innovante que la R&D traditionnelle.

=> L’ère des kits de programmation low-cost

=> Les "makers" meilleurs que la R&D ?

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Le regard d'Essilor sur la veille techno

Le regard d'Essilor sur la veille techno | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Dix ans après une première rupture technologique, le secteur de l'optique est en constante évolution. Pour détecter les nouvelles tendances, Essilor appuie sa veille sur un réseau de correspondants. Sous la houlette de son directeur des systèmes d'information, Bernard Duverneuil.

....

Depuis mars dernier, le groupe a officialisé une cellule de « coordination innovation numérique ». Placée sous la direction du service IT, il s'agit d'un réseau d'une cinquantaine de correspondants dans tous les services de l'entreprise (marketing, R & D, communication, ingénierie, filiales commerciales…). Ces salariés, en sus de leurs tâches quotidiennes, sont chargés de faire remonter les signaux faibles qui annoncent les ruptures technologiques. Afin de faire émerger des idées de services, de process ou de produits.......

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Recherche française en intelligence économique, Christian Marcon dresse le bilan

Recherche française en intelligence économique, Christian Marcon dresse le bilan | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

L’année 2014 est celle des 20 ans du rapport qui a donné le coup d’envoi du développement de l’intelligence économique en France. Un ouvrage publié par un chercheur de l’IAE de Poitiers dresse un bilan de vingt ans de recherche dans ce domaine.

Depuis la parution du Rapport Martre en 1994, l’intelligence économique est devenue un domaine de recherche à part entière. Dans le même temps où les professionnels tâtonnaient dans la construction de leur champ d’expertise, la recherche sur l’intelligence économique s’efforçait d’émerger, coincée entre les disciplines établies, empruntant aux unes et aux autres pour dégager des connaissances nouvelles et finalement construire son propre appareillage scientifique.
Aujourd’hui encore, l’intelligence économique est un objet scientifique inconfortable pour les chercheurs qui ont le courage de l’étudier. Peu d’espaces de publication. Peu d‘équipes de recherche. De ce point de vue, l’équipe des chercheurs en intelligence économique de l’IAE de Poitiers fait un peu figure d’exception par le nombre de ses membres et de ses publications. 
L’ouvrage de Christian Marcon, maître de conférences et coordinateur de l’équipe de recherche en intelligence économique de l’IAE de Poitiers, propose précisément un bilan approfondi des travaux de recherches réalisés en France sur l’intelligence économique. Un bilan chiffré mais surtout une analyse des travaux menés, des sujets très abordés comme le rôle de l’information, et des sujets largement négligés, comme la place pourtant déterminante de la communication dans toute démarche d’intelligence économique.

Ouvrage de chercheur accessible à des professionnels curieux, l’ouvrage trace aussi des perspectives pour de futures recherches en intelligence économique, en particulier dans le domaine de l’information-communication.

Christian Marcon, La recherche française en intelligence économique. Bilan et perspectives, Editions L’Harmattan, 257 pages, 27 €
Contact : Christian Marcon, 06 78 24 11 31
Blog : http://blogs.univ-poitiers.fr/c-marcon

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Portrait : Delphine Secret, l'IE comme langue vivante - Archimag

Portrait : Delphine Secret, l'IE comme langue vivante - Archimag | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it
Faire de l'intelligence économique quand on s'appelle Secret semble relever de la prédestination...

Cette jeune femme volontaire et pragmatique n'a en tout cas pas laissé au hasard le soin de la guider dans sa carrière. À peine sortie du lycée, Delphine Secret savait qu'elle voulait conjuguer sa passion pour les langues avec les relations internationales : « À l'époque, je me serais bien vue interprète à l'Otan, explique-t-elle ; car les langues n'étaient pas une fin en soi : je voulais en faire quelque chose d'utile et d’intéressant en les couplant avec de la géopolitique ».

Sa licence de LEA (1) en poche, la jeune femme s'inscrit à l'ITI-RI (Institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales) de Strasbourg, une école lui permettant justement de conjuguer l'anglais, l'allemand et sa troisième langue d'initiation, le russe, avec les thématiques géopolitiques, marketing, financières et juridiques. De quoi l'aider à affiner son projet professionnel. C'est sous la houlette de grands noms du domaine, tels Christian Harbulot (2) ou Laurent Hassid (3), qu'elle y effectue son DESS en intelligence économique. Et le stage qu'elle réalise au ministère des Finances auprès de Philippe Lorec, pour l'aider dans sa mission de « Monsieur intelligence économique » au sein du rapport Carayon (4), achèvera de lancer sa carrière : « Ce fut une formidable porte d'entrée car je me suis retrouvée en lien avec des personnes du ministère de la Défense, de la DGSE ou encore des Renseignements généraux, explique-t-elle ; surtout, Philippe Clerc (5) a accepté d'être mon directeur de mémoire. J'avais enfin un pied dans ce monde-là ». Delphine Secret se rappelle tout de même avoir surmonté quelques difficultés à cause de son nom de famille : « Les gens du renseignement se sont posé des questions, confie-t-elle ; par exemple, le ministère de la Défense a mis beaucoup de temps a répondre à mes demandes. On a dû leur prouver que j'existais réellement ».

Passeur d'informations

Une fois diplômée, Delphine Secret entre au cabinet de conseil Roland Berger Strategy Consultants en tant que chargée de veille et de recherche. La jeune femme y acquiert les techniques de recherche d'information et ne s'en contente rapidement plus : « J'ai pu développer mon poste comme je l'entendais, poursuit-elle ; et m'orienter ainsi vers la partie analyse ».Une liberté que seule une entreprise en pleine croissance peut permettre : quatre ans après son arrivée, le cabinet était passé de 70 à 300 salariés...............

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Akio rachète Spotter, spécialiste des solutions et services de veille - Le Monde Informatique

Akio rachète Spotter, spécialiste des solutions et services de veille - Le Monde Informatique | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

En mettant la main sur Spotter, l'éditeur de solutions de gestion des contacts clients Akio se dote d'un savoir-faire et d'une expertise en matière de veille et d'analyse de la voix des clients.

Spotter, société spécialisée dans les solutions et services de veille, est tombée dans l'escarcelle d'Akio. Ce dernier, qui propose des solutions de gestion des contacts clients (appels téléphoniques, e-mailing, courriers, live chat...) en mode on-premise et SaaS, va profiter de cette acquisition pour s'ouvrir au suivi, à la collecte et à l'analyse des contenus en provenance des réseaux sociaux et des blogs. « A l'ère du big data et du client omnicanal, les entreprises ont besoin d'analyser la voix de leurs clients. Ces données sont devenues incontournables pour qui prétend gérer l'engagement client dans sa globalité. Nos clients nous le réclament et c'est ce que nous souhaitons leur offrir aujourd'hui », explique Patrick Giudicelli, fondateur et président d'Akio....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

Le combat au Long cours de la cyber sécurité en France - Les Echos

Le combat au Long cours de la cyber sécurité en France - Les Echos | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

A Monaco, les patriotes et cocardiers ont préféré regarder la grande bleue et les yachts qui la parsèment plutôt que la salle d’exposition du Forum Grimaldi. Celle qui hébergeait la semaine dernière les Assises de la sécurité informatique, le grand rendez-vous annuel de ce petit milieu. Là-bas, les coins - les emplacements de choix avec café et boissons-, sont trustés par les stands des mastodontes américains du secteur, Cisco et Juniper en tête. Pour trouver les petits Français, il faut se faufiler dans les travées, loin des têtes de gondole.

C’est bien le drame de la cybersécurité made in France : Il y a certes Thalès, Bull ou Airbus, mais ces champions hexagonaux sont surtout grands... chez nous. A côté ? Une kyrielle de start-up prometteuses, qui peinent à prendre une dimension internationale sans changer de pavillon. Et quand l’on sait que les équipements et les logiciels informatiques ne sont que très rarement européens, et a fortiori français…

Faire perdurer l’expertise en France

« Notre marge de manœuvre est étroite, concède aux Echos Guillaume Poupard, le nouveau directeur général de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques). Maîtriser toute la chaîne, c’est irréaliste aujourd’hui. Mais il y a des choses que l’on peut acheter sur étagères, et quelques briques que l’on doit absolument maîtriser. Si l’on travaille sur l’architecture, nous ne sommes pas bloqués ».

more...
No comment yet.
Rescooped by Vincent Drouet from Cybersociété, Cybercriminalité, Cybercriminologie, Cyberguerre, Cyberdéfense, Cyberterrorisme
Scoop.it!

Cybersécurité: l'avènement des objets connectés posera d'énormes défis | Septime MEUNIER | Produits électroniques

Cybersécurité: l'avènement des objets connectés posera d'énormes défis | Septime MEUNIER | Produits électroniques | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it
L'avènement attendu au cours de cette décennie des objets connectés (montres, lunettes, autos) va poser d'énormes défis en terme de cybersécurité que ce soit pour les...

Via Jean-Paul Pinte - Maître de conférences - Cybercriminologue
more...
Stephane Manhes's curator insight, October 3, 2014 8:11 AM

Les montres connectées actuelles envoient des informations parfois jusqu'à 14 destinataires extérieurs, et dans 20% des cas en clair, donc le mot de passe, qui est souvent réutilisé par ailleurs, est très facilement accessible (...) un marché noir de revente des données liées aux objets connectés est en train de s'organiser.

Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

L'IE française : constats et prospectives (avec Alain Juillet)

L'IE française : constats et prospectives (avec Alain Juillet) | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

Nous entrons dans le dernier trimestre de cette année 2014. Bon timing pour faire un nouveau point sur l’IE en France. Qui mieux qu’Alain Juillet pouvait nous faire un état des lieux et, soulever les problématiques futures que devront résoudre les spécialistes. Intelligences économiques a ainsi pu interroger l’actuel Président de l’Académie de l’Intelligence économique.

 

Un constat : « nous entrons dans une 3ème phase de l’IE »

=> La première : celle du Rapport Martre et des chercheurs.

=> La deuxième phase débute en 2002 avec le rapport Carayon

=> Nous rentrons dans une 3ème phase qui doit encore s’inventer »....

more...
No comment yet.
Scooped by Vincent Drouet
Scoop.it!

L’art de la guerre, versant économique - Le Temps.ch

L’art de la guerre, versant économique - Le Temps.ch | Croissance et Intelligence Economique | Scoop.it

L’Université de Lausanne lance une formation en intelligence économique. Une discipline méconnue en Suisse qui «ressemble aux techniques de renseignement traditionnelles utilisées par un pays dans le domaine de la sécurité, mais dans une optique économique et à l’échelle d’une entreprise». Exemple: de vrais-faux entretiens d’embauche....


Le monde des affaires? Un véritable champ de bataille. Du moins si l’on en croit la préface d’une récente réédition de L’Art de la guerre du célèbre général chinois Sun Tzu: «Aujourd’hui, les businessmen ambitieux piochent dans ce livre des conseils et de l’inspiration pour leurs affaires avec leurs employés comme avec leurs concurrents.» Le petit ouvrage écrit au VIe siècle avant Jésus-Christ regorge de conseils, comme: «Si vous connaissez votre ennemi et vous vous connaissez vous-même, votre victoire ne souffrira aucun doute.» Mais ces derniers sont parfois difficiles à mettre en pratique.

 

L’Université de Lausanne (UNIL) proposera en novembre un programme de formation continue en intelligence économique pour aider lesbusinessmen à concrétiser les conseils de Sun Tzu. La Faculté des hautes études commerciales s’adresse aux cadres qui souhaitent «avoir une approche structurée de l’intelligence économique, tout en protégeant [leurs] informations essentielles et exercer une influence éthique», indique le prospectus. La quinzaine d’étudiants attendue devra débourser 4800 francs pour cinq jours d’études. Cette formation à vocation internationale vient concurrencer le DAS (Diploma of Advanced Studies) en «intelligence économique et veille stratégique» proposé sur une plus longue durée par la Haute Ecole de gestion de Genève......


more...
No comment yet.