Un décret gouvernemental publié la semaine dernière complique singulièrement la donne...
L'affaire n'a pas fait couler beaucoup d'encre mais, vu la tournure des événements, se doit d'être rappelée.