Objets connectés : un monde où chacun se mesure pour Decathlon | Le Zinc de Co | Scoop.it

La société Oxylane, maison mère de Decathlon, multiplie les objets connectés permettant d’établir un lien direct avec ses clients. Les performances sportives sont mesurées, historisées et partagées.  C’est ce qu’a présenté le responsable de la recherche sur la scène des Techdays. 

Les objets connectés, c’est un monde où chacun se mesure en permanence, et se compare aux autres et à soi-même au fil du temps. C’est ce qu’a revendiqué Arnaud Durand, responsable recherche et développement chez Oxylane (société propriétaire de la marque Decathlon), lorsqu’il a pris la parole sur la scène des Techdays de Microsoft, le 13 février.

Un lien direct avec le client  

Cet ensemble d’objectifs renforce désormais le lien direct avec le client pour Oxylane, dans la ligne droite de ce qu’a réalisé Nike avec son bracelet « fuel band », même si cela passe par le développement de logiciels de plus en plus puissants qui entraînent la société loin de ses missions originelles : commercialiser des fournitures de sport. 

« Est-ce que l’objectif n’est pas de conserver toutes ses données sportives toute sa vie ? » a demandé Arnaud Durand avec énergie à son arrivée face à l’amphithéâtre du palais des congrès de la Porte Maillot, où se trouvaient environ deux mille personnes.  La réponse de la salle a été plutôt molle, mais Arnaud Durand  a su capter l’attention du public.

Une panoplie d’objets connectés

Il a présenté un ensemble de capteurs et d’objets connectés proposés par Decathlon, depuis des produits lancés en Juin et le petit dernier, une caméra 360° présentée pour la première fois lors du CES (Consumer Electronic show) de Las Vegas de Janvier 2014.

Il s’agit d’une caméra de prise de vue à 360°, baptisée Geonaute 360, qui permet de filmer l’endroit où l’on se trouve de façon immersive lors de la réalisation d’une performance sportive. C’est le premier produit totalement développé par Geonaute, la division de recherche d’Oxylane.

La Geonaute intègre 3 caméras qui couvrent la totalité du champ de vision. Elle a été développée avec la société française Giroptic spécialisée dans l’optique. Cela donne trois flux vidéos différents intégrés directement au sein du boîtier, et lisibles sur un ordinateur sans avoir à les combiner soi-même.

Un coach sportif pour la natation

Arnaud Durand a également présenté Nabaiji, un lecteur MP3 et coach d’entraînement pour la natation, étanche et donc utilisable dans l’eau sans modération. La version 2.0 du produit a été proposée en Juin dernier, en intégrant la fonction de coach d’entraînement.

Pour Decathlon, c’est l’occasion d’avoir un lien direct avec ses clients puisque le client s’inscrit sur le site www.swimwith.nabaiji.com afin de remplir son profil, et utiliser un logiciel spécifique, Onconnect, qui est employé sur d’autres produits comme Geonaute ou l’Arttengo Personal Coach, qui est un coach de tennis personnalisé fonctionnant en conjonction avec une montre connectée, également proposée par Oxylane.

Un entraînement personnalisé 

Le lecteur Nabaiji permet de définir son propre entraînement personnalisé. On dispose de différents programmes de coaching.  Les programmes permettent de brûler des calories et de perdre du poid, de nager toujours plus loin à chaque séance.  L’avantage est que des programmes complémentaires sont ajoutés par Decathlon au fur et à mesure.

Une fois dans la piscine, on sélectionne sur le lecteur Nabaiji la longueur de la piscine et on l’insére derrière l’élastique de ses lunettes. Puis on clique sur le bouton pour lancer sa séance.  Le lecteur donnera les informations vocales sur le temps réalisé via une oreillette, le temps restant, la distance parcourue, la distance restante et les calories consommées. Toutes ces données sont enregistrées et permettent de progresser de séance en séance.

Historique des entraînements 

Dans l’outil Swim With Nabaiji ou via le Web, on consulte l’ensemble de l’historique de ses entraînements. Le site affiche des courbes de progression afin d’analyser ses progrès. On peut partager ses performances sur Facebook et Twitter, et dialoguer avec ses amis. Parmi les autres objets connectés présentés sur la scène des Techdays par Arnaud Durand, on trouve une montre ou un capteur à placer sur sa raquette pour mesurer la vitesse de son coup droit.

Il s’agit de la solution Artengo Personal Coach qui est un capteur se fixant sur n’importe quelle raquette de tennis associée à une montre connectée.  Les informations mesurées sont la nature du coup (coup droit, revers ou service), la qualité de centrage pour chaque coup, la vitesse du service, l’enregistrement des scores.

Renforcer les liens avec ses clients

On peut aussi mesurer le temps de jeu, le compte des points, le pourcentage de premier et de second service, le nombre de revers, de coups droits, etc. La montre communique vers un PC toutes les informations captées pendant un match. L’objectif est là encore d’échanger et de partager ses performances sur les réseaux sociaux, et pour Oxylane de renforcer les liens directs avec ses clients.

Photo, sur la scène des Techdays, la présentation de la caméra Geonaute 360 par Arnaud Durand, responsable recherche et développement chez Oxylane (société propriétaire de la marque Decathlon).

A lire aussi :


Via Amandine Barrau, dbtmobile