« Je ne veux pas de nouvelles bulles spéculatives » | Construction l'Information | Scoop.it

"Ma priorité pour 2013, c'est de relancer le secteur de la construction, à la fois pour tenir nos engagements et pour créer de nouveaux emplois. Nous faisons face à une réalité difficile : la crise économique, les ménages inquiets qui n'osent pas acheter. Pour cela, je ne souhaite pas prendre de mesures à l'emporte-pièce, non ciblées et sans aucune contrepartie comme l'ont fait mes prédécesseurs. Cela a provoqué, depuis 2008 en France une hausse artificielle des prix de l'immobilier unique en Europe. Il faut soutenir la construction avec l'objectif clair d'une baisse des prix de l'immobilier, du foncier et des loyers.


"Cette aide doit être plus utile et plus efficace. Le précédent dispositif accessible sans plafonds de ressources et ouvert à l'ancien avait contribué à la hausse"...


Via Louise Montgrain