Le Syndicat des Energies Renouvelables réagit. Il dénonce « un nouveau coup porté à une filière déjà malmenée » et une mesure en contradiction avec la volonté annoncée par le gouvernement de soutenir la reprise de l’activité solaire de Bosch.

(...)


Via Mon-Habitat Web