Confidences Canop...
Follow
Find
9.9K views | +0 today
Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from Zones humides - Ramsar - Océans
Scoop.it!

A Madagascar, la pêche thonière industrielle menace l’économie locale - Altermondes

A Madagascar, la pêche thonière industrielle menace l’économie locale - Altermondes | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Parler de pêche durable signifie prendre en compte la préservation de la ressource et de la biodiversité des aires marines, mais aussi s’intéresser aux enjeux économiques et sociaux qui entourent cette activité.


Via HG Académie de Rennes, Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La France ne sera pas épargnée par le changement climatique

La France ne sera pas épargnée par le changement climatique | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Comme l’ensemble de la planète à des degrés divers, la France n’échappera pas aux conséquences du changement climatique au cours de ce siècle, selon un rapport officiel auquel ont contribué les meilleurs experts (*) de la question. Il [...]
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""""..............

 

........... 

Ce n’est pas une surprise, mais cette fois les chiffres parlent haut et fort dans le rapport de l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique (Onerc), coordonné par le climatologue Jean Jouzel et qui vient d’être rendu public par la ministre de l’Ecologie.

 

Oubliée, une élévation des températures limitée à + 2 degrés à la fin du siècle. Ce sera sans doute dès 2050, en particulier dans le sud-est et 1,4° ailleurs. Les vagues de chaleur seront plus nombreuses, les jours plus froids moins fréquents et les précipitations plus abondantes, ce qui n’empêchera des épisodes de sécheresse comparables à la canicule de 2003.

 

Les choses vont se gâter dans la deuxième moitié du siècle : des hausses fréquentes de + 5° ne seront pas rares dans le sud-est vers 2070, avec une accentuation des précipitations extrêmes, cette fois plutôt dans le nord-est.

 

Le rapport Jouzel va constituer le cadre de référence nécessaire à la réalisation des mesures du Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC), comme la conception des ouvrages en tenant compte de la montée des eaux. Ils permettront aussi de rendre plus cohérents les travaux d’adaptation conduits dans le cadre des Plans climat territoriaux. Les analyses contenues dans le rapport sont appuyées par des cartes et données mises à sur le site DRIAS « les futurs du climat » (www.drias-climat.fr).

 

Pour Ségolène Royal, «ce rapport aide à une prise de conscience, non pas pour un discours catastrophiste mais pour donner une clé pour agir».

(*) Ce rapport a été rédigé par des scientifiques de Météo-France, en collaboration avec des chercheurs français du CEA, du CNRS, de l’UVSQ et de l’UPMC regroupées au sein de l’IPSL, et du Cerfacs.


http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Rapports-climat-de-la-France-au-.html


En page 2 : Le climat de la France au XXIème siècle : principales conclusions


Yves Leers

Rédacteur-en-chef adjoint de Néoplanète, journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.


more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

L’agriculture paysanne contre la désertification au Mali.

Présentation de la ferme école BENKADI BUGU près de Ségou au Mali. Un environnement social et commercial sur 10 ha. Chaque année, 20 jeunes ruraux, garçons et filles, participent et acquièrent un enseignement en agroécologie en alternance qu’ils appliquent en même temps sur leur propre parcelle. De plus, les apprenants sont mis en réseaux pour constituer des circuits de transformation et de commercialisation

Via JJ Grodent, Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Questions de développement ...
Scoop.it!

Les 25 pionniers de l'agroalimentaire en Afrique francophone

Les 25 pionniers de l'agroalimentaire en Afrique francophone | Confidences Canopéennes | Scoop.it

À la tête de multinationales ou de PME, ces 25 pionniers sont des précurseurs de l'industrialisation des filières agricoles africaines. Leur credo : transformer sur place les aliments produits localement.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

En vidéo : un plongeur au secours d'une raie manta

En vidéo : un plongeur au secours d'une raie manta | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Au Costa Rica, des plongeurs ont filmé le sauvetage d’une raie manta, emmêlée dans un fil de pêche et qui s’était approchée d’eux. L’animal s’est laissé faire tandis qu’on le libérait de son...
Christian Allié's insight:

.................""""""""""""""""""""""""".................

 

[ ... ]

........

La scène, relayée sur la chaîne YouTube d’Oceano VideoSub par Thomaz Monteiro et Flavia Passaglia, se passe dans l’océan Pacifique, au large des côtes du Costa Rica, près des îles Murciélagos (appelées aussi Bat Islands), un lieu de plongée réputé. On y voit une raie manta, probablement Manta birostris, s’approcher d’un groupe de plongeurs et portant sur elle, emmêlé, un fil de pêche. Tandis que l’un des hommes s’occupe de lui ôter cette entrave, le sélacien nage tranquillement, sans s’éloigner, opérant même une montée à la verticale.

 

Ces grandes raies, qui s’observent souvent non loin des côtes, en région tropicale ou tempérée, sont connues des plongeurs pour leur comportement peu farouche. Elles s’approchent volontiers des palanquées, sans être effrayées pour peu que personne ne tente de se diriger vers elles de manière agressive. Mangeuses de zooplancton, ces raies, inoffensives, nagent la bouche ouverte et effectuent parfois de véritables loopings pour gober un nuage de petites larves. Ces grands sélaciens ont aussi l’habitude de venir se débarrasser de leurs parasites dans ces étonnantes « stations de nettoyage » où sont installés des poissons spécialisés dans cette tâche et croquant les crustacés ou les mollusques fixés sur la peau ou les branchies des animaux plus grands.

 

Peut-être observe-t-on ici un comportement finalement habituel. Il est difficile d’affirmer que la raie est vraiment venue intentionnellement chercher de l’aide. Quoi qu’il en soit, elle l’a obtenue…

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

La permaculture / France Inter

La permaculture / France Inter | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Charles Hervé-Gruyer et sa femme Perrine ont créé La ferme Biologique du Bec Hellouin, dans l’Eure en Normandie. La permaculture repose sur 3 principes éthiques : prendre soin de la Terre, prendre soin des Hommes, partager équitablement les ressources.

Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

There's a place in the world that is fighting poverty with solar power

There's a place in the world that is fighting poverty with solar power | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Solar power is taking off in villages where connecting to the grid is seen as a bad joke.
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""............

 

[ ... ]

 

....... 

Tanzanians still get 76 percent of their energy — mostly for heating and cooking — from charcoal, wood, and other biomass. So there’s more at stake than turning on the lights: Indoor air pollution kills more than 4 million people every year, more than AIDS and malaria combined. Increasing access to clean energy is literally a matter of life or death.

 

In Tanzania, the population is predominantly rural and scattered in small villages across vast reaches of terrain, while the state-owned utility is chronically cash-strapped and urban-focused. So Murandika’s pessimism about the grid is almost certainly justified. But just as the mobile phone revolution in Africa dramatically reduced the need for telephone landlines, solar power is now leapfrogging the electric grid. Like Murandika, thousands of rural Africans are turning to solar as the solution, in a clean-energy boom that development experts say could become a catalyst for widespread economic empowerment.

 

These aren’t the oceanic fields of solar panels some German entrepreneurs have proposed to build in the Sahara, nor the grid-connected rooftop systems that power entire American homes. Instead, these are small kits that come complete with the necessary panels, wiring, power converters, and batteries to power a few lightbulbs, a small appliance, or a cellphone charger.

 

[ ... ]

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

SAHEL : sécurité alimentaire et transition démographiqu « La maîtrise de la démographie est plus qu’une nécessité »

SAHEL : sécurité alimentaire et transition démographiqu  « La maîtrise de la démographie est plus qu’une nécessité » | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Démographie responsable: lier l'écologie à la maîtrise de la démographie, analyse des problèmes de surpopulation

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

La pyrale du buis fait des ravages dans les jardins

La pyrale du buis fait  des ravages dans les jardins | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La pyrale du buis se propage dans les jardins et espaces verts de Toulouse et ses environs. Particuliers et professionnels sont dépassés par la prolifération de ces insectes nuisibles. C'est un véritable fléau. La pyrale du buis envahit les ...

 

[...]

 

Par Magali Kerestedjian. La Dépêche. « La Pyrale du buis (Cydalima perspectalis) est une espèce de lépidoptère de la famille des Crambidae, originaire d'Asie (Chine, Japon, Corée, l'Inde, la Russie, l' Extrême-Orient.) La première apparition de ce papillon en Europe est signalée en 2006 à Weil-am-Rhein En 2008, cette pyrale est repérée à Saint-Louis (Haut-Rhin). Elle est ensuite repérée en Alsace. »

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Elevage: du lin et des graines oubliées contre le soja OGM - Magazine GoodPlanet Info

Elevage: du lin et des graines oubliées contre le soja OGM - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Du lin à domicile plutôt que du soja OGM importé pour le bétail. La PME bretonne Valorex, qui fête son 6e site de production, s'appuie sur la relance de cultures en désuétude pour mieux nourrir les animaux - et donc les hommes.
Christian Allié's insight:

....................""""""""""""""""""""""""""""""................

 

...... 

Combourtillé (France) (AFP) – Du lin à domicile plutôt que du soja OGM importé pour le bétail. La PME bretonne Valorex, qui fête son 6e site de production, s’appuie sur la relance de cultures en désuétude pour mieux nourrir les animaux – et donc les hommes.

On n’arrive pas à Combourtillé (Ille-et-Vilaine) par hasard, en pleins champs à une cinquantaine de kilomètres de Rennes, reconnaît le fondateur et PDG Pierre Weil, agronome trublion promoteur d’une alimentation qui serait « à la fois bonne pour les animaux et bonne pour les humains ». Lui-même a débarqué ici en 1992, sur ces terres restées historiquement liées jusqu’aux années 50 à la production de lin et aux Toiles de Mayenne.

Son intuition reposait sur l’incorporation de ces graines riches en protéines et en Oméga 3 à l’alimentation animale pour améliorer les rendements et la qualité des oeufs, viandes et produits laitiers. Tout en renforçant l’autonomie de l’élevage français, toujours plus dépendant des importations de tourteaux de soja du Brésil.

« Sur 3,5 millions de tonnes de protéines consommées, 3 millions de tonnes proviennent du soja importé », relève-t-il. Ses graines à lui contiennent 30% de protéines. « Ca n’est pas la solution, mais ça fait quelques milliers de tonnes importées en moins ». Et le produit fini, à l’arrivée, n’est pas le même comme le prouve la labellisation des oeufs, viandes ou laits de la filière « Bleu Blanc Coeur », obtenue en 2000.

« Quand j’ai commencé, la nutrition animale était une industrie de sous-produits de la meunerie, de l’amidonnerie, des huileries. L’idée était de développer des matières premières spécifiques », résume-t-il.

Mais encore fallait-il relancer la culture du lin tombée en désuétude, en passant contrat avec les paysans. Valorex s’est ainsi impliqué dans les filières végétales, après le lin, le lupin, les féveroles. Aujourd’hui ses usines traitent 25.000 tonnes de graines de lin par an et associent 5.000 paysans.
Pour les rendre comestibles et digestes, ces graines sont d’abord grillées, « extrudées » plus précisément – chauffées et soumises à une très forte pression qui les éclate – pour produire un genre de gruau livré aux fabricants d’aliments pour le bétail, les porcs, les volailles ou les lapins: « On livre 80% des fabricants spécialisés », relève Béatrice Dupont, la directrice du développement. « On améliore ainsi la qualité nutritionnelle des produits finis », ajoute-t-elle.

A ses côtés, un technicien brandit un morceau de lard, analysé par infrarouges pour en mesurer la teneur en acides gras et Omega 3. Le système qui délivre son verdict en quelques secondes, « Visio-Viandes », est l’un des derniers brevetés par la PME de Combourtillé. Il permet à l’éleveur de rectifier le régime alimentaire de ses bêtes pratiquement en direct.

Dans un secteur où « les innovations sont rares », note Mme Dupont, l’entreprise mise sur la recherche: l’équipe R&D compte 30 personnes sur les 140 salariés du groupe et déjà 12 brevets à son actif, de la détermination de la qualité des lipides du lait à l’évaluation du méthane produit par les ruminants (dont le lin réduit les émissions) ou celle de l’efficacité d’une ration alimentaire de ruminant.

Cette expertise lui permet de percer sur les marchés extérieurs, en Europe mais aussi aux Etats-Unis, au Maghreb ou en Asie. Le Japon est passionné par son ambition nutritionnelle et récemment une délégation chinoise a trouvé la route de Combourtillé, en quête de solutions pour ses porcs.

Valorex délivre plus de 130.000 tonnes d’aliments extrudés par an pour un chiffre d’affaires 2013 de 78 millions d’euros (64 millions en 2012). D’où la nécessité d’élargir ses sites de production vers Poitiers, Besançon, Rodez ou la Normandie, en partenariat avec les coopératives agricoles.

Mais son souci reste son approvisionnement en matières premières: « L’Etat devrait mettre de l’argent dans la sélection pour augmenter les rendements et la résistance » des lins et des protéagineux en général, juge Pierre Weil.

« Quand on récolte 100 quintaux de maïs à l’hectare, on en a 20 en lin et 35 en féveroles. Il faut en importer »: le lin vient du Royaume-Uni, le lupin d’Australie et le sarrazin de Chine. « Le plus compliqué fut sans doute de relancer ces cultures et ça reste un vrai frein », jure-t-il.

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/09/15/graines-lin/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.aS9gsq5P.dpuf
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from L'apiculture dans le monde
Scoop.it!

Malawi : l’apiculture profite doublement aux habitants de Chibalo

Malawi : l’apiculture profite doublement aux habitants de Chibalo | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Oxfam et son partenaire Circle for Integrated Community Development (CICOD) aident les habitants du village de Chibalo, Autorité traditionnelle Thomas, district de Thyolo, à faire de l'apic

Via ADAPRO LR
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""""""""""""""""""............

 

............. 

Selon le chef du village Chibalo, les habitants n'ont pas accès à des emplois rémunérateurs faute de propriétés foncières dans cette zone, et les familles ont ainsi du mal à trouver des sources de revenus supplémentaires.

Les habitants de la plus grande partie du district de Thyolo travaillent sur des plantations de thé comme saisonniers afin de gagner leur vie. 

"L'argent de la vente du miel récolté grâce à ce projet sera partagé entre les familles qui y participent. Cela leur permettra d'améliorer leur niveau de vie car elles seront en mesure d'acheter de l'engrais et d'améliorer leurs récoltes durant la saison prochaine."

Améliorer le quotidien

Le CICOD a dispensé à la communauté une formation en apiculture et en gestion forestière en mars 2008. L'organisation a ensuite donné à la communauté dix ruches, des vêtements de protection tels que des blouses, des gants et des bottes en caoutchouc, 1 000 pots pour conditionner le miel, des passoires à miel, des brosses et du fil de fer pour suspendre les ruches. 

Sailesi Vaheke, président du groupe d'apiculteurs Namikhate, qui bénéficie du soutien du CICOD, affirme que ce projet d'apiculture profite doublement à la communauté. 

"Nous nous sommes aperçus qu'en même temps que nous obtenons des revenus grâce à la vente du miel provenant des activités apicoles, nous protégeons aussi nos forêts. Une partie de l'argent que nous obtiendrons du miel sera distribué parmi les membres du groupe. Une partie servira à aider les veuves et les personnes âgées du village et le reste sera réinvesti dans l'achat d'autres ruches et de matériel pour permettre à notre activité de se développer."

Vaheke, 45 ans, précise que le groupe a d'ores et déjà ouvert un compte en banque où les recettes des ventes seront déposées. Il explique que les agents de terrain du CICOD leur ont dit qu'ils aideraient le groupe à trouver de meilleurs débouchés pour leur miel dans les environs du chef-lieu de du district de Thyolo. 

 

"Nos vies vont s'améliorer grâce à l'argent de la vente du miel. Nous avons un certain nombre de forêts dans cette zone que nous n'avons pas utilisées judicieusement. Si nous avions débuté cette activité il y a quelques années, nos vies auraient déjà changé. Nous remercions le CICOD de nous avoir montré le chemin." 

Une ruche a le potentiel de produire cinquante pots de 250 millilitres de miel. D'après Vaheke, le groupe prévoit de vendre chaque pot à 200 kwachas (soit environ 1,42 dollar). Comme il y a déjà dix ruches en place, le groupe prévoit de gagner jusqu'à 100 000 kwachas (soit environ 715 dollars) après la première récolte, laquelle devrait avoir lieu au début du mois de septembre (2008). 

Le groupe d'apiculteurs Namikhate se compose de quarante personnes, dont vingt-deux femmes.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Ces 20 parcs naturels africains vont vous faire rêver

Ces 20 parcs naturels africains vont vous faire rêver | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Beauté des paysages, diversité des espèces, exubérance de la flore, présence des "Big Five" évidemment... Les parcs naturels ne manquent pas sur le continent et font rêver toute la planète. Voici une sélection non exhaustive de vingt des plus beaux parcs africains.

Via Aaisha Sylla
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

L'association Robin des Bois présente son bulletin sur le...

L'association Robin des Bois présente son bulletin sur le... | Confidences Canopéennes | Scoop.it
L?association Robin des Bois présente son bulletin trimestriel concernant le braconnage et la contrebande d?animaux. Charlotte Nithart, prote parole de l?association développe les nouvelles...
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le purin d’ortie enfin légalisé !

Le purin d’ortie enfin légalisé ! | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Après des années de combat des associations de défense de la nature, le purin d’ortie est enfin légalisé ! En 2011, le ministre de l’Agriculture avait signé un arrêté autorisant l’utilisation du purin d’ortie dont on connaît depuis toujours [...]
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""..............

 

......... 

En 2011, le ministre de l’Agriculture avait signé un arrêté autorisant l’utilisation du purin d’ortie dont on connaît depuis toujours les vertus comme engrais et antiparasitaire. Les jardiniers amateurs bénéficiaient déjà d’une « tolérance » qui s’explique car on ne pouvait mettre un gendarme dans chaque potager !

Mais à cette époque, les autres PNPP – comprenez : « Préparations Naturelles Peu Préoccupantes » – avaient été oubliées par le ministre. Ce sont, comme le purin d’ortie, des alternatives aux traitements chimiques et aux pesticides : argile, tisanes et décoctions diverses, purins de prêle, de consoude ou de fougère, comme le note l’association qui défend depuis huit ans l’utilisation de ces préparations naturelles, l’ASPRO-PNPP.

 

Cette fois, c’est la loi qui disculpe ces purins bénéfiques, assimilés qu’ils étaient à la catégorie des pesticides, ce qui arrangeait bien les marchands de « vrais » pesticides comme s’ils avaient quelque chose à craindre venant de produits 100% naturels.


Un amendement à la Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt (adoptée définitivement cet été par le Sénat) autorise donc les PNPP très utilisés en agriculture biologique et biodynamique mais cela ne rassure pas totalement l’ASPRO. L’association se souvient en effet d’un précédent fâcheux : la Loi sur l’eau de 2006 excluait en effet les PNPP de la catégorie des pesticides mais le ministère de l’Agriculture les avait ensuite réintégrés à deux reprises, par décret puis par ordonnance.

 

Comme le dit l’ASPRO, « le Parlement vote les lois mais la pression des lobbies reste très forte auprès de ceux qui rédigent les décrets d’application ».

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Microalgue La spirale vertueuse

Microalgue  La spirale vertueuse | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Écologique, naturelle et énergétique, la  spiruline a des atouts nutritifs.

Via La Voie Bleue, Dieynaba BA
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""""""""..............

 

............. 

«Aucun autre aliment ne réunit autant de nutriments essentiels à l’homme», explique Bernard Schmitt, endocrinologue et directeur du Centre d’enseignement et de recherches en nutrition humaine (Cernh).

En effet, la cyanobactérie contient jusqu’à 70% de protéines, immédiatement assimilables, et l’ensemble des acides aminés et oligoéléments nécessaires à notre santé. Riche en glucides et minéraux, en vitamines et surtout en caroténoïdes bons pour la croissance, elle est aussi l’une des rares espèces à contenir de la phycocyanine, un pigment bleu aux propriétés antioxydantes, détoxifiantes, qui stimule la production de globules rouges et blancs.

 

La Chine, qui fournit 50% des 5 000 tonnes de spiruline sèche produites dans le monde, l’a déclarée aliment d’intérêt national. Et, malgré l’absence d’étude clinique officielle, les victoires obtenues par les ONG grâce à cette protéine végétale, dans la lutte contre la malnutrition des enfants des pays pauvres, ont convaincu l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de recommander sa production et son utilisation.

«Pour une personne en bonne santé, deux cuillères à café rases de spiruline sèche par jour suffisent [comme complément alimentaire]», précise le docteur Schmitt.

 

Ecologique, naturelle, énergétique, l’algue est aussi réputée immunostimulante, capable de rééquilibrer l’organisme, de corriger les carences, booster les sportifs et les étudiants, nourrir les seniors et les malades immunodéprimés. On la trouve sous forme de comprimés dans les magasins de produits naturels. Les végétariens, les «locavores» et les inconditionnels du bio la préfèrent en poudre et en paillettes, à intégrer dans les préparations culinaires, pour masquer sa surprenante odeur d’aliments pour poissons ou, mieux encore, fraîchement récoltée chez les producteurs. Certains amateurs la cultivent même en aquarium. Une fois égouttée et pressée, elle ressemble à du fromage frais… la couleur vert sapin en plus. «Elle est plus agréable à manger fraîche», précise Emmanuel Gorodetzky, producteur et administrateur de la Fédération des spiruliniers de France. 150 fermes artisanales se sont installées dans l’Hexagone. D’abord dans le Sud, pour la douceur de son climat. Mais la méthanisation des exploitations agricoles permet d’étendre jusqu’en Bretagne et Normandie la culture de cette bactérie qui exige une eau chauffée à 37 degrés. «Il y a dix ans, on nous prenait pour des martiens. Aujourd’hui, 2% des Français mangent régulièrement de la spiruline. Avec une centaine de tonnes de spiruline sèche produites par an sur le territoire et de plus en plus de demandes de formation professionnelle, le marché est en expansion», ajoute Gorodetzky.

 

Cuisines. La spiruline est déjà déclinée sous forme de conserves, pains, biscuits, boissons et bonbons. Un consortium de recherche, associant l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), le Cernh, la FAO et l’association la Voie bleue engagée dans le développement des microalgues comme aliments pour tous, travaille à sa valorisation auprès du grand public et des collectivités locales. Ce projet est l’un des lauréats du «concours mondial de l’innovation 2030» lancé par le gouvernement l’an dernier. Et la société Alg & You prépare la commercialisation d’une «phytotière» conçue pour l’autoproduction de spiruline dans nos cuisines : cultivée dans une sorte de yaourtière de 10 litres, transparente pour la photosynthèse, l’algue à multiplication rapide produira 20 g de pâte fraîche par jour, récoltée par filtration pour éviter les contaminations. Une grande marque de l’électroménager s’intéresse déjà à cette nouvelle niche.

Lucile MORIN

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Questions de développement ...
Scoop.it!

Etats-Unis: l'abondance des récoltes devient un casse-tête

Etats-Unis: l'abondance des récoltes devient un casse-tête | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Les récoltes de maïs et de soja s'annoncent record aux Etats-Unis. Mais les agriculteurs ne s'en frottent pas vraiment les mains: les cours chutent et un cauchemar logistique se profile.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La faim dans le monde recule mais reste source de profits pour certains

La faim dans le monde recule mais reste source de profits pour certains | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La faim recule dans le monde annonce la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Environ 805 millions de personnes souffrent encore de la faim ce qui représente une…

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Jardin médicinal
Scoop.it!

Utilisation du romarin

Utilisation du romarin | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le romarin est vraiment une plante multifonctions. Je vous présente ici mes principales utilisations du romarin en cuisine, dans les soins pour cheveux etc.

Via Jenny Gloster
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from YOUR FOOD, YOUR ENVIRONMENT, YOUR HEALTH: #Biotech #GMOs #Pesticides #Chemicals #FactoryFarms #CAFOs #BigFood
Scoop.it!

Who’s behind the Chinese takeover of USA's world’s biggest pork producer? VIDEO REPORT

Who’s behind the Chinese takeover of USA's world’s biggest pork producer? VIDEO REPORT | Confidences Canopéennes | Scoop.it

VIDEO REPORT

PBS Newshour, September 12, 2014

"Processing 10,000 pigs per day"

USA Smithfield Foods, the world’s largest pork producer, was acquired by a Chinese firm in 2013 for nearly $5 billion -- more than the company’s market value. The surprising purchase caused some lawmakers to wonder if there might be a hidden player. As part of the series Food for 9 Billion, Nathan Halverson of the Center for Investigative Reporting examines how the Chinese government is involved. Continue reading →

http://www.pbs.org/newshour/bb/whos-behind-chinese-takeover-worlds-biggest-pork-producer/

 

 

                                          VIDEO INVESTIGATION

                         June 6, 2013 Institute for Agriculture and Trade Policy

- ▶  UNDERSTANDING SHUANGHUI'S ACQUISITION OF SMITHFIELD, USA's LARGEST CAFO PORK PRODUCER  http://www.iatp.org/blog/201306/%E2%80%9Ctwo-converging-rivers%E2%80%9D-understanding-shuanghui%E2%80%99s-acquisition-of-smithfield

 

 

USA GOVERNMENT HIDING BEHIND "NATIONAL SECURITY"...AGAIN. BEHIND CLOSED DOORS, US CONGRESS QUIETLY SELLING OUR MEAT, POULTRY AND MILK OUT FROM UNDER US TO CHINA.

 

September 6, 2013 Agri Pulse
- ▶  U.S. REGULATORS, BEHIND CLOSED DOORS, QUIETLY GIVES CHINA APPROVAL TO PURCHASE SMITHFIELD, AMERICA'S LARGEST FACTORY FARM HOG PRODUCER. The merger has drawn congressional scrutiny in regards to food safety, as well as concerns about drug safety.

Senate Agriculture, Nutrition and Forestry Committee Chairwoman Debbie Stabenow, D-Mich., noted that because the CFIUS review includes issues of national security, it is done in secret with no public oversight or transparency. 

    “It remains unclear what factors the [CFIUS] took into account in making its decision,” Stabenow said. “We still do not know if the potential impact on American food security, the transfer of taxpayer funded innovation to a foreign competitor, or China's protectionist trade barriers were considered.”

http://www.agri-pulse.com/U.S.-federal-panel-gives-approval-to-Chinese-firms-purchase-of-Smithfield-09062013.asp

 

September 6, 2013 Agri Pulse

- ▶  THE RAPID AND QUIET APPROVAL BY USDA OF CHINA'S PURCHASE OF 1/4 OF USA FACTORY FARMED HOGS  -SMITHFIELD http://www.agri-pulse.com/U.S.-federal-panel-gives-approval-to-Chinese-firms-purchase-of-Smithfield-09062013.asp

 

June 5, 2013 Huffington Post Green

- ▶  WHAT'S THE CONNECTION TO CHINA, U.S. PIGS AND THE SMITHFIELD-SHANHUI DEAL? http://www.huffingtonpost.com/mia-macdonald/world-environment-day-2013_b_3387207.html

 

 June 3, 2013 Institute for Agriculture and Trade Policy

- ▶  CHINA'S SHANGHUI ACQUIRES USA SMITHFIELD CONFINED ANIMAL FOOD OPERATIONS : THE VIEW FROM CHINA PART ONE http://www.iatp.org/blog/201306/shuanghui-acquires-smithfield-the-view-from-china-part-one

 

May 29, 2013 Reuters
- ▶  CHINA'S APPETITE FOR PORK SPURS $4.7 BILLION BUYOUT OF USA LARGEST PORK PRODUCER - SMITHFIELD http://www.reuters.com/article/2013/05/29/us-shuanghui-idUSBRE94S0K920130529

 

Farm News: October 25, 2013
- ▶  OUTSIDE VIEW: CHINA'S OWNERSHIP OF AN ICONIC AMERICAN FOOD COMPANY: SMITHFIELD FOODS AND HOG FACTORIES http://www.seeddaily.com/reports/Outside_View_Chinas_ownership_of_an_iconic_American_food_company_999.html

 

 May 31, 2013 Food and Environment Reporting
- ▶  BIG CHINESE PORK DEAL COMES AMID FRICTION OVER LIVESTOCK DRUG http://thefern.org/2013/05/big-pork-deal-comes-amid-friction-over-livestock-drug/

 

 

                                         ====================

 

- ▶    CHINESE ENTERS US FOOD MARKET  - ▶ 

CHICKENS BOUND FOR USA -- UNLABELLED, UNREGULATED http://sco.lt/7MuubR

 

 

September 6, 2013 Elephant Journal

- ▶  CHINESE MEAT IMPORT QUIETLY APPROVED BY USDA: NO LABELING, NO REGULATIONS, NO OVERSIGHT : United States Department of Agriculture has agreed to allow four Chinese chicken processing plants to export their meat into our country. “There will be no US officials present at the Chinese processing plants and consumers won’t know where their food comes from because processed meat does not require a point of origin label.” http://www.elephantjournal.com/2013/09/dont-be-chicken-chinese-meat-import-now-usda-approved/

 

- ▶    ARE YOU EATING CLONED PORK?  - ▶ 

IMPORTED, UNLABELED, UNREGULATED

http://sco.lt/5Pfi1B

 

========================

 

 

Guardian, March 03, 2014
- ▶ US-STYLE INTENSIVE FARMING ISN'T THE SOLUTION TO CHINA'S MEAT PROBLEM. Staggering growth means China now produces a third of the world’s meat, and it hopes to do more by replicating the US model of meat production http://www.theguardian.com/environment/blog/2014/mar/03/us-intensive-farming-chinas-meat-problem

 

 New York Times, July 31, 2014
  - ▶ WEAK LINKS IN CHINA'S FOOD CHAIN - ▶

WHEN CHINA TRIED TO COMPLETELY RECREATE THE U.S. FACTORY FARM POULTRY "PRODUCTION" SYSTEM 

http://www.nytimes.com/2014/08/01/business/international/weak-links-in-chinas-food-chain.html?_r=0

 

 

- ▶ CHINA'S RIVER OF DEAD PIGS - 17,000 OF THEM - ▶

http://sco.lt/6MagyX

 

 

 

 

=======================       

FACTORY FARMED USA MILK BOUND FOR CHINA

============================

 

 

                             VIDEO REPORT - USA MILK TO CHINA

                                     Newshour June 13, 2013
- ▶  CHINA NEEDS MILK:  SHOULD WE BE SHIPPING OUR PRECIOUS WATER AND CREATING AN ENVIRONMENTAL NIGHTMARE TO SUPPLY CHINA WITH MILK? http://www.pbs.org/newshour/rundown/2013/06/food-for-9-billion-california.html

 

June 13, 2013 The Center for Investigative Reporting
- ▶  ENVIRONMENTAL CONCERNS SURFACE AS CALIFORNIA AIMS TO MILK CHINA'S DAIRY DEMAND  http://cironline.org/node/4726

 

 

 

 

=========================

USA FACTORY FARMING

=========================

 

  - ▶ MORE, BIGGER, FASTER - What You Need To Know About Factory Farming Your Food  http://sco.lt/8usxzV

 

- ▶ EATING WITH OUR EYES CLOSED:  LEGALIZING CORPORATE FACTORY FARMING ABUSE & PRACTICES http://sco.lt/6maFxB

 

                

                                          FACTORY FARMING IMAGES

                                                   http://ow.ly/k6dGP

 

OnEarth Magazine, February 2, 2014
-▶ HOG WILD:  U.S. FACTORY FARMS ARE POISONING IOWA'S DRINKING WATER -- ALL TO FEED CHINA http://www.onearth.org/articles/2014/02/factory-farms-are-poisoning-iowa-water

 

 

 March 14, 2013 - Mother Jones

- ▶  CHINA'S DEAD HOG SCANDAL IS GROSS - BUT SO ARE THE HOG FECES IN THE US WATERWAYS http://sco.lt/5J0QEr

 

July 12, 2013 Scientific American
- ▶  DEFECATION NATION:  PIG WASTE LIKELY TO RISE IN U.S. FROM CHINA BUSINESS DEAL http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=smithfield-pig-waste

 

 

                                                       WATCH:

                                          "A RIVER OF WASTE " 

Beginning with a history of the American food system, River of Waste shows its evolution to large-scale corporate farms where pollution and use of growth hormones threaten both individual health and the future of our planet http://sco.lt/5WwPVx

 

March 14, 3013 - Mother Jones

- ▶  IOWA'S FACTORY LIVESTOCK FARMS CHURN OUT MORE UNTREATED WASTE THAN THE HUMAN SEWAGE OUTPUT OF THE ENTIRE UNITED STATES  http://www.motherjones.com/tom-philpott/2013/03/chinas-dead-hog-scandal-gross%E2%80%94-so-are-our-factories-farms

 

- ▶  STOP FACTORY FARMS FROM POLLUTING OUR WATERWAYS WITH DRUGS http://www.scoop.it/t/agriculture-gmos-pesticides/p/3643934709/groups-file-motion-to-stop-factory-farms-from-using-waterways-as-dumping-grounds

 

 

 

Alternet, December 10, 2013
- ▶ HOW BIG AGRIBUSINESS IS TRYING TO MUZZLE THE TRUTH BEHIND FACTORY FARMS http://www.alternet.org/big-agribusiness-trying-muzzle-animal-rights-activists-who-infiltrate-their-factory-farms?akid=11256.237541.4BAflB&rd=1&src=newsletter934989&t=5

 

 Mother Jones July/August Issue

- ▶ GAGGED BY BIG AG http://www.motherjones.com/environment/2013/06/ag-gag-laws-mowmar-farms

 

June 17, 2013 Treehugger NEED TO KNOW:

- ▶ AG GAG LAWS ARE GROWING THREAT TO FREE SPEECH AND FOOD SAFETY http://www.treehugger.com/corporate-responsibility/ag-gag-laws-are-growing-threat-free-speech-and-food-safety.html

 

Nation of Change, September 21, 2013
- ▶ CORPORATIONS/LOBBYISTS RULE: GOODBYE ORGANIC EGGS
 PROPOSED FDA FOOD SAFETY RULES SUPPORT FACTORY FARM CONCENTRATION CAMPS AND THREATEN TRUE FAMILY FARMING - : http://www.nationofchange.org/proposed-fda-food-safety-rules-support-factory-farming-threaten-family-farms-1379774141

 

                                                    VIDEO

                                          Organic News USA -
Find out more about factory farming & the state of the food industry - This powerful film changed the way millions of Americans eat. Find out why http://www.streamorganic.com/index.php/home-mainmenu-1/news-mainmenu-2/1-latest/4610-organic-news-usa-find-out-more-about-factory-farming-a-the-state-of-the-food-industry-this-powerful-film-changed-the-way-millions-of-.html

                                             -- WATCH --

                                              "FOOD, INC"

                  https://www.youtube.com/watch?v=dkL2Q_kCRms

 

 

                                          MEATONOMICS

The huge “externalized” costs the animal food system imposes on taxpayers, animals and the e... http://sco.lt/5zvTyT

 

                                          FARM-AGEDDON:

No birds. No bees. Our countryside laid waste. And billions of animals that never see a blade of grass http://sco.lt/7ztQbB

 

 

                         AND IT'S ALL JUST THE BEGINNING OF .....

 

- ▶ +++ NEW SECRETIVE CORPORATE TRANS PACIFIC TRADE DEAL WILL IMPACT US ALL AS OUR RIGHTS AND REGULATIONS ARE NEGOTIATED AWAY  http://sco.lt/62UixN

 

 

 

 

MORE ON FACTORY FARMS http://www.scoop.it/t/agriculture-gmos-pesticides?q=FACTORY+FARMS

 

 

 


Via pdjmoo
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Commission européenne : l’environnement dissous dans la croissance verte et bleue

Commission européenne : l’environnement dissous dans la croissance verte et bleue | Confidences Canopéennes | Scoop.it
En charge de l’Environnement… et des Affaires maritimes et de la Pêche : le mandat du nouveau commissaire traduit un virage de la politique environnementale européenne, où priorité est donnée à la croissance. La personnalité controversée du commissaire Karmenu Vella accentue encore les inquiétudes des organisations environnementales sur les intentions du président Jean-Claude Juncker.
Christian Allié's insight:

............""""""""""""""""""""""""""""..............

 

......... 

Surprise ! Jean-Claude Juncker, qui préside la nouvelle Commission européenne, a regroupé le portefeuille de l’Environnement avec celui de la Pêche. Le département en charge de la politique environnementale (la direction générale de l’Environnement) partage désormais son commissaire européen avec la direction générale (DG) des Affaires maritimes et de la Pêche. La motivation de ce regroupement ? La croissance. La Commission européenne souligne en effet "les logiques jumelles de la croissance ‘bleue’ et de la croissance ‘verte’ ".

Dans sa lettre de mission au nouveau commissaire, Jean-Claude Junker insiste sur le "rôle-clé" de la politique de l’environnement dans la création d’emplois et la stimulation de l’investissement. Selon le président de la Commission, la pêche et l’environnement sont des secteurs déjà bien encadrés par la réglementation européenne. La nouvelle étape est d’en faire des moteurs du développement économique. Cette approche n’est pas surprenante. A l’heure de la morosité économique, la croissance semble aujourd’hui chez les décideurs la seule façon de faire passer le message environnemental.

 

Un coup d'arrêt de la politique environnementale de l’Union Européenne

 

Le commissaire devra d’ailleurs collaborer étroitement avec le vice-président en charge de l’emploi, de la croissance et de la compétitivité, ainsi qu’avec celui de l’énergie. Car la nouvelle Commission européenne compte 7 vice-présidents, sortes de super-commissaires. "Cet exécutif restreint pourrait bien concentrer le pouvoir", estime Guillaume Sainteny, maître de conférences à l’Ecole polytechnique.

Pour les ONG environnementales européennes, Juncker signe "l’arrêt de la politique environnementale de l’Union européenne (UE)". Ces organisations non gouvernementales s’émeuvent d’autant plus de ce virage qu’il existe un consensus large sur l’utilité de l’action européenne sur l’environnement.

La personnalité du commissaire en charge du portefeuille est aussi controversée. Le Maltais Karmenu Vella n’a aucun bagage sur l’environnement. Et Malte est même l’un des pires élèves de l’UE en la matière. Ses activités passées dans l’industrie du jeu et du tourisme et ses parts dans des projets immobiliers le disqualifient même pour le poste, selon Corporate Europe Observatory, l’organisation de veille sur le lobbying à Bruxelles.

 

Le dossier "biocides" quitte la DG environnement

 

Même son de cloche du côté des ONG de défense de la mer. "C’est une très mauvaise nouvelle", selon Claire Nouvian, de Bloom, qui voit dans ce regroupement une marginalisation du poids de l’environnement.
La nomination de Karmenu Vella doit encore être validée par le Parlement européen d’ici au 3 octobre. "On va l’interroger sur tous les grands enjeux environnementaux, en particulier les perturbateurs endocriniens et les nanotechnologies", assure l’eurodéputée EELV (Europe Ecologie/Les Verts), Michèle Rivasi, à propos de l’audition qui attend le commissaire à Strasbourg.


La marginalisation du poids de l’environnement au sein de la Commission semble confirmée par un autre choix stratégique. Le dossier sur les produits biocides (pesticides, herbicides...) quitte la DG Environnement pour la DG de la Santé et des Consommateurs. "On est abasourdi", a réagi le responsable actuel du dossier biocides à la DG Environnement, Pierre Choraine, pour Chemical Watch.


Le conflit sur le sujet qui oppose ces deux DG est connu, les avis de la DG Santé et Consommateurs étant très proches des intérêts des industriels.

Magali Reinert
© 2014 Novethic - Tous droits réservés

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Les algues dans nos assiettes : des bienfaits santé insoupçonnés !

Les algues dans nos assiettes : des bienfaits santé insoupçonnés ! | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Algues : valeur nutritive, profil santé, idées-recettes, choix et conservation, la petite histoire, écologie et environnement
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Après avoir pollué ses plages, l'algue pourrait devenir l'or vert de la Bretagne - Magazine GoodPlanet Info

Après avoir pollué ses plages, l'algue pourrait devenir l'or vert de la Bretagne - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La Bretagne, première victime des pollutions d'algues vertes dopées aux nitrates sur ses plages, veut devenir un acteur majeur de la recherche et de l'exploitation des nombreuses espèces d'algues, sources potentielles de croissance et d'emploi dans les secteurs médical et alimentaire.
Christian Allié's insight:

......................."""""""""""""""""""""""""""""""""""................

 

....... 

« Si on arrive à lever 20 à 50 millions d’euros, on arrivera à financer des bateaux, des usines, la recherche, des chercheurs », estime-t-il.

Il y a de nombreux marchés à conquérir: l’algue peut avoir des applications dans l’alimentation humaine, animale, mais aussi dans la santé, la médecine, la cosmétique, la pharmacie, voire certains usages industriels…

Et la Bretagne a une carte à jouer dans cette « économie bleue » avec ses « quelque 700 espèces d’algues », la qualité de ses eaux, sa sécurité sanitaire, mais aussi ses 1.500 chercheurs, souligne Hervé Balusson.

« La filière des algues, ce sont aujourd’hui une centaine d’entreprises et 4 à 5.000 emplois », en Bretagne. « Mais ça peut représenter demain des milliers d’emplois » supplémentaires, affirme Hervé Balusson selon lequel ces nouveaux marchés représentent des milliards d’euros.

C’est le cas du marché des médicaments. « Il est estimé aujourd’hui à 700 milliards d’euros et il est prévu qu’il dépasse les 1.000 milliards dans les 10-20 ans », explique Maryvonne Hiance, la directrice d’Effimune, une entreprise nantaise qui s’est spécialisée dans le développement de nouvelles molécules pour réguler le système immunitaire dans le domaine de la transplantation, des maladies auto-immunes et certains cancers.

Selon Mme Hiance, le marché des médicaments issus de la biotechnologie représente déjà 23% du marché total des médicaments, et « on estime qu’il pourrait passer à 50% ».

Ce marché des biomédicaments connaît un fort développement, parce que ce sont des médicaments plus ciblés, pour éviter les effets secondaires, souligne la dirigeante.

Chez Effimune, « jusqu’à présent, nous n’avons pas de médicaments issus de l’algue », précise Maryvonne Hiance. « Mais notre rencontre avec Olmix nous a permis de nous dire: +pourquoi ne pas tester cette nouvelle matière pour développer un nouveau médicament, pour réguler le système immunitaire dans certains cancers+ ».

« Car certaines algues, en particulier les algues vertes, contiennent des molécules susceptibles d’agir sur le système immunitaire et augmenter son action », ajoute Maryvonne Hiance.

« On va mettre notre savoir-faire dans le développement de médicaments au service de cette matière première », assure Mme Hiance.

Des applications seraient possibles dans le domaine du système nerveux central, ou dans celui des anti-inflammatoires.

Toutes les nouvelles filières liées à l’algue « sont les filières de demain », soulignent les organisateurs du Breizh Algae Tour: il faut que l’Ouest en tire profit, « c’est une des rares filières émergentes dans un territoire en difficulté ».

© AFP

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/09/15/apres-avoir-pollue-ses-plages-lalgue-pourrait-devenir-lor-vert-de-la-bretagne/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.mlR5Unx7.dpuf
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La pêche illégale compromet la croissance de l’industrie du poisson en Ouganda - Ecofin

La pêche illégale compromet la croissance de l’industrie du poisson en Ouganda - Ecofin | Confidences Canopéennes | Scoop.it
En Ouganda, le retard enregistré par le gouvernement dans la...
Christian Allié's insight:

.

......""""""""""""""""""""""".......

 

...........

(Agence Ecofin) - En Ouganda, le retard enregistré par le gouvernement dans la régulation de l’industrie poissonnière constitue une menace pour les revenus d’exportations issues de cette activité. En effet, rapporte le ‘Monitor’ six unités de transformations ont cessé leurs activités tandis que 12 autres opèrent en dessous de leurs capacités, en raison notamment de la pêche illégale.


« Nous perdons beaucoup d’argent lié à l’industrie poissonnière et environ 1,5 million de personnes qui dépendent directement ou indirectement de ce secteur pourraient subir les retombées négatives de cette situation.» a déclaré Phillip Borel, président de l’association ougandaise des transformateurs et exportateurs de poissons (UFPEA).


Le dirigeant désigne le gouvernement comme principal responsable de cette situation. «Au cours des deux exercices budgétaires précédents, le gouvernement a levé une taxe auprès des différents acteurs de cette industrie. L’argent devait servir à la régulation du secteur. Si au moins 70% de cette somme avait été consacrée à cet usage, cela aurait suffi à mettre de l’ordre. Mais nous n’avons pas vu l’action gouvernementale et comme conséquence, nous connaissons les difficultés actuelles.»


M. Borel a également rappelé que la pêche illégale avait entraîné une mise au ban des exportations de poisson du pays par l’union européenne. En 2013, les exportations de poissons ont généré 125 millions de dollars de recettes à l’Ouganda.

Aaron Akinocho

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.

Via Aaisha Sylla
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""................

 

......... 

Dans cette forêt vierge de 8 000 km⊃2;, nichée dans le nord-est du Gabon, à cheval entre les provinces du Woleu-Ntem et de l'Ogooué-Ivindo, palpite le coeur du bassin du Congo. C'est le deuxième poumon vert de la planète après l'Amazonie.

Seul regret en survolant Minkébé au crépuscule, il est rare de pouvoir distinguer les troupeaux de pachydermes. C'est pourtant l'heure où ils viennent étancher leur soif au bord des marais et des rivières avant d'aller affronter les périls de la nuit. Le parc et sa périphérie abritent une population d'éléphants de forêt estimée à 30 000 individus. Un patrimoine inestimable.

Incapables de vivre hors de la jungle primaire, bien plus difficiles à observer et à protéger que leurs cousins des savanes, ils sont placés sous la haute surveillance des "brigades de la jungle" mises en place par l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

Car les éléphants de Minkébé vivent sous la menace d'un danger qui peut surgir à tout moment, de jour comme de nuit. Leurs dangereux prédateurs n'ont pas d'états d'âme. Les chasseurs-tueurs professionnels venus de l'extérieur du Gabon, les braconniers massacrant des troupeaux entiers de pachydermes pour prélever leurs précieuses défenses, ne s'inquiètent pas de la survie de l'espèce.

Acheté 40 euros, le kilo d'ivoire est revendu 120 euros par les trafiquants, avant d'être négocié jusqu'à 3 000 euros sur les marchés asiatiques. Malgré l'interdit mondial, la hausse de la demande d'ivoire se poursuit et les prix continuent de flamber... Entre 50 et 100 éléphants sont tués chaque jour, selon les estimations faites par les autorités du parc en 2011.

Les éco-gardes impuissants

Ces dernières années, Minkébé a également enregistré une augmentation considérable de l'activité humaine autour de l'une de ses aires protégées. Celle-ci a la particularité de receler un gisement d'or alluvionnaire qui a déclenché l'afflux d'aventuriers en tout genre... Résultat, d'un petit camp de 300 mineurs artisanaux on est vite passé à plus de 5 000 mineurs, braconniers, trafiquants d'armes et de drogue installés - sans droit ni permis, évidemment - dans un campement sauvage.

Face à ces bandes organisées lourdement armées, les éco-gardes sont impuissants. L'État n'a donc pas eu d'autre choix, l'année dernière, que de faire intervenir une unité de parachutistes pour bouter orpailleurs et trafiquants hors du parc. Les intrus partis, la nature a repris ses droits.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Biodiversité | Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

En Chine, il y a plus de 7.000 ans, commença la domestication du pêcher

En Chine, il y a plus de 7.000 ans, commença la domestication du pêcher | Confidences Canopéennes | Scoop.it

La datation de noyaux de pêche trouvés dans la vallée du fleuve Yangzi Jiang (ou Yang-Tsé) a permis d’en savoir plus sur l’histoire du fruit : les pêchers auraient été domestiqués en Chine il y a 7500 ans

 

Les sites archéologiques de l'étude, dans la région de Shanghai.

© Zheng et al 2014, PLOS One, cc by 4.0

Christian Allié's insight:

................."""""""""""""""""""""""""""""""......................

 

....... 

Si la domestication de céréales comme le blé et le riz est bien connue, on en sait un peu moins sur l’histoire de certains arbres fruitiers, comme les pêchers. La majorité des sites archéologiques où des noyaux de pêche ont été retrouvés se situent dans la vallée du Yangzi Jiang : ce lieu a donc peut-être permis une sélection précoce. De plus, la pêche est présente dans la culture traditionnelle chinoise, puisqu’elle est un symbole d’immortalité dans la mythologie taoiste.

Dans une étude parue dans Plos One, deux chercheurs chinois et un chercheur canadien présentent une analyse comparée de noyaux de pêches provenant de différents sites de la basse vallée du Yangzi Jiang. L’objectif était de comprendre les circonstances dans lesquelles les Hommes ont commencé à cultiver le pêcher Prunus persica. Un moment important car la domestication des arbres fruitiers a permis aux Hommes d’obtenir plus facilement des fruits comestibles.

Les noyaux de pêche provenant des différents sites archéologiques de la vallée du Yangzi Jiang ont permis une comparaison de la taille et de la structure des noyaux sur une période de 5.000 ans. Les chercheurs ont ainsi observé que les pêches grossissaient de manière significative au cours du temps, ce qui montre que la domestication était en cours.



3.000 ans de sélection pour une pêche proche des variétés actuelles

D’après la datation au carbone des noyaux de pêche, le fruit domestique semble avoir divergé de ses ancêtres sauvages il y a 7.500 ans. Les noyaux de pêches les plus anciens proviennent de Kuahuqiao (il y a 8.000 à 7.000 ans) et Tianluoshan (il y a 7.000 à 6.500 ans). L’étude propose que la basse vallée du Yangzi Jiang a été une région de sélection des premières pêches et que le processus a commencé il y a 7.500 ans.

Les premiers noyaux de pêche en Chine les plus similaires aux formes modernes cultivées proviennent de la culture de Liangzhu qui remonte à une période allant de 3.300 à 2.000 ans avant J.C. : les noyaux de pêche sont significativement plus gros et plus compressés que les noyaux plus anciens. Des noyaux de pêche similaires ont été trouvés au Japon. La pêche est apparue en Inde il y a 3.700 ans.

Pour Gary Crawford de l’université de Toronto Mississauga, les Hommes auraient compris très tôt comment réaliser des greffes et obtenir une reproduction végétative. Il aurait cependant fallu 3.000 ans pour que la pêche domestiquée ressemble au fruit que nous connaissons aujourd’hui. L’amélioration n’a pas porté uniquement sur le goût et la taille du fruit, mais aussi sur la durée de la saison de production. Par conséquent, les gens de l’époque cherchaient déjà à maîtriser leur environnement : « la réalité est qu’ils étaient des Hommes modernes avec les capacités cérébrales et des talents que nous avons maintenant. Les gens ont changé leur environnement pour qu’il corresponde à leurs besoins ».

more...
No comment yet.