Confidences Canop...
Follow
Find
9.8K views | +21 today
 
Rescooped by Christian Allié from YOUR FOOD, YOUR ENVIRONMENT, YOUR HEALTH: #Biotech #GMOs #Pesticides #Chemicals #FactoryFarms #CAFOs #BigFood
onto Confidences Canopéennes
Scoop.it!

"Death On A Factory Farm" [HBO Special] When Animals Become Inanimate Objects On A Balance Sheet

                                                         WATCH

                                DEATH ON A FACTORY FARM (1:27:25)

                       And the subsequent trial results will surprise you

                                   First aired on HBO March 16th 2009

Directors Tom Simon and Sarah Teale (HBOs Dealing Dogs) tell the story of an animal rights investigator who goes undercover at hog farm in Ohio to explore a whistle blowers allegations. The evidence he gathers leads to a rare prosecution and trial for animal cruelty, and a verdict that surprises nearly everyone...https://www.youtube.com/watch?v=XfiolWwzD94

 

 

International Business Times, June 12, 2014
- ▶  FIGHTING AG-GAG LAWS WITH DRONES? JOURNALIST EYES THE SKIES FOR FACTORY-FARM INVESTIGATIONS http://www.ibtimes.com/fighting-ag-gag-laws-drones-journalist-eyes-skies-factory-farm-investigations-1599912

 

Grist, June 10, 2014
- ▶  A MEAT GIANT GOBBLES UP ANOTHER MEAT GIANT:  GRAPHS

There are problems with this kind of consolidation...“When all the power is so centralized in these behemoths, they end up writing their own rules in Congress and fighting the reforms to protect consumers and farmers”...

When the Obama administration sought to reform the animal farming industry, many farmers, some visibly frightened, risked their livelihoods by speaking publicly about abuses. But industry squelched that attempt.

Now, the industry lobbyists are working to reduce the number of inspectors in slaughterhouses, while speeding up the kill and processing lines. "But the chickens already move down the disassembly lines “obscenely fast, in my opinion,” http://grist.org/food/a-meat-giant-gobbles-up-another-meat-giant/

 

 

                                                  WATCH

                                6 April 2013 - New York Times
             VIDEO TAPING OF FARM CRUELTY IS NOW A CRIME  http://www.nytimes.com/2013/04/07/us/taping-of-farm-cruelty-is-becoming-the-crime.html?partner=rss&emc=rss&_r=0

 

Alternet, January 26, 2013

NEW AG-GAG LAW:  REPORTING CORPORATE FACTORY FARM ABUSES TO BE CONSIDERED "ACT OF TERRORISM" http://www.alternet.org/environment/shocking-reporting-factory-farm-abuses-be-considered-act-terrorism-if-new-laws-pass

 

Alternet, December 10, 2013
- ▶ HOW BIG AGRIBUSINESS IS TRYING TO MUZZLE THE TRUTH BEHIND CORPORATE FACTORY FARMS http://www.alternet.org/big-agribusiness-trying-muzzle-animal-rights-activists-who-infiltrate-their-factory-farms?akid=11256.237541.4BAflB&rd=1&src=newsletter934989&t=5

 

The Atlantic, March 19, 2014
  -▶ THE LAW THAT MAKES IT ILLEGAL TO REPORT ON ANIMAL CRUELTY ON CORPORATE FACTORY FARMS. What makes Idaho's agricultural industry deserve special protection from journalists and activists?  http://www.theatlantic.com/business/archive/2014/03/the-law-that-makes-it-illegal-to-report-on-animal-cruelty/284485/

 

Common Dreams, Ronnie Cummins

Today, nearly 65 BILLION animals worldwide, including cows, chickens and pigs, are crammed into CAFOs (Confined Animal Feed Lots). These animals are literally imprisoned and tortured in unhealthy, unsanitary and unconscionably cruel conditions. Sickness is the norm for animals who are confined rather than pastured, and who eat GMO corn and soybeans, rather than grass and forage as nature intended. To prevent the inevitable spread of disease from stress, overcrowding and lack of vitamin D, animals are fed a steady diet of antibiotics. Those antibiotics pose a direct threat to the environment when they run off into our lakes, rivers, aquifers and drinking water.

   The vast majority of consumers don’t realize that nearly 95% of the meat, dairy and eggs sold in the U.S. come from CAFOs. Nor do most people realize that CAFOs represent a corporate-controlled system characterized by large-scale, centralized, low profit-margin production, processing and distribution systems.... http://www.commondreams.org/view/2013/01/17-5

 

Huffington Post, March 17, 2014
  -▶ 9 FACTS ABOUT FACTORY FARMING THAT WILL BREAK YOUR HEART  (GRAPHIC PHOTOS) http://www.huffingtonpost.com/2014/03/17/factory-farming-facts_n_4063892.html

 

                                                       VIDEOS

                                                 OneGreenPlanet
- ▶  5 POWERFUL VIDEOS ON FACTORY FARMING - (WITHOUT THE GORE) http://www.onegreenplanet.org/animalsandnature/5-powerful-videos-on-factory-farming-without-the-gore/

 

 March 20, 2013 - Tom Philpott - Mother Jones

- ▶  FLIES, MAGGOTS, RATS, AND LOTS OF POOP - WHAT BIG AG AND FACTORY FARMS DON'T WANT YOU TO SEE http://www.motherjones.com/tom-philpott/2013/03/ag-ag-illegal-undercover-film-livestock

 

 

                                             ============

                                               AG-GAG LAWS

                                             ============

 

 David Hogan, February 19, 2014
  -▶ THE AG-GAG REFLEX: THE ANIMAL ENTERPRISE TERRORISM ACT'S IMPACT ON US ALL. On November 27, 2006, after heavy lobbying by the pharmaceutical and agricultural industries, the Animal Enterprise Terrorism Act (AETA) was quietly signed into law. The AETA makes it a terrorist offense to engage in certain speech and activity that causes an “animal enterprise” the loss of real or personal property. (There is a dispute as to whether the term ‘loss of property’ means ‘loss of profits.’) ....http://davidhoganwriter.com/2014/02/19/the-ag-gag-reflex-the-animal-enterprise-terrorism-

 

One Green Planet, February 20, 2014

- ▶  SHOCKING NEW FACTORY FARM INVESTIGATION SHOW WHY WE MUST DEFEAT AG-GAG BILLS http://www.onegreenplanet.org/news/shocking-new-factory-farm-investigations-show-why-we-must-defeat-ag-gag-bills/

 

The Atlantic, March 19, 2014
  -▶ THE LAW THAT MAKES IT ILLEGAL TO REPORT ON ANIMAL CRUELTY ON CORPORATE FACTORY FARMS. What makes Idaho's agricultural industry deserve special protection from journalists and activists?  http://www.theatlantic.com/business/archive/2014/03/the-law-that-makes-it-illegal-to-report-on-animal-cruelty/284485/

 

 Salon, March 17, 2014
  -▶ IDAHO'S CONTROVERSIAL AG-GAG LAW CHALLENGED IN FEDERAL COURT http://www.salon.com/2014/03/17/idahos_controversial_ag_gag_law_challenged_in_federal_court/

 

                                                        VIDEO
                         Mercy For Animals, February 19, 2014
- ▶  IDAHO AG-GAG LAW:  MFA RELEASES SHOCKING NEW VIDEO OF DAIRY COW SEX ABUSE http://www.mfablog.org/2014/02/idaho-ag-gag-mfa-releases-shocking-new-video-of-dairy-cow-sex-abuse.html

 

 

Al Jazeera America, February 28, 2014
- ▶ IDAHO GOVERNOR SIGNS AG GAG BILL INTO LAW: ABUSE WILL NOW GO UNEXPOSED - FURTHER PROTECTING CORPORATE PROFITS http://america.aljazeera.com/articles/2014/2/28/idaho-gov-signs-aggagbillintolaw.html

 Green Is the New Red, February 20, 2014
- ▶ IDAHO AG-GAG LAW WOULD MAKE IT ILLEGAL TO PHOTOGRAPH FACTORY FARM CRUELTY  http://www.greenisthenewred.com/blog/idaho-ag-gag-law/7635/

 Food Safety News, February 20, 2014
- ▶  IDAHO'S AG-GAG BILL CLEARS STATE SENATE, HEADS TO HOUSE ON FAST TRACK http://www.foodsafetynews.com/2014/02/idahos-senate-passed-ag-gag-bill-close-to-vote-in-house/#.Uwfdf15kJK4

 HuffPost Food For Thought, February 25, 2014

- ▶ IDAHO'S AG-GAG BILL IS A SHAMEFUL ATTEMPT TO HIDE ANIMAL CRUELTY ON CORPORATE FACTORY FARMS http://www.huffingtonpost.com/nathan-runkle/idahos-aggag-bill-shamefu_b_4848923.html

 

           

                                       DON'T LET THIS HAPPEN

                                 Businessweek, January 09, 2014
  -▶ INDUSTRIAL FARMING:  STATE CONSTITUTIONAL AMENDMENTS MAY GIVE LEGAL SHIELD TO CORPORATIONS http://www.businessweek.com/articles/2014-01-09/industrial-farming-state-constitutional-amendments-may-give-legal-shield

 

  One Green Planet, May 15, 2014

  -▶ AG-GAG MOVEMENT SPREADS TO AUSTRALIA AS PUBLIC FIGURES CALL ACTIVISTS "TERRORISTS" #AgGag Movement Spreads to #Australia as Public Figures Call Activists #Terrorists http://www.onegreenplanet.org/news/ag-gag-movement-spreads-to-australia/

 

 WisconsinWatch.org, February 08, 2014

▶  A 6,200 COW INDUSTRIAL FARM: DISPUTED EXPANSION OF WISCONSIN MEGA DAIRY WATCHED FOR STATEWIDE IMPACT: Owners vow to protect water quality; neighbors want tighter DNR oversight

The Dept of Natural Resources is defending its approval of the Kinnard Farms permit, which will allow the farm to grow by 55 percent — from 5,627 to 8,710 animal units, or about 6,200 cattle. The farm, classified as a concentrated animal feeding operation, or CAFO, because of its large size, is in the town of Lincoln in Kewaunee County... http://www.wisconsinwatch.org/2014/02/08/disputed-expansion-of-dairy-watched-for-statewide-impact/

 

 LIKE AUTOS ON A PRODUCTION LINE:
July 21, 2013 Free From Harm
- ▶  FAIR OAKS FARMS, THE LATEST "AGRITOURISM" DESTINATION: USES 2,700 SOWS TO PRODUCE 75,000 PIGS ANNUALLY http://www.nwitimes.com/business/local/article_7c7063d3-e336-5d1c-b7da-cdf8852c5f5d.html#.Ue15bezytDw.twitter

 

  -▶ SO YOU WANT TO EAT MEAT?  FEEDLOTS vs PASTURES http://sco.lt/4qkbib

 

Huffington Post, January 03, 2014

- ▶ THE IMPORTANCE OF OUR EVOLUTION BEYOND KILLING FOR FOOD - A PIG FARMER SPEAKS OUT  http://www.huffingtonpost.com/bob-comis/the-importance-of-our-evolution-beyond-killing-for-food_b_4518133.html?ir=Green&ref=topbar

 

 

  -▶ FIXING THE BROKEN BIG FOOD SYSTEM IN 2014 http://sco.lt/8YOYJV

 

                               An Image Says A Thousand Words

                                         GESTATION CRATES

                                           http://ow.ly/lPLtf

 

 Mother Jones July/August Issue
- ▶  YOU WON'T BELIEVE WHAT PORK PRODUCERS DO TO PREGNANT PIGS?  http://www.motherjones.com/environment/2013/06/pregnant-sows-gestation-crates-abuse


                                                     VIDEO

                           February 1, 2012 - Tom Philpott

- ▶ WHAT HAPPENS TO PIGLETS ON FACTORY FARMS?  http://www.motherjones.com/tom-philpott/2012/01/piglets-factory-farm-video

 

 June 6, 2013 Global Possibilities
- ▶  6 HORRIFYING THINGS ABOUT PORK EVERYONE SHOULD KNOW http://www.globalpossibilities.org/6-horrifying-things-about-pork-everyone-should-know/

 

26 March 2013 - Tom Philpott - Mother Jones

- ▶  HOGWASH: BIG AG'S BAN ON CAGING PREGNANT PIGS IS JUST FOR SHOW http://www.motherjones.com/tom-philpott/2013/03/pork-industry-flack-gestation-crate-ban-show

 

 

                                      MORE, BIGGER, FASTER :

WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT FACTORY FARMING YOUR ANIMAL FOOD: ANTI-WHISTLE BLOWER AG GAG LAWS  http://sco.lt/5n7fqD

 

 

  -▶ UNDERCOVER INVESTIGATIONS OF FACTORY FARMS AND SLAUGHTERHOUSES http://www.mercyforanimals.org/investigations.aspx

 

                                             FARM-AGEDDON:

No birds. No bees. Our countryside laid waste. And billions of animals that never see a blade of grass http://sco.lt/7ztQbB

 

Grist, January 29, 2014
  -▶  POOR COWS:  HARVESTING METHANE BY PUNCHING HOLES IN COWS STOMACHS: Argentinian scientists are punching holes in the sides of cattle and passing pipes through to their stomachs. The other end of the pipe goes into a bag fitted on the cow’s back. The captured gas, can be burned to produce energy. http://grist.org/news/we-can-harvest-methane-from-cow-guts-should-we/

 

                                        - ▶ MEATONOMICS:

                       THE DIRTY TRUTH ABOUT CHEAP MEAT

                                            http://sco.lt/5MiErp

 

Washington Post, January 27, 2014
 -▶ FDA HAS ALLOWED ANTIBIOTICS IN ANIMAL FEED DESPITE RISK TO HUMAN HEALTH - REPORT http://www.washingtonpost.com/national/health-science/fda-allows-antibiotics-in-animal-feed-despite-potential-risk-to-human-health-report-claims/2014/01/27/63a73a88-869e-11e3-916e-e01534b1e132_story.html

 

 

Real News One, June 10, 2014
-▶ PUTTING THE ECONOMY BEFORE THE ENVIRONMENT IS ENVIRONMENTAL VANDALISM AND SUICIDAL http://realnewsone.com/2014/06/10/putting-the-economy-before-the-environment-is-environmental-vandalism/

 

                          AN URGENT MEMO TO THE WORLD: 

               ONE ENVIRONMENT, ONE HUMANITY, ONE PLANET http://thenaturaleye.wordpress.com/2012/07/12/an-urgent-memo-to-the-world/

 

Mongabay, June 06, 2014
-▶ NEW STUDY FINDS ENVIRONMENTAL DAMAGE GLOBALLY MAY COST MORE THAN U.S. GDP http://news.mongabay.com/2014/0606-morgan-ecosystem-services.html

 

 


Via pdjmoo
more...
No comment yet.

From around the web

Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

En finir avec le labour - Produire sans polluer - Konrad Schreiber - YouTube

“Le Labour, source de toutes les pollutions, de tous les problèmes ? “ organisée le 19 septembre 2014 dans le cadre du programme Agr’eau a réuni près de 90 p...
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Forum Agribunisess à Kinshasa - Le PNUD et l'AgriBusiness en RDC

Présentation réalisée par le PNUD de l'AgriBusiness Forum 2015 à Kinshasa organisé par le PNUD RDC.


Via La Voix du Paysan Congolais, Dieynaba BA
more...
JJ Grodent's curator insight, April 24, 3:50 AM

N'a-t-on pas fortement oublié les petits producteurs dans ce forum? Quand ont-ils pris la parole pour exprimer leurs préoccupation et leurs propositions?

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Troc de graines : des espaces autogérés pour faire vivre les semences libres

Troc de graines : des espaces autogérés pour faire vivre les semences libres | Confidences Canopéennes | Scoop.it
75 % du marché mondial de semences est contrôlé par dix multinationales. Face à cette mainmise sur le premier maillon de la chaine alimentaire, des (...)
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""""..............

 

[ ... ]

..... 

Lutter contre l’effondrement de la biodiversité

Adhérente de la maison des semences de la Loire, lancée en 2012, Marie-Claude veut contribuer à défendre la biodiversité en la cultivant et en l’échangeant. Elle dénonce un cadre législatif qui confisque les droits d’échanger ou de donner des graines et des plantes, pourtant conservées dans les champs et les jardins depuis des centaines d’années (lire notre dossier Main basse sur les semences).


« La biodiversité est en train de s’effondrer : les grands semenciers s’intéressent à des variétés issues d’une base génétique de plus en plus étroite. Or, les graines que nous échangeons et ressemons se modifient légèrement d’une année à l’autre, c’est très précieux. Et quelle joie de voir le résultat quand ça marche ! »


Grâce à ces échanges de graines, qui se multiplient partout dans l’Hexagone, les citoyens évitent d’acheter des semences hybrides non reproductibles vendues par l’agro-industrie. « Il faut se réapproprier la nourriture que l’on mange et le jardin floral pour éviter de se faire bouffer par les grands semenciers », appuie Bernard. Depuis deux ans, cet apiculteur à la retraite collectionne les sauges. « Il existe au moins 800 variétés de sauges et je n’en ai que 40 ! », explique ce passionné, prêt à en donner pour assurer leur reproduction dans de multiples lieux. Trois ans après sa création, la maison de la semence de la Loire a multiplié ses activités : dans les fermes, les jardins, les associations... Ce qui fait la richesse de cette « maison », c’est le réseau qui la fait vivre. « Ici, c’est un tout petit bout de la maison de la semence, se réjouit Marie-Claude, elle est un peu répartie partout ». Et elle ne demande qu’à essaimer.

Texte et photos : Sophie Chapelle
@Sophie_Chapelle sur twitter


more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Le rôle des fourmis dans la production des noix de cajou

Le rôle des fourmis dans la production des noix de cajou | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Une étude réalisée au Bénin par une équipe de chercheurs a montré que l'utilisation des fourmis tisserandes constitue un moyen efficace de lutte biologique contre les insectes.

Via Pescalune
Christian Allié's insight:

....................."""""""""""""""""""""""""""""""""...................

 

.......
Consacrée exclusivement à la noix de cajou, cette étude a été menée pendant deux ans dans le cadre d’un projet régional dénommé WAFFI (West African Fruit Fly Initiative), impliquant plusieurs partenaires comme le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA) avec le soutien financier de la Danida, l’agence danoise d’aide au développement.

Selon les chercheurs, les fourmis tisserandes africaines (longinoda Oecophylla ) constituent une solution naturelle très efficace pour réduire les sévères pertes de rendement qu’occasionnent les insectes chez les planteurs d’anacarde au Bénin et dans de nombreux pays africains, et pour améliorer la qualité des noix de cajou.

Originaire du Brésil et introduite en Afrique au 16ème siècle par les Portugais, la noix de cajou est un produit très prisé au Bénin et un peu partout en Afrique.

Les statistiques du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) indiquent que la production de noix de cajou brutes au monde est de 4,28 millions de tonnes en 2011.

Le Bénin fait partie des dix premiers pays où la production de noix de cajou augmente le plus ; un classement coiffé par le Vietnam qui détient 28 % de la production totale mondiale.

Dans ce pays, les exportations de noix de cajou brutes représentent environ 162 986 tonnes en 2011 avec 121 497 tonnes exportées.

Avec 13,5 % des revenus d’exportations du Bénin en 2008, le secteur ravit petit à petit la vedette à la culture du coton, produit d’exportation traditionnel du Bénin.

Les dégâts causés par ces nombreux insectes, notamment les foreurs de tiges, les mineuses de feuilles, les punaises et les thrips, les plus redoutables, ont un effet négatif sur le rendement de l’anacardier.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

« On a monté des champs-écoles pour les femmes »

« On a monté des champs-écoles pour les femmes » | Confidences Canopéennes | Scoop.it

"Elle martèle d’emblée : « Les impacts des changements climatiques représentent une menace majeure pour les personnes vivant déjà dans la pauvreté… dont 70% sont des femmes. » Au sein du Women Environmental Programme au Burkina Faso, Zenabou Segda veut se battre pour sortir les femmes des frontières invisibles qui les enferment. «Ce sont des actrices cachées dont les actions ne sont pas montrées et qui ne sont pas assez impliquées dans les décisions.»


Les femmes ? Le lien le plus enraciné avec la terre, souffle-t-elle. Elles qui labourent les champs, cherchent l’eau, trouvent du bois. Elles qui tentent de trouver des ..."

Par Christian Losson. Libération (édition abonnés), 17.04.2015

 

 

[Image] Femmes faisant la queue pour la photo de remise des diplômes du programme Champ École Paysan/anne

via Agricultrice rwandaise | ONU Femmes, 01.10.2014
http://www.unwomen.org/fr/news/stories/2014/9/rwanda-farmer-field-schools

 

« En six mois d’école pratique d’agriculture, plus de 350 agricultrices et agriculteurs ont suivi une formation sur la nutrition, les techniques agricoles modernes et ont pu développer des compétences commerciales tout en créant des coopératives et des groupements d’épargne. »   

                                                    


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La sécheresse au Pérou combattue par une technique… vieille de 1.500 ans

La sécheresse au Pérou combattue par une technique… vieille de 1.500 ans | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Au Pérou, le principe des « amunas », mis au point avant les Incas, va être reprise pour amener de l’eau à Lima, la capitale qui subit de dures sécheresses chaque année. En retenant l’eau dans la...
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""""".................

 

L’idée est de reprendre une technique connue depuis les Huari, ou Wari, une civilisation installée dans les Andes avant les Incas, entre 550 et 900 après Jésus-Christ. Le principe des amunas, ou mamanteaos, est de détourner l’eau des torrents en haute montagne, à plus de 4.000 m d’altitude, à la fin de l’hiver quand les glaciers fondent. Des rigoles l’envoient dans des zones situées 1.000 à 1.500 m au-dessus des cultures. Ces petits canaux libèrent l’eau dans le sol, là où il est suffisamment fracturé pour être perméable. Elle s’enfonce donc et descend lentement. Quelques mois plus tard, quand les torrents seront à sec, elle sera parvenue au niveau des champs cultivés, humidifiant le sol, emplissant les aquifères et alimentant les rivières.


Un dessin explicatif des amunas montré sur le site de l'association Agricultures Network. Sans traduction des termes en espagnol, le schéma est compréhensible. Les pluies de la saison humide alimentent, sur les sommets, des torrents et des rivières descendant dans la vallée. Les canaux artificiels, dont l'un est représenté ici à 4.400 m d'altitude, détournent une partie de l'eau d'un cours d'eau et la fait couler lentement, ici vers la gauche, bien au-dessus des cultures. Cette eau va s'infiltrer dans le sol et descendre lentement dans le sous-sol (les flèches noires), au lieu de dévaler la pente en surface. Pendant la saison sèche, elle nourrira ainsi les nappes aquifères de la vallée, humidifiant le sol et grossissant les cours d'eau de basse altitude. © Agricultures Network

La technique des amunas serait efficace et économique

[ ... ]

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Crickets aren't ready to replace meat - Futurity

Crickets aren't ready to replace meat - Futurity | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Crickets, "the gateway bug," can't yet replace or supplement meat as a source of protein in the human diet, a new study suggests.
Christian Allié's insight:

..................""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

........... 

Crickets fed a poultry-feed diet showed little improvement in protein conversion efficiency compared to the industrial-scale production of broiler chickens.

 

Crickets fed on processed food waste grew to harvestable size with conversion efficiency similar to broiler chickens. But over 99 percent of the crickets fed minimally processed, municipal-scale food waste and diets composed largely of straw died before reaching a harvestable size.

 

Bringing crickets into the global protein supply will depend on collecting and using relatively high-quality waste sources that are not currently being used for livestock production, the researchers say.

 

.......... 

“I’m all for exploring alternatives, and I am impressed by the amount of innovation that has sprung up around insect cultivation and cuisine in the last few years,” Lundy says.

 

“However, I also think we need to be clear-eyed about what the sustainability gains are and aren’t, and focus our innovative efforts and limited resources to where they will have the most lasting impact.”

 

Crickets are readily available in pet stores as food for turtles, frogs, and other pets. Part of many human diets, they are considered delicacies or snacks in many countries. Cricket flour is now commonly found in protein bars, baked goods, and protein powders.

 

Source: UC Davis

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Questions de développement ...
Scoop.it!

Soutenir les luttes paysannes d’Afrique de l’Ouest pour accélérer la transformation de l’agriculture familiale

Soutenir les luttes paysannes d’Afrique de l’Ouest pour accélérer la transformation de l’agriculture familiale | Confidences Canopéennes | Scoop.it

L’année 2015 devrait constituer une année charnière pour les exploitations familiales qui sont au cœur des préoccupations de CULTIVONS. En effet, après avoir pris au niveau continental des engagements forts lors du Sommet de l’UA à Malabo en juin 2014, les Etats d’Afrique de l’Ouest ont l’occasion de profiter des 10 ans de la politique agricole commune (ECOWAP) lancée par la CEDEAO en 2005 pour mener une évaluation complète et critique des avancées réalisées mais aussi et surtout des difficultés et retards quant à la mise en œuvre des ambitions de transformation agricole et de prospérité partagée.


Via JJ Grodent
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""""""""".............

 

[ ... ]

.....

Des investissements responsables au profit de l’Agriculture familiale 

‘’ Tout en approuvant les engagements renouvelés d’augmentation des investissements publics agricoles à Malabo, l’enjeu est à présent d’adopter des mécanismes de suivi clairs et transparents pour analyser la performance des politiques et budgets agricoles. La CEDEAO et ses membres doivent se focaliser sur la définition, l’appropriation partagée et l’utilisation systématique d’indicateurs forts de l’efficacité des programmes de développement agricoles au profit de la transformation qualitative des exploitations familiales dans leurs filières prioritaires’’ explique Godswill Aguiyi, Chef du département agriculture de la National Association of Nigerian Traders (NANTS)

 

Un accès équitable à la terre pour les femmes rurales 

‘’Contrairement à la croyance populaire, les communautés rurales ne demandent qu’à être des acteurs de changement pour que les femmes agricultrices jouissent effectivement de leurs droits d’accès aux ressources et participent à la prise de décision en vue du développement de tout le potentiel du monde rural. Offrons-leur l’opportunité d’agir en levant les contraintes traditionnelles et sociétales qui limitent leur accès à la terre. Il convient de négocier cet espace au sein des communautés tout en adoptant des politiques incitatives, du niveau national jusqu’à la CEDEAO”affirme Kafui Kuwonu, chargée de programmes en chef au WILDAF Afrique de l’Ouest

 

Des mécanismes efficaces pour une réelle stratégie ‘’Faim Zéro’’ 

« Pour éradiquer la faim hors du continent d’ici 2025, il faudra faire plus que se focaliser sur l’accroissement de la productivité agropastorale.  Une véritable ambition ‘’Faim zéro’’ implique la mise œuvre de systèmes de protection sociale qui garantissent la satisfaction des besoins de base de plus  de 20 millions de personnes qui risquent de dormir le ventre vide une bonne partie de l’année. De même, il importe de multiplier les réserves alimentaires de proximité, plus accessibles aux communautés, et de les articuler sur les réserves nationales et régionales. Enfin, l’amélioration de la réactivité des systèmes d’alerte, aussi bien à l’échelle communautaire qu’au niveau national et régional, dépend de l’implication de toutes les parties prenantes, y compris les organisations paysannes, et de l’engagement sans failles des Etats pour en garantir le fonctionnement optimal» rappelle Sidy Guèye Niang, conseiller régional d’Oxfam pour la sécurité alimentaire.

 

Une politique volontariste de promotion de l’élevage et du pastoralisme 


‘’Malgré certaines idées reçues, les pays sahéliens investissent de moins en moins dans l’agriculture, en particulier dans l’élevage. Ce secteur ne reçoit en moyenne que 10% des dépenses agricoles alors  qu’il représente entre un tiers et la moitié du PIB agricole des pays du Sahel, le bétail étant l’un des principaux postes d’exportation vers les pays côtiers. Pire encore, lorsque l’on étudie les dépenses dans l’élevage, le pastoralisme est largement sous représenté, il apparait comme un poste de dépense marginal. Pourtant, le pastoralisme domine la production animale et constitue l’unique mode de valorisation de vastes zones semi désertiques du Sahel, il est temps d’avoir des politiques volontaristes pour remédier à cette injustice’’ insiste Aliou Ibrahima, Secrétaire général de l’Association pour la Promotion de l’Elevage en Savane et au Sahel (APESS)

[ ... ]

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

« Il n’y a pas d’arbitrage entre climat et prospérité »

« Il n’y a pas d’arbitrage entre climat et prospérité » | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Pascal Canfin appelle les ministres de l’économie à faire de la lutte contre le dérèglement climatique et le développement des énergies renouvelables une priorité absolue.
Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""""""""".................

 

.... 

Selon vous, les énergies renouvelables représentent-elles : 20 %, 30 % ou 50 % des nouvelles capacités de production électrique installées dans le monde ? La réponse est 50 %. Cela signifie que nous sommes entrés dans un monde où, pour la première fois, un nouvel électron sur deux est produit à partir d’énergies renouvelables. Et maintenant que les courbes se sont croisées, le sens de l’Histoire ne fait plus guère de doute.
[ ... ]....... Une trop lente révolution

Cette révolution est d’ores et déjà en marche. Mais elle est encore trop lente. A défaut d’un grand coup d’accélérateur, on ne peut aujourd’hui exclure le scénario du pire : un monde dévasté par un dérèglement climatique incontrôlé. En Syrie, au Nigeria, le dérèglement climatique est déjà un « démultiplicateur de conflits », selon l’expression du ministère de la défense américain. Et comme le rappelait François Hollande à la tribune de l’ONU en 2014, on compte déjà trois fois plus de réfugiés climatiques que de réfugiés pour cause de conflits armés. Il est tout simplement impossible d’envisager un monde en paix dans un chaos climatique. Peut-on espérer promouvoir le développement et accéder à la prospérité économique et financière dans un environnement trop dégradé pour nourrir les populations, exposé à des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et intenses, et où la pénurie de ressources provoque des conflits sanglants et déstabilise des régions entières ?

 

Mesdames et messieurs les ministres des finances, madame la directrice générale du FMI, monsieur le président de la Banque mondiale, madame et messieurs les banquiers centraux, il n’y a pas d’arbitrage entre climat et prospérité. Bien au contraire : la lutte contre le dérèglement climatique est aujourd’hui une condition de notre prospérité future. Pour espérer accomplir la mission cruciale qui vous incombe, il vous faut faire de la lutte contre le dérèglement climatique une priorité absolue. Maintenant.

 

Pascal Canfin


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/climat/article/2015/04/17/il-n-y-a-pas-d-arbitrage-entre-climat-et-prosperite_4618048_1652612.html#DB9eCmhFQ3EXAobo.99
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Le tea tree, reine des huiles essentielles

Le tea tree, reine des huiles essentielles | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Choisissez l'huile essentielle de tea tree, reconnue pour ses vertus antibactériennes, antivirales, et très efficace pour traiter les affections cutanées, les coupures et les piqûres d'insectes. Originaire d'Australie, l'arbre à thé donne des feuilles desquelles on extrait la précieuse huile essentielle aux nombreuses propriétés.

Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoScience
Scoop.it!

2015, Année des sols / France Inter

2015, Année des sols / France Inter | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La Tête au carré par Mathieu Vidard. France Inter, 14.04.2015

 

invité(s)

 

Claude Bourguignon

Ingénieur agronome, fondateur du LAMS (Laboratoire d’analyse microbiologique des sols)

Lydia Bourguignon

Microbiologiste des sols

 

Philippe Lemanceau

Directeur de l'UMR agroécologie à lINRA Dijon (UMR INRA/Agrosup/université de Bourgogne)


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Territorial éditions

Territorial éditions | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Conduire les rÉformes territoriales
Comment ont fait les autres ? S'instruire des expériences européennes !
Christian Allié's insight:

..................""""""""""""""""""""""""""""""....................

 

... L’UFPT Aix-en-Provence est devenu le lieu de réflexion et d’échanges entre élus, praticiens des collectivités locales et universitaires sur l’avenir de la sphère publique, un lieu de rencontres pluridisciplinaires qui entend faire émerger des solutions et des applications concrètes aux problématiques actuelles et à venir pour les décideurs et les cadres dirigeants des collectivités.

 

Programme :

"

Réforme régionale, réduction drastique des dotations, disparition progressive de l’autonomie fiscale, transformation de la péréquation, métropolisation, renforcement de l’intercommunalité… Depuis bientôt dix ans les collectivités françaises sont sous le feu de la réforme permanente. Alors que les modes opératoires traditionnels sont remis en cause, les certitudes s’érodent exceptée celle de la réduction des ressources. Les réflexions des managers territoriaux se déplacent, il s’agit de moins en moins d’imaginer la « bonne » réforme, la « bonne » organisation, mais de savoir comment faire, comment gérer la contrainte, comment appliquer au mieux.
L’objectif de l’édition 2015 de l'UFPT est d’apporter du grain à moudre quant au « comment » des réformes territoriales en s’instruisant des expériences menées dans les collectivités européennes.

[ ... ]

 

http://www.lagazettedescommunes.com/colloque/ufpt-aix-2015/?utm_source=Aspmail&utm_medium=Emailing&utm_campaign=UFPT+2015-2

 

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le stress hydrique au menu du Forum mondial de l’eau

Le stress hydrique au menu du Forum mondial de l’eau | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Dirigeants et société civile sont réunis en Corée du Sud jusqu'au 17 avril pour « agir d'urgence » face à l'épuisement des ressources en eaux souterraines.
Christian Allié's insight:

..................."""""""""""""""""""""........................

 

« La planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40 % d’ici à 2030 »
[ ... ]....

Cette fois, à Daegu, les participants ont en ligne de mire la Conférence de Paris sur le climat, en décembre. Ils souhaiteraient en effet que l’eau s’immisce dans les négociations. Auparavant, ils espèrent que la préservation et la distribution de la ressource hydrique obtiendront une place de choix lors de la prochaine assemblée générale de l’ONU, à New York, en septembre. Car les Nations unies doivent y adopter un nouvel agenda en faveur d’un avenir durable qui succédera pour les 15 prochaines années aux actuels Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

L’assainissement, un chantier gigantesque

Depuis le lancement de ces OMD en 2000, l’accès à un puits, une borne-fontaine ou à un robinet a bien progressé. L’assainissement en revanche reste un gigantesque chantier à peine entamé. Rappelons que 748 millions de personnes dans le monde n’ont accès à aucune source d’eau potable et plus de 2 milliards n’ont droit qu’à un service individuel ou collectif de piètre qualité ou limité. Selon le dernier rapport de l’ONU-Eau, un milliard d’humains défèquent en plein air faute de mieux et 2,5 milliards vivent sans raccordement à un système de collecte. Dans les pays en voie de développement, au moins 90 % des eaux usées sont rejetées dans l’environnement sans aucun traitement, générant maladies hydriques et pollutions.

 

« [En Asie], l’eau est au cœur de la plupart des catastrophes : inondations, sécheresses, cyclones »[ ... ]
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ressources-naturelles/article/2015/04/13/le-stress-hydrique-au-menu-du-forum-mondial-de-l-eau_4614999_1652731.html#pEdLhtWZiiSQmhIZ.99
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Les Grues royales fréquentent de plus en plus les zones urbaines en Ouganda | Ornithomedia.com

Les Grues royales fréquentent de plus en plus les zones urbaines en Ouganda | Ornithomedia.com | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Dans ce pays, des Grues royales se nourrissent dans des décharges ou dorment sur des pylônes...
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""...........

 

[ ... ]

 

.....  Dans les années 1970, des Grues royales avaient déjà été vues se nourrissant dans des décharges de Kampala et jusqu'à 25 oiseaux avaient été comptés sur des pylônes du centre de la capitale à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Les pylônes sont beaucoup plus élevés que les arbres proches, ce qui constitue certainement une protection contre les prédateurs. Aucun cas d'électrocution n'a été observé jusqu'à présent, contrairement ce que l'on observe parfois chez les Marabouts d'Afrique (Leptoptilos crumeniferus). En plus des Grues royales, quelques 7 000 Hérons garde-bœufs (Bubulcus ibis) passent la nuit dans le centre de Kampala, et un petit nombre de Pélicans gris (Pelecanus rufescens) y ont été vus récemment.

 

En 2013, on a découvert que des grues avaient niché dans deux zones humides (Walufumbe et Lubig) de la périphérie nord de Kampala, et quatre petits y sont nés.

Des Grues royales dorment d’autre part avec d'autres espèces dans les arbres du campus de l'université islamique d'Ouganda, à 3 km de Mbale, une ville de plus de 400 000 habitants : par exemple, le 26 mai 2013, 24 Grues royales, 2 Pélicans gris, 25 Marabouts d'Afrique, au moins 150 Becs-ouverts africains (Anastomus lamelligerus), 8 Tantales ibis (Mycteria ibis), 12 Spatules d'Afrique (Platalea alba), 16 Ibis sacrés (Threskiornis aethiopicus), 15 Hérons mélanocéphales (Ardea melanocephala) et 5 Aigrettes garzettes (Egretta garzetta) ont été comptés dans un grand Milicia excelsa.

 

Les premières données urbaines de Grues royales en Ouganda remontent aux années 1950, ces oiseaux se sentant peut-être davantage en sécurité en ville que dans les zones rurales environnantes. Lorsqu'elles se nourrissent dans les décharges, on peut les observer à moins de 10 mètres : des oiseaux blessés sont parfois vus, ce qui suggère que des habitants s'amusent peut-être à leur jeter des objets dessus...

 

Les cas de nidification sont toutefois très peu nombreux dans les zones urbaines car les habitats favorables y sont très rares. Il convient donc de les protéger d'urgence. Et certaines initiatives sont encourageantes : un programme de conservation mené en collaboration avec les communautés locales dans le sud-ouest du pays a par exemple permis d'améliorer le taux de reproduction local de l'espèce qui est passé de 1,2 jeune à l'envol par couple en 2007 à 1,7 en 2011. Et les exemples cités dans cette étude montrent que la Grue royale peut faire preuve d'une certaine capacité d'adaptation.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

He Holds the Patent that Could Destroy Monsanto and Change the World

He Holds the Patent that Could Destroy Monsanto and Change the World | Confidences Canopéennes | Scoop.it

If there's anything you read – or share – let this be it. The content of this article has potential to radically shift the world in a variety of positive ways.
And as Monsanto would love for this article to not go viral, all we can ask is that you share, share, share the information being presented so that it can reach as many people as possible.

Christian Allié's insight:

............"""""""""""""""""""""""""""""""""""..............

 

....... 

 

In 2006, a patent was granted to a man named Paul Stamets. Though Paul is the world's leading mycologist, his patent has received very little attention and exposure.

Why is that? Stated by executives in the pesticide industry, this patent represents “the most disruptive technology we have ever witnessed.” And when the executives say disruptive, they are referring to it being disruptive to the chemical pesticides industry.  

 

What has Paul discovered?

The mycologist has figured out how to use mother nature's own creations to keep insects from destroying crops. It's what is being called SMART pesticides. These pesticides provide safe & nearly permanent solution for controlling over 200,000 species of insects - and all thanks to the 'magic' of mushrooms.

Paul does this by taking entomopathogenic Fungi (fungi that destroys insects) and morphs it so it does not produce spores. In turn, this actually attracts the insects who then eat and turn into fungi from the inside out!

 

This patent has potential to revolutionize the way humans grow crops – if it can be allowed to reach mass exposure.

To tolerate the use of pesticides in modern agriculture is to deny evidence proving its detrimental effects against the environment. Such ignorance really can no longer be tolerated. For example, can you imagine a world without bees? Monsanto's chemical concoctions which are being sprayed all over farmers' fields around the world are attributed to the large-scale bee die off. While a growing number of countries are banning Monsanto, it's still being used in  in nations who should  be aware of its dangers. To say that  new methods  need to be implemented before it is too late is an understatement.  

 

Monsanto presently generates $16 billion dollars per year (as reported in 2014), therefore you can be certain they do not want anything interrupting that flow of revenue. Such income gives them nearly limitless resources and abilities to suppress information that may be damaging their reputation.

 

Here are helpful links to understand more about the incredible patent discussed above:

Here is a link to the patent we are speaking of: 7,122,176
http://www.google.com/patents/US7122176

A list of all the patents Paul has applied for:
http://patents.justia.com/inventor/paul-edward-stamets

Plenty of information about Paul Stamets:
http://www.fungi.com/about-paul-stamets.html

Wikipedia page about Paul Stamets:
http://en.m.wikipedia.org/wiki/Paul_Stamets

And finally, here is a TedTalks video by Paul in 2008 called:

6 Ways Mushrooms Can Save The World
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le tournesol a la fibre isolante - Recherche & développement

Le tournesol a la fibre isolante - Recherche & développement | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La tige de tournesol pourrait constituer la matière première d’un isolant performant. Une équipe de recherche s’est intéressée à mettre en œuvre ce « sous-produit » agricole, dont la
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""""""""""""""...............

 

..... 

On pourrait souhaiter le même destin à la tige de tournesol qu’à celle du chanvre : d’un sous-produit agricole – un déchet, en somme – devenir un produit à part entière pour le bâtiment. L’équipe conduisant le projet Demether (*), lancé en 2011 et qui s’achèvera en juillet, a fait un premier pas en allant jusqu’à réaliser des prototypes de panneaux isolants de 120 x 60 cm et de 80 mm d’épaisseur.

 

Quels atouts présentaient donc cette tige pour avoir l’idée d’en faire un isolant ? « Une moelle avec une très bonne porosité, donc capable de renfermer de l’air. Et des fibres susceptibles d’assurer une tenue mécanique nécessaire à sa mise en œuvre », explique Jean-Denis Mathias, chargé de recherche à l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et agriculture (Irstea). Après la récolte des têtes des tournesols, les exploitants laissent la tige dans le champ avec le risque de voir se développer des champignons.

Autre solution, ils la récoltent et la font brûler, mais le rendement n’est guère intéressant. Le projet Demether ouvre une nouvelle voie, en exploitant les tiges sous forme de broyat (80 % d’écorce, 20 % de moelle) qui, associé à un liant, constitue la matière première d’un isolant pour le bâtiment. « Nous avons travaillé avec un liant naturel à base de polysaccharide appelé « chitosane » qui présente des propriétés mécaniques et antibactériennes intéressantes », détaille Jean-Denis Mathias.

Ce dérivé de la chitine, deuxième molécule la plus présente sur terre, est produit essentiellement en Asie par l’industrie de transformation de la crevette.

 

À la recherche d’un industriel

 

Une fois choisies les matières premières, restait à mettre au point le procédé industriel pour produire des panneaux. Température de séchage et taux de compression entrent évidemment en ligne de compte pour obtenir un panneau aux performances thermiques et mécaniques requises pour une mise en œuvre sur chantier. Avec une conductivité thermique λ de 0,06 W/ (m.K), le matériau présente des caractéristiques d’isolation intéressante.

[ ... ]

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

L’Afrique propose ses solutions contre le réchauffement climatique

L’Afrique propose ses solutions contre le réchauffement climatique | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Une dizaine de représentants d’associations environnementales africaines est venue en France, sept mois avant la grande conférence sur le climat qui aura lieu à Paris, pour alerter sur la situation de leur continent.

Via Dieynaba BA, Aaisha Sylla
more...
Aaisha Sylla's curator insight, April 20, 5:35 AM
Une dizaine de représentants d’associations environnementales africaines est venue en France, sept mois avant la grande conférence sur le climat qui aura lieu à Paris, pour alerter sur la situation de leur continent.

Le continent africain est particulièrement vulnérable face au changement climatique et attend beaucoup de l’accord de Paris. Une dizaine de représentants d’associations environnentales, venus dans la capitale française, raconte déjà les conséquences du changement climatique dans leur pays.

C’est le cas au Bénin, d’où vient Iss Deen Akambi, porte-parole de l’ONG Eco Bénin : « Tous les agriculteurs disent qu’aujourd’hui ils ne maitrisent plus le calendrier agricole. »

« Depuis mi-mars début avril les pluies auraient du commencer mais ça traine et quand ça va commencer toute l’eau va descendre dans le sud du pays qui est confronté à des problèmes d’inondations », explique-t-il.

Le dernier rapport des experts du climat n’est pas très rassurant puisqu’il estime qu’après 2050 ces changements seront encore plus forts en Afrique et en Amérique du Sud. Si la température augmente, les rendements agricoles seront encore plus faibles pour le maïs et le riz. Une catastrophe pour ces pays pauvres, où la population peine déjà à manger à sa faim.

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Erosion du littoral : l'Homme contraint de se plier aux règles de la nature

Erosion du littoral : l'Homme contraint de se plier aux règles de la nature | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Les infrastructures humaines du littoral ont profondément modifié le déplacement des sédiments et la morphologie du trait de côte. Aujourd'hui, l'Homme tente de rectifier la donne avec comme solution ultime le recul des activités.
Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""""""""""""...................

 

*********** Vidéo ***********

 

......... Chaque année, plusieurs tonnes de sable sont déplacées pour reconstituer des plages fortement affectées par l'érosion au cours de l'hiver. Suite à l'hiver 2013-2014, le Bureau de recherches géologiques et minière (BRGM) et l'Office national des forêts (ONF) constataient par exemple un recul du trait de la côte sableuse aquitaine de 20 m.

Plus globalement, 27% de l'ensemble du littoral français subit une érosion côtière, soit 46% des plages de sable ou à galets et 23% des côtes rocheuses, rappelle le BRGM. Or, les littoraux attirent toujours plus d'habitants. Ainsi, on a enregistré une augmentation de 14 habitants par km⊃2; dans les communes littorales entre 1999 et 2010. Enfin, le bord de mer reste sans surprise la première destination touristique.

Une situation qui questionne sur l'aménagement du littoral. Les effets de cette érosion seront-ils durables ? Quelle est la résilience du littoral ? Quels seront les impacts liés à la hausse du niveau des océans ? Quelle stratégie de gestion du trait de côte adopter ?

Suite au lancement d'un appel à projets pour une expérimentation de la relocalisation des activités et des biens situés dans des zones à haut risque, cinq collectivités locales de métropole et d'outre-mer ont été retenues. Le site de Vias (34) est l'une de ces expérimentations. Il porte un projet de recomposition spatiale et de valorisation du littoral sur un site occupé par de l'habitat en majorité précaire et des campings. L'objectif ? Reconstituer le cordon dunaire, élément naturel capable de stabiliser la côte.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La drosophila suzukii frappe aux portes des Combrailles

La drosophila suzukii frappe aux portes des Combrailles | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La drosophila suzukii frappe aux portes des Combrailles
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""""""""................

 

.....

Une petite mouche nippone d'à peine 3 millimètres de long a débarqué clandestinement d'un porte container quelque part dans un port du sud de la France.

D'aspect jaune orangé, elle possède deux yeux rouges bridés injectés de sang, deux taches sombres marquent l'extrémité de ses ailes : c'est un mâle. Sa rencontre avec une femelle plus en chair que lui, née dans un compost des quartiers citadins. Portés par les feux de l'amour, nos deux insectes réussiront un vol nuptial qui les propulsera à 600 mètres du sol. Poussés par un vent sud méditerranéen, ils entreront à l'intérieur des terres.

 

Remise des émotions de sa parade amoureuse, la femelle va se poser sur le premier verger venu. Dotée par la nature d'un ovipositeur tranchant comme un rasoir, elle pond sans relâche à l'intérieur des fruits même les plus durs. La drosophila suzukii produit 3 à 13 générations par an. Une véritable armée de parasites puisqu'en 3 générations, 27 millions de mouches apparaissent et causent d'incroyables dommages.

Irréductible !


La lutte chimique montre vite les limites de son efficacité et certains professeurs, fous de botanique, se mettent à imaginer des parades toujours plus ambitieuses pour contrer ce processus exterminateur. Le piégeage de masse donne d'excellents résultats et Hervé Covès, ingénieur agronome, compte beaucoup sur l'armée des insectes de l'ombre pour intensifier la lutte de défense.

 

Les fruits rouges d'ici atteints en 2014

Cet ingénieur agronome responsable d'une structure de recherches sur les fraises et les petits fruits à la Chambre d'Agriculture de la Corrèze met toute son énergie et sa science de l'agro-écologie pour contrer la drosophila suzukii. À force de se reproduire, elle est devenue une ressource planétaire qui a peu à peu intéressé des groupes d'insectes ravis de trouver sur leur territoire une nourriture en abondance. Hervé Covès a constaté que 20 % des bestioles présentes dans les écosystèmes s'intéressaient aujourd'hui à cette manne providentielle. Couplés à des pièges de masse, onze sites bénéficiant d'une biodiversité très active n'ont connu que 4 % de pertes lors de la catastrophique année 2014 où la framboise corrézienne a quelquefois enregistré des pertes de 80 %.

 

Pour Hervé Covès, la nature sauvage n'est pas un ennemi de l'agriculture mais un don précieux de la nature. Ce n'est pas en détruisant les haies qu'on lui donnera la capacité d'émerger. L'utilisation des produits chimiques détruit également tous les processus de régulation.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Lavandes et brûlures : huile essentielle de Lavande vraie & Lavande aspic

Quelle Lavande sur les brûlures ? Etes-vous sûr ? Lavande aspic ou Lavande vraie, se tromperait-on ? "

"Aromarc" (Marc Ivo Böhning) nous explique avec clarté


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

L’agro-écologie, une réponse adaptée dans les pays du Sud - Katia Roesch

Vendredi 10 avril 2015 à 19 h, place Stalingrad à Paris, Reporterre et la Confédération paysanne organisaient une rencontre sur agriculture et climat, intitulée "Les paysan-ne-s peuvent aussi sauver la planète !".

La question de l’irrigation est un enjeu crucial dans les pays du Sud, où l’accès à l’eau est une question de survie et où les effets du changement climatiques sont les plus importants, rappelle Katia Roesch, agronome et membre de l’ONG agronomes et vétérinaires sans frontières. L’agroécologie est souvent une réponse adaptée aux besoins pour des "aménagements plus petits et mieux gérés".


Via Bibliothèque de l'Esitpa, Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Désertification & société civile (Video HD - français) - YouTube

Du 10 au 13 juin 2015, le CARI et ses partenaires organisent le Forum international de la société civile sur la lutte contre la désertification à Montpellier...
Christian Allié's insight:

....................

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Nemo s’apprête à exploiter l’énergie thermique des mers

Nemo s’apprête à exploiter l’énergie thermique des mers | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Transformer en électricité la chaleur des mers tropicales, une réalité ? Réponses de Jean Ballandras (projet NEMO).
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""".............

 

[ ... ]

......... L’énergie thermique des mers, chère à Jules Verne


Le nom du projet Nemo est un acronyme (New Energy for Martinique and Overseas) mais il rend aussi hommage au capitaine du Nautilus. Par sa bouche, en 1870, Jules Verne explique qu’« il aurait pu, en établissant un circuit entre des fils plongés à différentes profondeurs, obtenir de l’électricité par la diversité des températures qu’ils éprouvaient… »

Jacques Arsène d’Arsonval, médecin et physicien, en décrit explicitement le principe en 1881 et Georges Claude, ingénieur, tente dans les années 1930 d’exploiter l’ETM à Cuba et au Brésil. Mais l’océan, à chaque fois, a eu raison des longs conduits d’eau immergés.

 

Des essais ont lieu dans les années 1950 à Abidjan et en Guadeloupe, puis au Japon et aux États-Unis à partir des années 1970 et même à Tahiti dans les années 1980. C’est à la Réunion qu’a eu lieu récemment, de 2011 à 2104, la mise au point par DCNS d’un prototype de centrale ETM à l’IUT de Saint-Pierre, au sud de l’île, validant le concept.

[ ... ]

......

Si la technique est connue depuis longtemps, pourquoi l’ETM n’est-elle pas répandue ?

Sur le plan technique, il a fallu mettre au point des conduits (qui mesurent plusieurs mètres de diamètre) suffisamment solides. Le milieu océanique au niveau de la côte est très difficile. Sur le plan économique, le bas coût du pétrole a longtemps dissuadé de chercher à exploiter l’ETM.

À part Nemo et Nautilus, existe-t-il d’autres projets ?

Oui, aux Philippines, en Indonésie… L’ETM va se déployer dans les Caraïbes et dans le Pacifique. C’est une technologie bien adaptée aux milieux insulaires et qui ne fait que commencer !

 

Sur le même sujet

Quand les îles se mettent aux énergies renouvelables
Des tunnels sous la mer façon Jules Verne
Une brêve histoire des barrages hydrauliques
El Hierro, une île dans le vent

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Zones humides - Ramsar - Océans
Scoop.it!

Découvrez le site Ramsar des étangs littoraux de la Narbonnaise

Découvrez le site Ramsar des étangs littoraux de la Narbonnaise | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Composés des étangs de Bages-Sigean, de Campignol, de l'Ayrolle, de Gruissan, de la Palme, les étangs de la Narbonnaise et leurs îles sont considérés en Languedoc-Roussillon comme les perles du long collier lagunaire régional.

Via Pescalune
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""""..................

 

........... 

Avec une faune riche et variée, le site constitue une halte migratoire pour de nombreux oiseaux ainsi qu'un lieu de nidification pour des espèces emblématiques comme la Sterne naine ou la Talève sultane.

 

La flore y est également remarquable : de nombreuses espèces protégées sont présentes, en particulier sur les lidos. Les steppes salées accueillent par exemple le Grand statice (Limoniastrum monopetalum), observé uniquement en France sur une partie de la façade méditerranéenne.

 

Dans les lagunes, les vastes herbiers et les graus naturels favorisent le maintien d'un peuplement piscicole foisonnant : anguilles, athérines, daurades, loups… Les densités sont importantes et permettent une exploitation artisanale des stocks de poissons. Cette pêche aux "petits métiers" est une activité ancestrale, véritable patrimoine ethnologique vivant, au même titre que l'exploitation du sel ou la chasse au gibier d'eau.

 

Cependant, différentes menaces pèsent sur ce territoire : fermeture et salination des marais, diminution des apports en eau douce, dégradation de la qualité de l'eau, urbanisation, développement de la fréquentation touristique et accès massif de véhicules sur les plages.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

350.org, Bill McKibben (& Naomi Klein): L’écologie made in Wall...

350.org, Bill McKibben (& Naomi Klein): L’écologie made in Wall... | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Préface : Un coup d’état contre la nature – dirigé par le complexe industriel non-lucratif Il est quelque peu ironique, alors que les activistes climatiques anti-REDD (réduction des émissions de la déforestation et de la dégradation des forêts)... #capitalismevert #croissanceverte #greenwashing
Christian Allié's insight:

...................""""""""""""""""""""""""""""""".................

 

.....

« Toutes les forces de cooptation, ayant participé à l’élection et à la réélection d’Obama, se rassemblent maintenant dans une grande cohésion, un grand financement, du haut vers le bas. Ces amis pensent détenir la stratégie pour sauver la planète, et cela coïncide merveilleusement avec le remplumage de leurs propres nids! The Insider pourrait sembler être un problème mineur, mais comme Counterpunch lui-même, il ne le supporte pas, car cela les expose pour ce qu’ils sont vraiment, des petits chiens et des valets libéraux, chargés de relations publiques, financées, par ce que j’appelle les 1 % Dem. Cette connerie, de « construction d’un mouvement progressiste » de la foule de Van Jones, n’est pas un mouvement pour un changement radical. C’est un leurre destiné à maintenir le statu quo des libéraux-entreprises. Mais pour beaucoup, c’est dur à voir quand on a la tête baissée et qu’on ne pense qu’au financement ».

John Stauber, auteur, répondant à un membre du Business Ethics Network (BEN) ayant réagi avec indignation,et feignant la confusion après la citation de Stauber, lui-même cité dans un article de Counterpunch. La punition de Stauber fut l’expulsion du BEN.

 

350.org « Faites le Calcul »

Le leader de 350.org, Bill McKibben, nous raconte que « ça n’est pas acceptable de profiter du saccage de la planète », mais il ne nous dira pas que la violence sans précédent, qui s’abat sur la planète et ses habitants les plus vulnérables, est intrinsèquement liée au système de capitalisme industrialisé. Il ne vous rappellera pas le simple fait que chaque jour, où l’on permet à ce système de continuer, représente un jour de profits de plus, sur le saccage de la planète, et nous rapproche de l’annihilation mondiale partagée. De plus, McKibben sape toute campagne qui chercherait à mettre ce problème critique en première ligne du débat mondial.

[ ... ]

Le tour de désinvestissement de 350.org vous est proposé par Wall Street

« Les efforts, pour contrôler les impacts destructeurs des corporations, doivent porter en eux une critique du pouvoir corporatiste, et une volonté de démanteler le pouvoir corporatiste, sinon ils ne font que renforcer, plutôt que remettre en question, les structures du pouvoir, et sapent les luttes populaires pour l’autonomie, la démocratie, les droits humains et la soutenabilité environnementale ».
– Corporate Watch

Les gens pourraient se demander pourquoi les financiers de la destruction du climat en auraient quelque chose à foutre du climat. On pourrait bien se demander pourquoi, McKibben et ses amis sont allés voir les milliardaires de Wall Street, pour solliciter leur apport (et leur permission) précisément sur le type exact de désinvestissement, qui leur serait le plus acceptable. Cependant, la réponse est étonnamment simple : le tour de désinvestissement « faites le calcul » n’est pas une campagne visant à perturber (et encore moins à détruire) Wall Street, le lobby énergétique, ou le capital financier – c’est plutôt une campagne stratégique de relations publiques, une nouvelle distraction, magistralement orchestrée, pour les masses.

[ ... ]

Ce que McKibben et les « verts progressistes » ne vous diront pas

Le communiqué de 350.org ci-dessus est incroyablement dangereux et trompeur parce qu’il implique deux choses:

1- que l’on peut continuer à brûler des combustibles fossiles pendant un certain temps;

2- qu’il n’y a qu’au-delà des 2 °C que l’on risque la catastrophe pour la vie sur Terre

Il oublie de mentionner un troisième fait : celui que nous sommes déjà certains d’atteindre les 2,4 °C d’augmentation de température (Ramanathan & Feng), même en arrêtant aujourd’hui de brûler tout combustible fossile.

« [mais] nous devrions accepter le fait que nous avons déjà rayé de la carte certaines communautés de l’hémisphère sud pour avoir choisi cette limite de 2° centigrades. »

« … nous avons besoin de réductions urgentes et radicales au-delà de tout ce que nous avons été préparés à affronter, nous avons attendu trop longtemps pour mettre en place une limite de 2 °C ».
– Professeur Kevin Anderson

[ ... ]

more...
No comment yet.