Confidences Canop...
Follow
Find
4.2K views | +10 today
Scooped by Christian Allié
onto Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Planète Océan - Magazine GoodPlanet Info

Planète Océan - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Planète Océan, le dernier film de Yann Arthus-Bertrand. Peut-on imaginer un film qui changerait le regard des hommes sur l'océan? Peut-on raconter simplement et à tous le plus grand mystère naturel de notre planète? Peut-on enfin aider nos enfants à croire à un monde de demain meilleur et durable?
more...
No comment yet.
Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La situation alimentaire au Soudan du Sud est "la pire au monde"

La situation alimentaire au Soudan du Sud est "la pire au monde" | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La situation alimentaire au Soudan du Sud est désormais "la pire au monde", a affirmé vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU en incitant les donateurs à se montrer plus généreux.
Christian Allié's insight:

..........""""""""""""""""""""""""""""""..........

 

.......  Dans une déclaration unanime adoptée vendredi soir, les 15 pays membres du Conseil "se déclarent très inquiets de la situation d'insécurité alimentaire catastrophique au Soudan du Sud, qui est désormais la pire au monde".

"La crise au Soudan du Sud risque de se transformer bientôt en famine en raison de la poursuite du conflit et du fait que les civils sont visés et forcés de fuir", ajoute la déclaration.

Le Conseil exhorte les pays donateurs qui se sont engagés en mai dernier à verser plus de 618 millions de dollars, lors d'une conférence à Oslo, à "tenir leurs engagements et à augmenter leur contribution".

Il appelle tous les protagonistes du conflit à protéger les civils, en particulier les femmes et les enfants, et à faciliter la livraison de l'aide humanitaire.

Dans une autre déclaration adoptée vendredi, le Conseil déplore "le manque de progrès vers la paix et la réconciliation" au Soudan du Sud et appelle les belligérants à cesser immédiatement les hostilités et à reprendre les négociations.

La guerre civile qui déchire le Soudan du Sud, fondé en 2011 après des décennies de conflit avec Khartoum, s'est accompagnée de massacres ethniques.

Elle a fait des milliers, voire des dizaines de milliers de morts, et chassé de chez eux plus de 1,5 million de Sud-Soudanais. Certaines régions du pays sont désormais menacées de famine à brève échéance, selon des ONG.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroforesterie et jardin forêt
Scoop.it!

Agroforesterie_vigne.pdf


Via ThePrimGardener
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

États-Unis : le Vermont fait un appel aux dons pour défendre sa loi sur l’étiquetage des OGM

États-Unis : le Vermont fait un appel aux dons pour défendre sa loi sur l’étiquetage des OGM | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le Vermont fait de la résistance. C'est le premier État américain à rendre obligatoire l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés. Mais cette loi pourrait être tuée dans l’œuf si la plainte contre le texte déposée par plusieurs groupes agroalimentaires aboutissait. La bataille juridique qui s’engage coûtera des millions de dollars. Le gouverneur de l’État s’y prépare en faisant un appel aux dons.
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""".........

 

[ ... ]

 

........... 

Le droit de savoir

 

Les "anti-étiquetage" dénoncent une distinction faite entre OGM et non-OGM illégitime. Depuis vingt ans, les OGM sont commercialisés sans restriction aux États-Unis, où ils sont considérés comme "équivalant en substance" aux autres produits. L’obligation d’informer les consommateurs ne s’appuie sur aucune justification sanitaire, selon les industriels, et serait donc inconstitutionnelle. Autre argument avancé: le coût pour les ménages américains. Selon BIO, l’organisation des industries de biotechnologies à laquelle appartient le géant Monsanto, la mise en œuvre de cette loi coûterait 400 dollars par foyer et par an.

Les lobbies industriels manœuvrent également au niveau fédéral. Grâce à l’appui d’une vingtaine de sénateurs républicains, ils ont obtenu une proposition de loi interdisant aux États d’imposer un étiquetage des OGM.

 

La résistance s’organise

 

Mais les entreprises de l’agroalimentaire savent qu’elles jouent un jeu dangereux. De plus en plus d’Américains réclament le droit de savoir ce qu’ils mangent. L’État du Vermont a ainsi reçu le soutien de plusieurs associations de défense de consommateurs. "Ces multinationales étiquettent déjà leurs aliments OGM destinés à l’exportation; mais plutôt que de respecter la volonté de l’État du Vermont, elles mènent des actions en justice contre les consommateurs", dénonce Andrew Kimbrell, directeur du Center for Food Safety.

Plusieurs compagnies ont déjà exclu les OGM de leurs produits. Originaire du Vermont, le producteur de glaces Ben & Jerry’s a emboîté le pas au mouvement: une de ses crèmes glacées a été rebaptisée, en l’honneur de la nouvelle loi, "Food Fight! Fudge Brownie".

Magali Reinert

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Zones humides - Ramsar - Océans
Scoop.it!

À la découverte des sites Ramsar de France : Découvrez le site Ramsar des Basses vallées angevines

À la découverte des sites Ramsar de France : Découvrez le site Ramsar des Basses vallées angevines | Confidences Canopéennes | Scoop.it

À travers une série d'articles, la LPO et l'association Ramsar-France vous proposent de partir à la découverte de quelques sites classés Ramsar de France.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Chute de cheveux et douleurs articulaires : j'ai eu le chikungunya, on dramatise trop

Chute de cheveux et douleurs articulaires : j'ai eu le chikungunya, on dramatise trop | Confidences Canopéennes | Scoop.it
LE PLUS. Elle n'arrivait plus à marcher. Ses articulations la faisaient atrocement souffrir. Ses cheveux ont chuté. Adolescente, Raphaëlle a contracté le chikungunya. Mais, cette étudiante réunionnaise de 20 ans, fustige désormais le traitement médiatique de la maladie, qui, selon elle tourne à la psychose.

Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Arrêté du 24 juin 2014 établissant la liste des plantes, autres que les champignons, autorisées dans les compléments alimentaires et les conditions de leur emploi


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Un insecte de plus en plus présent dans nos jardins

Un insecte de plus en plus présent dans nos jardins | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Difficile de s'en débarrasser . Depuis 2 ou 3 ans, au printemps, apparaissent dans nos jardins des filaments blancs puis des larves sur les tiges des plantes, suivis, en juillet, par des...

 

[Image Metcalfa pruinosa via Encyclopedia of Life]

 

 


Via Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ......]

 

............ Il semble n'exister que peu ou pas de produits insecticides pour éradiquer ces insectes. Et de toutes façons, l'emploi de produits chimiques présente des risques élevés pour les autres insectes non nuisibles et les pollinisateurs. Si vous observez quelques Metcalfas isolés dans votre jardin, vous pouvez les repousser grâce à des pulvérisations de savon noir ou les affaiblir par des jets d'eau plus ou moins puissants suivant la vigueur du rameau .La seule solution radicale est de couper et brûler les parties colonisées.

more...
Christian Allié's comment, July 25, 1:33 AM
Merci, excellentes infos sur ce blog!
Bernadette Cassel's comment, July 25, 8:32 AM
Merci à Patrick (Jardinoscope) pour ce complément instructif !
Bernadette Cassel's curator insight, July 25, 8:35 AM


SUR ENTOMOSCIENCE :

→  Les cicadelles nuisibles à l'agriculture


Rescooped by Christian Allié from Afrique et développement durable
Scoop.it!

Un chamane moderne / Uno sciamano moderno - Faire fleurir le désert, avec le Dr Sylla Tati

Un chamane moderne / Uno sciamano moderno - Faire fleurir le désert, avec le Dr Sylla Tati | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Article paru dans le magazine COOP COOPERAZIONE, SUISSE
Un chamane moderne, Le médecin tessinois, Dr SYLLA TATI, a un rêve ambitieux : faire fleurir des arbres fruitiers sur les terres arides du SENEGAL. Pour offrir à l’Afrique un avenir meilleur. Abraham...

Via Aaisha Sylla
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Phytosanitaires et pesticides
Scoop.it!

Togo: pour des alternatives aux pesticides - Actualité du Togo

Togo: pour des alternatives aux pesticides - Actualité du Togo | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Actualité du Togo
Togo: pour des alternatives aux pesticides
Actualité du Togo
Au Togo les pesticides se vendent le long des rues sans contrôle préalable des autorités en charge de la santé publique.

Via Sylvain Rotillon
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Quand l’agriculture s’installe en ville… - Métropolitiques

Quand l’agriculture s’installe en ville… - Métropolitiques | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Dans cet article, André Torre et Lise Bourdeau-Lepage s'interrogent sur la place de la nature en ville à travers la question de l'agriculture
Christian Allié's insight:

..................."""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

 

............ 

L’agriculture en ville, un mode de vie ?

Aujourd’hui, l’ampleur des innovations à concevoir et à développer ne permet en aucun cas d’imaginer une autosuffisance alimentaire des villes des pays industrialisés (Deverre et Traversac 2011), et l’agriculture ne peut prétendre s’intégrer au cœur du métabolisme urbain (Barles 2007). Mais l’agriculture urbaine balbutiante peut contribuer à accroître la place de la nature dans la ville (Bourdeau-Lepage et Vidal 2012) et apporter quelques solutions aux situations parfois dramatiques résultant de la crise (Torre 2012b). Les expériences sont en cours. Détroit, l’ancienne capitale de l’automobile, a réhabilité de vastes zones pour une agriculture de subsistance des populations locales et met en œuvre le plus grand projet de ferme urbaine au monde, dans l’esprit des victory gardens qui ont contribué à l’alimentation de millions de citadins pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le mouvement Slow Food, qui appelle à l’éducation du goût des consommateurs et prône la consommation de produits locaux et de saison, rêve de transformer les friches industrielles et les cours de récréation en « paysages fertiles ». Il considère que l’agriculture urbaine constitue, du fait de la hausse du prix de l’énergie, le moyen de parvenir à un mode de vie durable dans les grandes villes.

Mais ces situations restent encore exceptionnelles et l’avenir de l’agriculture urbaine passera sûrement par une intégration des dimensions paysagères et esthétiques chères aux habitants des villes. Ne serait-ce que parce qu’elle reste sous le regard des citadins, qui ont une approche différente des agriculteurs traditionnels et qu’elle doit tenir compte de cette vision, l’agriculture en ville doit peut-être tendre vers des formes plus proches du jardinage que de l’exploitation ou de l’agronomie traditionnelles. Elle peut avoir valeur d’exemple pour des citadins ayant oublié ou ne sachant plus comment pousse une plante ou comment un fruit se transforme en terre. Après tout, et comme le dit joliment Marie-Paule Nougaret (2010), ce ne sont pas les plantes qui poussent en ville, mais les villes qui vivent sur la planète des végétaux…

more...
Bernadette Cassel's curator insight, July 21, 3:30 AM


« Christian Allié's insight:

..................."""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

 

............ 

L’agriculture en ville, un mode de vie ?

Aujourd’hui, l’ampleur des innovations à concevoir et à développer ne permet en aucun cas d’imaginer une autosuffisance alimentaire des villes des pays industrialisés (Deverre et Traversac 2011), et l’agriculture ne peut prétendre s’intégrer au cœur du métabolisme urbain (Barles 2007). Mais l’agriculture urbaine balbutiante peut contribuer à accroître la place de la nature dans la ville (Bourdeau-Lepage et Vidal 2012) et apporter quelques solutions aux situations parfois dramatiques résultant de la crise (Torre 2012b). Les expériences sont en cours. Détroit, l’ancienne capitale de l’automobile, a réhabilité de vastes zones pour une agriculture de subsistance des populations locales et met en œuvre le plus grand projet de ferme urbaine au monde, dans l’esprit des victory gardens qui ont contribué à l’alimentation de millions de citadins pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le mouvement Slow Food, qui appelle à l’éducation du goût des consommateurs et prône la consommation de produits locaux et de saison, rêve de transformer les friches industrielles et les cours de récréation en « paysages fertiles ». Il considère que l’agriculture urbaine constitue, du fait de la hausse du prix de l’énergie, le moyen de parvenir à un mode de vie durable dans les grandes villes.

Mais ces situations restent encore exceptionnelles et l’avenir de l’agriculture urbaine passera sûrement par une intégration des dimensions paysagères et esthétiques chères aux habitants des villes. Ne serait-ce que parce qu’elle reste sous le regard des citadins, qui ont une approche différente des agriculteurs traditionnels et qu’elle doit tenir compte de cette vision, l’agriculture en ville doit peut-être tendre vers des formes plus proches du jardinage que de l’exploitation ou de l’agronomie traditionnelles. Elle peut avoir valeur d’exemple pour des citadins ayant oublié ou ne sachant plus comment pousse une plante ou comment un fruit se transforme en terre. Après tout, et comme le dit joliment Marie-Paule Nougaret (2010), ce ne sont pas les plantes qui poussent en ville, mais les villes qui vivent sur la planète des végétaux… » 


Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

L’agriculture urbaine, ingrédient de l’économie « glocale »

L’agriculture urbaine, ingrédient de l’économie « glocale » | Confidences Canopéennes | Scoop.it
 La Grand’Place ? Prenez à gauche après la troisième ferme urbaine... Entendrons-nous un jour ce genre de conversation dans les rues de Bruxelles? Sans aller jusque là, l’économiste belge Guibert Del...

Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

DRC deforestation escalates despite resource shortages, protests, rape, homicide

DRC deforestation escalates despite resource shortages, protests, rape, homicide | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Road construction, the promise of employment, and the conversion of forest to farmland – the effects of logging tropical forests are often not confined to the boundaries of the concessions, where, in the best case, a timber company has gained legal access to harvest trees. Along the Congo River in the northern Democratic Republic of Congo, recent data showing probable forest loss demonstrate the often-unforeseen consequences of timber harvesting.
Christian Allié's insight:

................""""""""""""""""""""""""""""""""""..............

 

........... 

It’s no secret that new roads to previously inaccessible forest can have deleterious environmental consequences. Since 2001, an area in DRC south and west of a logging plantation managed by a company called SIFORCO has lost more than 37,000 hectares of forest. Perhaps more startling, since the company’s operations were coming online in 2012, Forest Monitoring for Action (FORMA) alerts using NASA satellite data show likely forest loss adjacent to the town of Bumba has increased by more than 260 percent compared to 2011. Just halfway through this year, 2014 has already seen a 16 percent increase in FORMA alerts over last year.

“All of this deforestation north of Bumba is related to SIFORCO logging,” Raoul Monsembula told mongabay.com. Monsembula is the DRC country Coordinator for Greenpeace and a fisheries researcher at the University of Kinshasa. He has visited the region around Bumba in Equateur province more than a dozen times since 2006 for a variety of research projects and assessments, and he attests that the boom is the result of people moving their farms closer to the road. And it’s more than just subsistence agriculture.

With the road built by SIFORCO to move harvested logs from the concession, farmers also have easier access to Bumba, and thanks to its location on the Congo River, to the millions of consumers downstream in cities like Kinshasa and Brazzaville. SIFORCO trucks often ferry more than just logs, serving as de facto bush taxis for farmers and their produce.
[ ... ]
Read more at http://news.mongabay.com/2014/0710-cannon-gfrn-drc-congo.html#t5mFekfUkhhXdlKw.99
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Aide à l’Afrique : derrière la bonne conscience des pays riches, le pillage plus ou moins assumé

Aide à l’Afrique : derrière la bonne conscience des pays riches, le pillage plus ou moins assumé | Confidences Canopéennes | Scoop.it
134 milliards de dollars qui entrent chaque année et 192 qui sortent, pour un résultat négatif de 58 milliards : telle est la situation de l...

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Brésil: La Croix Rouge a détourné plus de 11 millions de dollars de dons

Brésil: La Croix Rouge a détourné plus de 11 millions de dollars de dons | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La Croix Rouge du Brésil a détourné quelque 11,2 millions de dollars de dons et de fonds publics destinés à des campagnes humanitaires de 2010 à 2012, a indiqué vendredi l'institution à partir d'un audit.
Christian Allié's insight:

..........""""""""""""""""""""""""".........

 

Les détournements de 25 millions de reais (11,2 millions de dollars) ont été faits essentiellement par trois filiales dans les Etats du Maranhao et Ceara (nord-est) et de Rio de Janeiro (sud-est), a expliqué à l'AFP le porte-parole de l'organisation, Lenilson Costa.

Les résultats de l'audit international, effectué par la compagnie anglaise Moore and Stephens, ont été remis au parquet pour qu'une enquête soit ouverte.

"La direction de la Croix Rouge va demander des sanctions contre les responsables de ces filiales à l'époque où ont eu lieu les détournements de fonds. La Croix Rouge envisage aussi des mesures judiciaires pour tenter de réparer les dommages causés à l'image de l'organisation auprès de l'opinion publique", explique un communiqué publié sur le site web de l'organisation humanitaire.

L'argent détourné était destiné notamment à des campagnes d'aide aux victimes du tsunami au Japon, à celles des inondations et glissements de terrain à Petropolis et autres villes de cette région montagneuse de Rio de Janeiro et aux victimes du conflit en Somalie.

D'après le quotidien Folha de Sao Paulo, quelque 15,8 millions de reais (7,11 millions de dollars) ont été versés sur le compte d'une ONG de développement humain du Maranhao, dénommée Humanus, qui était dirigée par la mère du vice-président de la Croix Rouge de l'époque, Anderson Choucino.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Gembloux: des solutions contre les pucerons, chenilles et autres limaces

Gembloux: des solutions contre les pucerons, chenilles et autres limaces | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Au Centre wallon de recherches agronomiques de Gembloux, les chercheurs élèvent des insectes qui peuvent naturellement aider les agriculteurs dans leur lutte contre les pucerons, chenilles et autres limaces...

Via Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""..............

 

........... 

Louis Hautier est un éleveur un peu particulier. Dans des chambres climatisées du Centre agronomique de Gembloux, il nourrit des coccinelles, des coléoptères et même des araignées :

 

"Ce sont des araignées chasseuses, qui ne font pas de toile, mais qui courent après leur proie. Donc c'est un insecte de plus, utile à l'agriculteur."

 

Mais du haut de son tracteur, l'agriculteur ignore souvent que son champ regorge d'insectes qui sont des alliés naturels contres les nuisibles comme les pucerons ou les limaces. Et les tonnes d'insecticides à large spectre déversés sur les cultures ne font pas dans la nuance et anéantissent aussi les insectes utiles.

 

Dans un autre laboratoire, les chercheurs de Gembloux testent justement l'effet des pesticides :

"Ce sont des firmes privées qui nous demandent de tester leurs produits, afin de voir l'effet que cela provoque sur les insectes utiles. Dans les dossiers d'homologation des pesticides, il y a un volet insectes utiles, où des études d'impacts doivent être fournies par la firme qui dépose le dossier. "

 

Avec cette information, l'agriculteur peut choisir les produits qui ménagent ses alliés biologiques. Ils peut aller plus loin et aménager parmi ses cultures, des bandes fleuries ou herbeuses, qui sont autant de refuges pour les insectes utiles.

Des moyens de lutte biologique qui sont transposables dans le jardin de Monsieur et Madame tout le monde.

François Louis, Christine Pinchart

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Afrique et développement durable
Scoop.it!

Comment renforcer le dialogue politique concertée sur la sécurité alimentaire au Sahel ?

Comment renforcer le dialogue politique concertée sur la sécurité alimentaire au Sahel ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Depuis des décennies, les ONG dans certains pays du Sahel travaillent à l'amélioration de la sécurité alimentaire. Avec le projet Diapoco-SA (DIAlogue (...)

Via Dieynaba BA, Aaisha Sylla
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Camargue Nature
Scoop.it!

Découverte : les oiseaux sauvages de Camargue

Découverte : les oiseaux sauvages de Camargue | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Notre carte postale, ce soir, nous vient de Camargue. Un milieu exceptionnel situé au delta où moultes espèces d'oiseaux sauvage: prennent leur quartier d'été. Mais la Camargue, c'est aussi une espacé dé quiétude et dé sérénité qui peut permettre des rencontres inédites. 


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Les arbres sont prêts à être plantés au Sénégal | reforestation et lutte contre la déforestation

Les arbres sont prêts à être plantés au Sénégal | reforestation et lutte contre la déforestation | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Après des mois passés à grandir en pépinières, 15 000 jeunes arbres vont être plantés au Sénégal dans les semaines à venir, dès l'arrivée des pluies.
Christian Allié's insight:

..........""""""""""""""""""""""""""""".........

 

......... Grande nouveauté de la campagne de reforestation 2014, une nouvelle essence fait son apparition parmi les arbres plantés. Retenez son nom : le moringa. Appelé nebeday en wolof, le moringa fait partie de ces « super-arbres » dont toutes les parties sont utiles à l’homme : racines, gousses et graines. Ses feuilles sont elles aussi utilisées en gastronomie, notamment dans la préparation du fameux « thiéré mboum », un plat sénégalais composé de couscous et de mil.

 

......... 

De croissance rapide, le moringa est très résistant à la sécheresse, il peut être planté dans tous les pays tropicaux où il contribue à réduire la malnutrition, grâce à sa richesse en vitamines, minéraux et protéines. La vente des graines de moringa à la SOPREEF, notre partenaire local, constituera également une importante source de revenus à terme pour les villageois. La SOPREEF les transforma en une huile de haute qualité, très recherchée pour ses applications en cosmétique.

 

Vous souhaitez planter des arbres au Sénégal ? Rendez-vous ici !

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Camargue Nature
Scoop.it!

Les champs français, nouveau placement financier - un accaparement des terres qui inquiète.

Les champs français, nouveau placement financier - un accaparement des terres qui inquiète. | Confidences Canopéennes | Scoop.it
De plus en plus de terres agricoles sont achetées par diverses entreprises n'ayant aucun lien avec l'agriculture. Une forme d'accaparement des terres qui inquiète.

En Camargue aussi : 

En Camargue, la famille royale danoise rachète à une mutuelle la plus grande ferme du coin.


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

INRA - journée agroforesterie

INRA - journée agroforesterie | Confidences Canopéennes | Scoop.it

JOURNÉE AGROFORESTERIE - Les arbres et les formations ligneuses dans les parcelles et les paysages agricoles : un atout pour la modernisation écologique de l'agriculture ?


Via ENSAT, Bernadette Cassel
more...
ENSAT's curator insight, July 10, 1:08 AM

 
Une journée dédiée à l'agroforesterie, vendredi 1er août au festival Jazz in Marciac, organisée par l'INRA avec l'association Arbre et Paysage 32

Bernadette Cassel's curator insight, July 21, 8:38 AM


« ENSAT's insight:

 
Une journée dédiée à l'agroforesterie, vendredi 1er août au festival Jazz in Marciac, organisée par l'INRA avec l'association Arbre et Paysage 32 » 


Rescooped by Christian Allié from Insect Archive
Scoop.it!

Chrysomèle & maïs transgénique

Chrysomèle & maïs transgénique | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Légende et source de la photo : un insecte, la chrysomèle, est la bête noire des agriculteurs de maïs aux États-Unis. Plus précisément la larve de ce coléoptère  qui prolifère dans les racines de maïs source exclusive de leur nourriture, causant alors des pertes considérables pour les récoltes - raoulburdet.fr

 

 

ÉTATS-UNIS – LA CHRYSOMÈLE RÉSISTE DE PLUS EN PLUS AU MAÏS TRANSGÉNIQUE CENSÉ LA TUER

 

En 2011, un article scientifique exposait le constat qu’au champ, la chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica virgifera virgifera, un coléoptère) développe, après trois années de culture, des résistances à la protéine insecticide Bt Cry3Bb1, présente dans des maïs génétiquement modifiés [1]. Les chercheurs qui avaient écrit cet article [2] ont poursuivi leur travail : ils documentent aujourd’hui les raisons à la fois de cette apparition de résistance à la protéine insecticide Bt Cry3Bb1 ainsi qu’à une seconde protéine Bt.

 

 

2011, première constatation de l’apparition de résistance à la protéine Cry3Bb1

 

 

Sommaire

 

Les chercheurs sont partis de témoignages d’agriculteurs ayant subi des attaques de chrysomèles sur leurs champs de maïs génétiquement modifié (GM). Les analyses conduites en laboratoire ont montré que les chrysomèles de ces champs résistaient à la protéine transgénique Cry3Bb1, pourtant censée les tuer [3].

 

Les scientifiques ont par ailleurs établi une corrélation directe entre la capacité des chrysomèles à survivre et le nombre d’années de culture sans rotation (avec un minimum de trois années) de tels maïs transgéniques. Enfin, ils ont démontré que la génération suivante de chrysomèles hérite de cette capacité de résistance. Ces résultats font donc écho aux travaux publiés en 2006 par P.L. Clark et T.M. Nowatzki [4] qui, sur la base d’analyses en laboratoire, concluaient que les larves des chrysomèles des racines du maïs pouvaient, au moins temporairement, s’adapter à la présence de protéine Cry3Bb1.

 

À l’époque, chaque chercheur avançait son hypothèse :

 

a) une capacité des larves à détecter dans la plante des différences de quantité de protéines Cry3Bb1 et donc de consommer les parties n’en contenant pas ou peu ;

 

b) un manque « d’efficacité » de la protéine Cry3Bb1 dont l’ingestion n’affecterait pas systématiquement la durée de vie des chrysomèles.

 

 

2014, la résistance s’explique, s’étend et concerne une seconde protéine Bt

 

Trois ans après leur premier article sur le sujet, les mêmes scientifiques publient un article relatant des études en laboratoires faites sur des insectes prélevés dans les champs en 2011 [5]. En premier lieu, ils rappellent que la résistance à la protéine Cry3Bb1 s’est maintenue, voire étendue, dans le temps puisqu’elle a été observée dans trois champs en 2009, dans sept en 2010 et dans quinze en 2011.

 

La prudence des scientifiques quant à affirmer que la résistance s’est étendue vient du fait que l’observation croissante peut également être due à une plus grande vigilance des agriculteurs qui, conscients que la résistance est présente, surveillent davantage et donc décèlent plus de dégâts sur leurs cultures.

 

Les résultats obtenus en laboratoire conduisent les scientifiques à considérer que la résistance est apparue du fait d’une quantité insuffisante de protéine Cry3Bb1 produite par les plantes transgéniques en culture. Selon eux, une absence de forte dose de protéine insecticide se caractérise en effet par l’apparition de résistances qui pourront évoluer rapidement dans le temps, sur trois générations d’insectes. Dernier constat issu des analyses en laboratoire : la résistance à la protéine Cry3Bb1 a conduit à une résistance croisée avec la protéine mCry3A (une forme synthétique de la protéine Cry3A).

 

Cette seconde résistance est apparue en 2011, soit deux ans après la première observation de la résistance à Cry3Bb1. Une telle résistance croisée (qui implique que les insectes ayant développé une résistance à la protéine Cry3Bb1 résistent également à la protéine mCry3A) aurait pour origine, selon les chercheurs, une similarité de structure de trois segments de ces protéines et donc une similarité de sites auxquels ces protéines s’accrochent dans l’estomac des insectes.

 

Pour les scientifiques, ces résultats montrent que les insectes peuvent développer rapidement des résistances aux cultures Bt ne produisant pas assez de protéine insecticide. Problème : « aucun des maïs Bt visant la chrysomèle du maïs commercialisés aujourd’hui [ne produit de protéines Bt à hautes doses], le risque d’apparition de résistance est donc accru » [6]...

 

La principale leçon à tirer de ces travaux concerne la mise en place des zones refuges (zones de culture autour d’un champ de PGM ensemencée avec des plantes non GM) qui doit être renforcée, selon A. J. Gassmann [7]. Sur cette question des zones refuges, Monsanto met en avant la stratégie « le refuge dans un seul sac », qui consiste à vendre aux agriculteurs un seul sac contenant les semences de maïs GM et des semences de maïs non GM. Ces dernières, une fois l’ensemencement du champ effectué, constitueront la zone refuge [8]. Couplé à l’utilisation de PGM produisant deux ou plus protéines insecticides, l’entreprise considère que cela constitue la solution à l’apparition de résistance comme elle l’expliquait en 2011 [9]. Elle avait d’ailleurs su « utiliser » le premier article de Gassmann et al. de 2011 pour promouvoir cette stratégie [10].

 

Monsanto commercialise ainsi aux États-Unis le maïs SmartStax depuis 2010, un maïs qui contient notamment six protéines insecticides, dont les protéines Cry3Bb1, Cry34Ab1 et Cry35Ab1 et le vend depuis 2011 dans des sacs contenant et des semences GM et des semences non GM. Ce maïs est autorisé commercialement en Europe, depuis le 6 novembre 2013 [11].

 

Interrogé en 2011 par Inf’OGM, Denis Bourguet de l’Inra expliquait que cette stratégie n’est pas envisageable dans le cadre de la lutte contre la pyrale, les larves étant mobiles entre les plantes, se nourrissant alors alternativement sur des plantes non GM puis GM (et inversement) et pouvant donc développer des résistances. Mais cela pourrait fonctionner pour la chrysomèle, car les larves ne passent pas suffisamment d’une plante à une autre pour que cela rende inopérante la présence dans le champ de plantes « refuge ».

 

Mais Gassmann et al. rappellent que l’autorisation commerciale de telles plantes a été accompagnée d’une diminution des zones refuges requises pour limiter l’apparition de résistance, passant de 20 % de la surface ensemencée à 5 %... Et que la résistance à une protéine insecticide diminue l’efficacité des PGM qui en produisent deux ! Pour les auteurs de l’article, les voies à explorer devraient être « de plus grandes zones refuges [(…) et] des stratégies telles que la rotation de culture ».

 

En effet, la mise en place de zones refuges efficaces suppose la présence des chrysomèles dans ces zones et donc la pérennisation de l’infestation. L’apparition de résistances pour les Cry3 par ces coléoptères étant inéluctable, même avec les zones refuges — qui ne font que la retarder — ce type d’OGM ne peut constituer une réponse durable à ce grave problème agronomique.

 

 

Par Éric Meunier pour Infogm.org – le 4 juillet 2014

 

 

 

Notes : 

 

[1] La protéine Cry3Bb1 est présente dans de nombreuses plantes transgéniques, par exemple les maïs contenant l’évènement MON863 ou l’évènement 88017

 

[2] Gassmann J. A. & al., « Field-Evolved Resistance to Bt Maize by Western Corn Rootworm », PLoS ONE, 2011, 6(7) : e22629. Aaron J. Gassmann déclare avoir reçu par le passé des subventions d’entreprises comme Dow, Monsanto, Syngenta... mais pas sur ce travail précis

 

[3] Beaucoup d’autres plantes Bt contiennent des protéines insecticides de la famille des Cry1, pour lutter contre la sésamie et de la pyrale. Il est à noter qu’un tel phénomène d’apparition de résistance aux champs commence aussi à apparaître, voir par exemple : http://www.infogm.org/AFRIQUE-DU-SUD-OGM-le-foreur-du

 

[4] Meunier, E., « Réaction des larves aux maïs Bt », Inf’OGM n° 79, octobre 2006

 

[5] « Field-evolved resistance by western corn rootworm to multiple Bacillus thuringiensis toxins in transgenic maize », Gassmann J. A. & al., PNAS, 8 avril 2014, vol. 111, n° 14, pp5141–5146.

 

[6] cf. note 5

 

[7] cf. note 2

 

[8]http://www.monsanto.com/newsviews/pages/explaining-refuge-in-the-bag-concept.aspx

 

[9] http://www.monsanto.com/newsviews/pages/rib-complete.aspx.

 

[10]http://www.monsanto.com/newsviews/pages/gassmann-research-reminder-of-need-for-comprehensive-ipm.aspx.

 

[11] maïs 89034*1507* Mon88017*59122, dossier réf CZ/2008/62

 


Via Koter Info, Bernadette Cassel
more...
Eben Lenderking's curator insight, July 19, 7:37 AM

This is such an obvious outcome even to someone that has only high school biology.  The bugs propagate and evolve on short life-cycles, meaning they evolve faster than scientists can innovate…Faster innovation isn't the answer, the answer is stopping an approach to managing our natural resources which is not stewardship but about domination and destruction…Monsanto and their ilk (Bayer and Syngenta) are poisoning us, destroying the world, ruining lives, and undermining our entire political system.  They must be stopped.

Eben Lenderking's curator insight, July 19, 7:38 AM

Such an obvious outcome.  Of course the bugs are going to evolve!  And do so faster than we can innovate.  That's beside the point, though.  We need to totally rethink our approach to farming and feeding the world, the food we eat, the entire agribusiness system doesn't work.

Rescooped by Christian Allié from Risques naturels et technologiques infos
Scoop.it!

Quand le climat touche la haute finance | Carrefour

Quand le climat touche la haute finance | Carrefour | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Les conséquences du changement climatique commencent à apeurer les grands financiers de nombreux pays. Le patron du groupe d'informations financières Bloomberg,...

Via Sylvain Rotillon
more...
Stephane Bilodeau's curator insight, July 7, 4:33 PM

"C'est la première fois qu'un rapport sur le réchauffement climatique basé sur les connaissances scientifiques actuelles est produit par un groupe de personnes qui se spécialisent dans la haute finance et surtout les fonds spéculatifs.

Ce rapport a aussi la particularité de réunir des membres importants des deux partis politiques majeurs du pays. Henry Paulson a été secrétaire du Trésor de Georges W. Bush, un républicain de l'extrême droite et Tom Steyer est l'un des principaux bailleurs de fonds du parti démocrate.

En ce qui concerne Mike Bloomberg, il a été maire de New York de 2002 à 2013. D'autres membres de haut niveau de ces partis politiques y sont aussi. Le document inclut donc la vision de la plus grande partie du spectre politique de ce pays.

En plus, il est basé sur les projections faites par une société spécialisée dans la modélisation des catastrophes pour de grands assureurs. Ce groupe est une concentration de la crème de la haute finance."

Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Piqûre de guêpe : la lavande aspic

Piqûre de guêpe : la lavande aspic | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Comment soigner une piqûre de guêpe ? Vous venez de vous faire piquer par une guêpe ? Agissez rapidement en utilisant de l'huile essentielle de lavande aspic.

Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Questions de développement ...
Scoop.it!

RDC: l'agriculture clandestine met en péril le parc des Virunga

RDC: l'agriculture clandestine met en péril le parc des Virunga | Confidences Canopéennes | Scoop.it

En RDC, après la menace de l'exploitation pétrolière, c'est désormais l'agriculture clandestine qui met en péril le plus vieux parc naturel d'Afrique, la réserve du Virunga.


Via JJ Grodent
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Entomophagie

Entomophagie | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Des nouvelles des insectes : les Épingles entomologiques. »

 

« Bob Tuckley, qui tient le magasin « Au jardinier naturel » à Vancouver (Canada), rappelle que les drosophiles sont particulièrement abondantes et donc gênantes en juillet. Et fournit le moyen d’en finir avec elles. C’est simple et naturel. »


« "Je pense que les plantes carnivores sont le meilleur moyen pour en venir à bout. Elles capturent les drosos à votre place."
Et de préciser.
Les populaires dionées attrape-mouche ne sont pas les plus efficaces : elles attirent leurs proies dans leur gueule avec un parfum sucré, mais elles sont vite rassasiées et, au bout de 3 ou 4 insectes, elles se ferment.
Les Népenthacées portent élégamment leur urne fatale. Elles y noient aussi guêpes et abeilles.
La reine de plantes entomophages, c’est la drosera. Son mucilage attractif, adhésif et digestif en fait l’ennemi radical des drosophiles.
 "2 ou 3 pots de drosera sur le comptoir de la cuisine vous débarrasseront de la plupart de ces mouches". »


« D’après « Carnivorous plants eat away fruit fly infestations », lu le 8 juillet 2014 à www.cbc.ca/news/ »

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.