Confidences Canop...
Follow
Find
6.3K views | +0 today
 
Rescooped by Christian Allié from Chuchoteuse d'Alternatives
onto Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Longtemps oubliées, des techniques agricoles refont surface 170 ans après et inspirent aujourd'hui des pionniers d'une agriculture à la fois hyperproductive et totalement naturelle.

Via @Chuchoteuse d'Alternatives
Christian Allié's insight:

....""""""""""....

 

[ ...... ]

 

..   

Et c’est grâce à Eliot Coleman que Jean-Martin Fortier comme Charles Hervé-Guyer assurent s’être à nouveau penchés sur ce livre. « On a l’impression que l’histoire des maraîchers parisiens est une transmission en mouvement perpétuel », décrit Jean-Martin Fortier, qui s’est inspiré du Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris pour écrire son propre livre. « La boucle continue. Il se trouve par exemple que la personne qui a récemment traduit Coleman en Français a découvert son œuvre en lisant mon propre livre. Mais j’ai moi-même découvert les techniques des maraîchers parisiens grâce à Coleman, et lui-même s’inspire d’autres avant lui. »


Morceaux choisis :

« A la vue des chemins de fer qui s’établissent de toute part (…), il est facile de prévoir que la culture maraîchère de Paris est à la veille de recevoir des modifications et nous avons cru utile de décrire cette culture telle qu’elle se pratique à Paris en 1844, afin que par la suite on pût mieux juger et apprécier les changements qu’elle pourra subir. »

« Il y a ici une observation à faire. On croit assez généralement que, si nous obtenons d’aussi beaux légumes, c’est que nous employons beaucoup d’engrais ; c’est une erreur. (A l’époque, le mot engrais veut dire « fumier de vache » ou « fumier de cheval », ndlr). »

...........

more...
Pierre-André Marechal's curator insight, January 11, 3:45 PM

A vos commentaires....

Marc Tirel's curator insight, January 12, 5:19 AM

Déterrer des anciens savoirs-faire pour planter de nouvelles graines !

Dominique Hebert's curator insight, January 13, 4:12 AM

Belle leçon d'humilité que cette redécouverte de savoirs anciens qui décrivrent des techniques plus performantes et écologiques que celles que nous pratiquons aujourd'hui.

From around the web

Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Parle-moi des abeilles (Vidéoclip-entrevue avec Yves Castera) - YouTube

Chanson qui se retrouve sur l'album "Entre l'eau et le vent", Disponible sur iTunes (paroles : Paul Morency, musique Sylvain Dominic Simard) www.sylvaindomin...
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Culture*Api*
Scoop.it!

3B : l’imprimante 3D avec des abeilles - FraisFrais

3B : l’imprimante 3D avec des abeilles - FraisFrais | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Pour promouvoir son whisky infusé au miel, la marque Dewar’s a lancé son projet 3B (B pour bee, abeille en français). Elle a eu l’idée de faire fabriquer des sculptures en 3D… par des abeilles. Le résultat est saisissant.


Via Bee Api?, Culture*Api*
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

L'aloe vera

L'aloe vera | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Malgré le consensus actuel qui redore le blason de l'aloe vera, il faut savoir que l'usage médicinal de cette plante est très ancien, 6 000 ans au bas mot. La plus vieille trace écrite le concernant nous fait remonter au temps des Sumériens.


Via Pescalune
Christian Allié's insight:

..................."""""""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

 

......... 

Propriétés thérapeutiques


Nous évoquerons surtout celles du gel d’aloe vera, le suc desséché et pulvérisé requière une vigilance particulière. Disons quelques mots à son sujet. Il est tonique, emménagogue, stomachique et vermifuge, mais c’est avant tout un purgatif puissant susceptible de provoquer quelques désordres dans l’organisme (il prédispose aux hémorragies, aussi, hémorroïdaires, s’abstenir ; bien pis, il est capable de provoquer des hémorroïdes chez quelqu’un qui en est dépourvu. Chez la femme, des congestions utérines sont possibles). Et tout cela, c’est si on l’utilise à dose normale. Si on en abuse (8 grammes), on atteint le seuil létal, mais bien avant ça, le potentiel toxique de la chose se fait déjà sentir : faiblesse générale, ralentissement du rythme cardiaque, hypothermie, etc. La liste des contre-indications suivantes, relativement longue, doit dissuader quiconque de l’utiliser en médication :

Pas en cas de problèmes hémorragiques (métrorragie, hémorragies diverses ; les règles sont aussi concernées)Pas en cas d’affections utérinesPas en cas de grossessePas en cas de problèmes urinaires et rénaux (prostatites, cystites)Pas en cas de troubles intestinaux (dysenterie, colite)

Nous parlons bien évidemment du suc, non pas du gel. Le gel d’aloe vera, lui, porte son action sur un ensemble d’affections dont on sera surpris d’apprendre qu’elles sont, en très grande partie, des maux que la prise de suc est susceptible d’occasionner. Nous sommes ici dans un principe homéopathique : .....

[ ... ]

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Une bactérie pour éliminer la pollution pétrolière en Colombie - Magazine GoodPlanet Info

Une bactérie pour éliminer la pollution pétrolière en Colombie - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Une bactérie qui "mange" le pétrole et élimine ainsi les effets de la pollution, tel est la solution miracle sur laquelle planche une équipe de chercheurs en Colombie.
Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""""""""""".................

 

...........

Bogota (AFP) – Une bactérie qui « mange » le pétrole et élimine ainsi les effets de la pollution, tel est la solution miracle sur laquelle planche une équipe de chercheurs en Colombie.

« Nous avons commencé dans les années 90 à étudier cette bactérie et cela fait trois ans que nous l’expérimentons avec de très bons résultats sur le terrain avec les industries pétrolières », a indiqué à l’AFP Jenny Dussan, directrice du Centre d’investigations en microbiologie (Cmit) de l’Université des Andes à Bogota.

Ce micro-organisme, de son nom scientifique « Lysinibacillus sphaericus », a la particularité d’agréger les hydrocarbures et les métaux lourds grâce à une protéine. Une faculté qui lui permet de réduire la molécule de pétrole.

Les recherches sont d’autant plus d’actualité en Colombie que le pays latino-américain, secoué par un demi-siècle de conflit interne, subit une recrudescence de catastrophes pétrolières provoquées par des actes de sabotage de mouvements de guérillas.

Depuis le début de l’année, l’équivalent de quelque 42.000 barils de brut a ainsi été déversé dans la nature, selon des chiffres officiels.

La bactérie, cultivée par les scientifiques colombiens, devrait contribuer à décontaminer l’eau et les sols et y permettre le retour de la vie végétale et animal.

« Les essais avec ce micro-organisme ont donné des résultats surprenants sur des terrains affectés cette année par des attentats contre l’industrie pétrolière », assure  Mme Dussan. Selon la directrice du Cmit, « l’efficacité est de 95% au bout de deux à trois mois ».

Autre avantage du « Lysinibacillus sphaericus »: il s’attaque aux moustiques porteurs de maladies tropicales comme la malaria, la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune, en produisant des toxines mortelles pour les larves de ces insectes.

C’est d’ailleurs l’usage initial de cette bactérie découverte au début du XXe siècle puis popularisée à cette fin depuis les années 80 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

© AFP

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/10/19/bacterie-eliminer-pollution-petroliere-en-colombie/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.fbXuQBgF.dpuf

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

▶ Chimie verte : un « 13 minutes » sur une incroyable découverte scientifique - YouTube

Société de production éco-engagée, Baraka Productions accompagne depuis trois ans les travaux de la biochimiste montpelliéraine Claude Grison (CNRS). Voici une version courte du documentaire que nous venons de lui consacrer : diffusé au printemps dernier au ministère des finances, il a contribué à l’obtention d’une énième récompense pour ces travaux aujourd’hui dupliqués dans le monde entier et salués comme révolutionnaires par la communauté scientifique.
Motivée par un engagement citoyen proche du militantisme et forte de sa connaissance des laboratoires de recherche, l’équipe de Baraka travaille actuellement à plusieurs autres projets sur des initiatives locales et régionales axées sur l'écologie. Voir par exemple le teaser sur les fourmis moissonneuses de la Crau.


Via Isabelle Pélissié
more...
Bernadette Cassel's curator insight, October 19, 12:20 PM


SUR ENTOMONEWS

From www.20minutes.fr - May 5, 4:09 PM :

Plaine de la Crau : Des fourmis pour rendre la nature plus propre


Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La pêche industrielle appliquée aux humains - Magazine GoodPlanet Info

La pêche industrielle appliquée aux humains - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
une vidéo humoristique pour dénoncer la pêche industrielle aux thons qui ravage les fonds marins.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Geography Education
Scoop.it!

The long and ugly tradition of treating Africa as a dirty, diseased place

The long and ugly tradition of treating Africa as a dirty, diseased place | Confidences Canopéennes | Scoop.it
How alarmist, racist coverage of Ebola makes things worse. A dressing down of the latest #NewsweekFail.

Via Seth Dixon
Christian Allié's insight:

..................""""""""""""""""""""""""""""".............

 

[ ...]

 

_ Vidéo_

 

............... 

The Newsweek story could generate additional prejudice against African migrants, a population that already suffers from greater prejudice than other immigrant groups. In the psychology study referenced above, researchers found that simply manipulating the geographical origin of a hypothetical immigrant group – from Eastern Africa to Eastern Asia to Eastern Europe — yielded significant differences in attitudes in a study population toward the immigrant group.

 

Fear-mongering narratives about Ebola circulating in the popular media can also have a serious effect on knowledge and attitudes about Ebola. Though there are no cases of person-to-person infection in the United States, a recent poll conducted by the Harvard School of Public Health reports 39 percent of Americans think there will be a large Ebola outbreak in the United States and more than a quarter of Americans are concerned that they or someone in their immediate family may get sick with Ebola in the next year. A similar poll conducted for Reason-Rupe had four in 10 Americans saying an Ebola outbreak in the United States was likely, and conservative Americans were more likely to say an outbreak was likely. These two national surveys show Americans are grossly overestimating their risk of infection.

 

The long history of associating immigrants and disease in America and the problematic impact that has on attitudes toward immigrants should make us sensitive to the impact of “othering” African immigrants to the United States in the midst of the current Ebola outbreak in West Africa. Scare-mongering about infinitesimally small risks in one context serves no purpose to the greater good of trying to curb disease transmission and relieve people’s suffering in another context.

more...
Sharolyn S. Griffith's curator insight, October 17, 10:23 AM

Well stated, Seth Dixon!

Courtney Barrowman's curator insight, October 20, 12:40 PM

unit 3 and 4

Nevermore Sithole's curator insight, October 20, 3:29 PM

The long and ugly tradition of treating Africa as a dirty, diseased place

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Les #marchés pour l'#agriculture familiale /#Togo #Vidéo

Les #marchés pour l'#agriculture familiale /#Togo #Vidéo | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Christian Allié's insight:

................."""""""""""""""""""""""""""""......................

 

...........  Dans le contexte de mondialisation, il est aujourd?hui nécessaire de penser un nouveau contrat social pour lutter contre les inégalités et réduire la pauvreté.
Ce documentaire nous fait découvrir l?expérience conduite par des entrepreneurs, des petits producteurs Togolais, et des consommateurs, pour connecter l?agriculture familiale au marché.

 

© Les Productions ANAMORPHOSE


Réalisateurs : : Michel Carriere, Kouami Appelete,

Événement : Journée mondiale de l'alimentation

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Blog / Development Dialogues 2014

Blog / Development Dialogues 2014 | Confidences Canopéennes | Scoop.it
A signature event for agriculture
Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""".................

 

CGIAR Consortium@CGIAR 

A global partnership of organizations engaged in agricultural research for a food- secure future

 

........ Vidéos et les articles du ‪#‎CGIAR_DD‬ à New York fin septembre sur http://dialogues.cgiar.org/blog/category/blog/

 

......... Are we planting trash? Diversity and resilience in forest restoration

 

.......  Sustainable Development: Romance, rhetoric and realities

 

..........

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Ebola ne fait pas peur aux chasseurs de chauves-souris, et ils ont tort

Ebola ne fait pas peur aux chasseurs de chauves-souris, et ils ont tort | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Bien que les chiroptères soient soupçonnés d’être le réservoir de maladies virales comme Ebola, les pratiques de chasse de ces animaux perdurent, révèle une étude de l’université de Cambridge.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Biodiversité urbaine : une continuité écologique créée entre le centre commercial Beaugrenelle et les espaces verts alentour

Biodiversité urbaine : une continuité écologique créée entre le centre commercial Beaugrenelle et les espaces verts alentour | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Gondwana. « Un nombre grandissant d’abeilles sur le parc André Citroën : c’est ce qu’ont pu observer les jardiniers de cet espace vert situé dans le 15e arrondissement de la ville de Paris.  Depuis l’aménagement de la toiture végétalisée sur le centre commercial Beaugrenelle, inaugurée en 2013 et située à 1 km au nord du parc André Citroën, les jardiniers ont pu constater une réelle augmentation du nombre d’abeilles butinant sur les massifs et les pelouses de l’espace vert. [...] »

 

___________________________________________________________________

[Image] « Centre commercial Beaugrenelle, dans le 15e arrondissement de Paris »

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/04/06/les-toits-verts-se-multiplient-dans-les-villes-francaises_3155246_3244.html

 

[Vidéo] « La plus grande toiture végétalisée de Paris  » Vidéo Dailymotion
http://www.dailymotion.com/video/k6e9pWDUNo1tfe3XrMC

 

(via Le Monde 06.04.2013 "Les "toits verts" se multiplient dans les villes françaises")


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Afrique: Histoire , Art et Culture
Scoop.it!

Burkina : il y a 27 ans, Thomas Sankara était assassiné

Burkina : il y a 27 ans, Thomas Sankara était assassiné | Confidences Canopéennes | Scoop.it
L'ancien président et leader de la révolution burkinabè a été assassiné il y a tout juste 27 ans, le 15 octobre 1987. À l'occasion de l'anniversaire de sa mort, "Jeune Afrique" vous propose une sélection de ses articles les plus marquants sur celui qui est devenu une icône au Burkina et dans toute l'Afrique.

Via Aaisha Sylla
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Inondations : les catastrophes naturelles n'ont parfois rien de naturel

Inondations : les catastrophes naturelles n'ont parfois rien de naturel | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le Languedoc Roussillon, et Montpellier en tête, connaissent un épisode de fortes pluies, habituelles pour le climat méditerranéen mais qui génère des inondations massives dont les coûts devront être supportés par la collectivité, les acteurs économiques et la population. Si la pluie est naturelle,
Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""...................

 

[ ... ]

 

..........  Les pluies torrentielles : un épisode méditerranéen «normal»

Un épisode méditerranéen est un phénomène produisant de très fortes pluies sur les plaines intérieures et littorales du pourtour méditerranéen. Des flux d'air chaud, chargés d'humidité et remontant de la Méditerranée, provoquent de violents orages du littoral au relief. Ils se produisent le plus souvent en automne, période où la mer Méditerranée est la plus chaude, bien qu'il ne s'agisse pas véritablement d'un facteur déterminant. Ces orages peuvent stationner sur un même endroit pendant plusieurs heures et déverser des quantités de pluie exceptionnelles, comme ces derniers jours à Montpellier.

L’exposition au risque augmente avec l’artificialisation

Intégrant cette contrainte météorologique, l’aménagement du territoire en région méditerranéenne devrait tout faire pour limiter l’artificialisation du territoire et aboutir à zéro artificialisation nette. A chaque mètre carré imperméabilisé doit correspondre un autre qui ne l’est plus.

Pour tendre vers cet objectif indispensable, les collectivités doivent élaborer et faire respecter un droit qui protège mieux les citoyens. Les plans de prévention des risques d’inondation doivent être réalistes au regard de l’aléa inondation et ne doivent plus être influencés par les intérêts de ceux pour qui construire c’est gagner de l’argent ou de nouveaux contribuables, peu importe le risque.

Le risque augmente quand on artificialise le territoire mais aussi lorsqu’on endigue les cours d’eau, en plus d’imperméabiliser leurs berges. En supprimant les zones d’expansion de crue, en construisant sur des zones naturelles et agricoles, et en augmentant le débit des rivières et fleuves en les endiguant, on empêche leur régulation naturelle et on augmente le niveau des inondations et leurs conséquences.

L’addition est salée…

Selon la caisse centrale de réassurance1 , les dommages matériels causés par les inondations de fin septembre dans la région de Montpellier sont estimés entre 100 et 200 millions d'euros

Pour Denez L’Hostis, président de FNE : «Les élus ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas. Une gare nouvelle en pleine zone inondable est ainsi envisagée à Montpellier d’ici 2017 Il faut sortir de cette fuite en avant et ne plus construire en zone inondable Rappelons qu’en 2011, 18,5 millions de français étaient exposés au risque inondation, qui demeure le premier risque naturel en France. Le procès Xynthia, actuellement en cours, démontre une fois de plus la négligence de l’Etat face à ce type de risque ».

1https://www.ccr.fr/index.do?aid=2911949550734279048&isFromHome=true

Télécharger ce communiqué en format PDF.

more...
Sylvain Rotillon's curator insight, October 15, 12:02 PM

Ce qui est naturel dans la catastrophe, c'est l'origine du phénomène, l'aléa. Ce qui transforme cet aléa en catastrophe ne doit rien à la nature, mais au fait que nous avons construit dans les lits majeurs des cours d'eau, que nous avons imperméabilisé les sols et accéléré les flux, que nous n'avons pas appris à gérer les risques... On ne peut pas éviter de vivre dans toutes les zones à risque, mais il faut le faire en adoptant les bonnes pratiques de construction, en ayant des procédures de gestion de crise robustes, en développant une vraie culture du risque. Sans ça, les catastrophes sont amenées à se multiplier.

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Dakota du Nord : la réserve indienne de Fort Berthold frappée par la malédiction du pétrole de schiste

Dakota du Nord : la réserve indienne de Fort Berthold frappée par la malédiction du pétrole de schiste | Confidences Canopéennes | Scoop.it

 On savait depuis 1950 que le "Bakken", bassin géologique dont l’épicentre est Fort Berthold, recélait du pétrole. Seule manquait la technologie pour creuser si profond. Le problème a été résolu par le fracking (ou fracturation hydraulique), un procédé à fort impact sur l’environnement.

L’industrie pétrolière a aussi réglé les obstacles bureaucratiques, très dissuasifs, pour forer en terre indienne. Quand les forages se sont multipliés sur les terres, les autorités indiennes les ont libéralisés, en 2009.

Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""""""""..................

 

[ ... ]

 

........ 

Construction de la première raffinerie indienne de l’Histoire

 

Cinq ans plus tard, les tribus vont toucher, selon leur trésorier Mark Fox, "400 millions de dollars de recettes pour l’année fiscale en cours". Avec cette manne, les Indiens rêvent de s’affranchir du gouvernement fédéral ; la toute première raffinerie indienne de l’Histoire est d’ailleurs en construction. "Nous gagnerons notre souveraineté par le baril", prophétisait en 2011 Tex Hall, le président du conseil tribal.

Les revers de cette pluie de dollars sont nombreux. A l’image de l’ensemble du bassin du Bakken, qui s’étend jusqu’au Canada, la réserve est devenue méconnaissable. Les camps de travailleurs ont envahi la prairie et l’inflation de l’immobilier chasse des Indiens, qui se retrouvent à la rue. Les accidents pétrochimiques se multiplient. Drogues et cartels ont fait leur sinistre apparition.

 

 

Une pluie de dollars qui ne facilitent pas les élections

 

Dans ce contexte troublé, la réserve doit élire son prochain président. Les débats portent avant tout sur la manière de dépenser un argent dont la tribu fut toujours dépourvue. La veille du premier tour (le second aura lieu le 4 novembre prochain), une vingtaine d’Indiens manifestaient dans la capitale, New Town. Sur leurs panneaux, on pouvait lire "Des écoles, pas des yachts". Ils sont déterminés: la gestion opaque et des dépenses excessives ont coûté sa réélection à Tex Hall, battu au premier tour. Une commission d’enquête indépendante a mis au jour plusieurs affaires de conflits d’intérêts liés au business du pétrole ; il est également cité dans l'affaire du meurtre d'un ancien associé. 

 

Son rival Damon Williams, favori au second tour, promet "plus de transparence", un fonds dédié à la santé et au "financement des études des jeunes". Il propose de redistribuer 30% des revenus pétroliers directement à la population. Et 30% financeraient un fonds dédié à la santé, à l'éducation, à l'habitat, aux infrastructures et la "préservation de la culture indienne".

 

Seuls 5 000 Indiens vivent dans la réserve; les 9 000 autres sont éparpillés dans le reste du pays. Le vote par procuration n'étant pas admis, le taux de participation n'a pas dépassé 26%.

Sauf surprise, il gérera la destinée de Fort Berthold: une réserve indienne nageant dans le pétrole, mais toujours sans hôpital. 

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

#Podcast Science Hors-série – #CERN- H. #Reeves, E. #Klein

#Podcast Science Hors-série – #CERN- H. #Reeves, E. #Klein | Confidences Canopéennes | Scoop.it

[Écouter]

Le panel était constitué de :
- Hubert Reeves, astrophysicien et écrivain, qu’on ne présente plus
- Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences, directeur du Laboratoire de Recherches sur les Sciences de la Matière (LARSIM) à Saclay, entre deux interventions sur France Culture
- Michel Mayor, astrophysicien, membre de l’Observatoire de Genève, co-découvreur de la 1e exo-planète extrasolaire
- Et enfin Fabiola Gianotti, physicienne des particules, porte-parole de l’expérience ATLAS au CERN

Christian Allié's insight:

...................."""""""""""""""""""""""""""""""""""...................

 

............ 

Le tout animé de main de maître par Emmanuel Gripon, qui modère régulièrement les cafés des sciences de l’Université de Genève
Désolé pour le son un peu moisi par moments. L’ingénieur du son étrennait sa table de mixage flambant neuve, qu’il ne maîtrisait pas encore parfaitement. Le signal qu’il a envoyé à mon enregistreur était beaucoup trop faible. J’ai dû le bricoler un peu pour que ce soit audible, et par moments, la qualité est vraiment limite. Toutes mes excuses, sincèrement. J’avais un enregistrement de secours, avec un micro placé dans la salle. Mais il y a de l’écho, et le bruit du type de devant qui se grattait tout le temps la tête… Ce n’est pas forcément plus agréable à écouter. Alors allons-y avec celui-ci. Je pense que la qualité des propos nous fera vite oublier ces quelques soucis techniques.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoScience
Scoop.it!

[Vidéo] Pour défendre leur nid, des abeilles font « cuire » un frelon géant

[Vidéo] Pour défendre leur nid, des abeilles font « cuire » un frelon géant | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Le Journal de la science. « Face au danger que représente le frelon géant, les abeilles domestiques disposent d’un mécanisme de défense pour le moins original : elles le brûlent vif. »

 

[Vidéo] Hornet cooked by bees - YouTube
http://www.youtube.com/watch?v=K6m40W1s0Wc

  


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Vol ou culture, les herbes des montagnes grecques objet de toutes les convoitises - Magazine GoodPlanet Info

Vol ou culture, les herbes des montagnes grecques objet de toutes les convoitises  - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le quotidien de Christos Mousafidis, officier de police à la frontière gréco-albanaise, c'est plutôt "trafic de drogue et immigration illégale". Mais cet été, il s'est frotté à une délinquance d'un autre calibre: la contrebande d'herbes aromatiques.
Christian Allié's insight:

................""""""""""""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

 

........ 

« Ces récoltes sauvages endommagent la flore, car les coupes sont effectuées sans précaution », déplore Soulatana Giannakoupolo à la direction des forêts de Threspotie, l’une des provinces frontalières.

Eleni Maloupa, qui dirige dans le nord de la Grèce un jardin botanique de référence pour l’étude des aromates grecs, se désole de voir des herbes mises en vente sans contrôle, sans certification « alors qu’il existe 17 sortes différentes de thé de montagne par exemple ».

« C’est autant de bénéfices perdus car ces herbes non certifiées se vendent moins cher », observe Kostas Economakis, ancien chercheur à l’Institut national de la recherche agronomique (ETHIAGE) et spécialiste du thé de montagne.

Sur le marché de Thessalonique, la moitié des plantes vendues en sachet n’ont pas été cultivées mais récoltées en montagne, estime Mme Maloupa.

La chercheuse sent pourtant le vent tourner. L’année 2013 a ainsi vu les cultivateurs grecs de plantes aromatiques se constituer en filière, tandis que le gouvernement lançait la création d’un « catalogue national » de référencement scientifique des espèces.

« De plus en plus de jeunes ou d’entrepreneurs se tournent vers l’exploitation et la valorisation de plantes aromatiques et pharmaceutiques », explique Mme Maloupa.

Elle a notamment accompagné les premiers succès de la marque de tisane bio et design « Anassa » créée il y a un an par deux anciennes commerciales et déjà présente à l’international.

Un parfum de « thé de montagne » flotte aussi sur San Francisco, New York et depuis quelques semaines Paris où une version prête à l’emploi du breuvage traditionnel est vendue en canette sous le nom « Tuvunu » (« de la montagne »).

Créée fin 2012 par l’entreprise éponyme basée à Xanthi (nord-est), Tuvunu « utilise un mélange des 17 sortes de thé de la montagne, du miel, du citron et rien d’autre », décrit Demetri Chriss, le patron.

Pour s’assurer une production de qualité, l’entreprise a convaincu les agriculteurs de cette région tabacole de cultiver la plante sauvage.

« Aujourd’hui, nous avons des accords avec 300 agriculteurs dans toute la Grèce. Et nous refusons les propositions de ceux qui veulent nous livrer en herbes récoltées dans la montagne. »

© AFP

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2014/10/19/vol-culture-les-herbes-montagnes-grecques-objet-toutes-les-convoitises/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29#sthash.qk0qqFNj.dpuf
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Un potager pour changer le monde

"Une série de vidéos pour apprendre sans douleur des nouvelles méthodes de jardinage, et contribuer à changer le monde."

 

Par Loïc Vauclin. YouTube. « Bienvenue dans la série un potager pour changer le monde »

     


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le protocole de Nagoya, entré en vigueur ce dimanche, doit empêcher le vol des savoirs ancestraux par les industriels. Plongée dans nos placards pour un inventaire, non exhaustif, des produits déjà pillés.
Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""....................

 

........ 

Aux quatre coins de la planète, les biopirates prospectent. Dans les zones assez reculées pour que des communautés y vivent encore tranquilles, des envoyés spéciaux de l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire sondent les chamans et guérisseurs pour leur extirper leurs recettes. Au sein de l’Icra, la Commission internationale pour les droits des peuples indigènes, Hervé Valentin parle « d’un pillage en règle » entraînant des hausses de prix, une concurrence déloyale et la surexploitation des ressources. Le protocole de Nagoya (ici en pdf), ratifié par 51 pays et entré en vigueur ce dimanche 12 octobre, devrait freiner ces pratiques. Mais les industriels ne l’ont pas attendu pour revendiquer, par le biais de brevets, la paternité des richesses génétiques de la nature. Nombre des produits de notre quotidien en sont le fruit. Terra eco est allé éplucher leurs livrets de famille.

 Le riz basmati

L’histoire ressemble à celle des agriculteurs bios condamnés à payer des royalties à Monsanto après la contamination de leurs champs. En 1997, le semencier RiceTec dépose un brevet sur le croisement d’un riz américain et d’un riz basmati

 

[ ... ]

 

........... 

 « L’arbre miracle », le neem

C’est l’acte fondateur de la lutte contre la biopiraterie. Dans les années 1990, le neem, un arbre indien réputé pour ses propriétés médicinales, suscite toutes les convoitises. Pas moins de 64 brevets sont alors déposés. Dès lors le prix du neem s’envole de 7 à 70 roupies le kilogramme (de 0,09 euro à 0,90 euro). Cette inflation prive les communautés locales d’un arbre surnommé « pharmacie du village ». Vandana Shiva, figure emblématique de l’altermondialisme, fait alors pression sur l’Office européen des brevets (OEB) pour que l’antériorité des savoirs traditionnels soit reconnue. Ce fut chose faite en 2001.

La biopiraterie va-t-elle disparaître avec le protocole de Nagoya ?

Si une entreprise tire profit de caractéristiques génétiques dénichées par une communauté, la dite communauté doit avoir donné son accord et en tirer partie. Fruit de la Convention sur la biodiversité, ce mécanisme d’accès et de partage des avantages (APA) a vocation à limiter la biopiraterie. Dans la pratique, les choses sont plus compliquées. Pour Hervé Valentin, chargé de mission à l’Icra, « l’acceptation préalable par la communauté pose plusieurs questions : qui sont les représentants de cette communauté ? Sont-ils légitimes ? Sont-ils corruptibles ? ». Le casse-tête se corse pour le partage des avantages. « La formulation du texte est assez floue, ce qui laisse une grande latitude quant à la mise en œuvre de ces contreparties », regrette Louisa Crispe de la fondation France Libertés. Faut-il reverser une partie du chiffre d’affaires tiré d’un produit ? « Dans des sociétés non-monétarisées, le versement de grosses sommes d’argent peut avoir des effets désastreux », prévient Hervé Valentin. Le dédommagement peut alors passer par des actions d’aide au développement. « Mais si les industriels en décident seuls, il n’est pas garanti que ces actions soient en adéquation avec les besoins des populations », avertit Louisa Crispe. Pour l’heure, aucun pays ne s’est prononcé sur la méthode à adopter.

En France, les principes du protocole de Nagoya doivent être intégrés à la loi sur la biodiversité, dont l’examen a été repoussé. A l’Icra, Hervé Valentin craint que les industriels ne profitent de ce délai pour faire passer un maximum de brevets. « C’est pourquoi nous demandons que le texte soit rétroactif », détaille-t-il. A ses yeux, même renforcé par des amendements, le protocole de Nagoya sera de toute façon insuffisant. « La biopiraterie découle de l’autorisation de breveter le vivant. Pour nous, ça reste le péché originel. »

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Le monde des abeilles
Scoop.it!

Miel: il contient aussi des microplastiques

Miel: il contient aussi des microplastiques | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Nos pots de miel sont contaminés par des microplastiques. 60 millions de consommateurs a trouvé des fragments dans 12 pots de miel vendus en France.

Via algrappe
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""""".............

 

[ ... ]

 

...... 

Le centre d’analyse de 60 millions de consommateurs a donc effectué des analyses sur 12 pots de miel vendus en France pour vérifier si cette contamination était présente dans nos pots. Et banco : « quelle que soit leur origine et leur mode de production (conventionnel ou bio), tous les échantillons sont contaminés », note le magazine. « Toutefois, dans notre étude, les miels de provenance française et ceux issus de l’agriculture biologique incorporent moins de microplastiques que les autres », ajoute-t-il. La pollution des miels analysés varie entre 74 et 265 microrésidus de plastiques par kilogramme.

D’où viennent les microplastiques?

Les microplastiques sont produits par la dégradation des plastiques en tous genres, présents dans l’environnement. Mais il s’agit aussi de résidus de fibres de textiles rejetés par nos machines à laver. Enfin, ils peuvent être produits par la détoriaration des microbilles (les « larmes de sirènes ») perdues par l’industrie lors de leur transport, de leur manipulation ou de leur fabrication.

Pour expliquer la présence de ces microplastiques dans les miels étudiés, l’hypothèse la plus probable est celle d’une contamination environnementale généralisée. En effet, les chercheurs allemands ont trouvé des microplastiques dans l’eau de pluie, dans l’air et sur certaines fleurs.La présence de trois types de microplastiques décrits comme polluants du milieu marin tend à conforter cette hypothèse. Mais il n’est pas à exclure également des contaminations dues au mode de production et de conditionnement.

Autre avertissement : n’oubliez pas que le miel peut être butiné à partir de fleurs génétiquement modifiées. Pour diminuer ce risque, préférez le miel bio. Rappelons enfin que cette année, la récolte de miel est en chute libre.

more...
christine rachel levy's curator insight, October 18, 2:06 AM

ajouter votre point de vue ...

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Terre nourricière: #Vidéo

Terre nourricière: #Vidéo | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Des scientifiques s?attachent à démontrer la viabilité économique d?une agriculture imitée de la nature, l?ultime développement durable.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

La « faim invisible » frappe 2 milliards d’humains - Le Monde

La « faim invisible » frappe 2 milliards d’humains - Le Monde | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Encore aujourd’hui, une personne sur huit, et même un enfant sur six, souffre de la faim dans le monde. « Seize pays continuent d’afficher un niveau de faim “extrêmement alarmant” ou “alarmant” », alerte l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) qui publie lundi 13 octobre, à trois jours de la journée mondiale de l’alimentation, un état des lieux de la faim dans le monde.


Via Doc IAMM, Dieynaba BA
Christian Allié's insight:

..............""""""""""""""""""""""""""""............

 

[ ... ]

 

..........

Au-delà des conséquences sur la santé, ce fléau « affecte lourdement les économies des pays en nuisant à la productivité des populations », affirme l’Ifpri. Elle amputerait ainsi le produit intérieur brut (PIB) de la plupart des pays en développement de 0,7 % à 2 %. On estime à 1 % la perte de PIB en Inde et à 2,3 % en Afghanistan.

 

TRIPLE FARDEAU DE LA MALNUTRITION

 

Bien que la faim invisible pèse en majeure partie sur les pays en développement, les pays à plus haut revenus et plus urbanisés ne sont pas épargnés : le phénomène peut y coexister avec le surpoids, voire l’obésité causés par une consommation excessive de macronutriments (lipides, glucides), souligne l’Ifpri, qui s’inquiète de la complexité croissante du problème de malnutrition sur la planète. Les pays en développement abandonnent peu à peu leurs régimes alimentaires traditionnels à base d’aliments très peu transformés au profit d’aliments et boisons hautement transformés, à forte densité calorique mais pauvres en micronutriments, entraînant obésité et maladies chroniques d’origine alimentaire. « Avec cette transition nutritionnelle, de nombreux pays en développement, s’alarme l’Ifpri, se trouvent confrontés au “triple fardeau de la malnutrition” : dénutrition, carences en micronutriments et obésité. »

more...
Claude Emond's curator insight, October 20, 10:19 PM

Quel désastre. Impensable et injuste. Comment est-ce possible d'être complétement heureux dans un tel monde? En fermant les yeux? Certainement pas....Plutôt en faisant sa part pour que ça change !

Claude Emond's curator insight, October 20, 10:21 PM

Quel désastre. Impensable et injuste. Comment est-ce possible d'être complétement heureux dans un tel monde? En fermant les yeux? Certainement pas....Plutôt en faisant sa part pour que ça change ! 

Rescooped by Christian Allié from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Biodiversité et services écosystémiques font bon ménage

Biodiversité et services écosystémiques font bon ménage | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Les zones identifiées comme importantes pour la biodiversité peuvent aussi l'être pour d'autres services écosystémiques comme le stockage du carbone, la conservation de l'eau et la qualité paysagère. Ce n'est pas forcément le cas des zones qui renferment de grandes quantités de carbone, qui, elles, fournissent des avantages moindres pour les autres services écosystémiques. Ce sont les conclusions d'une étude menée au Costa Rica par une équipe du Cirad, du Cifor et du Catie. Des résultats qui pourraient avoir des répercussions sur le choix des zones à protéger dans le cadre des initiatives visant à atténuer les émissions dues à la déforestation comme la REDD (Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation).

Via Pescalune
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""".............

 

[ ... ]

 

........ 

Privilégier les espaces pourvoyeurs de services multiples
En cartographiant l'ensemble du territoire, les services écosystémiques que chaque site fournit, mais aussi les personnes qui en bénéficient, les chercheurs ont découvert des espaces pourvoyeurs de services multiples autour des bassins-versants densément peuplés de la vallée centrale du Costa Rica. Les aires protégées de cette région régulent l'approvisionnement en eau de milliers de personnes, tout en offrant leur qualité paysagère aux citadins.

Ils se sont aussi rendu compte que, dans les régions montagneuses du centre du Costa Rica, les forêts étaient particulièrement riches de services écosystémiques : elles abritent nombre d'espèces endémiques, stockent de grandes quantités de carbone dans leur sol et retiennent l'eau des nuages. Elles protègent davantage les sols de l'érosion que les forêts de plaine ; ces dernières hébergent cependant un plus grand nombre d'espèces.

 

Des implications politiques pour l'aménagement du territoire
Sur le plan politique, ces résultats ont des retombées importantes. Les responsables de l'aménagement du territoire auraient, en effet, intérêt à soutenir la protection des zones riches en biodiversité s'ils veulent tirer le maximum de bénéfices de la conservation des écosystèmes.

 

Pour les programmes de réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), un mécanisme qui incite à conserver les forêts et réduire les émissions de gaz à effet de serre, l'enjeu est de taille. Si ces programmes sont conçus uniquement pour optimiser le stockage du carbone, les planificateurs risquent de négliger les zones qui fournissent les bénéfices les plus substantiels en termes de biodiversité et de services écosystémiques.

 

Privilégier les régions de forte biodiversité, tenir compte de la multiplicité des services écosystémiques rendus, mais aussi de la valeur de ces services pour les populations devrait permettre aux planificateurs de prendre de meilleures décisions quant aux zones prioritaires à protéger.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Biodiversity IS Life – #Conservation #Ecosystems #Wildlife #Rivers #Forests #Environment
Scoop.it!

BOLIVIA First Nation On Earth To Give Legal Rights To Nature

BOLIVIA First Nation On Earth To  Give Legal Rights To Nature | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Bolivia pilots new social and economic model based on protection of and respect for nature.

 

                     BOLIVIA GIVES LEGAL RIGHTS TO THE EARTH

                                          Earth, October 13, 2014

     Bolivia is to become the first country in the world to give nature comprehensive legal rights in an effort to halt climate change and the exploitation of the natural world, and to improve quality of life for the Bolivian people. Developed by grassroots social groups and agreed by politicians, the Law of Mother Earth recognises the rights of all living things, giving the natural world equal status to human beings. Once fully approved, the legislation will provide the Earth with rights to: life and regeneration; biodiversity and freedom from genetic modification; pure water; clean air; naturally balanced systems; restoration from the effects of human activity; and freedom from contamination.

     Bolivia’s government will be legally bound to prioritise the wellbeing of its citizens and the natural world by developing policies that promote sustainability and control industry. The economy must operate within the limits of nature and the country is to work towards energy and food sovereignty while adopting renewable energy technologies and increasing energy efficiency.Preventing climate change is a key objective of the law, which includes protecting the lives of future generations. The government is requesting that rich countries help Bolivia adapt to the effects of climate change in recognition of the environmental debt they owe for their high carbon emissions.

   The legislation is based on broader principles of living in harmony with the Earth and prioritising the “collective good.” At its heart is an understanding that the Earth is sacred, which arises from the indigenous Andean worldview of ‘Pachamama’ (meaning Mother Earth) as a living being. An initial act outlining the rights – which was passed by Bolivia’s national congress in December 2010 and paves the way for the full legislation – defines Mother Earth as a dynamic and “indivisible community of all living systems and living organisms, interrelated, interdependent and complementary, which share a common destiny.”...More

http://earthweareone.com/bolivia-gives-legal-rights-to-the-earth/

 

                                                    VIDEO

THE UNIVERSAL DECLARATION OF THE RIGHTS OF MOTHER EARTH

                                        http://sco.lt/6c30YD

 

VIDEO INSPIRED ON THIS MANIFESTO: http://therightsofnature.org/universal-declaration/ proclaimed in 2010 at the World People's Conference on Climate Change and the Rights of Mother Earth (Cochabamba, Bolivia)

                  GLOBAL ALLIANCE FOR THE RIGHTS OF NATURE

                                        http://therightsofnature.org/


                                                    BOLIVIA

                                Wikipedia, the free encyclopedia

                               http://en.wikipedia.org/wiki/Bolivia


\

                                        ELECTION VIDEO REPORT
                                                      France 24 TV

                                                          (Skip Ad)
BOLIVIA'S MORALES WINS THIRD TERM AS PRESIDENT IN LANDSLIDE VICTORY. Bolivian President Evo Morales declared a landslide re-election victory on Sunday, hailing it as a triumph for socialist reforms that have cut poverty and vastly expanded the state’s role in the booming economy.  http://www.france24.com/en/20141013-bolivia-morales-wins-third-term-president-landslide-victory/

 

 

Guardian Environment, October 14, 2014
-▶  EVO MORALES HAS PROVED THAT SOCIALISM DOESN'T DAMAGE ECONOMIES. Bolivia’s re-elected president has dumbfounded critics in Washington, the World Bank and the IMF. There are lessons for the West and globalization left here http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/oct/14/evo-morales-reelected-socialism-doesnt-damage-economies-bolivia

 

New York Times, February 16, 2014
-▶  TURNABOUT IN BOLIVIA AS ECONOMY RISES FROM INSTABILITY.  Morales’s enduring popularity is a result of his extraordinary socio-economic reforms, which have transformed Bolivia from an “economic basket case” into a country that receives praise from such unlikely contenders as the World Bank and the IMF – an irony considering the country’s success is the result of the socialist administration casting off the recommendations of the IMF in the first place. http://www.nytimes.com/2014/02/17/world/americas/turnabout-in-bolivia-as-economy-rises-from-instability.html?_r=0

 

 

Biodiversity International, May 29, 2014
▶ BOLIVIA LEADS THE WAY IN RECOGNIZING FARMERS AS CUSTODIAN OF BIODIVERSITY http://www.bioversityinternational.org/news/detail/bolivia-leads-the-way-in-recognizing-farmers-as-custodians-of-biodiversity/

 

Natural Health Warriors, February 23, 2014
▶ BOLIVIA GIVES LEGAL RIGHTS TO THE EARTH http://naturalhealthwarriors.com/bolivia-gives-legal-rights-to-the-earth/

 

Intercontinental Cry Magazine, December 24, 2013
▶ BOLIVIA'S INDIGENOUS FUTURE:  A BALANCE OF PRESERVATION, PROTECTION AND CONNECTION  http://intercontinentalcry.org/bolivias-indigenous-future-a-balance-of-preservation-protection-and-connection-21527/

 

 Biodiversity International, May 29, 2014
▶ BOLIVIA LEADS THE WAY IN RECOGNIZING FARMERS AS CUSTODIAN OF BIODIVERSITY http://www.bioversityinternational.org/news/detail/bolivia-leads-the-way-in-recognizing-farmers-as-custodians-of-biodiversity/

 

New Ag, January 06, 2012

▶ PROTECTING BOLIVIA'S DELICATE ECOSYSTEMS. In Bolivia's remote Chaco region, poor natural resource management coupled with changes in the climate are making family farming a very risky business... http://www.new-ag.info/en/focus/focusItem.php?a=2362

 

                                                    REPORT

Center For Economic and Policy Research, December 2009
BOLIVIA:  THE ECONOMY DURING THE MORALES ADMINISTRATION
http://www.cepr.net/index.php/publications/reports/bolivian-economy-during-morales-administration/

 

                                                  WATCH
                                    GREEN GOLD (48 min)
                    The Simple Solutions Are Right In Front Of Us
                     http://topdocumentaryfilms.com/green-gold/

 

 

 

ScienceDaily, January 29, 2012
▶ NEW BIODIVERSITY MAP OF ANDES SHOWS SPECIES IN DIRE NEED OF PROTECTION http://www.sciencedaily.com/releases/2012/01/120126223929.htm

 

 

                                    UNPRECEDENTED STUDY

LANGUAGE, CULTURE DISAPPEAR WITH WESTERN DEVELOPMENT AND GLOBALIZATION  sco.lt/6uJuz3

 

 

The Independent, October 12, 2014
▶ PUTTING ECOCIDE ON A PAR WITH GENOCIDE IN ATTEMPT TO CURB ENVIRONMENTAL DESTRUCTION http://www.independent.co.uk/environment/green-living/campaign-to-put-ecocide-on-a-par-with-genocide-in-attempt-to-curb-environmental-destruction-9789297.html

 

 

                                     ERADICATING ECOCIDE

     WHY BUSINESS LEADERS MUST STEP UP TO THE CHALLENGE

                                        http://sco.lt/56vkOH

 

 

-▶  WHY CHOOSING NATURE WILL ONLY ADVANCE HUMAN SOCIETIES  http://sco.lt/8FyZST

 

-▶ BANKRUPTING NATURE: DENYING OUR PLANETARY BOUNDARIES http://yaleglobal.yale.edu/content/bankrupting-nature-denying-our-planetary-boundaries

 

 

                                                     VIDEO

                                             ENOUGHNESS: 

              WESTERN THOUGHT vs INDIGENOUS PHILOSOPHY

                                       http://sco.lt/4kcNH7

 

 

 -▶LARGE-SCALE BIODIVERSITY IS VITAL TO MAINTAIN HUMAN AND ECOSYSTEM HEALTH  http://sco.lt/8amPlR

 

 -▶ THE NEW CORPORATE COLONIALISM. DESTRUCTION OF PLANETARY LIFE IN THE NAME OF "GROWTH"  http://sco.lt/5nT3OT

 

 

-▶  AMAZON RAINFORESTS: DEFORESTATION, MINING RISES AGAIN: IMPACTING ECOSYSTEMS, CLIMATE, DEVASTATING INDIGENOUS COMMUNITIES http://sco.lt/9FG1Lt

 

 

-▶  FINANCIALIZING NATURE COULD BANKRUPT US ALL:  OLD ECONOMICS OR SUSTAINING POLICY?  http://sco.lt/8fNIET

 


                                   ECOLOGICAL ARMAGEDDON

                                          EXTINCTION CRISIS

IN 40 YEARS WE HAVE DISAPPEARED HALF OF THE WORLD'S WILD ANIMALS  http://sco.lt/8fK5eT

 

 

▶ INDIGENOUS PEOPLES UNITE TO STOP GENETICALLY ENGINEERED TREES: ANOTHER FORM OF COLONIZATION  http://stopgetrees.org/ge-trees-news/

 

               Campaign to STOP Genetically Modified Trees/Forests

                                           Trees With No Soul

                                          http://stopgetrees.org/

 

 

▶  LAND GRABBING: HOW FOREIGN "INVESTMENTS" ARE REDISTRIBUTING WEALTH, LAND AND WATER ACROSS THE GLOBE http://sco.lt/7rqpG5

 

 

 -▶  AN URGENT MEMO TO THE WORLD - The Natural Eye Project - http://thenaturaleye.wordpress.com/2012/07/12/an-urgent-memo-to-the-world/

 

                                                   WATCH

                                                   "HOME"

                                       Yann Arthus-Bertrand

                An Exquisite Dedication To the Stewards of Our Planet

                             Solutions For A Sustainable Planet

http://thenaturaleye.wordpress.com/2011/03/26/home-an-exquisite-story-of-our-world/

 

 

                    THE SIXTH MASS EXTINCTION IS UPON US

                                          http://sco.lt/4ywB3h

 

 

 

 


Via pdjmoo
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""...................

 

[ .... ]

 

.........

The legislation is based on broader principles of living in harmony with the Earth and prioritising the “collective good.” At its heart is an understanding that the Earth is sacred, which arises from the indigenous Andean worldview of ‘Pachamama’ (meaning Mother Earth) as a living being. An initial act outlining the rights – which was passed by Bolivia’s national congress in December 2010 and paves the way for the full legislation – defines Mother Earth as a dynamic and “indivisible community of all living systems and living organisms, interrelated, interdependent and complementary, which share a common destiny.”...More

http://earthweareone.com/bolivia-gives-legal-rights-to-the-earth/

 

[ ... ]

more...
pdjmoo's curator insight, October 15, 2:26 AM

             ------------------------------RESOURCES-------------------------------

 

 ▶VIA SURVIVAL INTERNATIONAL http://www.survivalinternational.org/news/8626

 ▶LA VIA CAMPESINA - The International Peasants Voice http://viacampesina.org/en/

▶FOREST PEOPLES PROGRAMME http://www.forestpeoples.org/


 ▶INTER PRESS SERVICE - INDIGENOUS RIGHTS http://www.ipsnews.net/news/human-rights/indigenous-rights/

 ▶INDIGENOUS PEOPLES ISSUES AND RESOURCES  http://indigenouspeoplesissues.com/

 ▶INTERNATIONAL CRY MAGAZINE - Essential News and Film On World's Indigenous People

http://intercontinentalcry.org/

 ▶INDIGENOUS ENVIRONMENTAL NETWORK  http://www.ienearth.org/

 ▶SCIDEV.NET

Indigenous for global development news & analysis http://www.scidev.net/global/governance/indigenous/

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Watch Cascadian Farm's dramatic effort to save the bees

Watch Cascadian Farm's dramatic effort to save the bees | Confidences Canopéennes | Scoop.it
A General Mills-owned company is trying to save the bees -- one flower bomb at a time.
Christian Allié's insight:

....................""""""""""""""""""""""""""".................

 

***** Vidéo *****

 

........... 

Cascadian Farm just got reeaal dramatic in its new campaign to save the bees. The organic food company’s ad for the campaign shows a bright yellow plane dropping a million wildflower seeds over a field … and it’s majestic. Children cheer in slow motion and the single, rising crescendo that is Sigur Rós — the official background music for inspiring scenes — plays in the background.

 

The video is part of Cascadian Farm’s Bee Friendlier campaign, aimed at educating the public on colony collapse disorder and donating money to bee research. Bee colonies have been disappearing at an alarming rate, worrying beekeepers, farmers, and, well, anyone who likes to eat. Pesticides have been fingered as a culprit.

 

Critics point out that Cascadian Farm’s parent company, General Mills, is a rampant user of pesticides itself. According to consumer campaign group GMO Inside, General Mills’ “Small Planet Foods” division, which Cascadian Farm falls under, makes up only 3 percent of the company’s total sales. The other 97 percent — or, the non-organic cereals, fruit, ice cream, pasta, pizza, soup, yogurt, veggies, and … well, you get it — likely does more harm than good when it comes to bee-saving.

Here’s what Scott Lee, the director of marketing for Cascadian Farm, told the New York Times about the discrepancy:

General Mills understands there are varying degrees of beliefs and consumer interests and offers non-G.M.O and organic brands like Cascadian Farm. So from a brand standpoint, ‘Bee Friendlier’ is very much aligned with our beliefs, and General Mills recognizes that.

Fighting colony collapse disorder should be in every consumer’s interest. Still, I know what I’m doing tonight: Putting on Glósóli and tossing a handful of black-eyed Susan seeds across the yard. Cute kids are more than welcome to cheer me on.

 

Source:
Cascadian Farm 'Bee Friendlier' Effort Enlists Public to Help Protect Insects,

The New York Times.

more...
No comment yet.