Confidences Canop...
Follow
Find
11.7K views | +6 today
 
Rescooped by Christian Allié from Chuchoteuse d'Alternatives
onto Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Longtemps oubliées, des techniques agricoles refont surface 170 ans après et inspirent aujourd'hui des pionniers d'une agriculture à la fois hyperproductive et totalement naturelle.

Via @Chuchoteuse d'Alternatives
Christian Allié's insight:

....""""""""""....

 

[ ...... ]

 

..   

Et c’est grâce à Eliot Coleman que Jean-Martin Fortier comme Charles Hervé-Guyer assurent s’être à nouveau penchés sur ce livre. « On a l’impression que l’histoire des maraîchers parisiens est une transmission en mouvement perpétuel », décrit Jean-Martin Fortier, qui s’est inspiré du Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris pour écrire son propre livre. « La boucle continue. Il se trouve par exemple que la personne qui a récemment traduit Coleman en Français a découvert son œuvre en lisant mon propre livre. Mais j’ai moi-même découvert les techniques des maraîchers parisiens grâce à Coleman, et lui-même s’inspire d’autres avant lui. »


Morceaux choisis :

« A la vue des chemins de fer qui s’établissent de toute part (…), il est facile de prévoir que la culture maraîchère de Paris est à la veille de recevoir des modifications et nous avons cru utile de décrire cette culture telle qu’elle se pratique à Paris en 1844, afin que par la suite on pût mieux juger et apprécier les changements qu’elle pourra subir. »

« Il y a ici une observation à faire. On croit assez généralement que, si nous obtenons d’aussi beaux légumes, c’est que nous employons beaucoup d’engrais ; c’est une erreur. (A l’époque, le mot engrais veut dire « fumier de vache » ou « fumier de cheval », ndlr). »

...........

more...
Pierre-André Marechal's curator insight, January 11, 2014 3:45 PM

A vos commentaires....

Marc Tirel's curator insight, January 12, 2014 5:19 AM

Déterrer des anciens savoirs-faire pour planter de nouvelles graines !

Dominique Hebert's curator insight, January 13, 2014 4:12 AM

Belle leçon d'humilité que cette redécouverte de savoirs anciens qui décrivrent des techniques plus performantes et écologiques que celles que nous pratiquons aujourd'hui.

Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from Camargue Nature
Scoop.it!

[vidéo] Un piège anti-moustique écologique testé en Camargue

[vidéo] Un piège anti-moustique écologique testé en Camargue | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Ils sont l'un des cauchemars de l'été. Dans certaines régions, les moustiques mènent la vie dure aux habitants. Résultat, en Camargue, on teste depuis peu des pièges écologiques. Une manière d'éviter les piqures tout en préservant l'environnement.
Pour lutter contre ces insectes, onze boîtes ont été réparties dans les rues d'Arles et chez certains particuliers.

Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Harmonie Homme-Terre = Man & Earth are one
Scoop.it!

World Bank: Dangerous Rollback in Environmental, Social Protections

World Bank: Dangerous Rollback in Environmental, Social Protections | Confidences Canopéennes | Scoop.it
(Washington, DC) – The World Bank has released new draft safeguard policies that will vastly weaken protections for affected communities and the environment at the same time as the bank intends to finance more high-risk projects, 19 organizations...

Via Rania Keilany
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Déforestation: la technologie à la rescousse de l'Amazonie

Déforestation: la technologie à la rescousse de l'Amazonie | Confidences Canopéennes | Scoop.it
[Replay FutureMag] La Tribune publie pendant l'été des extraits issus de l'émission "FutureMag", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la technologie à la rescousse de l'Amazonie
Christian Allié's insight:

****** Vidéos*******

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Akanda : Touche pas à mes terres ! - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Akanda : Touche pas à mes terres ! - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |  | Confidences Canopéennes | Scoop.it
les communautes locales du 1er arrondissement de la commune d akanda ont organise une marche de protestation, le samedi 22 aout 2015.
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""""""".............

 

[ ... ]

Suspicion

Bon nombre d’habitants de la commune d’Akanda, rencontrés ce samedi indexent la responsabilité des agents de l’Agence nationale de l’urbanisme et des travaux topographiques (ANUTT) quant au «désordre foncier» à l’origine de la manifestation du jour. «C’est l’ANUTT qui délivre les papiers à ceux qui disposent des centaines d’hectares de terre», vocifère un habitant courroucé. Info ou intox ?

Une chose est sûre : créée dans des conditions troubles et pour des raisons mal définies, la commune d’Akanda suscite, depuis deux ans, craintes et suspicions de la part des premiers habitants de cette zone. «Nous assisterons au plus grand scandale écologique et foncier de notre pays. Ce que vise le pouvoir […] à Akanda, ce sont les terres pour faire de la spéculation immobilière et rien d’autre», avait prédit André Mba Obame, en décembre 2013, dans une interview au journal Echos du Nord. Une suspicion confortée par la présence, la même année, dans la liste du parti au pouvoir pour les élections municipales dans la commune d’Akanda, «du promoteur immobilier Claude Sézalory, du directeur général de l’ANUTT, Auguste Akomezogho, ainsi que de Pacôme Moubelet, coordonnateur de la cellule censée réfléchir à la formulation du plan national d’affectation des terres», faisait alors remarquer un membre de la société civile.

Dès mars 2014, les populations de la zone dénommée «Premier campement» avaient manifesté pour dénoncer la volonté des «riches» de s’imposer sur les terres des «pauvres». Elles étaient alors menacées de déguerpissement, leurs terres, disaient-elles alors, étaient sujettes à une forte spéculation foncière entretenue par des visites inopinées d’huissiers de justice mandatés par des promoteurs immobiliers dont la plupart prétendaient être propriétaires ou simplement réservataires de lotissements. La spéculation foncière soupçonnée devenait réelle et elle semble ne s’être jamais arrêtée, les populations indiquant toujours des menaces de déguerpissement.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agua
Scoop.it!

World Water Week 2015: How to Secure Water and Energy Amidst Rapid Urbanization (Livestream) | World Resources Institute

World Water Week 2015: How to Secure Water and Energy Amidst Rapid Urbanization (Livestream) | World Resources Institute | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Sustainable supplies of water and energy are critical elements for urban development.

Via Ursula Sola de Hinestrosa
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

African Livestock — Realizing the potential of livestock for food security, poverty reduction and the environment - Global Landscapes Forum

African Livestock — Realizing the potential of livestock for food security, poverty reduction and the environment - Global Landscapes Forum | Confidences Canopéennes | Scoop.it
By Susan MacMillan, International Livestock Research Institute (ILRI) A study published last year indicates the potential for the growth in livestock production and demand in Africa to contribute greatly to the continent’s employment and economy as well as to the resilience and productivity of its many livestock keepers. David Nabarro, Special Representative of the UN …
Christian Allié's insight:

.................""""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

“The results of this research set the scene for more intensive work on options for expanding livestock production in Africa”, said Nabarro. Follow-up work will explore how the dynamics of livestock markets will evolve in Africa and how changes in habitats will impact on the likelihood that new diseases will emerge and threaten the health of both animal and, if they are transmissible, human populations providing a detailed map for disease emergence hotspots under the different livestock scenarios.

 

For questions or comments, please contact David Nabarro at david.nabarro@undp.org with copy to Mario Herrero at Mario.Herrero@csiro.au and chadia.wannous@undp.org.

 

Online versions of the full Report of the study, Executive Summary and Policy Brief are available at UN-Influenza.org website: http://un-influenza.org/?q=content/african-livestock-futures-realizing-potential-livestock.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

2. Gabon: le défi de la lutte contre le braconnage - RFI

2. Gabon: le défi de la lutte contre le braconnage - RFI | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Un reportage dans le parc national de Wonga Wongé sur le travail des éco gardes.
Rediffusion du 7 juin 2015.
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from La Cabane aux Arômes
Scoop.it!

Les plantes médicinales indiennes aux Antilles

Les plantes médicinales indiennes aux Antilles | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Retour sur l’atelier sur les plantes médicinales indiennes qui s’est tenu ce samedi 15 août à Saint-Pierre dans le cadre de la journée de l’Indianité. Importées sous forme de graines par les premiers immigrants venus travailler dans les champs de canne, qui ne savaient pas s’ils trouveraient sur cette nouvelle terre les ingrédients nécessaires à leur cuisine, elles ont poussé, se sont adaptées et font maintenant partie, pour plusieurs d’entre elles, du paysage, des habitudes culinaires, de la pharmacopée traditionnelle des Antilles

Via Pescalune
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Biodiversité
Scoop.it!

Moustique tigre: une inquiétante invasion

Moustique tigre: une inquiétante invasion | Confidences Canopéennes | Scoop.it
À la faveur de la mondialisation et du changement climatique, des moustiques vecteurs de maladies autrefois cantonnées aux Tropiques colonisent l'Europe. Les chercheurs tentent de mieux comprendre les mécanismes d’invasion de ces insectes.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Christian Allié's insight:

............"""""""""""""""""""""""""""""""..........

[ ... ]

Bientôt, les bactéries ?

Mais les moustiques ne transmettent pas que des virus ou des protozoaires  comme le plasmodium responsable du paludisme : ils peuvent en plus être vecteurs de bactéries. Une équipe de la faculté de médecine d’Aix-Marseille et du Laboratoire d’écologie vectorielle et parasitaire de Dakar vient de montrer pour la première fois que Anopheles gambiae, le principal vecteur du paludisme en Afrique sub-saharienne, pouvait aussi transmettre Rickettsia felis. Cette bactérie, qui provoque notamment le typhus, était jusque-là surtout transmise par les tiques, les puces et les poux (voir ces travaux (link is external) publiés le 8 juin dans PNAS).
 
« Anopheles gambiae n’est pas présent en France, car il ne passerait pas l’hiver, rassure Philippe Parola, chef de l’équipe Veille et approche entomologique des maladies vectorisées émergentes au sein de l’Unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes (URMITE)2. Mais d’autres anophèles vivent sur notre territoire et ont été historiquement des vecteurs de paludisme avant sa disparition de métropole. » Décrite en 2002, Rickettsia felis n’a officiellement provoqué qu’une centaine de cas de fièvre en Afrique, mais pourrait être responsable de 5 à 15 % des cas de fièvres inconnues en zone subsaharienne. Une étude est prévue dès le mois de septembre pour savoir si le moustique tigre pourrait lui aussi transmettre cette bactérie... Un motif d'inquiétude de plus pour les autorités sanitaires européennes.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Dans le Nord, des agriculteurs s'allient avec succès pour court-circuiter la grande distribution - Magazine GoodPlanet Info

Dans le Nord, des agriculteurs s'allient avec succès pour court-circuiter la grande distribution - Magazine GoodPlanet Info | Confidences Canopéennes | Scoop.it
"On marche très bien sans elle!". Elle, c'est la grande distribution que plusieurs producteurs du Nord ont décidé de court-circuiter en ouvrant dans l'agglomération lilloise un magasin, "Talents de fermes", dont le succès populaire a permis près de 30 créations d'emplois.
Christian Allié's insight:

..................""""""""""""""""""""""""""""""""..................

[ ... ]

« On a laissé tomber la grande distribution car ils imposent leurs prix, leur qualité et le calibre des produits. Nous n’avons pas peur de vendre des produits moches à partir du moment où ils sont bons et de saison! », argue Isabelle Ruhant, maraîchère de légumes bio.

Ainsi, à la mi-août, plus question de trouver des cerises sur les étals mais plutôt des pommes, tomates ou courgettes du coin.

Pour elle et ses compères, la consommation doit constituer un acte citoyen où l’acheteur doit se transformer en « consom’acteur », animé aussi par la lutte contre le gaspillage alimentaire, qui s’effectue « à titre individuel mais surtout au niveau de la grande distribution ».

« Les distributeurs me demandaient de produire, mais sans réfléchir. Aujourd’hui, je peux prévoir mes stocks et je ne jette plus de légumes, alors qu’en 2014, quand j’étais en contrat avec eux, j’ai dû jeter plus de 12 tonnes de carottes », raconte Georges Eric Vermon, maraîcher de 33 ans de la commune voisine de Marcq-en-Baroeul.

Sur les étals ne se trouvent que des produits locaux issus de l’une des 13 exploitations dont la plus lointaine, celle d’un éleveur de « porcs élevés sur paille », est à 80 km.

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2015/08/19/dans-le-nord-des-agriculteurs-sallient-avec-succes-pour-court-circuiter-la-grande-distribution/#sthash.3mOdVVXA.dpuf
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from PAYS DU SUD ET PARTENARIATS - SOUTHERN COUNTRIES AND PARTNERSHIPS
Scoop.it!

L'Afrique australe en proie à une grave crise alimentaire

L'Afrique australe en proie à une grave crise alimentaire | Confidences Canopéennes | Scoop.it

RFI, 18.08.2015

"Les chefs d'Etat des 15 pays membres de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) sont réunis depuis ce lundi au Botswana. Au menu de ce sommet, entre autres, la grave crise alimentaire qui menace la région..."


Via Cirad
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Farming, Forests, Water & Fishing (No Petroleum Added)
Scoop.it!

Palm Oil Plantations Threaten African Primates

Palm Oil Plantations Threaten African Primates | Confidences Canopéennes | Scoop.it
As Asian agribusinesses eye new opportunities in Africa, conservationists work to protect gorillas, chimpanzees and monkeys

Via pdeppisch
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Cameroun: des paysans occupent une plantation de Bolloré pour dénoncer l'accaparement de leurs terres

Cameroun: des paysans occupent une plantation de Bolloré pour dénoncer l'accaparement de leurs terres | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Via Laurent Lebot, J Berhocoïrigoin, Aaisha Sylla, Dieynaba BA
Christian Allié's insight:

............""""""""""""""""""""""""""............

[ ... ]

L'entreprise Socapalm est une filiale de Socfin, une holding luxembourgeoise dont le capital est détenu à 39% par Bolloré, et qui possède des plantations de palmiers à huile et d'hévéas dans plusieurs pays africains ainsi qu'en Indonésie et au Cambodge.


Cette action au Cameroun est la première d'une série de manifestations que des paysans africains et asiatiques entendent mener pour protester contre l'"accaparement" de leurs terres par la holding luxembourgeoise.

"Les paysans privés de leurs terres" ont prévu d'occuper les plantations de Socfin au Cameroun, au Liberia, au Cambodge et en Côte d'Ivoire "jusqu'aux assemblées générales des groupes Socfin (27 mai) et Bolloré (4 juin)", selon un communiqué de l'Alliance internationale des riverains des plantations Socfin Bolloré.

 

L'expansion de ces plantations est "continue" depuis 2008, affirme l'Alliance des riverains, citant une hausse d'un quart des surfaces cultivées par la société en Afrique entre 2011 et 2014.

"Ces expansions provoquent de graves conflits avec les populations riveraines qui sont privées de terres et voient leurs conditions de vie sans cesse se dégrader", dénoncent les riverains, qui ont créé l'Alliance en 2013 après avoir été mis en relation par l'ONG française ReAct.

Le groupe Bolloré est très actif en Afrique via "Bolloré Africa Logistics", un opérateur privé de concessions présent dans 43 pays et qui emploie 22 000 salariés du continent.

 

Au Cameroun, le groupe industriel contrôle en grande partie le port autonome de Douala (sud, la capitale économique du pays), les chemins de fer et des plantations de palmiers.

more...
Aaisha Sylla's curator insight, August 15, 4:46 AM

L'article date du mois d'avril, mais ô combien important à ne pas passer sous silence!

SES-BANK's curator insight, August 15, 11:18 AM

Les droits de propriété : une actualité brûlante.

HumdeBut's curator insight, August 16, 4:27 AM

la seconde plaie de l'Afrique: l'accaparement des terres !

Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Les agronomes pourraient mieux défendre les abeilles

Les agronomes pourraient mieux défendre les abeilles | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Au début du mois paraissait dans ces pages une tribune du président de l’Ordre des agronomes du Québec, René Mongeau, sur les pesticides néonicotinoïdes. Quelques précisions s’imposent.

 

Par Pascal Priori - Alliance pour le bannissement des pesticides systémiques. Le Devoir, 27.08.2015

 

« [...] Le récent engagement du gouvernement de l’Ontario à réduire drastiquement l’utilisation de ces pesticides (de 80 % la surface des champs de maïs et de soya traités aux néonicotinoïdes d’ici 2017) montre la voie au gouvernement du Québec.  

Ainsi, une interdiction totale est possible et souhaitable pour la protection des pollinisateurs, indispensables à nos productions agricoles. »

                            


Via Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""""""""""""""""................

 

[ ... ]

« Une future réglementation sur l’usage des néonicotinoïdes et autres pesticides doit s’appuyer sur une justification agronomique plutôt que sur une interdiction », écrit M. Mongeau. Nous pensons qu’au contraire, la responsabilité des agronomes devrait les pousser à considérer la non-utilité agronomique comme suffisante pour justifier l’interdiction totale de cette catégorie de pesticides.

 

Enfin, le titre du texte, « Les agronomes québécois à la rescousse des abeilles », ne correspond pas à son contenu. En effet, la position de l’auteur défend davantage le statu quo et l’inaction que la défense des abeilles. Aucune mesure visant leur protection effective n’est avancée.

 

Face à la dangerosité de ces pesticides pour l’environnement et la santé humaine, certaines autorités ont déjà réagi. Certains pays tels que la Slovénie et l’Italie ont interdit l’utilisation des néonicotinoïdes sur les plantes attractives pour les abeilles depuis plus de cinq ans, ce qui a contribué à faire chuter de moitié la mortalité des abeilles, d’un taux d’environ 35 % à un taux de 15 %, voire 10 % selon les apiculteurs concernés. De plus, aucune baisse de rendement n’a été observée sur la production de maïs en Italie. Le récent engagement du gouvernement de l’Ontario à réduire drastiquement l’utilisation de ces pesticides (de 80 % la surface des champs de maïs et de soya traités aux néonicotinoïdes d’ici 2017) montre la voie au gouvernement du Québec.

 

Ainsi, une interdiction totale est possible et souhaitable pour la protection des pollinisateurs, indispensables à nos productions agricoles.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Mexique: fumée noire sur le Yucatan

Mexique: fumée noire sur le Yucatan | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Elevage extensif, urbanisation, coupes illégales: dans la péninsule à la pointe du Mexique, la déforestation menace. Avec l'aide internationale, notamment de la France, le pays a décidé de réagir. Objectif: compenser 100% des arbres perdus d'ici à 2030.
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

Mexico, qui entend réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050, a déjà fait connaître sa contribution à la prochaine conférence internationale sur le climat (COP 21), prévue à Paris en décembre.  

 

Les experts pointent pourtant des contradictions dans la politique mexicaine: d'un côté, l'Etat affiche une action vertueuse de lutte contre la déforestation; de l'autre, il continue de subventionner l'élevage extensif... Reste que la préservation des 65 millions d'hectares de forêt est désormais érigée en priorité nationale. "La masse forestière est stratégique pour le pays, souligne Beatriz Bugeda Bernal, directrice générale chargée de la politique sur le changement climatique au ministère de l'Environnement.

 

Nous voulons parvenir à 0% de déforestation en 2030. Cela demande beaucoup d'efforts, car ces engagements ne sont pas conditionnés à de l'aide extérieure."  

 

La Conafor a établi une carte des zones à reboiser en priorité. Et les communautés indigènes qui préservent leurs terres forestières au lieu d'en faire le commerce bénéficient d'un mécanisme de compensation financière pour "services environnementaux" - à l'instar de la politique menée avec succès au Costa Rica. Conscients de l'enjeu, certains habitants se regroupent ainsi en associations intercommunales, comme dans le Yucatan, au sein de la réserve de Puuc. Créée en 2014, en accord avec les trois gouverneurs de la péninsule, cette aire préservée de 130 000 hectares réunit cinq communes, qui en partagent la gestion. Une équipe d'experts est en cours de recrutement. La mobilisation commençait à devenir urgente: ici, 2000 hectares de bois disparaissent chaque année. 

[ ... ]
Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/mexique-fumee-noire-sur-le-yucatan_1706851.html#Xwdpy3PmftQgqPlP.99
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le fonds vert, un dispositif prometteur pour le financement du développement ?

Le fonds vert, un dispositif prometteur pour le financement du développement ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le Fonds vert doit aider les pays pauvres à lutter contre le réchauffement climatique. Quelle est sa valeur ajoutée par rapport aux autres fonds existant ?
Christian Allié's insight:

.........""""""""""""""""""""""""""""..........

 

[ ... ]

Le Fonds vert est devenu un véritable laboratoire des évolutions du financement du développement durable. Pour réussir, il devra être à la fois :

doté de ressources adéquates ;effectivement transformationnel dans son action et ses impacts et non un simple acteur supplémentaire finançant des investissements classiquement financés et finançables par les banques et acteurs financiers. innovant dans ses modes opératoires, notamment en mobilisant l’ensemble des capacités techniques et financières des acteurs existants. A titre d’illustration, les financements alloués par les banques publiques de développement à des investissements climat dans le monde dépassent d’ores et déjà 120 Md$ par an. Le fonds vert doit être le catalyseur d’une évolution quantitative et qualitative de ces investissements.   

 

Il dispose dès aujourd’hui des moyens pour le prouver.

 

Publié le 27 août 2015  Pierre Forestier
Responsable de la division climat à l’AFD
@forestierp1
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

CAMEROUN :: L'impossible vérification des documents légaux liés aux permis d’exploitation des entreprises forestières :: CAMEROON

CAMEROUN :: L'impossible vérification des documents légaux liés aux permis d’exploitation des entreprises forestières :: CAMEROON | Confidences Canopéennes | Scoop.it
L'histoire est typique du milieu de l’exploitation forestière des pays du bassin du Congo, deuxième poumon de la planète après l’Amazonie. Depuis prè
Christian Allié's insight:

...........""""""""""""""""""""""""""""""""...........

 

[ ... ]

Ladite réunion a fini par se tenir le 7 juillet 2015. Explication donnée à Mediapart par Bernard Crabbé, de la Direction générale UE pour le développement et la coopération (DEVCO) : « L'UE et le Cameroun ont considéré qu'il était important que les deux parties puissent analyser les conclusions de ce rapport avant toute publication. Cela a été fait via le groupe de travail de l'APV qui s'est réuni plusieurs fois à ce sujet depuis septembre 2014 et via le Comité conjoint de suivi qui a validé les conclusions du rapport lors de sa réunion du 7 juillet 2015. Une publication partielle de ce rapport est envisagée prochainement. Les informations concernant les opérateurs détenteurs de titres sont considérées confidentielles et ne seront donc pas publiées. Ceci est conforme avec le texte de l'APV. »


Il n’y aura probablement aucune conséquence pour les entreprises : le « groupe de travail de l’APV », dont elles font partie, a déjà recommandé de mettre en place une procédure « souple » dans la vérification de la conformité légale des documents des concessions forestières attribuées avant l’entrée en vigueur de l’APV (fin 2011), soit la majorité des concessions, et de réduire le nombre de documents à vérifier… Le CCS du 7 juillet a d'ailleursaccepté et validé ces suggestions. Il faut dire que les auteurs de l’audit – dont plusieurs travaillent régulièrement pour les entreprises forestières – ont proposé comme possible solution de « réviser les grilles »de légalité. Une manière de casser le thermomètre ? Les auditeurs se sont aussi opposés à toute idée de remise en question des titres attribués.

 

L'histoire n'est cependant pas finie, d’autres révélations sont à venir : la Cour des comptes européenne est en train de mener un audit pour vérifier que « la Commission [européenne] a bien géré l’appui fourni dans le cadre du Plan d'action FLEGT de l'UE vers les pays producteurs de bois ». Elle se concentre notamment sur l'utilisation des fonds au Cameroun. Selon des indiscrétions, ce n’est pas de ce côté que viendront les bonnes nouvelles... Mais là non plus, pas de quoi s’étonner : le plan FLEGT, adopté en 2003, n’a apporté quasiment aucun résultat concret nulle part (six pays producteurs ont signé un APV), et personne, y compris à Bruxelles, ne semble être capable de dire précisément combien il a coûté jusqu’ici. Seule certitude : plus de 600 millions d’euros (au moins un milliard, selon un spécialiste) ont été dépensés par l’UE et ses États membres…

 

© FANNY PIGEAUD : mediapart.fr
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agua
Scoop.it!

Honduras, al borde de una hambruna por fenómeno de El Niño

Honduras, al borde de una hambruna por fenómeno de El Niño | Confidences Canopéennes | Scoop.it
El Programa Mundial de Alimentos de las Naciones Unidas exhortó a Honduras a tomar medidas urgentes.

Via Ursula Sola de Hinestrosa
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

2. Gabon: le casse-tête de la gestion durable des forêts - RFI

2. Gabon: le casse-tête de la gestion durable des forêts - RFI | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Un reportage dans la concession forestière de Precious Woods, un exemple de gestion durable avec Alain Karsenty, chercheur au Cirad.
Rediffusion du 6 juin 2015.
Christian Allié's insight:

- Etienne Massard, directeur général de l'AGEOS (Agence gabonaise d'études et d'observations spatiales) et représentant du président de la République au Conseil Climat


- Francis Rougier, de l'entreprise Rougier

[Pro du saccage de, des, Forêts équatoriales (entre autres) depuis des lustres ........... ]

(C. Allié)


- Franck Chambrier, secrétaire général du Syndicat des industriels aménagistes gabonais.

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Exploit : dans son micro-jardin, Joseph produit 300 kilos de légumes

Exploit : dans son micro-jardin, Joseph produit 300 kilos de légumes | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Pour rentabiliser chaque mètre carré de son petit jardin, Joseph a multiplié les astuces. Il a réussi à y caser un potager, un verger, une mare, une serre et à y faire pousser une centaine de fruits et légumes différents.

 

Par Thibaut Schepman. Rue89, 25.07.2015

 

« [...] En 2015, Joseph pense passer la barre des 350 kilos de production. Et bien plus encore les années suivantes, quand les arbres fruitiers auront atteint une taille adulte. Le tout en consacrant « pas plus de dix heures par semaine au maximum au jardin ».

 

Si l’on ne s’aperçoit pas de cette incroyable productivité au premier coup d’œil, c’est que Joseph s’est en prime ajouté ce défi :

« Je ne voulais pas que le jardin soit seulement un potager, je voulais qu’il soit aussi beau, agréable, qu’il attire les insectes et les oiseaux [d’où la mare, ndlr]... » 

                       


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les Hurleurs : STOP à l'orpaillage illégal en Guyane
Scoop.it!

L’or intéresse Emmanuel Macron en visite en Guyane où l'orpaillage illégal sévit

Regarder la vidéo «L’or intéresse Emmanuel Macron en visite en Guyane» envoyée par France Info sur dailymotion.

Via Hurleurs de Guyane
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

‘Big Farmer’ firms plan pesticides to manipulate gene expression

‘Big Farmer’ firms plan pesticides to manipulate gene expression | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Crop sprays that turn off pest genes without altering the plant's genome could be the first in a new generation of pesticides that circumvent GM regulations
Christian Allié's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""".................

 

[ ... ]

Spray safe?

Another concern is that bacteria might absorb the sprayed RNAs and use them. “Bacteria can take up nucleic acids,” says Jones. But he says this would only be a potential hazard if the RNAs provided them with a selective advantage. “This would be highly unlikely in the case of RNAi.”

 

Another worry is that a sequence used to kill an insect might, by chance, also match an important sequence in humans. “That can be tested,” says Hogenhout.

“With all technologies, there’s always a risk,” says Hogenhout. “My opinion is the RNAi approach would be a better option than pesticides that are less specific.”

 

An increasing number of pesticides are being banned for their unspecific effects. “If you talk to farmers, particularly in northern Europe, they’re very concerned about the limited range of crop protection chemicals that they have available to them because of concerns about the broader environmental effects,” says Baulcombe.

For example, he says, it would be “wonderful” if a specific RNAi treatment that doesn’t harm bees were able to replace neonicotinoids.

 

Journal reference: Pest Management Science, DOI: 10.1002/ps.4056

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

La RDC réclame 21,622 milliards de dollars pour ses forêts

La RDC réclame 21,622 milliards de dollars pour ses forêts | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La République démocratique du Congo (RDC) espère obtenir, pour s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques, plus de 21,5 milliards de dollars de la part des pays pollueurs lors de la conférence mondiale (COP21) de l'ONU sur le climat à Paris, rapporte mercredi la presse kinoise, citant le ministre congolais de l'Environnement et du Développement durable, Bienvenu Liyota Ndjoli.
Christian Allié's insight:

..................."""""""""""""""""""""""""""..................

 

Entre 2021 et 2030, la RDC s'engage à s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques. Concrètement, des mesures sont ou seront prises pour renforcer le stock carbone, en réduisant la déforestation et la dégradation des forêts.

 

Pour mettre totalement son imposant massif forestier à contribution dans la lutte contre les changements climatiques, la RDC réclame 21,622 milliards de dollars de la part des pays pollueurs, selon le principe du pollueur payeur, a affirmé mardi M. Liyota, lors d'une conférence de presse à Kinshasa.Ce montant représente les besoins en financement de la "Contribution prévue déterminée au niveau national" (CPDN) de la RDC: dont 12,54 milliards de dollars pour la mise en oeuvre des initiatives d'atténuation annoncées et 9,08 milliards pour les mesures d'adaptation, a précisé le ministre, notamment cité par l'agence congolaise de presse (ACP, officielle).

 

Selon lui, la CPDN de la RDC porte sur la période 2021-2030. Le taux de réduction des émissions de gaz à effet de serre prévu en l'an 2030, dans le cadre de la contribution de la RDC à l'effort mondial d'atténuation, est de 17%, soit environ 77 millions de tonnes équivalent CO2.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

A la COP21: un accord global, juste et réaliste?

A la COP21: un accord global, juste et réaliste? | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Adaptation, Résilience, Financement, Solidarité, Justice… sont quelques mots qui résonnent dans les négociations climatiques. A quels enjeux doit répondre la grande conférence sur le Climat qui se tiendra en décembre à Paris ?
Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

A la COP21 doit aussi être défini un cadre universel qui, plutôt que de contraindre l’action (on a vu par le passé que cela ne suffisait pas), l’encourage et l’accélère, grâce à des coopérations entre pays. L’accord de Paris doit comporter des mécanismes de cycles réguliers qui permettent d’augmenter l’ambition et l’action au cours du temps. On sort actuellement de la vision d’un accord idéal – comme on avait pu l’entendre avant Copenhague – qui résoudrait tous les problèmes, pour se diriger vers une vision plus réaliste d’un accord-cadre qui poserait des bases pour renforcer cette coopération dans les années à venir. Cette nouvelle vision prend en compte les spécificités nationales. Il s’agit de construire une vision commune et d’assurer la confiance nécessaire entre les parties. Dans ce nouveau processus où les pays publient chacun leur propre contribution, partager l’information sur la manière dont chaque pays envisage sa transition est une première étape pour identifier les potentiels et les besoins.

 

La question du soutien et des financements pour aider les pays à accélérer cette transition vers un monde bas-carbone et résilient est un autre enjeu important. De nombreux pays en développement jugent les efforts des pays développés encore insuffisants et demandent le respect des engagements pris, notamment une feuille de route claire et contraignante pour la capitalisation du Fonds Vert, ainsi que des engagements chiffrés supplémentaires. Paris devra donc répondre à ces préoccupations. Ce défi ne sera pas relevé uniquement avec des fonds publics. Le secteur financier doit également intégrer le risque climatique et les investissements privés participer à cet effort global pour construire cette transition.

Enfin, la COP21 devra répondre à la question plus spécifique de l’adaptation des pays les plus vulnérables, c’est à dire s’assurer que le nouveau système climatique international comporte des mécanismes de coopération et d’assistance pour les aider à faire face aux risques liés aux conséquences du réchauffement climatique

 

Un dernier enjeu pour Paris sera de réussir la mobilisation d’un ensemble d’acteurs généralement rassemblés sous l’appellation « acteurs non étatiques », qu’il s’agisse d’autorités locales, d’entreprises ou de la société civile. Ce mouvement et les centaines d’initiatives mises en œuvre à travers le monde sont encourageants et peuvent contribuer à envoyer un message positif, de confiance lors de la COP21, montrant que les citoyens sont demandeurs de cette transition.

Publié le 18 août 2015
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

En République démocratique du Congo, le rêve fou des mégabarrages Inga

En République démocratique du Congo, le rêve fou des mégabarrages Inga | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le gouvernement congolais veut construire à tout prix le plus grand complexe hydroélectrique au monde.
Christian Allié's insight:

..................""""""""""""""""""""""""""...................

[ ... ]

Toute l’histoire récente du pays est rattachée à ce lieu béni où rien ne se perd et tout se transforme en une énergie vitale. Car si les barrages d’Inga s’arrêtent, le pays plonge dans le noir et l’économie s’effondre d’un coup. » Le jeudi 13 août 1998, un commando de rebelles ougandais s’était emparé du site d’Inga, privant les habitants de Kinshasa d’eau potable et d’électricité durant plusieurs semaines. D’où ces militaires nonchalants qui patrouillent dans la vallée.

 

Du côté de la société civile, cette ambition est jugée « démesurée » et dévastatrice pour l’environnement. « Inga I avait provoqué le déplacement forcé de près de 10 000 familles qui n’ont toujours pas été dédommagées », rappelle Euphrasie Amina Lutala, de la fondation Open Society. « Contrairement à ce qu’affirment la Banque mondiale et le gouvernement, la vallée de la Bundi n’est pas inhabitée car des villages se trouvent dans les alentours immédiats. Et pour ces communautés, ces terres constituent un réservoir agricole vital », souligne Jean-Marie Muanda, de l’ONG Actions pour les droits, l’environnement et la vie. Selon ses enquêtes de terrain, plus de 10 000 personnes pourraient être déplacées par Inga III. Par l’entremise des ONG, des « chefs de terre » coutumiers ont interpellé le gouvernement, en vain pour l’instant.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/08/14/en-republique-democratique-du-congo-le-reve-fou-des-megabarrages-inga_4724583_3244.html#m6sD6uACuRwo5tZw.99
more...
No comment yet.