Confidences Canop...
Follow
Find
14.2K views | +9 today
 
Rescooped by Christian Allié from Chuchoteuse d'Alternatives
onto Confidences Canopéennes
Scoop.it!

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain

Renversant : ce manuel français du XIXe siècle va nourrir le monde de demain | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Longtemps oubliées, des techniques agricoles refont surface 170 ans après et inspirent aujourd'hui des pionniers d'une agriculture à la fois hyperproductive et totalement naturelle.

Via @Chuchoteuse d'Alternatives
Christian Allié's insight:

....""""""""""....

 

[ ...... ]

 

..   

Et c’est grâce à Eliot Coleman que Jean-Martin Fortier comme Charles Hervé-Guyer assurent s’être à nouveau penchés sur ce livre. « On a l’impression que l’histoire des maraîchers parisiens est une transmission en mouvement perpétuel », décrit Jean-Martin Fortier, qui s’est inspiré du Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris pour écrire son propre livre. « La boucle continue. Il se trouve par exemple que la personne qui a récemment traduit Coleman en Français a découvert son œuvre en lisant mon propre livre. Mais j’ai moi-même découvert les techniques des maraîchers parisiens grâce à Coleman, et lui-même s’inspire d’autres avant lui. »


Morceaux choisis :

« A la vue des chemins de fer qui s’établissent de toute part (…), il est facile de prévoir que la culture maraîchère de Paris est à la veille de recevoir des modifications et nous avons cru utile de décrire cette culture telle qu’elle se pratique à Paris en 1844, afin que par la suite on pût mieux juger et apprécier les changements qu’elle pourra subir. »

« Il y a ici une observation à faire. On croit assez généralement que, si nous obtenons d’aussi beaux légumes, c’est que nous employons beaucoup d’engrais ; c’est une erreur. (A l’époque, le mot engrais veut dire « fumier de vache » ou « fumier de cheval », ndlr). »

...........

more...
Pierre-André Marechal's curator insight, January 11, 2014 3:45 PM

A vos commentaires....

Marc Tirel's curator insight, January 12, 2014 5:19 AM

Déterrer des anciens savoirs-faire pour planter de nouvelles graines !

Dominique Hebert's curator insight, January 13, 2014 4:12 AM

Belle leçon d'humilité que cette redécouverte de savoirs anciens qui décrivrent des techniques plus performantes et écologiques que celles que nous pratiquons aujourd'hui.

Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

L'utilisation irresponsable de produits chimiques au Burkina Faso

L'utilisation irresponsable de produits chimiques dans le coton et dans l'orpaillage occasionne des pertes de 15,1 milliards de FCFA par an au Burkina Faso
Les produits chimiques sont en croissance continue. Ils sont indispensables dans plusieurs secteurs des activités humaines telles que l'exploitation minière, la production industrielle, la production d'énergie, l'agriculture ou la santé.
Au Burkina Faso, la pollution des sols, des eaux et de l'air causée par l'utilisation, le stockage et l'élimination impropre des produits chimiques est une réalité. Tant les pesticides et fongicides utilisés dans l'agriculture comme le cyanure et le mercure utilisés dans l'orpaillage artisanal, mettent en danger des communautés entières et freinent le développement socio économique du pays.


Via Katell Rochard, Dieynaba BA
more...
Katell Rochard's curator insight, Today, 7:53 AM

L'Initiative Pauvreté et Environnement a estimé le coût de l'inaction dans la gestion des produits chimiques dans le secteur du coton et dans l'orpaillage artisanal à 4,2 milliards de FCFA par an, soit 9.3 millions de dollars USD, pour la production du coton et à 10,9 milliards de CFA par an, soit 24.2 millions de dollars USD, pour l'orpaillage.
Ces coûts ne sont pas pris en charge ni par les fabricants, ni par les autres acteurs de la chaine d'approvisionnement. Ils sont supportés par les victimes et les systèmes de protection sociale.

Rescooped by Christian Allié from CGIAR Highlights
Scoop.it!

Farms vs. forests? A more nuanced look at agrarian change

Farms vs. forests? A more nuanced look at agrarian change | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Agrarian change happens at the landscape scale, but making the transition to sustainable agriculture requires an understanding of local benefits and trade-offs.


Via CGIAR Consortium
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""".............

[...]

Integrating for a landscape-based approach

Intensive data analysis for the Agrarian Change project will be conducted over the next six months, with one further finding expected to come through strongly: landscapes are an ideal scale to explore the social and ecological consequences of agrarian change.

 

“In terms of managing landscape-scale processes like the agrarian transition, the integration of function has multiple advantages over the segregation of function,” said Sunderland.

“And that shows up in the landscapes that we’re working in.”

Of course this type of management requires some governance tweaks, if not full reform. But examples are emerging where functions that are usually separate are being integrated, such as in the recent merger between the Indonesian Ministry of Forestry and Ministry of Environment.

 

And at a more localized scale, Cameroon is also demonstrating some really positive developments in integrating landscape management functions, said Sunderland.

So while some of the Agrarian Change project’s sites are more advanced in integrating landscape management than others, the idea itself is proving robust.

“What all these landscapes are showing is that you can have agriculture that’s sustainable in the context of broader landscape management, rather than trying to approach it in isolation,” said Sunderland.

Read also Agrarian change in tropical landscapes
more...
CGIAR Consortium's curator insight, Today, 8:26 AM

Agrarian change happens at the landscape scale, but making the transition to sustainable agriculture requires an understanding of local benefits and trade-offs.

Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Ravenala, emblème de Madagascar (Ravenala madagascariensis)

Ravenala, emblème de Madagascar (Ravenala madagascariensis) | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le Ravenala a de multiples utilisations: construction, cuisine, médecine traditionnelle. Cliquez ici pour mieux connaître l'arbre du voyageur
Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""""""".............

[...]

Le Ravenala, ni arbre, ni palmier

Quand j’ai offert la dernière fois un livre sur les palmiers, le premier spécimen que la personne a voulu y trouver est le Ravenala. Pas de bol ! C’est pas un palmier. Oups. Non, il a beau avoir de grandes palmes et un un stipe, il ne partage pas de cousinage avec le palmier. Non, en fait, il aurait davantage avoir avec le bananier, car c’est bien une plante herbacée et non un arbre. Il appartient à la famille des Strelitziacées où on retrouve notamment le Strelitzia ou oiseau de paradis, une très jolie fleur tropicale. Mais comment présenter le Ravenala dont le nom signifie « feuille de la forêt » sans évoquer son astucieuse stratégie de pollinisation ?!

Les sources divergent. Mais l’histoire que je préfère est celle-ci. Il attire un innocent oiseau avec de belles fleurs blanches au goût irrésistible. L’oiseau se pose et doit se pencher très en avant pour atteindre le nectar tant convoité. Il se penche, se penche… et paf, la fleur s’ouvre subitement, inondant sa poitrine du pollen. L’affaire est dans le sac, voilà notre volatile transformé en agence matrimoniale pour fleurs de ravenales ! Il ira déposer la précieuse semence sur le pistil des fleurs d’un autre arbre, contribuant bien volontiers à la reproduction de notre Ravenala. Mais ce dernier n’est pas difficile, car la pollinisation peut également être assurée par les lémuriens et les chauve-souris si j’en crois le muséum national d’histoire naturelle de paris où j’avais pris la photo du fruit ci-dessous.

Et cette pollinisation va donner naissance à des fruits magnifiques dont l’arille (= l’enveloppe charnue autour de la graine) bleu vif des graines attire les oiseaux– encore!!!- qui vont se charger de les disséminer.

[...]

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Toitures végétales & Biodiversité urbaine
Scoop.it!

Paris-culteurs un projet pour créer 100 hectares de végétation à Paris

Paris-culteurs un projet pour créer 100 hectares de végétation à Paris | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La mairie de Paris a lancé lundi matin Paris-culteurs et elle a invité les innovateurs du monde entier à se porter candidat pour cultiver Paris. Ce projet permettra de créer 100 hectares de végétation dans la capitale d'ici 2020.

Via Toitsverts Biodivers / Livingroofs
more...
Avenir Adn Agri's curator insight, February 10, 3:08 AM

Plantez des arbres, de la verdure et des fleurs seraient moins préjudiciable à l'agriculture et bien plus favorable à l'environnement et aux horticulteurs.

Démocratiser les cultures légumières sur les toits urbains portera une forte atteinte aux maraichers proches et nationaux à long terme.

Les penseurs n'ont pas pris toutes les conséquences d'un tel projet !

A méditer fortement je pense !

Rescooped by Christian Allié from Inequality, Poverty, and Corruption: Effects and Solutions
Scoop.it!

California: Los Angeles Charges Gas Company in Leak

California: Los Angeles Charges Gas Company in Leak | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Los Angeles prosecutors have filed criminal misdemeanor charges against Southern California Gas Company for failing to report a huge natural gas leak that began in October.

Via Jocelyn Stoller
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Affaire Modern Express : les autorités gabonaises saisissent Interpol - Le Nouveau Gabon

Affaire Modern Express : les autorités gabonaises saisissent Interpol - Le Nouveau Gabon | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, a échangé mardi dernier à Libreville avec le ministre en chargé de l’Economie, Régis Immongault, au sujet de
Christian Allié's insight:

.............""""""""""""""""""""""""""""""""..............

[ ... ]

« Le navire battant pavillon panaméen dont il est question, a précisé le ministre de l’Economie, était en provenance d’un pays frère et ami de la sous-région de l’Afrique centrale ».


De sources bien informées, ainsi que l’a précisé le membre du gouvernement, le port gabonais n’a été qu’un simple port de transit pour ce navire dont la cargaison embarquée était composée de bois tranché et de quelques engins lourds.


Selon la primature, les autorités gabonaises ont, outre l’enquête administrative diligentée par la direction générale des Douanes, saisi Interpol via le ministère de l’Intérieur à l’effet de l’ouverture d’une enquête à l’échelle internationale pour vérifier au moment du déchargement du navire, si le contenu du navire incriminé est bel et bien composé de bois sous formes de grumes en provenance du Gabon.


Le ministre Régis Immongault a rassuré l’opinion nationale et le Premier Ministre, que les autorités gabonaises vont suivre l’évolution d’un dossier qu’elles jugent plus que préoccupant au regard de la tournure prise par cette affaire, qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, étant entendu que le Gabon a interdit, depuis 2010, l’exportation de bois sous forme de grumes. De son côté, le directeur général de Nécotrans Gabon qui a engagé sa responsabilité personnelle et celle de son entreprise au cours de cette rencontre, a affirmé que sa société a chargé à bord du navire mis en cause que du bois scié au Gabon.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoNews
Scoop.it!

Triops et artémies avaient déjà des ancêtres très similaires il y a 365 millions d’années

Triops et artémies avaient déjà des ancêtres très similaires il y a 365 millions d’années | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Les Triops et les artémies sont des petits crustacés branchiopodes vivant dans les eaux douces stagnantes temporaires. Ces animaux sont souvent présentés comme « préhistoriques » en raison de leur forte ressemblance avec leurs proches parents fossiles vieux de 220 à 250 millions d’années. Une équipe internationale composée notamment de chercheurs du Centre de Recherche sur la Paléobiodiversité et la Paléoenvironnements (CR2P - CNRS/MNHN/UPMC), de l’Unité Biologie des Organismes et Écosystèmes Aquatiques (BOREA - CNRS/MNHN/UPMC/UCBM/IRD) et du laboratoire de géologie de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENS de Lyon), vient de découvrir de nouvelles espèces beaucoup plus anciennes mais morphologiquement toujours très similaires. Ces travaux ont été publiés le 14 janvier 2016 dans la revue Current Biology.

 

CNRS - Institut écologie et environnement, 22.01.2016


Références 

A 365-million-year-old freshwater community reveals morphological and ecological stasis in branchiopod crustaceans, par Pierre Gueriau, Nicolas Rabet, Gaël Clément, Linda Lagebro, Jean Vannier, Derek Briggs, Sylvain Charbonnier, Sébastien Olive & Olivier Béthoux publié dans Current Biology le 14 janvier 2016.
                                  


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Lutte contre le braconnage : Une semaine au cœur de la forêt gabonaise - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

Lutte contre le braconnage : Une semaine au cœur de la forêt gabonaise - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |  | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Du 8 au 12 février, l’Institut français du Gabon (IFG), et ses partenaires organisent une campagne dans le but d’informer, sensibiliser et susciter le débat sur la protection de la faune.   A l’initiative de l’Institut français du Gabon (IFG), en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), les …
Christian Allié's insight:

...................""""""""""""""""""""""""""""""....................

[ ... ]

Au cours des échanges, les experts seront amenés à examiner, entre autres, le lien entre protection de l’environnement et développement du tourisme. Des réflexions qui justifient la participation des membres ou représentants du gouvernement, à qui sera fait un certain nombre de propositions sur divers sujets, liés aussi bien au conflit homme-faune qu’aux mesures palliatives en faveur des populations vivant à proximité des forêts.

 

Au programme  de cette semaine, des témoignages parmi lesquels celui d’Angelique Todd. L’experte en habituation des grands singes de l’ANPN livrera, le 8 février prochain, son expérience dans un parc du Gabon, alors que le 12 février, Thierry Tsoumbou du Cirmf, animera une conférence sur le thème «Pourquoi ne pas avoir de primates chez soi ?» Trois tables-rondes seront organisées à partir du 9 février : la première sur les enjeux de développement touristique dans les aires protégées, la deuxième sur le cadre législatif de la protection de la faune au Gabon et la dernière, le 11 février, sur le thème «Développement et environnement : enjeux et défis pour la conservation».

Les organisateurs annoncent la projection de quatre films documentaires : «Virunga» réalisé par Orlando von Einsiedel et produit par Léonardo di Caprio, nominé aux oscars 2014 ;  «J’ai marché sur la terre : Gabon» de Mathieu Vidard, Aline Richard et Bruno Victor-Pujebet ; «Le héros de la nature» de Yann Arthus Bertrand ; «Mandrills, le paradis retrouvé» de Marianne Cramer.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Wolf tourism is more profitable than killing them - European Wilderness Society

Wolf tourism is more profitable than killing them - European Wilderness Society | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Wolf tourism is more profitable than killing them
Christian Allié's insight:

.............."""""""""""""""""""""""""""""""""...............

[ ... ]

he Sierra de la Culebra is a particularly good area for sightings of wolves says Javier Talegón who is a biologist but also runs a company which is dedicated to organizing wolf sightseeing and he teaches the heritage of the region that is linked to the wolf. In Spain there is a strong wolf ethnography throughout the northwest. There is some particular architectural structures such as the two wolves of Cortello Lubiano, unique to this region and some trans-Himalayan areas. 

The wolf is an elusive animal because this is how he survives. Despite its elusiveness, the Sierra de la Culebra is a particularly good area for sightings because the presence of man has changed the landscape-  Intensive logging and fires have left large open spaces in the forests of the original oaks and chestnut trees, giving way to dense formations of gorse and heather, where the wolf can hide, but not enough.

With patience and good binoculars, you can see them. This is confirmed by the group that has accompanied Talegón to observe a pack move at dawn from a pine forest where they hide until the arrival of night. That’s when the wolf can scour the countryside without being bothered by the most ruthless predator on this planet, man.

 

Adapted and translated from an article written by Alejandro Carra for ABC Natural.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

SONGHAÏ : Ferme Biologique modèle / par Godfrey NZAMUJO

Rejoignez-nous sur : https://www.facebook.com/Binam.Forum.International

Via Dieynaba BA
more...
Rescooped by Christian Allié from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Les conséquences dramatiques du changement climatique au Nigéria

Les conséquences dramatiques du changement climatique au Nigéria | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Afriques en Lutte, 20.01.2016

 


Via Cirad, Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Comment reconnecter l'Homme à la terre ?

Comment reconnecter l'Homme à la terre ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it

IMG: Touraco

 

Elle est la chair de notre planète : la terre ! Celle qu'on cultive, qui nous nourrit, reflète le mauvais état de santé de nos sociétés.

.

Christian Allié's insight:

....................."""""""""""""""""""""""""""""""....................

 

***** Vidéo*****

 

En partie responsable de l'érosion de la biodiversité, de l'infertilité des sols et de nombreux problèmes sanitaires, les pesticides agricoles restent pourtant indispensables aux yeux de la majorité des agriculteurs, en quête de rendement et de compétitivité. Cependant, une poignée de militants français dénoncent et combattent ces méthodes conventionnelles.


L'équipe de Terre TV a pu en rencontrer quelques-uns à l'occasion des 25 ans du LAMS ( Laboratoire d'Analyses Microbiologiques des Sols) de Lydia et Claude Bourguignon le 27 octobre 2015.


En savoir plus sur le LAMS : http://www.lams-21.com/artc/1/fr/

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Insect Biochemistry
Scoop.it!

What You Should Keep In Mind Before Reporting On Zika Virus | Center for Health Journalism

What You Should Keep In Mind Before Reporting On Zika Virus | Center for Health Journalism | Confidences Canopéennes | Scoop.it
The link between Zika virus and birth defects isn’t proven, it’s suspected

Via Ian M Mackay, PhD, Daniela Freitas
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Plant roots and rhizosphere
Scoop.it!

Revisiting the ‘Gadgil effect’: do interguild fungal interactions control carbon cycling in forest soils? - New Phytologist

Revisiting the ‘Gadgil effect’: do interguild fungal interactions control carbon cycling in forest soils? -  New Phytologist | Confidences Canopéennes | Scoop.it
In forest ecosystems, ectomycorrhizal and saprotrophic fungi play a central role in the breakdown of soil organic matter (SOM). Competition between these two fungal guilds has long been hypothesized to lead to suppression of decomposition rates, a phenomenon known as the ‘Gadgil effect’. In this review, we examine the documentation, generality, and potential mechanisms involved in the ‘Gadgil effect’. We find that the influence of ectomycorrhizal fungi on litter and SOM decomposition is much more variable than previously recognized. To explain the inconsistency in size and direction of the ‘Gadgil effect’, we argue that a better understanding of underlying mechanisms is required. We discuss the strengths and weaknesses of each of the primary mechanisms proposed to date and how using different experimental methods (trenching, girdling, microcosms), as well as considering different temporal and spatial scales, could influence the conclusions drawn about this phenomenon. Finally, we suggest that combining new research tools such as high-throughput sequencing with experiments utilizing natural environmental gradients will significantly deepen our understanding of the ‘Gadgil effect’ and its consequences on forest soil carbon and nutrient cycling.

Via Christophe Jacquet
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from CGIAR Highlights
Scoop.it!

CGIAR Gender and Agriculture Research Network - Recognizing women in science on Exposure

CGIAR Gender and Agriculture Research Network - Recognizing women in science on Exposure | Confidences Canopéennes | Scoop.it

The United Nations has declared February 11 as the International Day of Women and Girls in Science in an effort to both engage and encourage greater participation of women and girls in the field of science and technology.


Via CGIAR Consortium
more...
CGIAR Consortium's curator insight, Today, 8:31 AM

In doing our part to recognize women in science, and commemorate this day, the CGIAR Gender and Agriculture Research Network is launching a set of profiles, of the ‪#‎womeninscience‬ with whom we work across the CGIAR Consortium and partners.

Rescooped by Christian Allié from Toitures végétales & Biodiversité urbaine
Scoop.it!

Réalisation d'une toiture végétalisée... pas comme les autres !

Cette réalisation est bien particulière premièrement parce qu'elle est sur une toiture ronde et en pente d'environ 200 m2.
Elle est 100% amateur et "expérimentale" car aucune entreprise ne vous proposera ce type d'installation.
Elle aura coûté moins de 15 € le m2, ce qui est un prix imbattable pour une toiture de ce genre.
L'objectif final sera l'implantation des plantes locales les mieux adaptées aux différentes expositions que présente la toiture.

Via Toitsverts Biodivers / Livingroofs
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Research Workshop
Scoop.it!

How ecosystems change

How ecosystems change | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Human impacts on the planet, including anthropogenic climate change, are reshaping ecosystems in unprecedented ways. To meet the challenge of conserving biodiversity in this rapidly changing world, we must understand how ecological assemblages respond to novel conditions (1). However, species in ecosystems are not fixed entities, even without human-induced change. All ecosystems experience natural turnover in species presence and abundance. Taking account of this baseline turnover in conservation planning could play an important role in protecting biodiversity.

 

How ecosystems change
Anne E. Magurran

Science  29 Jan 2016:
Vol. 351, Issue 6272, pp. 448-449
http://dx.doi.org/10.1126/science.aad6758


Via Complexity Digest, Jocelyn Stoller
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Cameroun - Pharmacopée: Les trésors de la médecine pygmée

Cameroun - Pharmacopée: Les trésors de la médecine pygmée | Confidences Canopéennes | Scoop.it

« Une écorce ou une feuille est capable de soigner plusieurs maladies à la fois », confie Paul Félix Mimboh, facilitateur technique.
Dans cette forêt qui subit de plus en plus des assauts de l’exploitation illégale caractérisée par des bruits assourdissants de tronçonneuses, ces espèces médicinales deviennent «de plus en plus rares aux abords des huttes »

Christian Allié's insight:

.................."""""""""""""""""""""""""""""...................

 

Nos parents nous ont transmis ce savoir. C’est grâce à ces médicaments que nous vivons longtemps. Aujourd’hui, nous sommes inquiets de voir ces ressources disparaître », explique Joseph Nkoro, le chef de la communauté Bakola/Bagyéli.

 

La « coupe abusive du bois » pousse les autochtones à parcourir plus de 10 km pour s’approvisionner. « Certains médicaments traditionnels tendent à disparaître. Cette route créée par les fores tiers a tout détruit aux abords de nos maisons. Elle facilite le pillage de tout notre Bubinga dont les écorces soignent entre autres le mal de dos », poursuit Joseph Nkoro.

Avec cette descente initiée par le Centre de recherche et d’action pour le développement durable en Afrique centrale (Cerad) en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco), une nouvelle page des peuples autochtones Bakola/Bagyéli s’ouvre. « Il était temps de réunir les détenteurs des savoirs médicinaux Bakola/Bagyéli et leurs assistants pour mettre ensemble leurs connaissances sur les plantes médicinales, les animaux, les insectes et les produits forestiers les plus utilisés dans cette communauté », a expliqué Patrice Bigombe Logo, directeur du Cerad.

 

La médecine traditionnelle est le principal mode d’accès aux soins chez les Bakola/Bagyéli voire ailleurs. « Nous recevons plusieurs filles qui ont pour objectif d’aller se chercher en Europe. Quand elles arrivent, elles subissent un lavage de toutes sortes de malchance à l’aide de feuilles et d’écorces.

De nombreuses personnalités ont recours à nous pour les troubles sexuels », relève Joseph Nkodo. Chez les pygmées Bakola/Bagyéli, en dehors des cas avérés d’affections liées à la vie moderne, la plupart des maladies sont encore traitées par les écorces d’arbres, les feuilles, la consommation de certains animaux et insectes, de certains produits de la forêt à l’exemple du miel.

 

Pour ce qui est des cas de maladies graves et difficiles à élucider, les Bakola/Bagyéli recourent aux devins et aux esprits de la forêt à travers la voyance pour trouver la solution.

 

Pour conserver ces activités thérapeutiques qui se font essentiellement en forêt avec les ressources et les esprits de la forêt, la communauté autochtone Bakola/Bagyéli lance un cri de détresse du fond de sa forêt au gouvernement afin de prendre des mesures pour stopper le mal.

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoNews
Scoop.it!

L’Anthropocène : une catastrophe ?

L’Anthropocène : une catastrophe ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Anthropocène : le terme n’est pas nouveau, déjà utilisé vers la fin XXème siècle. Le débat qu’il fait naître l’est beaucoup plus, lancé au début de la décennie. Et ces derniers temps les médias en général et la presse scientifique en particulier se sont emparés du sujet : doit-on rajouter sur notre échelle des temps géologiques, une nouvelle époque ? Doit-on rajouter une nouvelle période après la période Quaternaire ou un troisième étage à l’intérieur du Quaternaire, après le Pléistocène et l’Holocène ? Ce nouvel intervalle de temps serait donc l’Anthropocène, néologisme issu du grec anthropos qui signifie « être humain » et kaisos, « nouveau ».

 

Par Lionel Cavin. Le Dinoblog, 01.02.2016

 

"En avril 2016 se tiendra à Oslo une réunion importante du « Groupe de travail sur l’Anthropocène ». Ce groupe fait partie de la Sous-commission du Quaternaire, qui fait partie de la Commission internationale de stratigraphie, qui fait partie de l’Union internationale des sciences géologiques…"

(...)   

 

"... L’Anthropocène est un concept riche pour les sciences environnementales et sociales (voir par exemple l’intéressante utilisation qu’en fait l’anthropologue Philippe Descola dans l’étude des relations nature – culture chez l’homme) et également un concept utile pour sensibiliser un large public à notre situation environnementale. Mais pourquoi vouloir en faire une période de temps reconnue par la communauté des géologues ?"

(...)

 

Références :

Hamilton C. 2015. Getting the Anthropocene so wrong. The Anthropocene Review 2(2): 102– 107

Lewis S. & Maslin M. 2015. Defining the Anthropocene. Nature 519: 171–180.

                      


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Au Niger, une campagne est menée pour faire respecter la biodiversité

Au Niger, une campagne est menée pour faire respecter la biodiversité | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Les campagnes de plaidoyer, mobilisant la société civile et les institutions, sont de puissants leviers pour la conservation de la biodiversité et pour inciter les entreprises à respecter leur responsabilité sociale et environnementale. Au Niger, ces campagnes ont déjà prouvé leur efficacité face à des compagnies de l’industrie extractive.

 

Noé, 27.01.2016

 

"... La poursuite de la campagne est d’autant plus nécessaire que la China National Petroleum Corporation (CNPC), un acteur pétrolier incontournable, n’a pas ouvert ses portes à la société civile nigérienne, alors que leur activité au sein même de la Réserve a un impact important sur toute la faune et l’environnement et que les militaires présents dans leurs camps et leurs bases s’adonnent au braconnage."

(...)

                             


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Le Canada signe un accord historique contre la déforestation

Le Canada signe un accord historique contre la déforestation | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La Colombie Britannique, une province du Canada, a dévoilé lundi un accord historique visant à protéger une portion massive de forêts tropicales le long de sa côte, ayant réussi à atteindre un accord combinant les intérêts de First Nations, l’industrie de déboisement et des écologistes.
Christian Allié's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""""""""..................

[ ... ]

La forêt tropicale du Grand Ours, qui comprend des forêts, des cours d’eau et des montagnes, recouvre 6,4 millions d’hectares. Plus de la moitié de sa surface est composée de forêts, dont 2,3 millions d’hectares de croissance ancienne, qui stocke de grandes quantités de dioxyde de carbone.

 

Dix ans de négociations

 

Dans les années 1990, frustrés de voir les opérations destructrices menées sur leurs terres traditionnelles, les First Nations se sont alliés aux écologistes pour lutter contre les compagnies de bois, en bloquant les routes et en manifestant.

 

Au début des années 2000, les négociations ont commencé.

 

Les accords finaux, atteints plus de dix ans plus tard « donneront une certitude pour les forêts côtières, les communautés locales et les emplois pour les années à venir » a déclaré Rick Jeffery, directeur exécutif de l’association Coast Forest Products Association.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

Looking Back on 5 Years of Forest Outcomes | World Resources Institute

Looking Back on 5 Years of Forest Outcomes | World Resources Institute | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Nigel Sizer looks back on the past five years as director of WRI's Forests program. Starting next month, he'll take up his new role as president of the Rainforest Alliance.
Christian Allié's insight:

......................""""""""""""""""""""""""""......................

[ ... ]

Looking Ahead

Perhaps the greatest challenge for NGOs like WRI, and their partners, is to implement solutions on a large enough scale to achieve lasting change. This requires stability and flexibility of funding that is hard to achieve, managerial capability, and institutional commitment. WRI has always taken the long view, and is better placed than many to address these challenges.

 

In my new role, I hope Rainforest Alliance will become one of WRI’s most valued partners for lasting change, and together with other organizations, we will sustain the vision and achieve the impacts so many are counting on. There are a number of challenges that our organizations will need to explore.

These include, how can third party certification systems like the Forest Stewardship Council and Sustainable Agriculture Network ensure consistently high standards of implementation across a rapidly growing number of non-profit and for-profit certifiers?

How can technology help improve the efficiency, effectiveness and reliability of certification and related quality assurance programs? And how can technology help connect millions of small farmers and others to share valuable technical lessons, market intelligence and other knowledge?

What strategies will be most effective in expanding formal recognition of land and resource rights for poor farmers and indigenous communities, which is key for them to gain more from the value chains connecting them with local and global markets?

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

L’UE peine à réguler le commerce des minerais de sang

L’UE peine à réguler le commerce des minerais de sang | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Conflict minerals  [Image Journeys/Flickr]

 

De nouvelles négociations ont débuté à Bruxelles pour trouver un compromis sur les minerais issus de zones de guerre, aussi appelés minerais de sang. Elles achoppent sur le mode de surveillance de la chaine d’approvisionnement.

Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""""""""""...............

[ ... ]

« Nous voulons un commerce propre et responsable. C'est pourquoi nous défendons une régulation contraignante qui s'applique non seulement sur les matières premières, mais aussi sur les produits finis que nous consommons en Europe » a souligné la socialiste belge Marie Arena, qui participe aux négociations.

 

«  Mais le Conseil est, lui, très éloigné de cette idée puisqu'il propose un système volontaire et uniquement applicable aux entreprises importatrices de minerais et métaux. Cette position est même en deçà de ce que propose la Commission. Autant dire qu'une telle régulation ne servira qu'à se donner bonne conscience, sans aucun impact réel ni sur le terrain ni sur le comportement des entreprises. » a-t-elle poursuivi.

 

Les divergences d’approche entre les deux législateurs relèvent du grand écart. Pour rapprocher les positions, la commissaire Cecilia Malmström a indiqué que la Commission défendait un compromis à mi-chemin.

 

>>Lire: Le Parlement européen renonce à encadrer strictement les minerais de sang


« Nous avons trouvé des consensus sur un nombre important de sujets, mais le principal problème restant est bien le choix entre un système contraignant ou volontaire », a souligné la commissaire lors d’un point presse.

La Commission a recommandé l’application d’un régime contraignant sur une partie seulement de la chaine d’approvisionnement.

« Nous ne devons pas oublier que toutes les entreprises européennes – en particulier les PME — ne sont pas pour l’instant en mesure d’identifier toutes les étapes, donc vous ne pouvez pas imposer des contraintes inapplicables » a rappelé la commissaire. « C’est ce que nous avons vu dans le Dodd Franck aux États-Unis » a-t-elle rappelé.

 

L’exemple américain

En effet, les États-Unis ont opté pour la mise en œuvre d’un mécanisme contraignant visant à vérifier l’origine des minerais. Présentée comme un modèle du genre, la loi américaine, très contraignante, n’a du coup été que très partiellement appliquée, selon un rapport très critique de l’ONG Global Witness et Amnesty International.

more...
No comment yet.
Scooped by Christian Allié
Scoop.it!

L’énigme du Modern Express, navire parti du Gabon, en détresse dans l’Atlantique nord - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | 

L’énigme du Modern Express, navire parti du Gabon, en détresse dans l’Atlantique nord - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |  | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Roulier de 164 mètres de long, le Modern Express, un bateau battant pavillon panaméen, parti d’Owendo, est en dérive depuis le mardi 26 janvier dernier entre les côtes françaises et espagnoles. Des interrogations sur sa cargaison.   Selon des sources concordantes, ce bateau transportait 3600 tonnes de bois de construction …
Christian Allié's insight:

......................"""""""""""""""""""""""""""""""""""".....................

[ ... ]

L’incident du Modern Express laisse donc perplexe dans la mesure où les Gabonais attendent de connaître exactement l’identité du bois transporté par ce navire. Une attention très soutenue est donc axée sur ce bateau d’autant plus ces derniers mois, la découverte scandaleuse du trafic d’une essence rare, le Kévizingo, a sonné comme une onde de choc ayant emporté certains hauts fonctionnaires qui, jusqu’alors, répondent encore de leur implication dans ce trafic devant les tribunaux. Or, selon de nombreux médias européens dont France 2, le navire transportait des billes de bois, en témoigne le schéma ci-contre diffusé notamment sur cette chaîne de télévision.

Si le navire transportait du bois en grume, cela signifierait que la mesure d’interdiction d’exportation de bois gabonais non transformé n’a jamais été respectée par certains ou alors que le pouvoir en est informé et accorde des dérogations ou ferme les yeux devant certains. Car, dans ce bateau qui avait appareillé d’Owendo, le 16 janvier dernier, et devait se rendre au Havre (France) puis à Envers (Belgique), des billes de bois, selon une hypothèse récurrente, auraient roulé et se seraient agglutinées d’un seul côté du navire amenant à un équilibre instable du Modern Express depuis le mardi 26 janvier au large de La Rochelle, en Charente-Maritime (France). Mais, il aurait pu être question  d’une négligence dans l’amarrage du bois embarqué, selon une autre hypothèse.

[ ... ]

 

more...
No comment yet.