Inde : comment une guêpe a sauvé la papaye | Confidences Canopéennes | Scoop.it

ForumPhyto. « "Inde : comment une guêpe a sauvé la papaye" (Courrier International). »

 

« Sous ce titre, Courrier International raconte une success story du biocontrôle en Inde : Acerophagus papayae, une microguêpe, en pondant ses œufs dans les cochenilles, est un moyen de lutte efficace. »

 

[...]

 

« Paracoccus marginatus, la cochenille du papayer, est un parasite majeur du papayer. Elle forme des amas cotonneux autour des feuilles et des fruits. Elle se nourrit de la sève de l’arbuste et déforme et racornit les organes végétaux. Feuilles et fruits tombent prématurément, ce qui provoque des dégâts considérables.
Cette cochenille « est en partie recouverte d’une sécrétion cireuse blanche qui lui permet de bien mieux résister aux pesticides que les autres cochenilles courantes en Inde ».
La lutte biologique est d’autant plus indiquée dans de tels cas. »

 

[...]

 

« Les trois vidéos inclues dans l’article [...] :
Explication concrète (in English) de l’élevage de la microguêpe et de son utilisation au Ghana
Interview d’une technicienne à la Réunion  expliquant les avantages et difficultés de la lutte biologique
Vidéo au microscope d’une micro-guêpe pondant ses œufs dans des cochenilles »

 


Via Bernadette Cassel