[À écouter] Pourquoi chercher des insectes en Australie ? | Confidences Canopéennes | Scoop.it

Par Caroline Lachowsky. RFI "Autour de la question".

 

« Après Patagonia 2011 (en Patagonie) et Pondoland 2012 (en Afrique du Sud), SW Australia 2013 est la troisième et dernière mission du premier volet du projet Cafotrop : « Les rescapés du Gondwana ». Cette expédition menée par des scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, du CNRS et de l’association Cafotrop a pour objectif de collecter des insectes dans le sud-ouest de l’Australie. Elle s'est déroulée dans un périmètre entre Perth et Albany du 4 au 30 novembre 2013. »

 

« L’objectif du projet est d’étudier l’évolution de plusieurs groupes d’insectes suite à la fragmentation du Gondwana, immense continent qui regroupait jadis l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Antarctique. »

 

« Aujourd’hui sur le terrain, l’étude des insectes collectés, en regard de ces évènements tectoniques, géologiques et paléo-environnementaux du passé (environ 140 millions d’années), permet de construire des phylogénies retraçant les liens de parenté entre les espèces et de ce fait, leur évolution. Les hypothèses résultant de ces recherches peuvent ainsi rendre compte des processus biogéographiques à l’origine des répartitions observées. »

 

Cyrille D'Haese, entomologiste, spécialiste des Collemboles (Origine, Structure et Évolution de la Biodiversité, Muséum national d’Histoire naturelle / CNRS)
Eric Guilbert, entomologiste, spécialiste des Hétéroptères (Origine, Structure et Évolution de la Biodiversité, Muséum national d’Histoire naturelle / CNRS) »

 


Via Bernadette Cassel