Confidences Canop...
Follow
Find tag "Pollinisation"
7.7K views | +7 today
Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from EntomoNews
Scoop.it!

Dans le Sichuan, des « hommes-abeilles » pollinisent à la main les vergers

Dans le Sichuan, des « hommes-abeilles » pollinisent à la main les vergers | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Faute de butineuses, tuées par les insecticides, les paysans chinois pollinisent à la main leurs pommiers.

 

(via Mes passions natures "Les hommes-abeilles du Sichuan")

 


Via Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

.....""""""""""""""".........

 

[ ... ]

.......

La pollinisation manuelle permet aussi d'assurer une fécondation croisée avec les variétés de pommes les plus populaires sur le marché. Traiter minutieusement chaque fleur assure que l'arbre sera surchargé de fruits lorsque viendra la récolte.

An Jiandong, chercheur au département d'apiculture de l'Académie chinoise des sciences agricoles, constate qu'aucune étude sérieuse n'a jusqu'à présent été réalisée sur le déclin des pollinisateurs en Chine. « La pollinisation manuelle requiert beaucoup de main-d'oeuvre et les abeilles comprennent bien mieux les végétaux que les humains », estime M. An.

L'ironie de la situation n'échappe pas à Zhen Xiuqiong, l'agricultrice perchée sur sa branche : son mari est apiculteur. S'il loue bien ses abeilles à certains vergers de la région, hors de question de les laisser butiner les arbres qui occupent tant son épouse, car elle a la main lourde sur les insecticides. « Si ses abeilles pollinisaient ici, elles mourraient », craint Mme Zhen.

Son voisin, Kang Zhaogui, pense comme elle, d'autant qu'il convient de pulvériser les produits chimiques avant la floraison, de sorte qu'aucun loueur d'abeilles ne se risquerait dans sa plantation : « Les abeilles ne survivraient pas. »

[ ... ]

.............

more...
No comment yet.
Rescooped by Christian Allié from EntomoScience
Scoop.it!

CNRS/sagascience - Insectes et pollinisation

CNRS/sagascience - Insectes et pollinisation | Confidences Canopéennes | Scoop.it

 

CNRS. « Comment ça se passe dans le détail ? »

 

« La reproduction sexuée chez les plantes supérieures nécessite le transport de pollen, provenant de l'organe mâle, l'étamine, vers l'organe femelle, le pistil. Dans la plupart des cas, et bien que la majorité des fleurs soit hermaphrodites, il y a transfert entre organes mâles et femelles d'individus différents. »

 

« Cette reproduction nécessite un vecteur pour transporter le pollen à distance et assurer la pollinisation. C'est le vent qui transporte le pollen pour la plupart des graminées (pollinisation anémophile), mais le vecteur est un insecte (pollinisation entomophile) pour la majorité des autres plantes à fleurs, cultivées ou non. »

« Les insectes pollinisateurs sont tous ceux qui butinent les fleurs au stade adulte : mouches, coléoptères, papillons et surtout abeilles. Ils sont attirés par le parfum ou la couleur des fleurs et sont récompensés de leur visite par le nectar qu'ils consomment et qui leur fournit l'énergie nécessaire pour continuer à butiner de fleur en fleur. Les insectes les plus efficaces pour la pollinisation ont fréquemment le corps hérissé de nombreux poils (appelés soies), ou même présentent des organes spécialisés pour la récolte de pollen, comme des corbeilles situées sur les pattes des abeilles.»

 

« Certaines espèces d'insectes peuvent polliniser de très nombreuses espèces végétales, alors que d'autres se restreignent à un nombre réduit de plantes. La longueur de la trompe des papillons ou de la langue des abeilles sera déterminante pour les espèces végétales à visiter : on se souviendra que Darwin avait prédit l'existence d'un papillon avec une trompe de « onze pouces » de long en observant les éperons nectarifères de l'orchidée malgache Angraecum sesquipedale. Ce papillon (Xanthopan morgani praedicta) n'a été découvert que 30 ans plus tard ! »

 

Rédaction :

Pierre Zagatti (Directeur de recherche à l'Inra)

 

TOUT L'ARTICLE EN CLIQUANT SUR L'IMAGE

 


Via Bee Api?, Bernadette Cassel
Christian Allié's insight:

............""" ..

...  Les plantes à fleur ont évolué depuis des millions d'années en même temps que les insectes qui les consomment et en même temps que les insectes qui leur permettent de se reproduire. La pérennité de cette cohabitation est sérieusement menacée par le changement global, et c'est tout l'environnement humain qui est concerné. Une politique d'espaces protégés ne servira à rien sans redéfinir nos modèles de développement sur l'ensemble du territoire, dans les milieux agricoles comme au cœur du tissu urbain..

more...
No comment yet.