Confidences Canopéennes
16.6K views | +8 today
Follow
Confidences Canopéennes
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christian Allié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Un climatiseur gratuit et écolo qui fonctionne sans électricité ? Une superbe invention !

Un climatiseur gratuit et écolo qui fonctionne sans électricité ? Une superbe invention ! | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Composé de matériaux de récupération, ce rafraîchisseur d'air peut être reproduit par n'importe qui pour trois fois rien. Et ça marche !

Via Voix Africaine
more...
Voix Africaine's curator insight, May 29, 10:30 AM
Climatiseur à la portée de tous! Tout simplement génial et révolutionnaire!
Rescooped by Christian Allié from La Nouvelle Économie 2.0
Scoop.it!

Economie circulaire : Recycler des bouchons de liège pour faire une planche de surf

Economie circulaire : Recycler des bouchons de liège pour faire une planche de surf | Confidences Canopéennes | Scoop.it
Recycler des bouchons de liège pour faire une planche de surf, c'est l'idée insolite qu'a eu l'entreprise espagnole RichePeopleThings.

Via Thierry Curty
Christian Allié's insight:

............."""""""""""""""""""""""""""""""""............

 

...........

Le liège utilisé provient des bouchons de bouteilles de vin donnés par des volontaires.

Comme le rappelle leur site, en Espagne, chaque année, 2500 tonnes de bouchons de lièges partent à la poubelle. Grâce à leur fantastique propriété physique et structurelle, les bouchons de liège sont idéals pour fabriquer des planches de surf tout en supportant l’environnement marin. Les “Corknnecting Boards” sont ainsi des planches 100% naturelles.

 

L’utilisation du liège pour la fabrication des planches de surf, en plus d’être plus eco-friendly, n'est pas dénuée d’intérêt . Le liège est un bon résistant à l’eau, extrêmement léger, élastique, et a une bonne accroche à la surface de l’eau.

 

[ ... ]

more...
Thierry Curty's curator insight, September 7, 2014 9:20 AM

Entre les israéliens qui exploitent les méduses qui envahissent les côtes, pour en faire des couches-culotte, une entreprise française qui envisage de produire du plastique végétal avec les algues vertes qui polluent nos plages, de plus en plus de ressource gratuite, ou presque, se constitue pour la production industrielle de demain, qui est à la fois plus naturelle, plus respectueuse de l'environnement, moins gourmande en énergie. 

Rescooped by Christian Allié from Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Monique Barbut : «100% des migrants viennent de zones arides»

Monique Barbut : «100% des migrants viennent de zones arides» | Confidences Canopéennes | Scoop.it
La désertification, contre laquelle lutte le programme de grande muraille verte en Afrique, est l'une des causes majeures des flux migratoires d'après Monique Barbut, secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Voix Africaine
more...
Voix Africaine's curator insight, May 11, 2:44 AM
Monique Barbut est secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). Elle explique en quoi le projet de «grande muraille verte» qui est né en 2007 en Afrique pour contrecarrer l'avancée du désert dans la zone sahélienne est aujourd'hui un projet politique visant à intégrer les populations vivant dans ces zones sèches et arides dans un projet d'utilisation et de gestion durable de leur terre, notamment en plantant des arbres. Cette semaine, les 20 pays de la zone sahélienne concernés se sont réunis à Dakar pour faire le point sur l'avancée du projet.
Rescooped by Christian Allié from Mon Scoop.it du week-end
Scoop.it!

Biodiversité : l'Irstea décortique les relations entre biodiversité et activités économiques

Biodiversité : l'Irstea décortique les relations entre biodiversité et activités économiques | Confidences Canopéennes | Scoop.it

La France Agricole. « "L'Irstea (1) travaille depuis longtemps sur la biodiversité, mais l'approche reliant biodiversité et activités humaines est plus récente », a indiqué Jean-Marc Bournigal pour introduire la présentation des résultats de recherche de l'institut qu'il préside, lors d'une conférence de presse à Paris mercredi. »

 

« Cette notion d'interactions – pour le meilleur et pour le pire – entre biodiversité et activités humaines monte en puissance dans l'approche scientifique de l'environnement, et émerge dans les politiques publiques. C'est ainsi que le projet de loi sur la biodiversité fait état, pour la première fois, des services rendus à l'homme par les écosystèmes. « Il faut faire attention à avoir une approche multi-services », insiste Philippe Roche, écologue, prenant l'exemple d'une forêt qui ne sert pas qu'à produire du bois, ou qu'au loisir, ou qu'au stockage du carbone, mais un peu tout à la fois. « Notre travail à l'Irstea vise à essayer de concilier les différentes fonctionnalités des milieux naturels." »

 

[...]

 

(1) Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture.

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.