Compétitivité et ...
Follow
Find
2.5K views | +0 today
Compétitivité et intelligence économique
Conseil en compétitivité. France, Belgique,Suisse
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Obama: "Si nous n'écrivons pas les règles du libre-commerce en Asie, la Chine le fera"

Obama: "Si nous n'écrivons pas les règles du libre-commerce en Asie, la Chine le fera" | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Dans une interview au "Wall Street Journal", le président américain met en garde contre le risque de voir la Chine s'imposer en Asie si les Etats-Unis ne signent pas l'accord de partenariat trans-Pacifique (TPP) actuellement en cours de négociation.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Julien Pillot, Precepta - Comprendre l'hypercompétition

Julien Pillot, Precepta -  Comprendre l'hypercompétition | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Dès 1995, Richard d’Aveni définissait les situations d’hypercompétition comme des univers turbulents marqués par une transformation...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Choc du franc suisse : les premiers effets se font sentir sur l'économie réelle

"On s’attendait à ce que le franc suisse fort pénalise l’économie helvétique. C’est effectivement le cas : les premières statistiques trimestrielles montrent une dégradation des exportations du pays. Toutefois, la casse reste limitée en fonction des secteurs. Avec la hausse régulière des marchés européens depuis le début d’année, on l’aurait presque oublié : en janvier dernier, la Banque Nationale de Suisse (BNS) défrayait la chronique en supprimant son plancher de parité monétaire avec l’euro. Prévisions en berne Après 3 ans de parité bloquée à 1.20 CHF pour 1 EUR, le franc suisse s’était soudainement revalorisé le 15 janvier dernier avec l’annonce inattendue de la BNS de laisser sa monnaie évoluer en change flottant au lieu du change semi-fixe qui prévalait jusqu’alors avec la monnaie européenne. Le prix des actions suisse en avait immédiatement pâti. Un franc suisse « fort » était en effet considéré comme une mauvaise nouvelle pour les exportations du pays, susceptibles de pénaliser les comptes des grandes multinationales basées en Suisse. Après avoir atteint dès le 15 janvier un seuil proche de 1 CHF pour 1 EUR, la vapeur s’était inversée au cours du mois de février, le franc suisse revenant progressivement à un niveau de 1,07 CHF pour 1 EUR. Toutefois, depuis le début du mois de mars, une revalorisation du franc suisse s’observe, avec une parité revenue à 1,03 CHF pour 1 EUR au 27 avril. Le franc suisse reste donc actuellement toujours aussi « fort » qu’il y a trois mois. Dégradation des exportations… mais amélioration de la balance commerciale Pour cette raison, le chiffre des exportations suisses du premier trimestre 2015 était surveillé avec une certaine attention. Résultat des courses : au T1, les exportations suisses ont reculé de 1,4% par rapport au même trimestre de l’année précédente, selon un chiffre de l’Administration fédérale des douanes repris par Les Echos. Plus étonnant : les importations ont elles aussi diminué, et dans une proportion plus forte que les exportations : leur contraction a été de 4,4% sur la même période. Ainsi, malgré la baisse des exportations, la balance commerciale suisse parvient à s’améliorer par rapport à l’année dernière. L’excédent commercial sur le premier trimestre 2015 a été de 8,2 milliards de francs suisses, avec des exportations chiffrées à 50,6 milliards de CHF comparées à des importations d’une valeur de 42,4 milliards de CHF. Les différents secteurs ne sont pas soumis à la même enseigne Toutefois, « ce montant global dissimule d’importantes disparités », relevait Jean-Jacques Franck des Echos. « Le secteur le plus touché est celui de l’industrie des machines et de l’électronique » expliquait-il, alors que « les ventes ont reculé de 6,5% au premier trimestre ». D’autres secteurs s’en sortent beaucoup mieux : « La pharmacie, championne de l’export helvétique, a moins souffert, avec une diminution tout de même de 3,5% » relevait la même source. L’optimisme est même de mise pour le secteur du luxe alors que les exportations du secteur horloger ont quant à elles progressé de 3,1% sur la même période, sans parler du chiffre spectaculaire de la joaillerie, où les exportations ont augmenté de 21,7%, un chiffre spectaculaire. Si le commerce suisse ne connaît donc pas forcément la crise, c’est aussi parce que les entreprises ont réagi rapidement pour éviter une mauvaise passe. Les Echos citaient ainsi Frédéric Demagistri, membre de l’Administration fédérale des douanes, qui relevait que « toutes branches confondues, les prix ont baissé à l’export » au cours du dernier trimestre. Cette baisse des prix aurait permis de conserver un important volume de ventes à l’export, se traduisant par des chiffres certes mitigés, mais loin d’être catastrophiques."
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Airbus aurait été espionné par les services de renseignement allemands pour le compte des Etats-Unis

Airbus aurait été espionné par les services de renseignement allemands pour le compte des Etats-Unis | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Ces dernières années, les services de renseignement allemands ont espionné des entreprises, des responsables politiques et des hauts fonctionnaires européens pour le compte des Etats-Unis, a révélé le Spiegel Online, jeudi 23 avril. Parmi ces ...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Inde: terrorisme fiscal, le retour ?

Inde: terrorisme fiscal, le retour ? | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Le gouvernement indien est confronté à une vaste offensive de la part des investisseurs institutionnels étrangers, qui lui reprochent de...
more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant from Digital Strategy and Influence
Scoop.it!

La loi renseignement entend aussi protéger "les intérêts économiques industriels et scientifiques majeurs de la France"

La loi renseignement entend aussi protéger "les intérêts économiques industriels et scientifiques majeurs de la France" | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
L’exécutif entend profiter de la loi renseignement pour accroître son contrôle sur les questions qui concernent les entreprises. Si la loi est contestée par des acteurs du numérique et une partie de la société civile certains experts en intelligence économique saluent ce dispositif qui protégerait plus efficacement la France contre l’espionnage économique.

Via Antoine VS
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

L’Europe prisonnière de l’obsession de la compétitivité

L’Europe prisonnière de l’obsession de la compétitivité | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Si le Vieux Continent pose un problème dans l’économie mondiale, c’est celui de ses excédents, dont le montant de l’ordre de 250 milliards d’euros menace de devenir déstabilisant. Pour Sébastien Jean, directeur au Cepii, la priorité est de rééquilibrer l’épargne et l’investissement dans les économies des pays de la zone euro.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Le cas exemplaire de l’échec de Rupert Murdoch en Chine continentale - Infoguerre : Centre de réflexion sur la guerre économique

"Ce cas exemplaire d’affrontement entre un Etat communiste et  une multinationale américaine met en valeur l’opposition entre deux visions politiques et culturelles, opposées, autocentrées et hermétiques du monde, d’un pays aux coutumes millénaires replié sur lui-même depuis cinquante ans face à un entrepreneur capitaliste multimilliardaire et confiant, originaire d’un pays jeune exerçant un pouvoir hégémonique sur les relations internationales depuis la Seconde Guerre Mondiale. En contrant le symbole de la réussite capitaliste américaine sur son territoire, le gouvernement chinois envoie un signal au reste du monde : il reste la clef de voute du système. Tout investissement étranger ne pourra se réaliser sans son accord. L’ouverture économique ne rimera pas avec laisser-faire, surtout sur le plan culturel et idéologique. En conservant une économie chinoise encadrée par un système politique et non l’inverse, le gouvernement chinois impose aussi un modèle d’ouverture différent de celui de l’Europe de l’Est."

more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Franck Bulinge, Université de Toulon - Maîtriser l'intelligence informationnelle

Franck Bulinge, Université de Toulon -  Maîtriser l'intelligence informationnelle | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Precepta stratégiques a reçu Franck Bulinge, maître de conférence à l'Université de Toulon, dans le cadre de son ouvrage
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Des données pour mesurer la compétitivité

Idée : Il faut être compétitif. La compétitivité c'est la clef. Mais au fait, de quoi parle-t-on ? Qu'est-ce donc que cette compétitivité...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Les labels de certification face au devoir de probité - Infoguerre : Centre de réflexion sur la guerre économique

Les labels de certification face au devoir de probité - Infoguerre : Centre de réflexion sur la guerre économique | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Alors que la compagnie forestière PFR vient de perdre un contrat majeur de fourniture en raison d'une attaque de Greenpeace sur sa production, et notamment en raison d'une absence de certification FSC, la société a mis 85 de ses collaborateurs au chômage.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Compétitivité industrielle: et si on parlait des services?

Compétitivité industrielle: et si on parlait des services? | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Comment les firmes industrielles maintiennent-elles et développent-elles leurs avantages compétitifs? Quelle politique industrielle peut les y aider?
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Vin: où en est le match entre la France et la Chine?

Vin: où en est le match entre la France et la Chine? | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Depuis plusieurs années, la Chine affiche son intérêt pour le vin. L'Organisation internationale de la vigne et du vin vient de dévoiler un rapport montrant que la Chine possède désormais une plus grande surface totale de vignobles que la France. Production, consommation, importation, surfaces de vignobles: revue de détail des forces et faiblesses de ces deux pays.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Il n'y a pas de miracle allemand -

Il n'y a pas de miracle allemand - | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Les allemands vivent et évoluent dans un univers parallèle. Leurs excédents, leur politique fiscale et budgétaire restrictive, leurs investissements anémiques sont autant d’indices irréfutables de cet autisme qui saisit l’ensemble de leurs élites. De leurs responsables politiques et économiques n’ayant de cesse d’arguer (comme pour se rassurer) que ces excédents sont des preuves de bonne...Continuer la lecture
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Suisse. Les entreprises sortent des remèdes contre le franc fort

Suisse. Les entreprises sortent des remèdes contre le franc fort | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Touchées par l'abandon du taux plancher, de nombreuses entreprises suisses prennent des mesures visant à réduire les coûts et cherchent à diversifier les destinations de leurs exportations.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Algérie : guerre de l’information autour du gaz de schiste : Knowckers

Au plan international, et mis à part quelques ONG, qui commencent à frémir sur le sujet, il y a eu très peu de réactions de la part des gouvernements européens, d’habitude prompts à la détente, pour tout ce qui touche aux questions écologiques, restés curieusement silencieux. Ceci traduit une espèce de communion d’intérêts avec les grands groupes pétroliers, les pays occidentaux intéressés par l’expérimentation par ailleurs de la fracturation, interdites sur leurs propres territoires Ce problème de gaz de schiste, qui a vu des populations isolées s’élever contre le pouvoir central, non pas pour réclamer légitimement leur part de « redistribution » de la rente pétrolière, mais la protection de l’environnement et de l’eau, ressource représentant une symbolique ancestrale forte dans le Sahara, constitue un précédent historique dans la prise de conscience des populations, dans ce qu’elles considèrent comme essentiel, pour la survie des générations futures."
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Suisse La cherté du franc affecte neuf sociétés sur dix

Suisse La cherté du franc affecte neuf sociétés sur dix | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it

Un sondage a été réalisé par la Haute Ecole spécialisée bernoise et le spécialiste de l’assurance crédit franco-allemand Euler Hermes. 56% des entreprises interrogées indiquent avoir perdu des mandats à cause de la situation monétaire actuelle

Dans quelle mesure la hausse du franc suisse face à l’euro affecte-t-elle les entreprises exportatrices? Un sondage mené par la Haute Ecole spécialisée bernoise et le spécialiste de l’assurance crédit franco-allemand Euler Hermes a été présenté hier à Berne. Réalisé auprès de 357 entreprises exportatrices, juste après l’abandon par la BNS du cours plancher, le 15 janvier dernier, il révèle notamment que neuf entreprises sur dix sont affectées par le risque de change et sept sur dix s’attendent à ce que la pression continue. En outre, 56% des entreprises interrogées indiquent avoir perdu des mandats à cause de la situation monétaire actuelle.

  La grande majorité des sociétés sondées sont des PME employant de 10 à 250 personnes. «Les secteurs les plus affectés sont ceux de l’équipement automobile, du textile, de la distribution et des machines et équipement. En revanche, le luxe s’en sort mieux», constate Ludovic Subran, économiste en chef du groupe Euler Hermes.

«La valeur totale des exportations va chuter de 4 milliards de francs. Et cela devrait notamment se traduire par une croissance économique de 1% en 2015 au lieu de 2%, prévoit Ludovic Subran. On s’attend à des faillites en hausse de 5% cette année. Ce chiffre devrait encore légèrement augmenter en 2016.»

Les entreprises suisses sont toutefois bien préparées au risque monétaire. «Environ 50% d’entre elles augmentent leurs achats à l’étranger et réduisent les coûts, 29% exécutent des garanties sur des opérations à terme sur devises et 32% indiquent pouvoir établir leurs factures à l’étranger en francs suisses. Seuls 5% d’entre ­elles ne prennent pas de mesures», apprend-on dans le rapport «Moniteur des risques liés à l’exportation 2015».

«La situation n’est pas catastrophique mais il convient d’opter pour une diversification plus prononcée, tant au niveau des produits que des régions cibles», estime Ludovic Subran. Notamment chercher à exporter vers des pays dans lesquels on paie en dollars ou en monnaies locales liées au billet vert. Ce dernier, contrairement à l’euro, n’a en effet pratiquement pas perdu de valeur par rapport au franc. «Toutefois, il ne s’agit pas d’y aller la fleur au fusil mais de se prémunir des risques politiques, commerciaux et de crédits», avertit l’économiste.

 

Vers la Chine, les pays 
du Golfe et les Etats-Unis

Les entreprises suisses semblent l’avoir déjà compris en diversifiant les destinations d’exportation vers les Etats-Unis, la Chine, l’Asie du Sud-Est et les pays du Golfe. Le risque monétaire reste toutefois placé sur pied d’égalité avec le risque conjoncturel (88%), à la surprise d’Euler Hermes et de la HES bernoise d’ailleurs. Globalement, les sociétés sont 83% à considérer que les risques n’évolueront pas dans un proche avenir, voire qu’ils s’accroîtront.

A côté des risques monétaire et conjoncturel, les entreprises sont gênées par le risque de ducroire, à savoir le problème des débiteurs douteux. Un quart de celles ayant participé au sondage révèle avoir des clients à l’étranger qui n’ont pas réglé leurs factures, ce qui entraîne pour 10% d’entre elles des problèmes de liquidités.

more...
No comment yet.
Rescooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant from Digital Strategy and Influence
Scoop.it!

Après les paradis fiscaux, les paradis numériques

Après les paradis fiscaux, les paradis numériques | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it

La lutte contre le terrorisme va-t-elle créer deux classes d'états, ceux qui laisseront transiter les données numériques sans contrôle, et les autres? Et comme les paradis fiscaux qui attirent les capitaux par milliers de milliards, ces "paradis numériques" vont-ils attirer les nouveaux investissements industriels?


Via Antoine VS
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Olivier Passet, Xerfi - Croissance britannique : le modèle précaire

Olivier Passet, Xerfi -  Croissance britannique : le modèle précaire | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
L’heure est arrivée pour David Cameron et Georges Osborne de rendre compte de leur bilan. Un travail de mise en valeur, où, la France sert...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Olivier Delamarche VS Laurent Berrebi (2/2): Dette publique: "La Grèce finira par sortir de la zone euro" - 23/03

Olivier Delamarche VS Laurent Berrebi (2/2): Dette publique: "La Grèce finira par sortir de la zone euro" - 23/03 | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Olivier Delamarche, associé et gérant chez Platinium Gestion & Les Econoclastes et Laurent Berrebi, président de Global Macro Finance, ont donné leur point de vue sur la capacité de la Grèce à rembourser sa dette et sur une éventuelle sortie du pays de la zone euro. - Intégrale Placements, du 23 mars, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

L'euro baisse face au dollar, le franc est au plus fort

L'euro baisse face au dollar, le franc est au plus fort | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
L'euro perdait du terrain face au dollar lundi, lesté par les inquiétudes concernant la Grèce. Le franc suisse a même son niveau le plus fort depuis fin janvier.
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Revue de Presse du 13 avril 2015 | Portail de l'IE

Revue de Presse du 13 avril 2015 | Portail de l'IE | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Cette semaine encore, le Portail de l'IE passe au crible de l'intelligence économique les sujets qui ont fait l'actualité la semaine passée. Au programme : loi sur le renseignement, réseaux sociaux, HBO et bien d'autres. Bonne lecture !
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

L'écart de compétitivité entre la France et l'Allemagne reste important

Disons-le d’emblée. Les indicateurs fin 2014 ne traduisent pas encore l’amélioration souhaitée par le gouvernement alors...
more...
No comment yet.
Scooped by Denis Vitel, Pharmacien et consultant
Scoop.it!

Sept conseils pour éviter de se faire pirater

Sept conseils pour éviter de se faire pirater | Compétitivité et intelligence économique | Scoop.it
Des e-mails aux connexions WiFi, voici sept petits gestes pour améliorer la sécurité de vos données au quotidien.
more...
No comment yet.