Comme une machine de Rube Goldberg !
63 views | +0 today
Follow
Comme une machine de Rube Goldberg !
"L'enfant qui participe à une activité qui le passionne se discipline automatiquement." Célestin Freinet
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

OK Go - This Too Shall Pass - Rube Goldberg Machine version - Official

From the OK Go album "Of the Blue Colour of the Sky" available at http://www.okgo.net/store Director: James Frost, OK Go and Syyn Labs. Producer: Shirley Moy...
more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

La fin de l'écriture à la main expliquée aux enfants.

La fin de l'écriture à la main expliquée aux enfants. | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it
La fin de l'écriture à la main expliquée aux enfants.
more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

Masters enseignants : les 4 mentions retenues par Peillon et Fioraso

Masters enseignants : les 4 mentions retenues par Peillon et Fioraso | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it
CDI de Touscayrats's insight:

– "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la for­ma­tion, 1er degré"
– "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la for­ma­tion, second degré"
– "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la for­ma­tion, enca­dre­ment éduca­tif"
– "Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la for­ma­tion, pra­tique et ingé­nie­rie de la for­ma­tion".

more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

"L'enfant qui participe à une activité qui le passionne se discipline automatiquement." Célestin Freinet

.

more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

La note de vie scolaire en sursis? | CPE et Vie Scolaire

La note de vie scolaire en sursis? | CPE et Vie Scolaire | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it
La note de vie scolaire serait-elle en sursis?
more...
No comment yet.
Rescooped by CDI de Touscayrats from Time to Learn
Scoop.it!

L’Éducation nationale va mettre en ligne toutes les annales du bac

L’Éducation nationale va mettre en ligne toutes les annales du bac | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it

Les services du ministère de l’Éducation nationale « vont développer au cours de l'année 2013 une base de données permettant d'accéder, dans un premier temps, à l'ensemble des sujets du baccalauréat et du diplôme national du brevet des sessions précédentes complété, dans un second temps, des programmes des épreuves, d'éléments de correction et d'informations pratiques en lien avec ces sujets ». C’est le ministre Vincent Peillon qui vient de l’affirmer au travers d’une réponse à une question parlementaire. Autrement dit, toutes les annales du bac et du brevet devraient bientôt se retrouver en libre accès sur Internet.


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by CDI de Touscayrats from Information sur les métiers, l'orientation et la formation
Scoop.it!

Bac 2013 : faites la différence en révisant sur LeMonde.fr

Bac 2013 : faites la différence en révisant sur LeMonde.fr | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it
Jusqu'à la fin des épreuves, le 21 juin 2013, la rubrique Révision du bac propose une sélection d'articles d'actualité en lien avec le programme, des conseils de profs, des quiz et des extraits des hors-série du "Monde".

Via Orientation Pour Tous
more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

Une nouvelle charte pour l'enseignement catholique

La Croix - n°39561 - vendredi 19 avril 2013 - p.2 & 3 - http://www.la-croix.com

CDI de Touscayrats's insight:

Une nouvelle charte pour l'enseignement catholique - La Croix - n°39561 - vendredi 19 avril 2013 - p.2 & 3 - http://www.la-croix.com/

La Croix, no. 39561
Evénement, vendredi 19 avril 2013, p. 2-3

Réunis pour leur Assemblée plénière de printemps à Paris, les évêques de France ont adopté hier le nouveau statut de l'enseignement catholique qui renforce des liens avec les évêques. S'il suscite quelques interrogations, ce texte ne devrait pas radicalement changer la donne dans les diocèses où la collaboration est déjà de mise.Dans son discours de clôture, le cardinal Vingt-Trois, a redit son opposition à toute violence dans les manifestations en cours (lire p. 6).
L'enseignement catholique replacé au coeur du diocèse
Adopté hier par la Conférence des évêques de France réunie en Assemblée plénière à Paris, le nouveau statut de l'enseignement catholique est une sorte de « cahier des charges » destiné à l'ensemble de ses acteurs. Il traduit le regain d'intérêt pastoral des évêques pour ces établissements qui scolarisent 20 % des élèves en France.

ANNE-BÉNÉDICTE HOFFNER

Que contient ce nouveau statut?

Certains y verront « une reprise en main », d'autres « un regain d'intérêt »... Toujours est-il que le nouveau statut de l'enseignement catholique, adopté hier par la Conférence des évêques de France réunie en Assemblée plénière à Paris, replace l'enseignement catholique au coeur de la pastorale diocésaine et accroît significativement la responsabilité de l'évêque à son égard. Il s'agit d'affirmer « la cohérence » - pour reprendre le mot du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon - entre l'identité catholique des établissements et le projet éducatif qui y est mis en oeuvre, fondé sur une vision chrétienne de l'homme.

Sorte de « cahier des charges » destiné à l'ensemble des acteurs du secteur - personnel de direction, enseignants, parents, organismes gestionnaires, etc. -, ce texte de 55 pages comporte trois parties: les visées de l'enseignement catholique, ses principes généraux d'organisation et de fonctionnement, et enfin ses instances dirigeantes. Aride par certains aspects, il vise, résume un de ses auteurs, « à redonner du sens à l'enseignement catholique et à son organisation ».

Quel est le contexte?

La réflexion sur « l'identité » de l'enseignement catholique s'est amorcée il y a près d'une dizaine d'années. Jusque-là, les évêques ne le considéraient pas comme un lieu de mission prioritaire et concentraient leurs efforts sur les aumôneries dans l'enseignement public, comme le reconnaît un bon connaisseur du secteur, qui ajoute aussitôt: « De son côté, l'enseignement catholique se portait très bien avec des contacts épisodiques avec son évêque. »

Au fil du temps, les premiers ont pris conscience de l'enjeu pastoral de ces établissements qui scolarisent 20 % des élèves. Signe de cette sollicitude pastorale, une commission épiscopale spécifique avait été créée, transformée l'an dernier en conseil. « Certains percevaient qu'il fallait, ici ou là, clarifier les choses, que davantage de conviction, de cohérence serait bienvenu », expliquait hier, après le vote, Mgr Éric Aumonier, évêque de Versailles, qui présidera ce Conseil jusqu'en juin, date à laquelle il sera remplacé par le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, élu hier.

Du côté du Secrétariat général de l'enseignement catholique, la demande de contacts plus fréquents se faisait également sentir. « Ils nous disaient: nous sommes confrontés à des situations complexes, nous agissons en votre nom. Certains avaient parfois le sentiment, sinon d'un désintérêt, du moins d'un éloignement de la part des évêques », reconnaît Mgr Aumonier. D'autant que, sur le fond, les assises organisées à Évry (Essonne) en 2006 sur le thème « Changer de regard pour faire grandir la personne », sous la houlette de Paul Malartre, avaient poussé déjà professionnels et parents à s'interroger sur le sens et les finalités de l'acte éducatif.

Dès sa nomination comme secrétaire général en 2007, Éric de Labarre s'était donc vu confier la mission de rénover l'ancien statut de 1992. Un travail mené conjointement avec les évêques, et régulièrement soumis à leur approbation. En novembre 2011, le plan du statut et ses enjeux avaient été présentés aux évêques; en mars 2012 sa première partie; en novembre 2012 l'avant-projet d'ensemble. Hier, c'est l'ensemble du texte qu'ils ont adopté et qu'ils doivent remettre à l'enseignement catholique.

Que change le nouveau document?

La durée des discussions entre évêques montre à quel point certains points - en apparence très techniques - étaient lourds de conséquences. Tous, en effet, ne partagent pas la même vision concernant le degré de leur implication, certains souhaitant manifestement être plus « interventionnistes » que d'autres, qui redoutent au contraire le surcroît de travail lié à ces nouvelles responsabilités.

Au final, l'évêque « présidera » désormais le Comité directeur de l'enseignement catholique (alors qu'il « participait » à ses travaux jusque-là). Une solution a également été trouvée pour associer les évêques à l'échelon supérieur, celui du Comité académique de l'enseignement catholique, qui répond à la nécessité de traiter de plus en plus de décisions au niveau de l'académie, mais présente l'inconvénient de dépasser le seul échelon qui vaille dans l'Église: le diocèse...

Enfin, point très délicat, les chefs d'établissement - qu'ils soient diocésains ou congréganistes - seront nommés « après accord » de l'évêque. Interrogé sur l'instance qui aura le dernier mot en cas de conflit, Mgr Aumônier s'est borné à répondre que le cas ne « s'était jamais présenté » et que « le pire serait pour un évêque de ne plus reconnaître le caractère catholique d'un établissement de son diocèse... »

Quelle sera la mise en oeuvre?

L'idée, en associant davantage l'évêque aux décisions et à la vie des établissements, est de les impliquer, y compris dans les décisions les plus délicates, voire les plus polémiques: quels établissements ou quelles classes fermer et quels autres ouvrir? Mais aussi quelle décision prendre face à un laïc en responsabilité dont la vie personnelle n'est plus en accord avec la doctrine de l'Église (divorcé, par exemple)? « Pour l'avenir de l'enseignement catholique, il est important que les évêques participent aux décisions, au nom des orientations pastorales de leur diocèse. L'enseignement catholique est-il un service d'Église, oui ou non? », résume un spécialiste.

Pour autant, certains redoutent - au sein des congrégations enseignantes par exemple (lire ci-contre) - des divergences en termes de recrutement des élèves, de type de pastorale proposée... « Il faut donner des normes qui soient bonnes, saines, sans être trop rudes. Mais il doit être possible de proposer dans les établissements ce que l'Église recommande », fait valoir le cardinal Barbarin. « Je n'imagine pas que les évêques interviendront sur tout, nuance un proche du dossier. Il y a un principe de subsidiarité dans l'Église. »

more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

Publication de la circulaire de rentrée 2013 : la refondation de l'École est en marche - Ministère de l'Éducation nationale

Publication de la circulaire de rentrée 2013 : la refondation de l'École est en marche - Ministère de l'Éducation nationale | Comme une machine de Rube Goldberg ! | Scoop.it
Après le vote de loi en première lecture à l’Assemblée nationale le 19 mars dernier, la refondation de l’École se concrétisera encore davantage, dès la rentrée 2013, avec la mise en place de la formation des enseignants dans toutes les académies,...
more...
No comment yet.
Scooped by CDI de Touscayrats
Scoop.it!

Liste des diplômes en France - Wikipédia

Cette liste des diplômes en France des diplômes délivrés au nom de l’État n'inclut pas les diplômes de l'enseignement supérieur privé tel que défini par l'article L 731 du Code de l'éducation. Elle regroupe à la fois les diplômes actuellement en vigueur et ceux qui n'existent plus, qui sont marqués comme tels. Cette liste n'est pas exhaustive et ne concerne pas les établissements privés d'enseignement supérieur.

Elle ne traite pas des diplômes d'ingénieurs, voir notamment l'article Études d'ingénieurs en France.

En France, l'enregistrement d'une certification professionnelle par l'État se fait au sein du Répertoire national des certifications professionnelles tenu par la Commission nationale de la certification professionnelle (service dépendant du ministre chargé de la Formation professionnelle), il lui est attribué à cette occasion un niveau gradué de V à I dans la classification interministérielle des qualifications professionnelles de 1967 ou 1969. Pour les diplômes délivrés au nom de l'État, cet enregistrement est dit « de droit » (même s'il n'est pas automatique) ; pour les autres diplômes et titres, l'enregistrement passe par une commission technique, à la demande de l'organisme délivreur.

more...
No comment yet.