Colombie apaisée
6 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by mauranebriand
Scoop.it!

Forces armées révolutionnaires de Colombie - Wikipédia

Forces armées révolutionnaires de Colombie - Wikipédia

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie - Armée du peuple ( espagnol : Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia - Ejército del Pueblo, généralement appelées FARC, l'acronyme exact étant FARC-EP), sont la principale guérilla communiste colombienne impliquée dans le conflit armé colombien.

more...
No comment yet.
Scooped by mauranebriand
Scoop.it!

FARC, crise agraire, grogne sociale : Santos sur tous les fronts en Colombie | Geopolis

FARC, crise agraire, grogne sociale : Santos sur tous les fronts en Colombie | Geopolis | Colombie apaisée | Scoop.it
Après que le gouvernement colombien a affronté plusieurs mouvements de grève, le président Juan Manuel Santos se retrouve à gérer en même temps une crise
more...
No comment yet.
Rescooped by mauranebriand from Nature to Share
Scoop.it!

COLOMBIE: L'armée se déploie dans Bogota après des troubles avec les paysans

COLOMBIE: L'armée se déploie dans Bogota après des troubles avec les paysans | Colombie apaisée | Scoop.it

Le président colombien Juan Manuel Santos a ordonné vendredi à l'armée de se déployer de manière visible à travers Bogota. Il a pris cette décision à la suite de violentes manifestations paysannes.

 

Les manifestations paysannes ont semé le chaos ces derniers jours dans la capitale et ont fait deux morts.

 

Les manifestants protestent contre la politique agricole et commerciale du gouvernement, qui, selon eux, entraîne une paupérisation de leur secteur d'activité. Les étudiants ont rejoint leur mouvement.

 

«Il est inacceptable, inacceptable que les actes de quelques-uns aient des retombées sur la vie de la majorité», a déclaré le chef de l'Etat. «Hier, j'ai ordonné la militarisation de Bogota, et je ferai de même dans toute autre région où la présence de l'armée s'imposera», a-t-il ajouté. «Aucune manifestation, aussi juste soit sa cause, ne justifie qu'il y ait des morts», a-t-il averti en assurant : «Nous ne laisserons pas ces voyous s'en tirer comme ça».

 

Un total de 50'000 soldats seront également déployés en province pour «assurer la mobilité sur nos routes» et des «pont aériens» pourront être organisés pour assurer l'acheminement de denrées qui commencent à manquer dans certaines villes, du fait des blocages routiers mis en place depuis le 19 août par les paysans en colère, a ajouté le président colombien.

 

Peu après l'annonce de Juan Manuel Santos, Eberto Diaz, porte-parole de la Table nationale de dialogue agraire, qui coordonne le mouvement, a annoncé que les leaders paysans avaient entamé une «réunion d'évaluation» pour déterminer leurs actions à venir. Ce dernier a regretté que «la répression et la militarisation» constituent «l'unique réponse» du gouvernement à leurs revendications.

 

Le président colombien a pris la mesure des événements après pratiquement deux semaines de blocage des routes et d'affrontements avec la police, qui se sont étendus jeudi à d'autres villes que Bogota. La police a tiré des gaz lacrymogènes dans le centre de Bogota et un couvre-feu a été instauré dans trois quartiers densément peuplés de la capitale pour contrôler les troubles.

 

Centaines d'individus cagoulés

 

Jeudi, les manifestants, qui frappaient des casseroles en signe de colère et étaient répartis en 15 cortèges, ont convergé vers la Plaza Bolivar, où se trouvent le palais présidentiel et le Congrès (parlement). D'autres manifestations ont eu lieu à Medellin, à Cali et dans d'autres villes.

 

La manifestation de Bogota est restée globalement pacifique jusqu'à ce que quelques centaines d'individus cagoulés ne se livrent à des saccages sur la place Bolivar, dévastant dans le centre-ville magasins, banques et arrêts de bus.

 

Le président Santos est confronté à la crise la plus sérieuse depuis son investiture en 2010, a déclaré qu'il allait lever les droits de douane pesant sur 23 produits, afin de faire baisser les coûts de production agricole. Il a dit en outre étudier d'autres solutions durables aux problèmes du secteur agricole.


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by mauranebriand from Ici Colombie
Scoop.it!

Colombie et Venezuela veulent apaiser leurs relations

Le président colombien Juan Manuel Santos et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro ont prévu de se rencontrer la...

Via Ecole de la paix
more...
No comment yet.
Scooped by mauranebriand
Scoop.it!

Q&A: Colombia peace talks

Q&A: Colombia peace talks | Colombie apaisée | Scoop.it
The Colombian government and Farc rebels are holding peace talks in Havana, Cuba to end the long civil conflict. What is at stake and how likely is peace?
more...
No comment yet.
Scooped by mauranebriand
Scoop.it!

Colombie : géographie, démographie, politique, économie, transport

Colombie : géographie, démographie, politique, économie, transports, défense...
more...
No comment yet.
Scooped by mauranebriand
Scoop.it!

Apaiser la violence en Colombie

Apaiser la violence en Colombie | Colombie apaisée | Scoop.it
Lorsque la Colombie a accueilli les athlètes de 24 nations pour la Coupe du monde de football junior, la police a distribué 300 000 livrets supplémentaires en 10 jours.
more...
No comment yet.
Rescooped by mauranebriand from CONGOPOSITIF
Scoop.it!

Démobilisation et désarmement: la RDC veut s’inspirer de la Colombie

Démobilisation et désarmement: la RDC veut s’inspirer de la Colombie | Colombie apaisée | Scoop.it
Radiokapi.net: Le gouvernement congolais veut s’inspirer du modèle colombien pour réussir l’intégration des ex-rebelles dans l’armée nationale.

Via Ambassade Rdcongo Benelux-Ue
more...
No comment yet.
Rescooped by mauranebriand from Venezuela
Scoop.it!

Colombie et Venezuela veulent apaiser leurs relations

Le président colombien Juan Manuel Santos et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro ont prévu de se rencontrer la semaine prochaine pour améliorer les relations entre leurs deux pays après une brouille diplomatique.

 

Maduro avait très mal pris le fait que Juan Manuel Santos ait rencontré au mois de mai le chef de file de l'opposition vénézuélienne Henrique Capriles, battu de peu lors de l'élection présidentielle d'avril.

 

Maduro avait accusé Santos d'avoir comploté pour tenter de le renverser.

"Lundi, je vais rencontrer le président Maduro sur la frontière pour un examen complet de nos relations d'Etat", a dit Santos dans un message sur son compte Twitter.

 

Maduro a confirmé la rencontre lors d'une intervention télévisée, précisant que le lieu de la rencontre n'avait pas encore été déterminé.

 

"Nous y allons en toute bonne foi, avec notre meilleure volonté", a dit Maduro. "Nous croyons à la coexistence entre frères, à la coexistence pacifique entre des modèles différents. Nous parlerons avec le président Santos et nous espérons que nous rétablirons les règles du jeu pour la prospérité de nos deux nations", a-t-il ajouté.


Via terraLATINA
more...
No comment yet.