Just Cloud IT.
Follow
Find tag "Cloudwatt"
16.1K views | +29 today
Cloud Computing - Open Source - Innovation - Entreprise Numérique - https://www.cloudwatt.com
Curated by Cloudwatt
Your new post is loading...
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Services de Cloud public : 47,2 milliards de dollars dépensés en 2013

Services de Cloud public : 47,2 milliards de dollars dépensés en 2013 | Just Cloud IT. | Scoop.it

Chiffres : Les services de Cloud public (IaaS, PaaS et SaaS) devraient enregistrer une croissance annuelle de 23,5% en moyenne jusqu’en 2017 selon IDC. Le marché devrait ainsi passer de 47,2 milliards de dollars en 2013 à 107,2 milliards dans cinq ans. Mais chaque analyste à ses propres chiffres.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Cloud computing vs virtualisation - do you know the difference?

Increasingly, there is a confusion between cloud computing and virtualisation. One is not the same as the other. This misunderstanding contributes greatly to confusion in the minds of ITC decision-makers, but also serves to halt the journey to a cloud computing model.

Simply put, virtualisation is a consolidation technology (among other things) – whereas cloud is a business model that may leverage virtualisation, but is not a technology, says Richard Vester, Director of Cloud Services at EOH.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Le poste de travail virtuel sauvé par le cloud

Le poste de travail virtuel sauvé par le cloud | Just Cloud IT. | Scoop.it
Le poste de travail virtuel a séduit des secteurs comme la santé ou l’enseignement. Sa généralisation pourrait passer par des offres Cloud de type desktop as a service (DaaS) qui en masquent la complexité.

Les entreprises ont massivement virtualisé leurs serveurs et l'on imaginait naguère qu'il en irait de même pour les PC. Ainsi, les architectures de type VDI (virtual desktop infrastructure) mises en œuvre dans VMware View ou Citrix XenDesktop devaient mettre au rencard le client lourd. "VDI a plutôt été adopté dans des niches de marché, la faute à des coûts d'infrastructures et de licence importants", diagnostique Hubert Guigue, manager chez Solucom. Des secteurs comme la santé, l'enseignement ou les centres de contact l'ont effectivement adopté, de même que les DSI de grandes entreprises, par exemple pour le développement. Mais le PC classique est resté roi. Parmi les autres freins : la nécessité de gérer une ferme de serveurs avec un grand nombre de machines virtuelles et la complexité des technologies de thin provisioning ou de virtualisation des applications, associées au VDI.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

IDC s’attend à un boom du Cloud public

Selon IDC, le Cloud public dans le monde pèsera 47,4 milliards de dollars en 2013 et devrait représenter 107 milliards en 2017. Soit un taux de croissance annuel moyen de 23,5 % sur les quatre prochaines années, cinq fois la croissance attendue de l’ensemble de l’industrie IT. En 2017, le Saas doit rester la première forme de Cloud selon IDC (avec près de 60 % du total), même si ce sont l’Iaas et le Paas qui connaîtront les rythmes de croissance les plus élevés.

Pour le cabinet d’études, le Cloud entre dans une nouvelle phase où le rythme d’adoption va s’accélérer et où le Cloud va s’enrichir via des liens plus étroits avec d’autres évolutions majeures de la sphère IT : mobilité, Big Data et réseaux sociaux. Pour IDC, ce boom attendu s’explique aussi par l’émergence de nouvelles options de déploiement, comme le Virtual Private Cloud, qui associe les attributs du Cloud public (coûts, montée en charge et rythme d’innovation) à quelques caractéristiques du Cloud privé en termes de sécurité et de contrôle des données.

Le boom attendu du Cloud public place en excellente position Amazon, dont la division Cloud (Amazon Web Services ou AWS) possède une avance confortable sur ses principaux concurrents, selon le cabinet Gartner. Dans une étude publiée à la mi-août, le cabinet estime qu’AWS offre à lui seul cinq fois les capacités utilisées de ses 14 principaux concurrents. Le tout en ayant pour l’instant moins investi dans le Cloud que Google et Microsoft.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Pourquoi l’histoire se répète avec OpenStack

"C’en est fini des systèmes Unix propriétaires et des infrastructures IT qui enchaînaient les entreprises à leur fournisseur. L’heure est au Cloud!


Mais pour réussir une telle transition, il faut faire les bons choix dès la phase de planification du projet et opter pour l’environnement Cloud qui offrira la plus grande liberté d’action, au quotidien, et qui répondra le mieux aux exigences de standardisation, des technologies et des processus.

Linux et l’Open Source ont radicalement changé notre façon d’appréhender l’infrastructure IT et le fonctionnement de l’informatique opérationnelle. Il en va de même aujourd’hui pour le Cloud, dont l’adoption est facilitée par le déploiement des technologies Open Source. En 1996, avant la première distribution commerciale de Linux pour entreprise, les DSI ont commencé à s’intéresser à Linux en lieu et place de SunOS et Solaris, tout aussi performants que les systèmes d’exploitation propriétaires, mais surtout plus simples à administrer et à déployer. Pourtant il a fallu du temps avant que Linux trouve sa place, pour vaincre la résistance de ceux qui continuaient de penser que le slogan « Personne n’a jamais été licencié pour avoir acheté un produit IBM » s’appliquait à tous les produits IT."

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Big data et panels, un nouveau défi pour l'intelligence humaine

Pas un jour ne passe, sur le Web, sans qu’il soit fait mention de la révolution que constitue l’accès aux «Big Data». Grâce au numérique, on dispose en effet de volumes de données considérables, qu’il faut savoir stocker et traiter. Quel peut-être l’impact de ce changement de paradigme pour l’industrie de la publicité, du marketing, des médias et des études ? Les modèles d’analyse et de prévision sont-ils vraiment bouleversés ? Lorsque l’on se penche sur la réalité de ce changement technologique, comme a permis de le faire le séminaire organisé par l’IREP le 30 mai 2013, on nuance quelque peu l’ampleur de cette révolution. La seule question qui vaille, comme le signale Philippe Tassi, Directeur Général Adjoint de Médiamétrie et membre du Conseil scientifique de l’IREP, n’est-elle pas de savoir si, ou plutôt à quelles conditions, « bigger » signifie véritablement « better » ? Voici l'analyse de Florence Bourgade, de Mediametrie.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Open data : ouvrir ses données au public, ça peut rapporter gros

Open data : ouvrir ses données au public, ça peut rapporter gros | Just Cloud IT. | Scoop.it

Les administrations ne sont plus les seules à rendre publiques les informations qu'elles détiennent. Désormais, les entreprises y voient aussi le moyen de développer des services innovants.

Fini la mauvaise surprise des TER (Transport express régional) bondés. Depuis quelques jours, SNCF met à disposition de ses usagers une application mobile les renseignant sur l'affluence des rames de train. Grâce à elle, par exemple, les salariés travaillant dans le quartier d'affaires de La Défense sauront quel est le wagon le moins bondé. Tranquilien c'est le nom de cette appli-contribuera également à la bonne gestion de l'affluence par les voyageurs, qui pourront indiquer depuis leur smartphone le taux d'occupation de leur voiture. Un tel système prédictif n'aurait jamais vu le jour si SNCF n'avait pas partagé certaines de ses données. En effet, Tranquilien est le premier cas français concret de ce que l'on appelle l'open data (l'ouverture des données) proposé par une entreprise. En clair, elle a rendu accessible une partie de ses informations dans un format réutilisable par d'autres afin d'en faire profiter le plus grand nombre.

Aujourd'hui, cette démarche concerne avant tout les administrations, qui sont de plus en plus contraintes par la loi à la transparence. Les principales villes de France et les ministères ont déjà commencé à publier des données sur les transports, la topographie, les services publics, les marchés signés ou encore les budgets. En plus de sa vertu démocratique, la libération des informations contribue à l'émergence de nouvelles activités imaginées par ceux qui les exploitent, que ce soient des développeurs, des start up ou des chercheurs.
more...
DesignResearch's curator insight, August 27, 2013 3:08 AM

Une reponse aux besoins des urbains : chercher le vide. cela ne pouvait venir que des usagers inventeurs eux-même. Exemple de contribution créative open data 

Corinne Werner 's curator insight, August 27, 2013 3:52 AM

Une vraie opportunité pour offrir à ses clients de nouveaux services innovants

Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Le numérique consomme 10% de l’électricité mondiale

Le numérique consomme 10% de l’électricité mondiale | Just Cloud IT. | Scoop.it

"Green IT : Nos ordinateurs, smartphones, tablettes et autres consomment beaucoup plus que la seule énergie nécessaire aux datacenters. Selon une étude, notre appétit dévorant de données et d’applications nécessite toujours plus d’électricité, laquelle repose d’abord sur le charbon.


Le cloud commence avec le charbon": c’est le titre d’une étude [PDF] de Digital Power Group (DPG), qui estime que l’ensemble de l’écosystème numérique pèse maintenant près de 10% de toute l’électricité produite dans le monde. Pour les auteurs, les coûts énergétiques du numérique sont largement cachés, la partie connue n’étant que la pointe de l’iceberg. L’économie numérique de la planète consomme déjà 50% d’énergie de plus que l’aviation du monde entier.

Une heure de vidéo par semaine = 2 réfrigérateurs

"Bien que la recharge d’une seule tablette ou d’un smartphone* ne nécessite qu’une quantité négligeable d’électricité, utiliser l’un ou l’autre pour regarder une heure de vidéo par semaine consomme plus d’électricité par an dans les réseaux que deux réfrigérateurs neufs », selon l’étude. Dans cet exemple, sont pris en compte l’utilisation d’un réseau de télécoms, de l’infrastructure sans fil et de l’énergie pour fabriquer la tablette."

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Vie privée : le marché européen du "cloud" de moins en moins favorable aux Américains

Vie privée : le marché européen du "cloud" de moins en moins favorable aux Américains | Just Cloud IT. | Scoop.it

Le scandale de la surveillance des internautes par les Etats-Unis pourrait bien bousculer la domination de certains géants mondiaux des services en ligne. Les autorités européennes s'affichent de plus en plus fermement pour une meilleure protection des données personnelles. "Les entreprises américaines qui ne se soumettent pas à ces standards ne devraient pas pouvoir faire des affaires sur le marché européen", déclarait ainsi Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, la ministre allemande de la justice, après la signature d'une déclaration commune avec la garde des sceaux française Christiane Taubira, exigeant une meilleure protection des données personnelles en Europe, lundi 5 août.

more...
trust2cloud's curator insight, August 12, 2013 7:36 AM

Le scandale de la surveillance des internautes par les Etats-Unis pourrait bien bousculer la domination de certains géants mondiaux des services en ligne.

Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Plus de 85% des entreprises utiliseront des API pour connecter leurs applications, d'ici 2018

D’ici à 2018, plus de 85% des entreprises utiliseront des API pour connecter leurs applications internes ou externes. La démocratisation des applications mobiles, du Cloud et la nécessité de développer de nouvelles applications à la demande vont accroître les besoins des entreprises en matière d'API.

 

 Sur 140 responsables des systèmes d'information en entreprise interrogés au mois de mai, plus de 43 % affirment que leur entreprise a déjà mis en place un programme de gestion des API, et 27 % annoncent qu'un tel programme sera lancé dans l’année à venir.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

BYOD : des gains de productivité et des problèmes de sécurité

BYOD : des gains de productivité et des problèmes de sécurité | Just Cloud IT. | Scoop.it
Permettre à un salarié d’utiliser son smartphone ou sa tablette pour son  activité professionnelle n’est pas sans incidence sur le fonctionnement  de l’entreprise.

Le BYOD « bring your own device » ou « apporter votre propre matériel » sur votre lieu de travail est une pratique qui s’est fortement développée depuis que les tablettes et les smartphones de dernière génération sont devenus nos joujoux favoris. Objet de nombreuses études, le BYOD est un phénomène qui ne fait que débuter et que l’entreprise doit prendre en compte si elle souhaite en tirer des gains de productivité et limiter les risques qu’il fait peser sur la sécurité de ses données.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Les contrats cloud ont besoin de plus de transparence

Les contrats cloud ont besoin de plus de transparence | Just Cloud IT. | Scoop.it

Le cabinet d’étude Gartner recommande de bien observer les conditions avant de transférer ses données dans un cloud. Sécurité, récupération, niveau de service, compensation financière sont les mots-clés à vérifier avant de s’engager.

 

A l’heure où le recours au cloud se généralise, en entreprise et chez les privés, le cabinet d’étude Gartner émet quelques recommandations afin que le stockage se déroule sans soucis. Les services SaaS, notamment, offrent des niveaux de sécurité insuffisants. Leurs contrats contiennent souvent des termes ambigus concernant la confidentialité des données, leur intégrité et leur récupération après un incident entraînant la perte de documents.

 

D’ici 2015, 80% des utilisateurs IT devraient rester insatisfaits des services proposés en termes de sécurité. A eux de veiller à ce que les contrats SaaS soient audités chaque année par une personne indépendante, en conservant la possibilité de casser le contrat en cas de violation de la sécurité due à une faute du fournisseur.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Contrats Cloud : les fournisseurs trop timorés sur la sécurité

Contrats Cloud : les fournisseurs trop timorés sur la sécurité | Just Cloud IT. | Scoop.it

Pour les partisans du Cloud, il s’agit indéniablement d’un mouvement de fond que rien ne devrait enrayer. Pour autant, la satisfaction des utilisateurs laisse parfois à désirer. Et c’est particulièrement le cas sur les aspects contractuels.

La critique n’est pas nouvelle. La Commission européenne s’est d’ailleurs emparée du sujet au travers de la mise en place d’un groupe d’experts chargé de plancher sur les conditions contractuelles des offres Cloud, trop souvent peu lisibles et non-négociables.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Studio Techno : tout savoir sur le cloud

Studio Techno : tout savoir sur le cloud | Just Cloud IT. | Scoop.it

Le cloud, on ne parle que de cela... Mais savez-vous exactement comment fonctionne le cloud et à quoi il sert ? Quels sont les points forts et les points faibles du stockage de données dans le nuage informatique ? Le cloud est-il pour vous ? Dans ce nouveau numéro du Studio Techno, La Chaîne Techno-01net fait le point sur toutes les questions que vous vous posez à propos du cloud. Jérôme Colombain et François Sorel reçoivent Jean-Marie Portal de 01net et Frédéric Simottel de 01business.--> Le cloud, on ne parle que de cela...

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Le scandale PRISM coûtera jusqu'à 35 milliards de dollars aux acteurs américains du cloud

Le scandale PRISM coûtera jusqu'à 35 milliards de dollars aux acteurs américains du cloud | Just Cloud IT. | Scoop.it

La France a investi 135 millions de dollars dans des entreprises pour créer des clouds nationaux. Elle n'est pas la seule. Les clients internationaux paniquent à cause de la surveillance opérée par les Etats-Unis sur les prestataires informatiques américains.

Les révélations d'Edward Snowden concernant le système de surveillance interne du gouvernement américain connu sous le nom de PRISM continue à créer des retombées. La dernière victime pourrait être votre entreprise.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Les doutes des entreprises vis-à-vis du Cloud devraient provoquer plus de précautions

Les doutes des entreprises vis-à-vis du Cloud devraient provoquer plus de précautions | Just Cloud IT. | Scoop.it

Le Cloud est source de nombreux avantages, de flexibilité, d’évolutivité et de rentabilité notamment. Dans l’environnement actuel, de plus en plus international et mobile, le Cloud permet l’accès universel et transparent à un référentiel central d’information et d’applications. Pourtant, de nombreuses entreprises hésitent encore. Ce n’est peut-être pas si étonnant étant donné que le concept de stockage "cloud" n’existe que depuis cinq ans environ et qu’il recouvre bien d’autres applications que celle du stockage de données...

Nous avons interrogé récemment 1 200 décideurs en Europe sur ce qu’ils pensent du stockage d’information dans le Cloud.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

L'Europe veut son indépendance du Cloud américain

Depuis l'affaire du scandale Prism qui a dévoilé la surveillance pratiquée par la NSA sur le réseau internet mondial, l'Europe se lance de plus en plus vers une optique d'indépendance et veut développer ses propres services de Cloud Computing pour faire de moins en moins appel aux Américains.
Une perte de plusieurs milliards de dollars

L'affaire Prism, outre les questions éthiques et politiques qu'elle suscite, va être un gros problème économique. 10 % des clients étrangers des sociétés américaines de Cloud ont déjà retiré leurs données de leurs services. La confiance n'y est plus, et ça va coûter cher.

26 milliards d'euros en 3 ans. C'est la somme que les compagnies d'informatique en nuage outre-atlantique pourraient perdre des suites des révélations de Snowden. Et l'Union Européenne ne va rien faire pour contrer cette fuite, bien au contraire.

Neelie Kores en première ligne pour le Cloud Européen

La commissaire européenne au Numérique, Neelie Kroes, a été la première à se sentir concernée par le scandale Prism. Elle espère que le manque de confiance envers les sociétés américaines, qui détiennent près de 85 % du marché mondial, puisse lancer le développement d'un Cloud 100 % européen.

Pour ce faire, elle a rencontré les responsables du projet « Partenariat européen de l'informatique en nuage » en juillet 2013. Pour Neelie Kroes, la première étape est de créer une homogénéité au sein des réglementations nationales des pays membres de l'Union Européenne.

Les règles d'accès aux données changeant de pays en pays, il est difficile de créer un « Cloud Européen » qui puisse mettre tout le monde d'accord. Pourtant, la chose est stratégique : les estimations les plus optimistes parlent de 600 milliards d'économies d'ici 2020 et 2,5 millions d'emplois de créés.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Big Data : un marché de 46 milliards de dollars en 2018

Alors que des voix s’élèvent pour minimiser la tendance du big data, MarketsandMarkets vient de leur apporter un démenti cinglant avec la publication de son rapport « Big Data : Worldwide Forecast & Analysis (2013 – 2018) ». Les analystes ont évalué ce marché à 14,87 milliards de dollars en 2013.

De 2013 à 2018, le marché du big data devrait progresser annuellement de 25,52 %, et atteindre 46,34 milliards de dollars en 2018. Les services tireront la plus grosse part du jeu, tandis que les logiciels enregistreront également une forte progression annuelle de 28,7 %.

Big data pour quoi faire ?

Ce qui pilote les projets big data, c’est la volonté des organisations de mettre à jour leurs processus et d’améliorer performance et efficacité. Elles doivent également affronter la multiplication des données non structurées, et donc se doter d’outils pour les analyser. Ainsi que d’évoluer vers des analyses avancées et plus prédictives.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

L'Europe veut son propre service de cloud computing

L'Europe veut son propre service de cloud computing | Just Cloud IT. | Scoop.it

" La Commission européenne veut promouvoir dès l'automne le développement de services de cloud computing.  Le programme de surveillance Prism pourrait réduire la part de marché mondiale des entreprises de haute technologie américaine.

En juin et juillet 2013, le groupe industriel Cloud Security Alliance a interrogé des parties prenantes sur l'impact des révélations sur le programme Prism. Les conséquences ne se sont pas fait attendre.

En effet un non-résident américain sur dix a retiré ses données d'une entreprise installée aux Etats-Unis. Quelque 56 % seraient aujourd'hui moins enclins à utiliser un service américain de "cloud computing".

Cloud Security Alliance anticipe une perte de 26 milliards d'euros d'ici 2016 pour les fournisseurs américains, soit 20 % de leur part de marchés sur les marchés étrangers.

« Si les clients européens ne peuvent avoir confiance dans le gouvernement des États-Unis, ils n'auront vraisemblablement pas plus confiance dans leurs fournisseurs de cloud », a déclaré Neelie Kroes, la commissaire en charge de la stratégie numérique. « Si je ne m’abuse, les répercussions économiques pour les entreprises américaines s’élèveront à plusieurs milliards d'euros. Si j’étais un fournisseur américain de cloud, je serais plutôt frustré par mon gouvernement actuellement », a-t-elle confié en juillet.

D'après James Staten, consultant senior du cabinet Forrester Research, le secteur était en péril indépendamment des questions de sécurité. Il estime que les fournisseurs américains de cloud délocaliseront certaines activités afin de satisfaire leurs filiales et leurs clients internationaux. Il a ajouté que le secteur perdrait 8 milliards d'euros en plus que les estimations du Cloud Security Alliance.

Les fournisseurs de cloud basés aux États-Unis, dont Amazon, Google et Microsoft, représentent actuellement près de 85 % des marchés mondiaux.

Les Européens espèrent tirer profit du scandale de Prism pour gagner une part de ce marché."

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Entreprises vulnérables

Entreprises vulnérables | Just Cloud IT. | Scoop.it

"L'essor du numérique et la multiplication des données informatiques échangées ont transformé la structure des entreprises. Tous les secteurs ainsi que tous les métiers connaissent une mutation, de la production à la direction, ainsi que les conseils d'administration.

Ainsi, avec ce phénomène de «big data», les entreprises se sont tournées vers des services de stockage pour gérer toutes ces données et pour amorcer une démarche de dématérialisation.

Cependant, l'hébergement des données soulève la question de la confidentialité et de leur sécurité. Ceci est d'autant plus vrai pour les conseils d'administration qui traitent et échangent de l'information sensible et hautement confidentielle. Les administrateurs doivent maintenir le contrôle sur les données pour la protection des intérêts de toutes les parties prenantes de leur entreprise."

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Des sociétés françaises tirent parti de la crise de confiance consécutive à l'affaire Snowden

Des sociétés françaises tirent parti de la crise de confiance consécutive à l'affaire Snowden | Just Cloud IT. | Scoop.it

" A la suite de l'affaire Snowden, le «cloud computing», ou informatique dématérialisé, traverse une crise de confiance. Des sociétés, qui proposent de stocker les données ailleurs qu'aux Etats-Unis, s'engouffrent dans la brèche.

Depuis l'affaire Snowden, les acteurs américains du «cloud computing», ce stockage de données en ligne, n'inspirent plus la même confiance aux consommateurs. Selon une enquête édifiante réalisée l'Information Technology and Innovation Foundation, les Américains comme Google, Amazon, Apple ou Facebook, qui détiennent actuellement 85% du marché, pourraient en effet perdre jusqu'à 30% de leurs parts du fait de cette crise de confiance, soit 31 milliards de dollars. Une brèche dans laquelle certaines sociétés, notamment françaises, ont su s'engouffrer."

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

PRISM pourrait faire perdre beaucoup d'argent au cloud américain

PRISM pourrait faire perdre beaucoup d'argent au cloud américain | Just Cloud IT. | Scoop.it

Le secteur américain de l'informatique en nuage (cloud computing) pourrait payer durement les révélations d'Edward Snowden. Une première évaluation des dégâts effectuée par l'ITIF indique que le scandale PRISM pourrait entraîner un manque à gagner de plusieurs milliards de dollars au cours des trois prochaines années.

 

 Révélé par Edward Snowden, le programme d'espionnage de la NSA a eu des répercussions multiples, en particulier au niveau politique, diplomatique et civil. Les conséquences commerciales, un temps envisagées avec la suspension de l'accord TAFTA par les Européens en signe de protestation, n'ont en revanche pas été particulièrement vives jusqu'à présent.

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Les fournisseurs américains de clouds perdent des clients

Les fournisseurs américains de clouds perdent des clients | Just Cloud IT. | Scoop.it

Suite au récent scandale PRISM, les clients sont toujours plus méfiants et retirent leurs données des clouds américains. Selon un think tank, les fournisseurs pourraient perdre jusqu’à 35 milliards de dollars.

 

Les révélations sur les pratiques de la National Security Agency (NSA) et les lois américaines telles que le Foreign Intelligence Surveillance Act et le Patriot Act ont un impact immédiat et important sur la compétitivité des entreprises américaines, qui dominent le marché mondial du cloud, qui pourrait leur causer beaucoup de dégâts. Selon un rapport du think tank basé à Washington, «The Information Technology & Innovation Foundation» (ITIF), les fournisseurs peuvent s’attendre à une baisse de leur chiffre d’affaire.

 

Un pronostic partagé par Neelie Kroes, commissaire européenne aux affaires digitales, citée dans le rapport: «Si les clients européens de clouds ne peuvent pas faire confiance au gouvernement américain, ils ne devraient pas non plus pouvoir le faire pour les fournisseurs américains de cloud.»

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Pourquoi les entreprises ne jureront plus que par OpenStack ?

Il y a trois ans, la NASA, Rackspace et des développeurs inauguraient OpenStack, un projet open source proposant une approche collaborative du cloud computing. Fort d’un taux d’adoption très rapide, y compris au sein de grands groupes, le projet est en passe d’accaparer une très large part de marché.

 

OpenStack, qui en est à sa septième version, compte aujourd’hui plus de 200 entreprises contributrices. Considéré comme le « nouveau Linux », OpenStack gagne chaque jour de plus en plus d’adeptes, et notamment en France. A ce rythme, OpenStack devrait atteindre d’ici cinq ans la même masse critique que la distribution Linux 158.

 

Un engouement très encourageant, qui soulève néanmoins certaines questions : l’enthousiasme que soulève OpenStack représente-t-il bien une réalité dans les entreprises ? L’effervescence se traduira-t-elle obligatoirement par une hausse de l’adoption d’OpenStack?

more...
No comment yet.
Scooped by Cloudwatt
Scoop.it!

Cloudwatt et UShareSoft signent un accord de partenariat

Cloudwatt et UShareSoft signent un accord de partenariat | Just Cloud IT. | Scoop.it

Cloudwatt et UShareSoft annoncent un partenariat stratégique permettant aux clients et partenaires de Cloudwatt (Intégrateurs à valeur ajoutée et Editeurs) de tirer rapidement des bénéfices de la suite de solutions de management du logiciel dans le Cloud. « Nous recherchions un partenaire technologique pour favoriser le développement de notre écosystème (nos clients grands comptes, partenaires intégrateurs, éditeurs de logiciels), déclare Patrick Starck, président de Cloudwatt. De plus, la possibilité de gérer des environnements hybrides est un point clé pour nos clients et partenaires. Nous nous sommes donc naturellement tournés vers UShareSoft pour leur solution de gestion du logiciel dans le Cloud et leur place de marché ».


Selon Alban Richard, CEO de UShareSoft, « Aujourd’hui les fournisseurs de cloud ont besoin de se différencier de la concurrence. La possibilité de rendre la fourniture du logiciel sur le Cloud aussi facile et en self-service que l’infrastructure et les machines virtuelles associées est indispensable. Le partenariat avec Cloudwatt est une étape significative pour nous et nous sommes très fiers de contribuer à la croissance du Cloud en France ».

more...
No comment yet.

Vous souhaitez en savoir plus sur Cloudwatt?

Renseignez vos coordonnées et nous vous contacterons !