L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs
36.8K views | +0 today
Follow
L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs
Le topic de Patrick Bouillaud sur l'actualite mondiale du Cloud
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Patrick Bouillaud from Toulouse networks
Scoop.it!

Bots : plus de la moitié du trafic web mondial ne provient pas des humains 

Bots : plus de la moitié du trafic web mondial ne provient pas des humains  | L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs | Scoop.it

Les êtres humains n'ont pas le monopole du trafic sur Internet : une étude publiée par Imperva indique en effet que plus de la moitié des activités sur la toile est venue des bots en 2016. Les bons bots, particulièrement, se sont multipliés.

Quand on pense au web, on imagine volontiers des individus connectés de part et d’autre du globe sur le réseau informatique mondial, par l’intermédiaire d’infrastructures déployées sur la planète. Pourtant, il semblerait bien que les agents qui génèrent le plus de trafic sur la toile ne soient pas des êtres humains, mais des bots informatiques, et c’est Imperva qui vient de l’annoncer.

L’organisme, qui produit depuis cinq ans une étude sur le trafic généré par les bots, constate que pour l’année 2016, ils ont compté pour plus de la moitié des activités en ligne. Ces logiciels réalisent des tâches automatisées pour presque toute action qu’il est possible d’imaginer sur Internet. Ils ont littéralement envahi l’écosystème, précise Axios, si bien que même les éditeurs des logiciels les plus sophistiqués y ont recourt.

 

LE TRAFIC DES BONS BOTS EN AUGMENTATION

S’ils sont donc plus actifs que leurs homologues humains sur le web, les bots ne sont peut-être pas si différents de nous : eux aussi peuvent avoir leurs bons et mauvais côtés. La bonne nouvelle de cette étude, c’est que l’augmentation du trafic permise par les bots sur l’année passée est justement due à la multiplication des bons bots (« good bots ») dans l’écosystème informatique. De leur côté, les mauvais bots (« bad bots ») ont conservé un trafic stable.

Imperva Incapsula Bot Traffic Report

D’après Imperva, près d’un quart des bots en question peut être considéré comme ayant un impact positif sur notre utilisation du web. Permettant de surveiller et d’améliorer le web, ils peuvent notamment prendre la forme de web spiders, des robots d’indexations généralement conçus pour collecter les ressources. Ces bots sont ainsi utilisés par les moteurs de recherche. On trouve aussi un autre type de bot chez Facebook, conversationnel cette fois, qui en a truffé Messenger.

A contrario, les mauvais bots sont utilisés pour voler des contenus à des sites, créer des spams ou faire tomber des sites quand ils sont utilisés par des groupes de hackers. Les travaux d’Imperva indiquent que ces bots représentent presque 30 % de la totalité du trafic. Leur modus operandi consiste bien souvent à infecter des ordinateurs ou des objets connectés pour mener des attaques ciblés.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by Patrick Bouillaud from Cloud Central
Scoop.it!

Facts About Internet That You Might Not Know

Facts About Internet That You Might Not Know | L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs | Scoop.it
The internet has really brought magic to our lives. Today we are going to share some interesting facts about internet which you might not know.

Via Peter Azzopardi
more...
Peter Azzopardi's curator insight, November 11, 2014 11:56 AM

Amazing!

 

20. A third of all divorce filing in U.S contained the word Facebook

 

Guest post: Thanks to @Sam for the article.

Rescooped by Patrick Bouillaud from Vie privée et réseaux sociaux
Scoop.it!

Faille Heartbleed : les sites pour lesquels il est conseillé de changer son mot de passe

Faille Heartbleed : les sites pour lesquels il est conseillé de changer son mot de passe | L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs | Scoop.it
Modifier ses identifiants est conseillé sur tous les sites qui ont annoncé une mise à jour de sécurité (Facebook, Google, Yahoo!, Airbnb, Dropbox…) après la découverte du bug.

Via Datarmine
more...
No comment yet.
Rescooped by Patrick Bouillaud from Cloud Central
Scoop.it!

Cloud computing enters mainstream, but questions remain over impact

While the rise of the cloud continues, businesses are starting to ask questions about its impact on working practices, IT security and data availability

Via Peter Azzopardi
more...
Peter Azzopardi's curator insight, December 16, 2014 6:23 PM

Cloud computing has emerged from its awkward adolescent stage. As recently as three years ago cloud-based providers would expect to be placed on a tender with several on-premise competitors; today organisations are increasingly stipulating that any solutions must be delivered via the cloud.

Rescooped by Patrick Bouillaud from Cloud Central
Scoop.it!

THE CLOUD COMPUTING REPORT: How Different Cloud Services Are Competing For Users And Pushing Up Usage - Business insider

THE CLOUD COMPUTING REPORT: How Different Cloud Services Are Competing For Users And Pushing Up Usage - Business insider | L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs | Scoop.it

......Consumers are already using the cloud widely, even if a lot of them don't know it. Approximately 90% of global internet users are already on the cloud in


Via Peter Azzopardi
more...
Peter Azzopardi's curator insight, July 26, 2014 5:30 PM

In a new report, BI Intelligence provides an exclusive comparison of how the different cloud storage companies are stacking up in terms of pricing and offerings.

Rescooped by Patrick Bouillaud from Vie privée et réseaux sociaux
Scoop.it!

Wanted : Facebook recherche des 'hackers éthiques' pour attaquer son r...

Wanted : Facebook recherche des 'hackers éthiques' pour attaquer son r... | L'Univers du Cloud Computing dans le Monde et Ailleurs | Scoop.it
Comme le rapporte Bloomberg, Facebook est à la recherche de hackers afin de tester la fiabilité de son système de sécurité. En contrepa...

Via Datarmine
more...
No comment yet.