Cinéma & TV
Follow
Find
1.1K views | +0 today
Cinéma & TV
News ciné, télé, série
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Emmys : "Breaking Bad" l'emporte sur "House of Cards"

Emmys : "Breaking Bad" l'emporte sur "House of Cards" | Cinéma & TV | Scoop.it
La cérémonie de remise des prix de la télévision américaine a consacré une série diffusée sur le câble plutôt qu'une œuvre destinée directement à Internet.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

L'audiovisuel français s'exporte de plus en plus

L'audiovisuel français s'exporte de plus en plus | Cinéma & TV | Scoop.it
Les exportations de programmes audiovisuels hexagonaux ont progressé de 8 % entre 2011 et 2012, s'établissant à 165,9 millions d'euros grâce à l'ouverture des marchés asiatiques et américains.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

LIONSGATE ACQUIRES TELEVISION RIGHTS TO THE BESTSELLING SERIES CROSSFIRE

LIONSGATE ACQUIRES TELEVISION RIGHTS TO THE #1 NEW YORK TIMES BESTSELLING SERIES CROSSFIRE BY AWARD WINNING AUTHOR SYLVIA DAY. Book Franchise Has Sold Over 12 Million Copies Worldwide Since Its Debut Last Year.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Deux des personnages principaux du "Mentalist" vont quitter la série cette saison aux USA

Deux des personnages principaux du "Mentalist" vont quitter la série cette saison aux USA | Cinéma & TV | Scoop.it
Selon le site internet TV Line, deux des héros de la série "Le Mentalist" vont quitter la série lors de la saison qui va être diffusée aux Etats Unis à partir du mois de septembre.Les agents Van Pelt et Rigsby, interprétés par Amanda Righetti et Owain...
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

World War Z : Brad Pitt sur le tapis rouge parisien pour l’avant-première

World War Z : Brad Pitt sur le tapis rouge parisien pour l’avant-première | Cinéma & TV | Scoop.it

Brad Pitt était présent à Paris ce 3 juin pour présenter en avant-première son prochain film, World War Z, adapté du roman culte de Max Brooks.


more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Touche pas à mes années 1990 le vendredi 14 juin sur D8

Touche pas à mes années 1990 le vendredi 14 juin sur D8 | Cinéma & TV | Scoop.it
Forte du succès de Touche pas à mes années 2000 (1.2 million de téléspectateurs le 30 mai dernier), D8 proposera le vendredi 14 juin prochain une nouvelle édition spéciale de Touche pas à mon poste ! en prime time.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Touche pas à mon poste : à nouveau au-dessus du million de téléspectateurs

Touche pas à mon poste : à nouveau au-dessus du million de téléspectateurs | Cinéma & TV | Scoop.it
Mardi 21 mai, Cyril Hanouna et sa bande ont été aux commandes d'un nouveau numéro de Touche pas à mon poste sur D8. A cette occasion, l'animateur a reçu Michèle Laroque et Jacques Séguéla sur son plateau.
Florence Lottin's insight:

Mardi 21 mai, Cyril Hanouna et sa bande ont été aux commandes d’un nouveau numéro de Touche pas à mon poste sur D8. A cette occasion, l’animateur a reçu Michèle Laroque et Jacques Séguéla sur son plateau.

Le divertissement a occupé l’antenne de 18h30 à 20h20 a pu compter une nouvelle fois sur une moyenne supérieure à un million de téléspectateurs avec 1 069 000 fidèles, pour 5.4% du public présent devant son poste. Auprès des cibles prioritaires du diffuseur, la quotidienne fait le plein avec 11.3% auprès des individus âgés de 15 à 49 ans et 10.5% sur les individus CSP+.

Touche pas à mon poste devance largement Les Marseillais à Cancun sur W9 (rediffusion et inédit). Les deux épisodes de la « série-réalité » en confrontation ont ainsi attiré environ 530 000 (3.6%) et 668 000 téléspectateurs (3.7%). Vous êtes en direct est encore plus faible sur NRJ12 avec à peine plus de 400 000 curieux (2.2%).

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Game of Thrones – Le phénomène

Game of Thrones – Le phénomène | Cinéma & TV | Scoop.it
Game of Thrones – Le phénomène
Florence Lottin's insight:

Deux saisons ont suffi pour faire de Game of Thrones un phénomène qui sort du cadre du petit écran. C'est la série qu'il faut voir ou avoir vue, celle dont on a forcément entendu parler, dont on discute à la machine à café ou lors de repas entre copains, celle qu'il convient d'attendre (avec un soupçon d'impatience) même lorsqu'on est ni amateur de fantasy, ni adepte des marathons télévisés, façon 24 Heures Chrono.

La campagne précédant la saison 3 qui a débuté dimanche soir sur HBO et lundi sur OCS a été soigneusement orchestrée. Impossible de passer à côté, d'ignorer que les Lannister et les Stark sont de retour, que les dragons de Daenerys Targaryen ont grandi ou que de l'autre côté du Mur les choses se gâtent pour le bâtard Jon Snow.

The Guardian livrait la semaine passée un excellent article sur les influences qui traversent l'oeuvre de G.R.R. Martin, le créateur de la saga A Song of Ice and Fire, entamée il y a plus de vingt ans et dont le sixième opus est actuellement en cours d'écriture. Le magazine Forbes proposait lui aussi un avant-papier pour insister sur la qualité de l'adaptation réalisée par David Bienoff et Dan B. Weiss. Et sur l'addiction qu'une plongée dans l'univers de Westeros pouvait provoquer même en y prenant garde.

Les séries ont toujours eu leurs adeptes, leurs exégètes, leurs chapelles et leurs classements. Une tendance apparue ces dernières années consiste à ranger les fictions par ordre de qualité et d'importance. Chacun y va de son Top 10, 20 ou 100 prenant en compte la qualité, l'influence, le caractère novateur ou esthétique, la complexité, le réalisme ou quelque autre critère pour tenter de déterminer laquelle est la meilleure. Laquelle il faut absolument connaître.

La nouveauté qu'introduit Game of Thrones est de sortir de ce cadre. De s'affranchir de la limite des seuls connaisseurs et de s'adresser d'abord à ceux pour qui les séries télévisées ne constituaient pas un univers familier, qui n'en connaissaient pas les codes, qui ne s'étaient pas penchés plus avant sur ce pan de la culture populaire. Le Prisonnier, The Wire, Les Sopranos, Urgences ou A La Maison blanche (pour ne prendre que ces exemples) sont de grandes séries. Leurs qualités ont été justement soulignées et leurs contenus ont été savamment décortiqués.

Mais elles restaient peu ou prou (et ce n'est pas faire injure à leur qualité) cantonnées à la télévision. Le Trône de Fer se place, lui, hors de ce champ et se positionne à la confluence de la littérature, du cinéma et du divertissement télévisuel. Elle réunit en une seule oeuvre ces trois dimensions de la culture et surtout se revendique comme une synthèse de ce qu'il y a de meilleur dans chacune d'elles.

D'abord parce que la série s'appuie sur un texte ample, vaste, complexe, sur une histoire conçue et destinée en premier lieu à être lue. Martin a gravé plusieurs milliers de pages, il a donné vie à un nombre de personnages que même Léon Tolstoï ne renierait pas. Sa saga a l'exubérance de celle d'un J.R.R. Tolkien portée au grand écran par Peter Jackson avec la trilogie du Seigneur des Anneaux, d'abord, puis récemment avec les aventures de Bilbo le Hobbit

Le caractère cinématographique de Game of Thrones est évident. Par les moyens mis en oeuvre, par le nombre de protagonistes et de figurants, par la direction des acteurs et par les lieux de tournage. Ce qui est proposé n'est rien de moins qu'un film d'une dizaine d'heures en tenant compte de notre capacité croissante à absorber du récit, à nous fondre dans un univers et à explorer des territoires qui nous semblaient jusqu'alors inaccessibles.

L'image soutient le texte

Le talent de Bienoff et Weiss est d'avoir su faire le tri dans une matière première abondante et tellement généreuse qu'elle ne semblait pas à première vue possible à résumer, à condenser. Les adaptations à l'écran d'oeuvres littéraires souffrent souvent  de la comparaison avec l'écrit. Ce n'est pas suffisamment fidèle au livre, il manque des passages que l'on jugeait importants, des éléments ont été tronqués ou volontairement oubliés. On connaît les critiques habituellement adressées à ce genre d'exercice périlleux.

Là, l'essentiel est restitué et respecté. Au point que naît un malin plaisir de regarder la série et ensuite de se plonger dans les tomes disponibles en librairie. Pour une fois, l'image soutient le texte et l'on n'attend pas l'inverse. Elle lui restitue son intérêt, elle le porte et elle l'accompagne au point de rendre la lecture encore plus agréable.

Mieux encore, la série accentue le plaisir de lire ensuite l'histoire. Le livre devient un complément salutaire de la version filmée et non plus un référent castrateur. Comme si on enrichissait une connaissance, comme si on s'immergeait encore plus avant dans une aventure qui nous a séduits et transportés. Les habitudes sont renversées et tout à coup de nouvelles habitudes se créent.

On peut imaginer que Bienoff et Weiss sont parvenus à tirer la "substantifique moelle" du récit de Martin. L'expression prête souvent à sourire car elle est associée à cette démarche scolaire dont on nous a rebattu les oreilles et pourtant, pour une fois, c'est bien ce qui semble se passer ici. Dans un arc bouclé d'une heure, on dispose de l'essentiel, de ce que notre mémoire aurait conservé après avoir tourné un nombre incalculable de pages.

Mais le plus impressionnant est qu'au-delà de la fidélité au propos initial a été mis en exergue le besoin de réflexion qu'impose ce type d'aventure. Des thèmes disséminés dans les pages comme la place de l'enfant, le rôle des femmes, l'organisation politique, la tradition ou encore la croyance religieuse se trouvent brusquement concentrés en quelques scènes et obligent le spectateur à s'interroger sur leur sens.

Les références mentionnées dans l'article du Guardian ne sont d'ailleurs pas anodines. Elles démontrent seulement que l'oeuvre télévisée a permis de poser les termes du débat d'une manière plus directe et compréhensible par tous. Il y a dans Game of Thrones une vulgarisation souhaitable qui ne remet jamais en cause le divertissement. Une sorte d'amalgame vertueux accessible à tous. On est assez loin du "fuck the average audience" qui prévalait à The Wire, série qui quoi qu'on en dise demeure élitiste. (Loin de moi l'idée de renier l'oeuvre de David Simon).

De ce point de vue, le premier épisode de la troisième saison respecte les critères imposés depuis le début de la série en 2011. On n'ose à peine imaginer le travail des scénaristes pour parvenir à ce résultat. Les choix qu'il a fallu accomplir et les mises en adéquation qui furent nécessaires.

Car le moins qu'on puisse dire est que le texte original offre une superbe résistance. Il ne lâche rien pour reprendre une expression très en vogue actuellement dans les programmes de télé-réalité. Sans en avoir l'air, Game of Thrones fournit la démonstration de l'importance du travail de scénariste. La série montre à quel point la construction d'un récit cohérent est aujourd'hui la clé d'une oeuvre de qualité.

S'il fallait faire (après bien d'autres) une critique de ce début de troisième saison, on pourrait ajouter qu'elle reprend là où s'est arrêtée la précédente. Mais, comment pouvait-on imaginer qu'il en soit autrement ? C'est toujours aussi bien. C'est simplement devenu un phénomène.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Retour sur l'affaire Musulin dans 11.6 - Comme Au Cinéma

Retour sur l'affaire Musulin dans 11.6 - Comme Au Cinéma | Cinéma & TV | Scoop.it

Vous avez probablement dû entendre parler de Toni Musulin, ce convoyeur de fond qui a défrayé la chronique quand il est parti avec son fourgon blindé de 11.6 millions d'euros, le 5 novembre 2009.

Florence Lottin's insight:

Quatre ans plus tard, et alors que Musulin purge encore sa peine, Philippe Godeau a choisi d'adapter son histoire à l'écran, avec François Cluzet dans la peau du convoyeur. Le réalisateur et l'acteur reviennent sur cette histoire incroyable et leur film qui la met en scène, dans les salles demain.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Le groupe Canal+ signe avec HBO - Le film français

Le groupe Canal+ signe avec HBO - Le film français | Cinéma & TV | Scoop.it
Au terme d'un accord stratégique important, le Groupe Canal + assure ses arrières dans le domaine très convoité des séries.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Spin off de Once Upon A Time ?

Spin off de Once Upon A Time ? | Cinéma & TV | Scoop.it
Le spin off de Once Upon A Time se fera ou ne se fera pas ? Les fans de la série à succès de la chaîne américaine ABC et de M6 n’arrêtent pas de se poser la question.
Rappel des faits.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Le Grand Switch de D8 : Cyril Hanouna à Gym Direct, Roselyne Bachelot au JT

Le Grand Switch de D8 : Cyril Hanouna à Gym Direct, Roselyne Bachelot au JT | Cinéma & TV | Scoop.it
Sur D8, toutes les bonnes occasions sont valables pour faire le buzz. Histoire de fêter comme il se doit ses six mois d'existence, la chaîne du groupe Canal+ proposera une journée spéciale le 10 avril prochain : Le Grand Switch.
Florence Lottin's insight:

Tout au long de ce mercredi, la grille de D8 ne changera pas pour autant... En réalité, ce seront les animateurs qui prendront les commandes des émissions des autres ! Ainsi, dès 7 heures, Cyril Hanouna rejoindra Sandrine Arcizet pour un Gym direct hors normes... Laurence Ferrari et Élisabeth Bost seront également sur le tapis de gym.

À partir de 10h55, l'animateur de Touche pas à mon poste ! restera à l'antenne avec Le Grand 8, tandis que Roselyne Bachelot s'attèlera au JT de 12 heures. La page politique est particulièrement attendue...

En fin d'après-midi, Daphné Roulier rejoindra la table de Touche pas mon poste !. Habituée de l'info média après des années de + Clair sur Canal+, la journaliste ne manquera pas d'être chahutée par l'équipe habituelle.

Pour l'édition du soir du Journal, à 20h30, Guy Lagache sera sans filet. À noter qu'il cédera quant à lui sa place à Laurence Ferrari pour En quête d'actualité, en prime time.

Enfin, en pleine nuit, dès 3 heures du matin, Philippe Labro, Alexandre Delperier, Adrienne de Malleray, Grégory Galiffi, Élodie Ageron et Sandrine Arcizet partageront quelques pages de romans pour le traditionnel Voyage au bout de la nuit.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Shameless US : la série irrévérencieuse débarque sur Numéro 23 le 4 avril

Shameless US : la série irrévérencieuse débarque sur Numéro 23 le 4 avril | Cinéma & TV | Scoop.it
Le jeudi 4 avril prochain, Numéro 23 donnera le coup d'envoi de Shameless US, série inédite en clair adaptée d'un format britannique. Dès 20h50, les deux premiers épisodes seront proposés en Version Multilingue.
Florence Lottin's insight:

Portée par un casting brillant (Emmy Rossum, William H. Macy, Justin Chatwin…), Shameless US raconte les déboires de la famille Gallagher. Le quotidien de ces six frères et sœurs, livrés à eux-mêmes en l’absence de parents décents, mêle comédie et drame avec talent. De Fiona, l’aînée en charge de tous les autres, au petit dernier, Liam, ces enfants attachants ont une vie bien mouvementée…

Depuis son lancement outre-Atlantique, Shameless ne cesse de voir ses audiences progresser, atteignant ainsi le niveau des deux hits de sa chaîne, Dexter et Homeland. En moyenne, la troisième saison, actuellement en diffusion, attire 5.2 millions de téléspectateurs toutes plateformes confondues (1.6 million en première fenêtre).

more...
No comment yet.
Rescooped by Florence Lottin from Un peu de culture 2
Scoop.it!

Canal+ Séries vs OCS City : la guerre va commencer

Canal+ Séries vs OCS City : la guerre va commencer | Cinéma & TV | Scoop.it

“Canal+ lance le 21 septembre sa chaîne dédiée aux séries. Certaines seront diffusées juste après leur sortie aux Etats-Unis. Orange contre-attaque le mois prochain.”


Via fredleger
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Trailer intrigant pour le mystérieux projet de J.J. Abrams !

Trailer intrigant pour le mystérieux projet de J.J. Abrams ! | Cinéma & TV | Scoop.it
Parce qu’il n’a pas que Star Wars VII en tête...
Alors que tout le monde le pense occupé à la pré-production de Star Wars VII, J.J. Abrams, en (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Scott Cooper pour réaliser Le Fléau ?

Scott Cooper pour réaliser Le Fléau ? | Cinéma & TV | Scoop.it
Ben ’Batman’ Affleck déserte l’adaptation de Stephen King...
N’en déplaise à certains, Ben Affleck sera quoi qu’il arrive le prochaine Batman et se (...)
Florence Lottin's insight:

N’en déplaise à certains, Ben Afflecksera quoi qu’il arrive le prochaine Batman et se doit donc de laisser tomber quelques beaux projets qu’il avait sur le feux.

Parmi ceux-ci, Le Fléau, adaptation du roman de Stephen King qui avait été bafoué voici quelques années par le pourtant fidèle Mick Garris, était sans doute l’un des plus ambitieux.

Les producteurs de Warner (encore eux !) et CBS Films doivent impérativement lancer le projet au plus vite sous peine de perdre les droits et devront donc se passer des services de Ben Affleck en tant que réalisateur.

Les producteurs se sont donc tournés vers Scott Cooper, metteur en scène du très bon Out of Furnace, et lui ont proposé un contrat qu’il examine en ce moment même.

Le réalisateur devrait sans doute accepter la tâche, qui sera synonyme de premier gros budget pour lui.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Michel Denisot, plus de 40 ans de télévision en vidéos

Michel Denisot, plus de 40 ans de télévision en vidéos | Cinéma & TV | Scoop.it
TÉLÉVISION - Le nouvelle est tombée jeudi 6 au soir, Michel Denisot, animateur vedette du Grand Journal de Canal+ quitte ses fonctions.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

PSYCHÉ – Des Soprano aux Simpsons, la Writers Guild of America couronne les meilleures séries télé

PSYCHÉ – Des Soprano aux Simpsons, la Writers Guild of America couronne les meilleures séries télé | Cinéma & TV | Scoop.it
PSYCHÉ – Des Soprano aux Simpsons, la Writers Guild of America couronne les meilleures séries télé
Florence Lottin's insight:

Le syndicat des scénaristes américains, la Writers Guild of America (WGA), a publié la liste des 101 séries les mieux écrites de l'histoire de la télévision. Les 19 354 membres de la "guilde" ont privilégié des séries aux personnages forts, des anti-héros complexes avec lesquels il ne s'agit plus seulement de s'identifier mais aussi de comprendre leurs actions.

En conséquence, la majeure partie des séries sélectionnées ont été tournées au cours de la dernière décennie. "C'est une période où coïncident une programmation plus audacieuse à la fois sur la télévision câblée et la télévision gratuite, laissant aux scénaristes une plus grande latitude pour explorer la complexité des mondes qu'ils ont créés", note ainsi le critique Paul Brownfield dans une note introductive au classement. 

Ce sont Les Soprano qui arrivent en tête du classement de la WGA, une série qualifiée d'essentielle dans la renaissance de la narration télévisée. Pour M. Brownfield, les scénaristes ont utilisé les personnages "à la fois comme des véhicules de critique de la société contemporaine, mais aussi pour montrer ce que les actions révèlent de la psyché de tout un chacun". 

Aux côtés des Soprano, d'autres séries à l'audience record comme M*A*S*H ou Friends, mais aussi des séries plus confidentielles, dont l'espérance de vie a été amputée comme Freaks and Geeks ou Arrested Development. "Ces séries font partie du même débat", explique encore M. Brownfield, "parce que chacun de ces programmes pose la même question : non pas combien de personnes regardaient l'émission, mais jusqu'où allait l'écriture ?".

Les 30 premières séries du classement :

1. Les Soprano
2. Seinfeld
3. The Twilight Zone (1959)
4. All in the Family
5. M*A*S*H
6. The Mary Tyler Moore Show
7. Mad Men
8. Cheers
9. The Wire
10. A la Maison Blanche
11. Les Simpsons
12. I Love Lucy
13. Breaking Bad
14. The Dick Van Dyke Show
15. Hill Street Blues
16. Arrested Development
17. The Daily Show avec Jon Stewart
18. Six Feet Under
19. Taxi
20. The Larry Sanders Show
21. 30 Rock
22. Friday Night Lights
23. Frasier
24. Friends
25. Saturday Night Live
26. X-Files
27. Lost
28. ER
29. The Cosby Show
30. Curb Your Enthusiasm

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

James Gray se lance dans la SF - Actualité - Comme Au Cinéma

James Gray se lance dans la SF - Actualité - Comme Au Cinéma | Cinéma & TV | Scoop.it
James Gray se lance dans la SF Reparti (encore une fois) bredouille de son passage à Cannes avec son mélodrame The Immigrant, James Gray n'a pas pour autant chômé puisqu'il en a profité pour révéler aux journalistes des informations passionnantes...
Florence Lottin's insight:

Reparti (encore une fois) bredouille de son passage à Cannes avec son mélodrame The Immigrant, James Gray n'a pas pour autant chômé puisqu'il en a profité pour révéler aux journalistes des informations passionnantes sur son prochain film.
Le réalisateur de Little Odessa aurait à coeur de développer un projet de film de science-fiction dans l'esprit de 2001, L'Odyssée De L'Espace de Stanley Kubrick, un film qui, selon lui, est le meilleur représentant du genre (on ne le contredira pas).



" Je veux essayer de faire quelque chose de bien particulier et d'assez différent. Mon intention est de réaliser un film qui relèverait d'un fait scientifique et qui se déroulerait entièrement dans l'espace. J'ai lu par le passé que la Nasa essayait de trouver des personnes "émotionnellement sous-développées" pour voyager sur Mars, car être dans un vaisseau, coupé du monde pendant un an et demi, est un exercice très difficile."

" Mon but est donc de parler des dépressions nerveuses que peut générer la vie dans l'espace, de raconter une histoire dans la lignée de Au Coeur des Ténèbres de Joseph Conrad (qui présente le périple d'un homme comme un lent éloignement de la civilisation et de l'Humanité, ndlr), mené par l'idée selon laquelle la NASA a fait des erreurs de calcul sur les potentialités mentales de l'un de ses astronautes qui n'a pas pu gérer l'infini spatial. "
" J'ai en tête les images des vidéos d'archives d'une mission Apollo incroyablement réalistes - car pas de son dans l'espace, évidemment - il faudrait montrer que dans un sens, les êtres humains ont besoin de la Terre. "
" Les astronautes qui sont allés sur la Lune ont tous souffert d'un traumatisme psychique grave, d'une manière ou d'une autre. C'était presque insupportable pour eux de voir la Terre comme un minuscule caillou. Edgar Mitchell, à son retour, a commencé à parler d'extra-terrestres dans la zone 51; Neil Armstrong s'est retiré dans sa ferme de l'Ohio et ne l'a plus jamais quittée, Buzz Aldrin s'est confié sur son addiction à l'alcool et sa dépression… Ainsi, le fil conducteur de ce projet serait de montrer que l'infini est insupportable, que l'espace est insupportable pour nous, êtres humains, et que nous avons besoin pour notre stabilité psychique d'être sur la terre ferme. "



A ce titre, 2001, L'Odyssée De L'Espace apparaît pour James Gray comme l'oeuvre ultime " sur la confrontation de l'Homme avec l'idée de l'infini, qui évolue vers une nouvelle espèce lorsqu'il entre en contact avec une force étrangère. D'un postulat pervers, le film se clôt sur une note optimiste avec le Starchild. " ajoute le cinéaste.
" Je ne prévois pas du tout de faire un film déprimant puisque le héros de mon film va tomber amoureux de quelqu'un sur Mars mais le reste de l'équipe va l'apprendre. Et bien-sûr, c'est un problème dans la mesure où tous les astronautes on été choisis pour ne rien ressentir parce qu'ils ont une mission à mener à bien sur Saturne. En conséquence, ils devront l'éliminer. "

Conscient des écueils vers lesquels mène souvent le genre de la science fiction, sacrifiant le scénario et les thématiques inhérentes au registre SF au profit du grand spectacle, le réalisateur américain poursuit : " C'est un défi de créer une fin… le problème est que la plupart des films de science-fiction - certainement pas le film de Kubrick - tombe souvent dans le spectaculaire. Mais vous ne pouvez pas vraiment faire ça, ça doit rester conceptuel. Ce qui est génial dans le film de Kubrick, ce n'est pas tant le voyage vers Jupiter - qui à mon sens a mal vieilli - mais la prise de contrôle par HAL 9000 de l'engin spatial et la vision finale du Starchild dans cette chambre blanche parce que c'est conceptuellement brillant. Kubrick ne cherche pas à nous impressionner en nous disant : "regardez la taille de mon vaisseau !" - chose qui ne marche jamais. Il me revient donc d'arriver à faire quelque chose de conceptuellement grandiose. "

Si le projet semble aussi excitant qu'ambitieux, aucune date de tournage n'a pour l'instant été évoquée, le scénario écrit avec Ethan Gross de Fringe étant encore au stade embryonnaire : " Je n'ai encore rien écrit de mon côté, j'ai environ 400 pages de recherche et de conversations des scientifiques de la NASA et ainsi de suite… Mais le script verra le jour très bientôt parce que j'ai mis en place les démarches nécessaires, j'ai déjà fait le gros du travail, pour ainsi dire, j'ai la structure de l'histoire mais maintenant je dois écrire. Ce qui devrait me prendre environ quatre semaines et ensuite je dois réécrire. "

D'après The Playlist, les deux comparses devraient finaliser le précieux script pour l'automne 2013, date à laquelle nous verrons débarquer Ewa (Marion Cotillard) sur l'île d'Ellis Island dans le dernier opus du maître new-yorkais, The Immigrant.

more...
No comment yet.
Rescooped by Florence Lottin from Le cinéma, d'où qu'il soit.
Scoop.it!

Will Smith in 'Focus' for Warner Bros. (EXCLUSIVE)

Will Smith in 'Focus' for Warner Bros. (EXCLUSIVE) | Cinéma & TV | Scoop.it
Will Smith may have found his next project as he is final in talks to star in the Warner Bros. con artist pic "Focus" that currently stars Kristen Stewart. (Update: Kristen Stewart has dropped out of "Focus." Warner Bros.

Via Planète Cinéphile
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

HBO fier que Games of Thrones soit aussi piraté | Slate

HBO fier que Games of Thrones soit aussi piraté | Slate | Cinéma & TV | Scoop.it

Le très attendu premier épisode de la troisième saison de Game of Thrones, la série américaine de HBO basée sur l’œuvre de George R. R. Martin, a été téléchargé plus d’un million de fois via le protocole BitTorrent dans les heures qui ont suivi sa diffusion dimanche 31 mars.

Florence Lottin's insight:

Selon le site TorrentFreak, qui comme son nom l’indique se spécialise dans tout ce qui touche au protocole de transfert de données P2P, l’épisode a battu le record de partages simultanés avec plus de 160.000 utilisateurs au même moment:

«Quelques heures après que le premier torrent de la série a été téléchargé, le tracker OpenBitTorrent rapportait que 163.088 personnes partageaient le même fichier torrent. 110.303 personnes partageaient une copie complète de ce fichier tandis que 52.786 étaient encore en train de la télécharger. Ces chiffres sont incroyables et nous n’en avons jamais vus de similaires. Le précédent record de la plus grosse ruée sur BitTorrent était détenu par le premier épisode de la série Heroes, avec 144.663 partages simultanés.»

Soulignons qu’il ne s’agit que de BitTorrent, qui est de loin le moyen le plus répandu de pirater une série, mais ne comptabilise pas tous les téléchargements illégaux.

Là où beaucoup de patrons de chaînes de télévision s’emporteraient contre tous ces téléspectateurs potentiels qui ne paient pas pour regarder un de ses programmes phares, le directeur de la programmation de HBO a adopté une approche différente du phénomène. Interrogé par Entertainment Weekly fin mars sur le fait que Game of Thrones était déjà la série la plus téléchargée illégalement en 2012, Michael Lombardo déclarait:

«Je ne devrais sans doute pas dire ça, mais c’est une sorte de compliment. La demande est là. Et cela n’a clairement pas eu d’effet négatif sur les ventes de DVD. [Le piratage] est quelque chose qui vient avec le fait d’avoir un programme qui marche très bien sur une chaîne payante.»

Et les chiffres semblent donner raison à sa philosophie. Du côté des téléspectateurs «légaux», 4,4 millions de personnes ont regardé l’épisode sur la chaîne payante américaine HBO, soit un demi-million de plus que le premier épisode de la deuxième saison de la série.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

en bref - cinéma Festival du film fantastique - Le JSL

en bref - cinéma Festival du film fantastique - Le JSL | Cinéma & TV | Scoop.it
en bref - cinéma Festival du film fantastique
Le JSL
Notez cet article : le 02/04/2013 à 05:00. Plusieurs films de genre, ainsi qu'une conférence et une séance de maquillage gore seront proposés. Photo DR.
more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Enora Malagré (Touche pas à mon poste) : « Je ne suis pas que la fille qui tape sur tout ce qui bouge »

Enora Malagré (Touche pas à mon poste) : « Je ne suis pas que la fille qui tape sur tout ce qui bouge » | Cinéma & TV | Scoop.it

Interview.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Touche pas à mon poste : carton plein sur les 25/49 ans

Touche pas à mon poste : carton plein sur les 25/49 ans | Cinéma & TV | Scoop.it

Après avoir franchi récemment le million, Touche pas à mon poste ! a confirmé sa bonne performance ce mardi 19 mars.

Florence Lottin's insight:

La quotidienne présentée par Cyril Hanouna et sa bande a pu compter sur la présence de Xavier Deluc et Nicoletta. Le rendez-vous de D8 a alors rassemblé 1 007 000 téléspectateurs en moyenne, pour 5.0% du public présent devant son poste entre 18h30 et 20h20. Un pic a été enregistré à 1 395 000 individus à 20h04.

La nouvelle entité du groupe Canal+ s’est classée 5e chaîne nationale gratuite et 1re TNT. Auprès de ses cibles commerciales privilégiées, D8 a réalisé un taux de 10.2% auprès des 25/49 ans et de 8.6% du côté des individus CSP+.

more...
No comment yet.
Scooped by Florence Lottin
Scoop.it!

Deux nouvelles vidéos pour Game of Thrones

Deux nouvelles vidéos pour Game of Thrones | Cinéma & TV | Scoop.it

Il ne reste que 11 jours avant la diffusion du premier épisode de la saison 3 de Game of Thrones.

more...
No comment yet.