Chuchoteuse d'Alternatives
95.7K views | +0 today
Follow
Veille d'actualité Positive & Alternative = Transitions, Economie collaborative, ESS, RSE / DIY, Initiatives locales & globales, Créatifs culturels / Innovations sociétales, Tendances & Prospective / Ressources
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by @Chuchoteuse d'Alternatives from ECONOMIES LOCALES VIVANTES
Scoop.it!

2014: l'année du crowdfunding?

2014: l'année du crowdfunding? | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it
La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, a fait du financement participatif l'un de ses axes majeurs de travail. La réforme est enfin sur les rails.

Via Raphael Souchier
more...
Thierry Curty's comment, January 13, 2014 5:20 PM
Je n'ai pas dit que nous accordions plus d'intérêt au crowdfunding qu'il ne le mérite. Mais simplement qu'en imaginant qu'au lieu de financer 1% de l'économie comme aujourd'hui, s'il en finançait seulement 10%, nous serions en faillite. Le financement participatif est l'articulation principale de l'économie contributive naissante. Il est donc l'avenir, il représente la démocratisation du capitalisme, l'étape suivante de l'évolution économique. http://thierrycurty.fr/la-transition-societale-est-ineluctable/ Seulement le système actuel est inadapté. Chaque Euro confié par les contributeurs doit être protégé (comme il l'est aujourd'hui par les banques à hauteur de 100'000€ garantis), parce que si les investissements consentis sont perdus avec la déchéance d'un projet, cela engendre une destruction de richesse insupportable pour l'économie réelle. En outre, pour financer le fonctionnement de notre civilisation, 1€ investi doit générer 11€ d'investissement. C'est le coût de notre société. Ce qui inclut un passage obligatoire au travers du système financier de la création monétaire. Les projets doivent être financés par du crédit, pas par les économies des particuliers. http://soyons-AMI.fr Et pour répondre à votre question, les monnaies locales ne contribuent ni de près ni de loin à la création monétaire ou à la création de richesse. Leur seul et unique rôle est soutenir l'économie de leur zone d'influence par leur inocuité monétaire. Comme il s'agit de billets de Monopoly sans valeur, on ne peut dépenser sa monnaie locale que chez ceux qui l'acceptent et donc on garantit ainsi le fonctionnement de l'économie locale. Mais, là encore, ça ne sera que transitoire, parce qu'il y aura bien des petits malins pour accepter de débarrasser les gens de leurs excédents de monnaie locale moyennant une petite commission. Déjà aujourd'hui certaines communes paient leurs employés en partie en monnaie locale, les obligeant alors à dépenser cette fraction de leur salaire directement dans les commerces locaux. On peut très bien imaginer que ça n'arrange pas celui qui le reçoit et qu'il serait peut-être bien prêt à perdre 1 ou 2 pourcent sur cette monnaie en échange d'Euros sonnants et trébuchants. Il faudra alors trouver le moyen de lutter contre ce trafic de change, en fixant une durée de validité des billets, ou par l'utilisation de porte-monnaies électroniques jetables, etc....
françoise revellat's comment, January 15, 2014 11:00 AM
Permettez moi de ne pas comprendre votre position. D'un côté vous dites "le rôle des banques va changer et si nous aurons toujours des banques à terme pour l'émission de crédit, elles seront bien plus soumises à l'influence du public et la création monétaire sera alors plus démocratique. Et c'est là que le crowdfunding est important : il soumet l'économie au citoyen. " Et de l'autre vous dites que le crowdfunding ne créee pas de richesses et nous ménerait à la faillite s'il prenait trop d'ampleur ?
Thierry Curty's comment, January 15, 2014 11:13 AM
Relisez ce que je dis : ce n'est pas le crowdfunding qui menace l'économie, ce que Karine Berger qualifie de "crise de demain" mais l'environnement économique dans lequel le crowdfunding évolue. Aujourd'hui, le crowdfunding ne fait que vider les poches des participants (alors que tout investissement devrait rapporter, par définition) pour financer des petits projets sans envergure mais dont ceux qui échouent détruisent de la richesse. Le crowdfunding doit donc passer par l'échelon du crédit, qui lui relève des banques, dont le travail est de multiplier les sommes disponibles à l'investissement en générant un levier par le crédit. Aujourd'hui, les banques sont libres d'exercer comme elles l'entendent (du moins, elles l'étaient jusqu'à la régulation qui vient d'entrer en vigueur). Mais si au lieu d'accorder le crédit au cas par cas, elles se contentaient de le fournir à l'économie qui alors l'investirait en crowdfunding, nous aurions le même système qu'aujourd'hui, générateur de richesse, mais démocratique, puisque régi par les contributeurs du crowdfunding au travers des projets aboutissants et ceux rejetés.
Rescooped by @Chuchoteuse d'Alternatives from green infographics
Scoop.it!

The Worldwide Crowdfunding Landscape: An Infographic

The Worldwide Crowdfunding Landscape: An Infographic | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it

The infographic covers broad topics, like overall dollars raised and platform breakdown by region, as well as specific ones, including the most successful platforms and projects.

Created by Eventstir, it provides a great overview of the worldwide crowdfunding landscape and covers broad topics, like overall dollars raised and platform breakdown by region, as well as specific ones, including the most successful platforms and projects.


Via Lauren Moss
more...
No comment yet.
Scooped by @Chuchoteuse d'Alternatives
Scoop.it!

Sur Credibles, le financement participatif se récompense en produits alimentaires

Sur Credibles, le financement participatif se récompense en produits alimentaires | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it
Credibles est une plateforme de crowdfunding dédiée au secteur de l’alimentaire. L’utilisateur investit chez un producteur, et reçoit en échange des “credits comestibles.”
more...
No comment yet.
Rescooped by @Chuchoteuse d'Alternatives from ECONOMIES LOCALES VIVANTES
Scoop.it!

Crowdfunding : les internautes pourront prêter directement à des PME dès 2014

Crowdfunding : les internautes pourront prêter directement à des PME dès 2014 | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it
Le gouvernement précisera en fin d’année l’ampleur de l’allègement des contraintes qui pesaient jusqu’à présent sur les plateformes de financement participatif.

Via Raphael Souchier
more...
Raphael Souchier's curator insight, December 18, 2013 4:38 AM

Les seuils prévus par le projet de loi sont faibles. Si les réponses à la consultation sont prises en compte par le gouvernement, l'impact pourrait être important. Attendons de voir, car les banques apprécient peu.

Christine Aizpurua's curator insight, December 19, 2013 5:44 AM

Très bonne nouvelle !

Rescooped by @Chuchoteuse d'Alternatives from Solutions locales
Scoop.it!

Panorama du crowdfunding par l'un de ses pionniers

Panorama du crowdfunding par l'un de ses pionniers | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it
Le fondateur de KissKissBankBank et pionnier du crowdfunding en France livre son analyse du phénomène du financement participatif dans un livre.

Via Vincent Datin
more...
Vincent Datin's curator insight, September 19, 2013 1:09 AM
Le crowdfunding, source de financement mais pas que...