Quand le DIY devient BIY .. | Chuchoteuse d'Alternatives | Scoop.it

« DO IT YOURSELF » : fais le toi-même : D – I – Y

Le trigramme de l’apologie de la bidouille, de l’investigation et du recyclage d’idées et de matériels.

Sur le papier, depuis des siècles, l’être humain fait tout tout seul, au moins au début. De ses outils à sa maison, puis de sa maison à ses usines, tout est parti d’une base de … rien du tout !

Aujourd’hui, les technologies de communications permettent de partager des modes opératoires, des plans et des schémas, pour construire tout ou n’importe quoi. Facile de faire soi même un abris de jardin, une soupe de courge ou une imprimante 3D. Tout est dispo sur le net.

Il en va de même pour l’électronique : toutes les documentations sont disponibles, merci aux fabricants de les fournir. Avec tout cet attirail d’hyper documentation, il semble facile de réaliser son projet sans débourser trop, et ainsi faire des économies.

 

 


Via Aurélien BADET, Bernard BRUNET