Si Baptême m'était conté | Chroniques d'antan et d'ailleurs | Scoop.it

 

Un homme, en mourrant, laisse sa femme enceinte, & cent mille livres de fortune. Il ordonne par son testament,que si elle accouche d'un garçon, l'enfant aura les trois cinquièmes de la femme & la mère les deux cinquièmes;que si au contraire elle accouche d'une fille, elle aura les trois trois septièmes, et la mère les quatre septièmes.