Mme Aurélie Filippetti, abrogez la loi du 15 juillet 2008 qui distingue la loi française de la plupart des législations des démocraties occidentales.