Les généalogistes charentais ne veulent pas payer | Chroniques d'antan et d'ailleurs | Scoop.it

En avril, la Charente va mettre en ligne une première partie de son état civil ancien. Mais la décision de rendre le service payant défrise les généalogistes. Les archives avancent une nécessité économique.