Ca m'interpelle...
Follow
Find tag "pesticides"
23.5K views | +0 today
Ca m'interpelle...
lire, observer , consulter, tester, utiliser....
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Druesne Christine from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Agrochimie: les néonicotinoïdes ne sont pas néfastes que pour les abeilles

Agrochimie: les néonicotinoïdes ne sont pas néfastes que pour les abeilles | Ca m'interpelle... | Scoop.it

Les abeilles ne sont pas les seules à pâtir de la présence des néonicotinoïdes dans l’environnement. Ces insecticides particulièrement solubles dans l’eau portent également atteinte aux organismes aquatiques. Des concentrations faibles mais permanentes peuvent s’avérer mortelles, selon une étude de l`Eawag.
 
Fin avril, la Commission européenne a ordonné une forte limitation de l’usage des composés neurotoxiques de la famille des néonicotinoïdes pour une durée de deux ans. L’Office fédéral de l’agriculture a suivi en suspendant l’autorisation de trois insecticides utilisés en Suisse dans la culture du colza et du maïs.
(...)


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Rescooped by Druesne Christine from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Plus de pesticides dans la sang des Français que des Allemands et des Américains

Plus de pesticides dans la sang des Français que des Allemands et des Américains | Ca m'interpelle... | Scoop.it

Les pesticides organophosphorés et pyréthrinoïdes sont présents dans le sang des Français à des niveaux 2 à 3 fois plus élevés que chez les Américains et les Allemands. Ces pesticides sont utilisés en agriculture et en horticulture ainsi que pour des usages domestiques (contre les insectes, pour désherber, pour protéger les plantes du jardin, contre les tiques et les puces des animaux de compagnie ou les poux chez les enfants).

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
agapi's comment, May 3, 2012 4:53 PM
L'article est vraiment vague et transmet juste une info sans l'analyser.
J'adore quand les gens me disent que c'est pas de la tomate espagnole, mais de la tomate "bio" du jardin... car quand tu détailles avec eux, tu vois qu'ils utilisent plus souvent des pesticides et en plus grande quantité qu'un agriculteur (même espagnol qui a bon dos).
La faute à quoi? A la peur de l'invasion de bébêtes, une tâche suspecte sur une feuille, on veut prévenir plutôt que guérir? Les jardiniers amateurs ne sont pas informés sur ce qu'ils utilisent et n'ont pas peur de la surdose. Il est aussi impossible parfois de leur faire comprendre qu'un pesticide, même étiqueté bio, ou une recette maison (transmise par "pépé la main verte" bien-sûr) peut-être un cocktail tout aussi toxique si mal employé.
Il n'y a pas si longtemps, le jardinier amateur se rendant dans sa jardinerie préférée au rayon "médicament" pour "soigner" ses plantes. Le terme "médicament" est désormais interdit pour tout produit phytosanitaire, car trompeur. L'étiquetage n'a pas évolué et reste le plus évasif possible. Quand au jardinier amateur, il est perdu dans un flot d'informations incompréhensibles et contraires (car il ne sait pas où la chercher le plus souvent, écoutant aussi trop son voisin écolo amateur). Comment le blâmer d'avoir la main lourde alors qu'il pense, grâce à un marketing efficace et à un lavage de cerveau intensif, soigner et sauver ses plantes chéries et ainsi ravir femme et rejetons? On a bien ici la preuve que l'information et l'éducation est une chance et un pouvoir qui n'est pas entre toutes les mains.
Il faut aussi tenir compte du fait que dans ces 3 pays, les habitudes alimentaires et le mode de consommation sont totalement différents. Les français consomment plus et cuisinent plus de légumes que les américains et les allemands. Il suffit parfois d'aller dans un supermarché pour se rendre compte des habitudes alimentaires d'un pays tout entier. Vivant en Angleterre, je me sens entourer de carnivores (hautement amateurs de saucisses à la composition obscure) consommant de très grande quantité de pommes de terre. Ce tubercule est d'ailleurs un organe de stockage de la plante, donc un concentré de la chimie où elle a poussé (ce légume est nourrissant, mais fourbe!).
Et pour finir, anecdote malheureusement sérieuse, l'équivalent du ministère de la santé aux USA a décrété que la pizza pouvait être considérée comme un légume... Et la palme de l'empoisonneur revient à leur ministère de l'agriculture qui a autorisé dans les cantines scolaires (où mangent les enfants défavorisés) de "couper" le steak haché avec une pâte rose composée de bas morceaux (tout ce qui n'est pas os en réalité) mélangé à l'ammoniac pour tuer les bactéries E. coli (présente dans les excréments)... Bref, ces gamins sont victimes de la viande, nous des légumes, donc de nos modes de vies et de notre pouvoir d'accès à l'information.
Bee Api?'s comment, May 4, 2012 2:29 AM
Merci Agapi pour ces précisions réjouissantes, les médias il est vrai, ne nous montrent la plupart du temps que la partie visible de l'iceberg,
Merci pour le suivi ;o)
Rescooped by Druesne Christine from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

La mort est dans le pré : "Les agriculteurs ont été empoisonnés à petites doses"

La mort est dans le pré : "Les agriculteurs ont été empoisonnés à petites doses" | Ca m'interpelle... | Scoop.it

"La vérité c'est que les agriculteurs sont en train de mourir". Caroline Chenet, veuve d'agriculteur empoisonné par les pesticides, a prêté sa voix au documentaire intitulé "La mort est dans le pré", réalisé par Eric Guéret et diffusé sur France 2 mardi 17 avril. "Aujourd'hui on se retrouve avec une communication qui nous explique qu'il y a qu'un seul modèle possible qui est celui de l'agriculture chimique et de l'agriculture intensive. Les agriculteurs en sont eux-mêmes pour la plupart convaincus, et ils ont beau en crever, ils sont incapables d'en sortir. Voilà globalement ce que dénonce le film", explique Eric Guéret...

 

>>>> Vidéo


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Druesne Christine from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Un insecticide altère le jeune cerveau

Un insecticide altère le jeune cerveau | Ca m'interpelle... | Scoop.it

Il s'agit d'une étude pilote menée chez 40 enfants, mais ses résultats sont jugés "inquiétants" par le professeur Philippe Grandjean, épidémiologiste, spécialiste de médecine environnementale à l'Institut de santé publique du Danemark et à l'Ecole de santé publique d'Harvard (Boston, Etats-Unis).

 

Selon les données préliminaires de l'imagerie cérébrale recueillies chez de jeunes garçons et filles âgés de 6 à 11 ans, en effet, un pesticide organo-phosphoré très utilisé à travers le monde, le chlorpyriphos-éthyl (ou chlorpyrifos ou CPF), aurait un impact persistant sur la structure du cerveau des enfants qui, in utero, ont été exposés à des niveaux élevés de ce produit - parce que leur mère a, durant sa grossesse, inhalé cet insecticide, consommé des aliments pollués par celui-ci, voire été contaminée par l'absorption du produit à travers la peau. Le chlorpyriphos est présent dans de nombreux pesticides utilisés en agriculture, mais aussi dans des produits à usage domestique pour les pays qui n'en ont pas interdit l'usage.

(...)


Via Bee Api?, Pascal Faucompré
more...
No comment yet.
Rescooped by Druesne Christine from Toxique, soyons vigilant !
Scoop.it!

Le plus employé des pesticides en France rend vos enfants attardés !

Le plus employé des pesticides en France rend vos enfants attardés ! | Ca m'interpelle... | Scoop.it

Une étude américaine menée par Virginia Rauh, professeur à la Mailman School of Public Health et directrice adjointe d’un centre consacré à la santé des enfants à démontré que les femmes enceintes confrontées à un niveau très moyen du pesticide chlorpyriphos-éthyltrès largement répandu dans le monde mettent au monde des enfants dont le cerveau a subi des modifications irrémédiables qui engendreront immanquablement des retards dans leur développement.

(...)


Via Pascal Faucompré
more...
No comment yet.