Des nanoparticules dans les bonbons, derrière l’ingrédient E171, du dioxyde de titane cancérigène ! | Ca m'interpelle... | Scoop.it

Les nanoparticules dans notre assiette ? En voici un exemple concret qui concerne nos enfants. Dans les bonbons et chewing-gums se cachent, sous l’additif « E171″, du dioxyde de titane de taille nanométrique, c’est à dire entre 1 et 100 nanomètres (selon la définition européenne). Cet ingrédient est classé « cancérigène possible pour l’homme ».


Via Pascal Faucompré, Docveille