Les blés sont bien chers... et (il y a) beaucoup d'acheteurs | Ca m'interpelle... | Scoop.it
Machere epouze, ...Grasse adieux je me portte bien, je soitte que la preseantte te trouve dememe, rien ne mes arive ean routte... Les ble sont bien cher et bocoup dacheteur »

Cette très intéressante lettre d’un « marchand sur le Rhône », en déplacement pour ses affaires en Franche Comté, à son épouse restée au pays, est l’occasion pour nous d’évoquer l’activité importante des Mariniers du Rhône sous le Consulat... et de faire (un peu) d’histoire économique.